L’Education Thérapeutique du Patient pendant sa cure thermale. Pourquoi et pour qui ?

Groupe de discussion

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a été définie en 1998 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant un « processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient ». Cet atelier peut être proposé en parallèle d’une cure thermale. Il s’adresse principalement aux patients atteint d’une maladie dite « chronique ». L’ETP a pour objectifs d’aider les personnes à mieux comprendre leur maladie et de faciliter la gestion de celle-ci au quotidien.

De nombreuses personnes souffrent d’une maladie chronique, c’est-à-dire d’une maladie nécessitant de nombreuses années de soins. Ces patients peuvent se retrouver face à une inefficacité dans la prise en charge médicale et pharmaceutique de leur pathologie. La cure thermale peut alors constituer une alternative à la médecine classique grâce aux effets antalgiques de l’eau sur l’organisme.

La participation à un programme d’ETP pour le patient, en parallèle de sa cure thermale, a des effets prouvés sur l’organisme et sur la gestion de sa maladie. En effet, lors d’une cure thermale et de l’association de l’ETP, on constate un effet holistique sur le patient, c’est-à-dire un effet positif tant sur le corps que sur l’esprit et donc des répercussions bénéfiques sur la maladie.

 

Explication d’un programme d’Education Thérapeutique pour le patient

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « l’Education Thérapeutique du Patient vise à aider les patients à acquérir des compétences dont ils ont besoin pour gérer leur vie avec une maladie chronique. Elle comprend des activités organisées y compris un soutien psychosocial, conçues pour rendre les patients conscients et informés des soins et des comportements liés à leur maladie ».

Le programme d’éducation thérapeutique est constitué de différentes étapes réalisées par des professionnels de santé :

  • Un premier entretien privé permettant d’établir un 1er bilan ainsi qu’un programme adapté au patient, afin de répondre à ses besoins et ses attentes.
  • Des activités thérapeutiques individuelles.
  • Des activités thérapeutiques de groupe afin de réunir des personnes ayant des caractéristiques communes, vis-à-vis de leur maladie. Cela permettra de créer des situations de partage et d’échange d’expériences.
  • Un soutien psychosocial, conçu pour rendre les patients conscients et informés de leur maladie.
  • Des séances afin d’évaluer la progression du patient dans la compréhension de sa maladie.
  • Un bilan éducatif.

L’ensemble des ateliers a pour objectifs de faire comprendre au patient sa maladie par l’acquisition de compétences et de savoir sur sa pathologie et ses traitements. Cela rend le patient acteur de sa maladie, donc plus autonome. Ce qui entrainera une amélioration ou le maintien dans sa qualité de vie et celle de son entourage.

 

Exemples de différents programmes existants

Les programmes d’ETP font l’objet d’une autorisation par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ils sont encadrés par différentes lois et décrets relatifs aux conditions d’autorisation des programmes d’ETP et aux compétences requises pour dispenser ces ateliers.

La prescription de l’ETP, en parallèle d’une cure thermale pour un patient souffrant d’une maladie chronique, doit devenir plus fréquente de la part des médecins. En effet, il a été reconnu que lors d’une cure thermale, l’ETP a de meilleurs résultats. Ceci est notamment dû à un cadre de vie différent du quotidien durant les 3 semaines de cure. Il est vrai que le patient est loin de ses soucis et a plus de temps pour lui. Le patient est plus reposé, plus enclin d’être à l’écoute et donc à réaliser un travail sur lui-même et sa maladie. Les établissements thermaux sont des lieux permettant de réunir des patients ayant la même pathologie durant plusieurs semaines, amenant à des discussions entre eux afin de recroiser les différents témoignages.

Les professionnels du thermalisme ont conçu des programmes spécifiques pour certaines maladies chroniques proposés dans certains établissements thermaux, ci-après une liste des programmes certifiés par l’Agence Régionale de Santé en France :

L’asthme :

L’insuffisance veineuse chronique :

  • Thermes de la Léchère (Savoie)
  • Argelès-Gazost (Hautes Pyrénées)
  • Barbotan-les-Thermes (Gers)
  • Luz-Saint-Sauveur (Hautes Pyrénées)

 Le syndrome métabolique 

  • Station thermale de Vichy (Allier)
  • Brides-les-Bains (Savoie)
  • Challes-les-Eaux (Savoie)
  • Eugénie-les-Bains (Landes) :
  • Le Boulou (Pyrénées Orientales)
  • Saint-Honoré-les-Bains (Nièvre)
  • Vals-les-Bains (Ardèche)

La fibromyalgie 

  • Station thermale de Dax (Landes)
  • Station Thermale de Bagnères de Bigorre (Hautes Pyrénées)
  • Station thermale de Barbotan les Thermes (Gers)
  • Station Thermale de Bourbon Lancy (Saône et Loire)

La polyarthrite rhumatoïde

  • Station thermale de Barbotan les Thermes (Gers)

Les pathologies dermatologiques

  • La Roche Posay (Vienne)
  • Uriage (Isère)

 

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>