Initialement d’une durée 18 jours, la cure thermale conventionnée en post-cancer du sein est maintenant prise en charge dès 12 jours. Véritable révolution dans le domaine thermal, cette cure est disponible dès maintenant.

Source photo : static.eau-thermale-avene.com

Réaliser une cure thermale « post-cancer du sein » permet d’accompagner le patient (femme ou homme) durant sa convalescence. Une cure thermale n’est pas un traitement contre la maladie, mais une approche globale des séquelles laissées après les différents traitements. Les vertus des eaux thermales utilisées au travers de soins thermaux spécifiques permettent d’améliorer l’aspect des muqueuses et de la peau, de réduire les douleurs articulaires, d’atténuer l’anxiété et le stress laissés par la maladie.

Dès le début de la saison thermale 2021, il sera possible de réserver dans plusieurs établissements thermaux une cure thermale conventionnée post-cancer du sein d’une durée de 12 jours.

Il s’agit d’une innovation très importante pour le secteur thermal qui jusqu’à présent ne pouvait proposer que des cures thermales conventionnées de 18 jours.  Cette cure thermale conventionnée de 12 jours en post-cancer du sein prévoit un parcours de soins classique, auquel s’ajoutera un module spécifique. Ce module comprendra des activités liées à alimentation, à la remise en activité physique et au bien-être. Ces activités seront au nombre de 2 à 3 chaque jour. Le prix de ce module est fixé à 700 euros.

Quelles sont les modalités de prise en charge de la cure thermale post-cancer du sein de 12 jours ?

La prise en charge des soins thermaux est identique à une cure thermale conventionnée. Cela signifie que le forfait de soin ainsi que celui de surveillance médicale sera partiellement pris en charge par la sécurité sociale et pourront être complétés par une mutuelle. La facturation de la cure thermale de 12 jours se fera au prorata temporis du forfait de 18 jours. Nouveauté importante, le module complémentaire post-cancer du sein sera également pris en charge par la sécurité sociale à hauteur de 350 euros.

Cette cure thermale sera possible dans différentes stations thermales, dont :

Les thermes de Gréoux-les-Bains,

Les thermes de Cambo-les-Bains,

Les thermes d’Eugénie-les-Bains,

Les thermes de Barbotan-les-Thermes,

Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux,

Les thermes de Molitg-les-Bains,

Les thermes de Saujon,

Les thermes de Luxeuil-les-Bains,

Les thermes Sarrailh – Grand Dax,

Les thermes de Vichy.

*liste non exhaustive.


Tags de l'article : Cure post-cancer Cure post-cancer du sein


Article publié par Laura Dupuy

Message du site