Le thermalisme, une solution dans les cas de lithiases urinaires (calculs) récidivantes

Les calculs dans les voies urinaires sont fréquents. Ils touchent en effet plus de 10% de la population française. La lithiase urinaire correspond à la formation de calcul dans les voies urinaires obstruant les canaux, à l’origine des coliques néphrétiques chez certains patients. La cure thermale permet de traiter cette pathologie dans sa globalité en réduisant les risques de récidive.

Source photo : www:topsanté.fr

Source photo : www:topsanté.fr

Les calculs (lithiases) sont des dépôts minéraux présents dans les voies urinaires, ils sont présents au niveau des cavités pyélocalicielles, de l’uretère, de la vessie et de l’urètre. Ces dépôts minéraux se forment au fil des mois et des années en raison de certaines substances présentes dans l’urine.

Celles-ci s’agrègent et forment de petites particules solides (gravelle ou calcul).

Leurs formations a plusieurs origines :

  • Élévation de la concentration urinaire d’un constituant du calcul, en effet, le manque de boisson (et la déshydratation) est le facteur le plus important.
  • Un obstacle de la voie urinaire entraînant une stagnation de l’urine
  • Une anomalie de l’acidité de l’urine

Les symptômes dépendent de la localisation du calcul et de son effet sur le fonctionnement des reins. La colique néphrétique est la forme la plus connue, elle correspond à un calcul au niveau des reins, dont l’élimination naturelle est très douloureuse et subite (douleur localisée au niveau des lombaires, du bas du ventre et dans les organes génitaux pouvant s’accompagner de nausées et de vomissements).

Des traitements existent et, dans les cas les plus difficiles, une intervention chirurgicale est réalisée. Les lithiases urinaires sont des pathologies récidivantes.

La cure thermale se positionne comme un traitement sur le moyen et long terme, permettant de dissoudre les calculs en formation. 

L’eau thermale, par les vertus de ses eaux utilisées durant les soins, réduit l’apparition de calcul. La cure de boisson est indispensable lors d’une cure thermale. Elle permet d’augmenter la diurèse et favorise l’élimination de certains microbes ne pouvant plus se fixer sur les voies urinaires. Les eaux thermales évitent la précipitation cristalline à l’origine des calculs de l’appareil urinaire. Les eaux riches en magnésium favorisent la régénération des muqueuses urinaires.

Les stations thermales spécialisées dans le traitement de cette pathologie :

Station thermale de Capvern-Les-Bains

Station thermale de Aulus Les Bains

Station thermale de Chatel Guyon

Station Thermale de Contrexéville

Station thermale de Vittel les Bains

 

 

Une cure thermale pour soulager les acouphènes

Bourdonnements, sifflements, chuintement dans les oreilles, vous souffrez probablement d’acouphènes, comme près de 16 millions de français. Les acouphènes sont souvent bénins mais peuvent avoir des conséquences néfastes sur la qualité de vie, surtout qu’il n’existe pas de traitement à l’heure actuelle. La cure thermale viendra comme un traitement de confort afin d’améliorer la qualité de vie du patient.

Source photo : http://alternative-bienetre.com

Source photo : http://alternative-bienetre.com

Les acouphènes sont une gêne sonore perçue au quotidien par les personnes concernées. Ces bruits parasitaires ont diverses origines (expositions répétées au bruit, otites, vieillissement, diverses maladies, choc émotionnel, trouble hormonal). S’ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner divers troubles tels que des insomnies ou bien des vertiges.

Que les acouphènes soient occasionnels, intermittents ou continus, vous devez consulter un ORL afin de limiter les gênes et les effets secondaires (insomnies, vertiges, stress, dépression…). Dans certains cas, les acouphènes entraînent une telle dégradation de la qualité de vie que le patient tombe en dépression.

Il reste primordial de traiter les troubles associés (hypertension, troubles hormonaux…), puisqu’à l’heure actuelle, aucun traitement n’a pu démontrer son efficacité dans le traitement de ce trouble. La réalisation d’une cure thermale viendra comme un traitement de confort. Un séjour en eaux thermales vous permettra de ne plus vous focaliser sur ces bruits sourds. Vous apprendrez à les passer au second plan de votre vie, afin de retrouver un environnement de sérénité et un quotidien plus agréable en diminuant le stress et l’anxiété.

La cure thermale est une prise en charge globale. Elle prend en compte tant le coté psychologique que physique afin d’appréhender la pathologie dans sa totalité. De ce fait, une cure thermale comprendra tant des soins à base d’eau thermale que des séances de relaxations (sophrologie, gymnastique douce, atelier de groupe, atelier de parole, rendez vous avec un psychologue, Qi Gong, hypnose…)

Une cure thermale pour les acouphènes est un module complémentaire, qui doit être réalisé en parallèle d’une cure thermale conventionnée de 18 jours (Cure thermale en ORL, Voies respiratoires). Ces modules ne sont pas pris en charge pas la sécurité sociale.
Il existe également des courts séjours et mini-cures thermales spécialisées de quelques jours.

Rendez vous aux thermes de Cambo-les-Bains et de Bagnères-de-Luchon, deux stations thermales qui se sont spécialisées dans le traitement global de cette pathologie. Vous pourrez y rencontrer d’autres patients dans la même situation et échanger librement sur vos ressentis et votre vie quotidienne.

Actualité – L’appareil Kneipp, une nouveauté unique en France pour les Thermes de La Léchère les Bains

Source : communiqué de presse juin 2018

Appareil Kneipp

La station thermale de La Léchère les Bains, spécialisée en phlébologie, a récemment fait installer un dispositif sur mesure, unique en France : l’appareil Kneipp, un soin spécialisé pour la phlébologie.

Le soin Kneipp produit le même effet qu’une douche écossaise, alliant une alternance d’aspersions de fines gouttelettes chaudes, puis froides, jusqu’au sommet du mollet. Cela permet de stimuler la régulation de la microcirculation cutanée.

L’effet sédatif sur les symptômes veineux est immédiat : une impression de légèreté des jambes est ressentie par le patient et celle-ci perdure longtemps. Il ne faut pas oublier également que le système de mémoire fabuleux du corps s’imprègne de tous les ressentis et que les bénéfices s’amplifient à chaque séance.

Ce nouvel appareil résulte de l’expérience et du savoir faire de cette station thermale et du centre de recherche universitaire implanté au sein du complexe thermal, le C.R.U.L.L et d’un important investissement financier.

Bonne nouvelle, toutes les cures conventionnées de 18 jours et les mini-cures de 3 ou 6 jours de La Léchère-les-Bains en orientation phlébologie incluent les soins Kneipp dans leurs protocoles.

La médecine thermale bénéfique dans le cas de lipodystrophie chez les patients diabétiques.

Les personnes atteintes de diabète peuvent bénéficier d’une cure thermale en complément de leurs traitements afin d’améliorer leur état général. Chez plus de 30 % des personnes souffrant de diabète de type 1, l’insuline à un effet secondaire : la lipodystrophie. Un séjour en eaux thermales permettra d’améliorer l’état cutané et sous cutané du patient.

Source photo :  http://www.thermesdevals.com

Source photo : http://www.thermesdevals.com

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune. Elle entraîne la destruction de certaines des cellules du pancréas nécessaire dans la production d’insuline. C’est une hormone régulant la glycémie dans l’organisme.

Chez le patient diabétique de type 1, les injections quotidiennes d’insuline sont nécessaires afin de pallier l’insuffisance du pancréas. En moyenne, un patient doit s’injecter 1 à 5 doses d’insuline par jour. Elles doivent être administrées sur différentes zones du corps (ventre, cuisses, fesses et bras) afin d’éviter les déformations de la peau (et les lipodystrophies) et d’optimiser l’assimilation de l’insuline.

L’injection d’insuline présente des effets secondaires, notamment celui de la lipodystrophie, que l’on retrouve chez une majorité de patient.

La lipodystrophie est une accumulation de tissus adipeux au niveau des zones habituelles et répétées d’injections. Ces amas graisseux doivent être repérés car ils peuvent compromettre l’équilibre glycémique en raison d’une diffusion instable dans l’organisme de l’insuline.

En plus de son caractère à risque, la lipodystrophie a également des répercutions esthétiques sur le corps du patient. Cet épaississement de tissu graisseux donne à la peau une texture différente, visible comme une boule disgracieuse de part et d’autre des zones d’injections.

Que ce soit pour des raisons médicales ou esthétiques, les zones atteintes par des lipodystrophies doivent être mise au repos. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter votre médecin.

La cure thermale dans le cas de diabète de type 1, notamment de lipodystrophie, est conseillée. En effet, les soins à base d’eau thermale permettront une meilleure diffusion de la graisse sous cutanée, en atténuant les amas graisseux, et amélioreront considérablement l’état cutané du patient.

La station de Vals Les Bains, spécialiste du diabète, accueille chaque année de nombreux patients souffrants de lipodystrophie.

D’autres établissements tel que Brides Les Bains, Montrond-Les-Bains, Vals les Bains ou Aulus Les Bains sont également spécialisées dans la prise en charge du diabète.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre article concernant le « Thermalisme et le diabète. Une prise en charge complémentaire de la maladie pour des effets bénéfiques à long terme ».

Evénement : Rendez-vous les 8 et 9 juin 2018 pour « Les journées Médicales Du Grand Dax »

La première édition des Journées Médicales du Grand Dax se déroulera le vendredi 8 et le samedi 9 juin 2018. Ce rendez-vous est organisé par le cluster Aqui O Thermes, l’Institut du Thermalisme de Dax, le Collège santé de l’université de Bordeaux, le Grand Dax, le conseil régional et l’ARS.

 journée médicale du grand dax

La gonarthrose sera au cœur de ces 2 journées de conférence dédiées aux professionnels concernés par cette pathologie et souhaitant améliorer leurs pratiques et leurs connaissances. Cette pathologie touche de plus en plus de personnes en France.

Au programme :

Le vendredi 8 juin sera dédié à des conférences et des ateliers. La journée du samedi 9 juin sera consacrée à la découverte du fonctionnement de la station thermale du Grand Dax avec différentes visites prévues (Institut du Thermalisme et établissement de cure thermale).

Pour plus d’informations :

Inscriptions : www.aquiothermes.fr (dans la limite des places disponibles)

Ou par téléphone : Azucena LEDOUX 05 47 55 80 21 – aledoux@grand-dax.fr

La journée européenne contre l’Obésité. Le thermalisme, une aide bénéfique.

Le 18 mai, c’est la journée européenne de lutte contre l’obésité qui touche de plus en plus de personnes à travers le monde. Profitons-en pour parler du thermalisme en tant qu’aide bénéfique dans cette lutte, accessible aux différentes étapes de la perte de poids.

Source photo : Thermes Callou, VICHY

Source photo : Thermes Callou, VICHY

L’obésité ou surcharge pondérale est un excès de masse graisseuse résultant principalement d’un déséquilibre entre l’apport calorique et les dépenses énergétiques. Cette maladie concerne environ 15% de la population, dont une part grandissante d’enfants et adolescents. L’obésité est souvent mal vécue par les personnes qui en sont atteintes : mal être, perte de confiance voire dépression.

L’obésité est définie selon l’’indice de masse corporelle (IMC), se calculant en divisant le poids (kg) par la taille au carré (m2).

On parlera :

  • De maigreur lorsque qu’il est inférieur à 18.5
  • De poids santé avec un IMC de 18,5 et 25.
  • De surcharge pondérale lorsque cet indice se situe entre 25 et 29,9.
  • D’obésité lorsqu’il égale ou dépasse 30
  • D’obésité morbide lorsqu’il égale ou dépasse 40.

De plus, cette maladie entraine également de nombreuses complications pouvant mettre en danger la vie des patients. Voici les principales :

  • Diabète
  • Problèmes respiratoires (apnée du sommeil)
  • Problèmes cardiaques
  • Hypertension
  • Calculs biliaires
  • Douleurs articulaires (arthrose, maladie de la goutte)
  • Problèmes de circulation sanguine (œdème, varices…)

L’obésité impacte la qualité de vie du patient et réduit son espérance de vie.

Il n’existe pas de traitement miracle afin de soigner cette pathologie. Toutefois, de nombreuses solutions sont connues afin de la vaincre : notamment le thermalisme.

  1.        Le thermalisme pour aider à perdre du poids et réduire les douleurs

Une cure thermale permet d’accompagner le patient dans sa globalité. Une cure thermale repose sur des soins, une alimentation saine et équilibrée et une pratique sportive régulière.

Au programme d’une cure thermale « obésité », le patient suivra :

  • Une cure de boisson, pour son caractère coupe faim et diurétique
  • Des soins de mobilisation en piscine afin de favoriser la mobilité.
  • Des douches locales, sous affusions, des bains ou encore des massages à base d’eau thermale pour tonifier la circulation sanguine, favoriser l’élimination des graisses et réduire les douleurs.
  • Un rendez-vous avec un diététicien afin de réapprendre à manger correctement
  • Un accompagnement psychologique est proposé dans certains centres

L’environnement et l’ambiance de la cure thermale permettront au patient :

  • De trouver un soutien psychologique auprès des autres patients avec lesquels il pourra échanger
  • De favoriser la pratique sportive
  • De couper avec son quotidien et d’en finir avec les mauvaises habitudes

Certains établissements se sont spécialisés en mettant en place des programmes d’éducation thérapeutique pour les patients, comme par exemple :

Les Thermes de Brides-Les-Bains

Les Thermes de Contrexéville

Les Thermes de Capvern Les Bains

Les Thermes de Vittel

 

2.       Le thermalisme pour se préparer à une opération bariatrique

La chirurgie bariatrique est composée de différentes méthodes dont l’objectif est de modifier l’anatomie du système digestif visant à diminuer le volume de l’estomac. Une cure thermale « obésité » peut être réalisée avant ce type d’intervention. En effet, les vertus des eaux thermales permettront au patient d’entamer une perte de poids et de mettre en place un suivi diététique et sportif nécessaire après l’opération.

Les thermes de Vichy ont récemment mis en place un programme d’éducation thérapeutique (ETP) appelé Bariatherme. L’objectif de ce programme est de diminuer le risque d’échec et de complications « post » chirurgie obésité en assurant un suivi « post » opératoire

3.       Le thermalisme après une opération réparatrice

La chirurgie réparatrice est nécessaire dans certains cas où la perte de poids a été importante. En effet, des désagréments surviennent avec l’excédent de peau. Dans certains cas, la perte de poids pouvant être rapide, la peau n’a pas le temps de s’adapter. Les vertus des eaux thermales permettront d’améliorer la cicatrisation et de renforcer l’élasticité et l’hydratation de la peau.

Les Thermes de La Roche Posay proposent une cure thermale post-obésité. 

Un suivi médical doit être mis en place dans les cas d’obésité, toutes ces démarches doivent faire l’objet d’un suivi avec votre médecin.

Le 12 mai, c’est la 25ème journée mondiale de la fibromyalgie

Reconnue depuis 1992 par l’organisation Mondiale de la Santé (OMS), la fibromyalgie est une pathologie encore peu connue du grand public. Pourtant, cette maladie touche chaque année de nombreuses personnes.

Source photo : dax-tourisme.com

Source photo : dax-tourisme.com

La fibromyalgie est une pathologie chronique se caractérisant principalement par :

  • De fortes douleurs articulaires généralisées,
  • Un état de fatigue général,
  • Un important trouble du sommeil
  • Un état psychologique, proche de la dépression, entraîné par un fort sentiment d’anxiété
  • Des problèmes de digestion et de maux de tête peuvent également être présents

Aucun traitement spécifique n’existe afin de soulager cette pathologie dont l’origine n’est pas identifiée.

La réalisation d’une cure thermale représente une alternative naturelle, douce et holistique pour le patient.

Vous souhaitez en savoir plus sur cette pathologie ?

Rendez-vous sur cet article : La fibromyalgie, une pathologie à part entière.

Brides Les Bains : Le renouveau 2018

Source : Communiqué de presse février 2018

Le 12 Mars 2018, Les Thermes de Brides Les Bains ont rouvert métamorphosés.

thermes brides les bains renouveau 2018

Après 2 années de rénovation et 15 Millions d’Euros investis, l’établissement thermal de la ville se situe dans un bâtiment contemporain de 2400 m² où tout est dédié au bien-être mental et physique du patient.

La station Thermale de Brides Les bains est la première station thermale consacrée à l’amaigrissement en France, accueillant chaque année 16 000 curistes.  Elle a pour objectif d’innover en aidant les curistes à adopter les bons réflexes de santé afin de maigrir et de soigner leurs rhumatismes.

 

Les nouveautés :

  1. Les thermes de Brides Les Bains se sont pourvus d’équipements high-tech pour garantir le bien-être des patients et du personnel soignant (nouvelles baignoires, salles de conférences, nouveaux ateliers cuisines, salle d’entretien).
  2. Nouvel Espace Soins Thermaux Rhumatologie et Appareil Digestif de 140 m² accueillant 2 nouvelles piscines dédiées aux séances de mobilisation articulaire.
  3. Brides Les Bains propose, à partir de maintenant, le premier programme d’Education Thérapeutique du patient dédié au diabète de type II
  4. La mise a disposition d’un nouveau centre de nutritionnel permettant de conjuguer alimentation saine et pratique sportive
  5. Un nouveau SPA Thermal proposant des cures minceurs holistiques.

brides les bains renouveau thermes 2018

Pour plus de renseignements : http://www.thermes-brideslesbains.com 

 

 

 

 

Le 1er mai : la journée mondiale de la lutte contre l’asthme. L’occasion de mettre en avant les cures thermales qui lui sont dédiées.

Le 1er mai est la journée mondiale dédiée à l’asthme, une maladie inflammatoire des bronches touchant une grande partie de la population. Cette maladie doit être prise au sérieux puisqu’en effet, chaque jour des personnes décèdent de cette pathologie respiratoire. La réalisation d’une cure thermale permettra de réduire les crises et leurs intensités dans le temps.

 

asthme

L’asthme est une maladie chronique des bronches, traduisant une inflammation continue de celles-ci. Chez une personne non asthmatique, lors de la respiration, l’air inspiré circule dans les bronches jusqu’aux poumons sans rencontrer de difficulté.

Chez une personne atteinte d’asthme, les bronches et bronchioles sont inflammées, irritées, épaisses et la respiration se fait plus difficilement. Cette pathologie rend les parois plus sensibles et susceptibles d’engendrer des réactions excessives : une crise d’asthme.

Lors d’une crise d’asthme, les muscles autour des bronches se contractent. Une quantité importante de muscus est alors sécrétée et le passage de l’air devient très difficile engendrant des complications au niveau de la respiration. Le patient ressent une sensation d’étouffement et d’essoufflement dans la poitrine. Une crise peut être aggravée par l’exercice physique, l’air froid, les allergènes, le tabac ou encore certains aliments chez les personnes ayant des prédispositions face à cette pathologie.

Des traitements existent en fonction du profil du patient et de l’origine de sa maladie, ils sont mis en place par votre médecin.

La cure thermale est une alternative complémentaire qui mérite d’être envisagée. Elle ne guérit pas l’asthme mais permet de limiter l’impact de celui-ci au quotidien en apportant une meilleure qualité de vie.

Différents soins sont mis en place lors d’une cure thermale afin de purifier et de soulager l’ensemble des voies respiratoires :

  •  La crénothérapie : Soins à base d’eau thermale ou de vapeur thermale. Le patient réalise notamment des soins à base d’aérosol venant directement déposer de l’eau thermale sur les muqueuses. D’autres soins sont également prescrits (douche générale et locale, bains)
  • L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a une place importante dans le traitement du patient puisque celle-ci permet de l’éduquer face à sa maladie.
  • La climatologie est un traitement des voies respiratoires se réalisant dans un environnement adéquat où l’air est pur et favorable (moins de pollution et moins d’allergène). La localisation des établissements thermaux en montagne permet cette pratique au quotidien.

L’asthme est une maladie touchant les enfants et les adultes. De ce fait, les cures thermales sont accessibles à tous les patients.

Une quarantaine d’établissement thermaux de France a l’orientation « voies respiratoires », comme par exemple les stations de :

 

Thermes de Argelès Gazost

Thermes Berthemont-les-bains

Thermes Camoins-les-bains

Thermes Montbrun-les-bains

Thermes de Saint Lary Soulan

Thermes Vernet-les-bains

 

 

Un séjour de quelques jours peut être réalisé en prévention pour les personnes ayant d’importants antécédents familiaux. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin traitant. Il est très important de détecter l’asthme tôt afin de limiter les complications.

Le thermalisme pour apaiser les cicatrices des brûlures domestiques

Chaque année, la France compte plus de 300 000 personnes brûlées à la suite d’un accident domestique. Les risques de brûlure quotidienne sont très nombreux, tant pour les enfants que pour les adultes (une casserole d’eau bouillante, un four, un fer à repasser, un barbecue, un produit chimique…). Ces accidents laissent d’importantes cicatrices. Un séjour en cure thermale contribuera à la réparation et la cicatrisation de la peau brûlée.

Source photo : http://www.thermes-saint-gervais.com

Source photo : http://www.thermes-saint-gervais.com

La brûlure est une destruction des cellules de la peau. Une brûlure plus profonde peut engager le pronostic vital.  Il existe 3 degrés de brûlure, en fonction de la gravité des couches de la peau qui sont atteintes :

  • 1er degré : La brûlure ne touche que les couches superficielles de l’épiderme, rendant la peau rouge et sensible. Elle ne nécessite pas d’hospitalisation et se guérit en quelques jours.
  • 2ème degré : La brûlure touche l’épiderme et le derme, entrainant l’apparition de cloques très douloureuses. Un traitement est nécessaire, ce type de brûlure guérit entre 2 et 6 semaines.
  • 3ème degré : La brûlure est très grave, toutes les couches de la peau sont atteintes, les vaisseaux sanguins et les nerfs sont détruit. Dans les cas les plus graves les structures sous adjacentes sont touchées (muscles, tendons, os…). Une prise en charge médicale d’urgence est nécessaire. En effet, ce type de brûlure peut provoquer un choc cardiovasculaire et une chute de tension mortelle.

La convalescence après d’importantes brûlures est longue et douloureuse. Elle nécessite souvent de nombreuses interventions chirurgicales et une hospitalisation afin de réparer les zones atteintes. Cependant, elles laissent toutefois d’importantes cicatrices, souvent disgracieuses et source de complexes.

La réalisation d’une cure thermale à de nombreux effets bénéfiques pour le patient, tant sur le plan physique et cutané que sur le plan psychologique.

Les vertus de l’eau thermale accompagnées par des techniques thermales accélèrent la cicatrisation de la peau et améliore l’élasticité de celle-ci. Elles permettent également de réduire l’inflammation et les démangaïsons.

  • Différents soins sont mis en place afin de régénérer l’épiderme endommagé :
  • Des bains (local, général ou en piscine)
  • Des pulvérisations locales ou générales.
  • Des douches filiformes et/ou sous affusions.
  • Des douches générales

En plus d’être un lieu de rencontre entre les patients, certains centres proposent différents ateliers afin d’accompagner psychologiquement les personnes dans l’acceptation de leurs cicatrices.

La cure thermale vous sera prescrite par votre médecin, dès que celui-ci estimera que votre peau est assez cicatrisée est prête à recevoir des soins spécifiques.

Certains établissements comme les Thermes de Avène, de La Roche Posay et de Saint Gervais proposent des cures thermales conventionnées dédiées aux grands brûlés. D’autres centres comme Les thermes de la Bourboule proposent des cures thermales et/ou séjours spécialisés pour des brûlures localisées depuis ce début d’année 2018.

 

Il faut savoir que les cures thermales sont accessibles aux enfants. En effet, les plus jeunes sont malheureusement les principales victimes de brûlures domestiques.

La prévention reste la meilleure façon de lutter contre les brûlures domestiques.