Afin de démontrer son efficacité, la médecine thermale a réalisé différentes études. Aujourd’hui, notre attention se porte sur l’étude PacThe, un  programme d’accompagnement et de réhabilitation post-thérapeutique pour les femmes en rémission complète d’un cancer du sein en milieu thermal.

Source photo : fondationdelavenir

En France, le cancer du sein touche chaque année plus de 50 000 nouvelles patientes. A l’issue des programmes thérapeutiques, les séquelles laissées par les traitements d’oncologie sont nombreuses (cicatrices, peaux et muqueuses sèches, fatigue, anxiété, perte de confiance en soi, lymphœdème…).
Financée par l’AFRETh, l’étude PacThe a été conduite par Yves-Jean Bignon (directeur scientifique du centre Jean Perrin – Clermont-Ferrand) dans trois stations thermales françaises : les thermes de Vichy, les thermes de Châtel-Guyon et les thermes du Mont-Dore.

L’étude PacThe en détail

L’étude PacThe veut répondre à la question suivante :

Peut-on améliorer durablement la qualité de vie des femmes par une intervention d’accompagnement médical et paramédical multidisciplinaire, en station thermale, dans les suites immédiates de cancer du sein mis en rémission complète par un traitement comportant une chimiothérapie adjuvante ?

L’objectif de ce type de séjour est d’améliorer la qualité de vie de ces femmes en leur permettant de se réintégrer plus facilement dans leur vie sociale et familiale après avoir retrouvé confiance et sérénité. L’étude se base sur 270 femmes ayant reçu un traitement (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie) et se trouvant en rémission.

Méthodologie de l’étude thermale

Entre le 20 mars 2008 et le 21 octobre 2010 : 270  femmes ont participé à l’étude et ont été réparties de façon aléatoire en 2 groupes :

1.      Le groupe « cure » dans lequel 135 femmes ont bénéficié d’une cure thermale ainsi que d’une prise en charge concernant une éducation nutritionnelle, un accompagnement aux activités physiques, une prise en charge psychologique, des soins esthétiques et des soins de kinésithérapie. Cette prise en charge s’est effectuée durant deux semaines en pension complète. En complément, les patientes ont bénéficié d’un suivi hygiéno-diététique.

2.     Le groupe témoin : 135 femmes ont eu un suivi hygiéno-diététique simple.

Les résultats de l’étude thermale

Les résultats de cette étude ont été évalués selon différents indicateurs :

*La qualité de vie de la patiente. Celle-ci est nettement meilleure dans le groupe ayant suivi la cure thermale.

*L’anxiété et la dépression. Il y a une différence significative en faveur du groupe thermal concernant la dépression. Toutefois, aucune différence nette n’est notée concernant l’anxiété entre les 2 groupes.

*La qualité du sommeil. Celle-ci est meilleure, jusqu’à 2 ans après, pour le groupe ayant bénéficié d’un traitement en cure thermale.

Si vous souhaitez connaitre les résultats détaillés, nous vous invitons à consulter l’ensemble de l’étude et des résultats : ICI.

Source : Communiqué de presse – Mai 2013

Les établissements thermaux proposant des séjours post-cancers

De nombreuses stations thermales accueillent des personnes durant leur convalescence dans le cadre d’une cure thermale conventionnée, d’une cure thermale spécifique, d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) ou d’une mini cure thermale. Les séjours proposés dépendent de l’orientation thermale de la station.

Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux – Module spécifique post-cancer

Les thermes de Capvern- les-Bains – Mini-cure thermale post-cancer du sein et Module spécifique post-cancer

Les thermes de Molitg-les-Bains – Module spécifique post-cancer

Les thermes de La Léchère-les-Bains – Cure thermale spécifique pour le lymphœdème

Les thermes de Eugénie-les-Bains – Module spécifique post-cancer

Les thermes de Barbotan-les-Thermes – Module spécifique post-cancer

Les thermes Bérot à Dax -Module spécifique post-cancer

Les thermes de La Bourboule – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs

Les thermes d’Évaux-les-Bains – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs et Cure thermale spécifique pour le lymphœdème

Les thermes de Néris-les-Bains – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs

Les thermes de Cambo-les-Bains – Module spécifique post-cancer

Les thermes de Vals-les-Bains – Module spécifique post-cancer ou mini-cure post-cancer

Les thermes de Gréoux-les-Bains – Module spécifique post-cancer

Les thermes de Neyrac-les-Bains– Module spécifique post-cancer

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains – Cure thermale post-cancer en dermatologie

Les thermes d’Avène-les-Bains – Cure thermale post cancer en dermatologie

Les thermes de La Roche-Posay –  Cure thermale post cancer en dermatologie

Les thermes d’Argelès-Gazost – Cure thermale spécifique pour le lymphœdème

Les thermes de Luz-Saint-Sauveur – Cure thermale spécifique pour le lymphœdème et mini cure post cancer

Les thermes de Vichy – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs


Article publié par Laura Dupuy

Message du site