Un point sur les travaux de vos stations thermales

Il y a quelque temps, de nombreuses stations thermales de l’hexagone ont annoncé le lancement d’importants chantiers de rénovation, modernisation et création, dans le but de satisfaire leurs curistes en proposant des espaces de soins modernes et adaptés.

>> L’Aïga Resort de Châtel-Guyon

En 2017, la ville de Châtel-Guyon lançait le chantier de construction de son nouveau Resort Thermal, pour lequel plus de 35 millions d’euros ont été investis.
Après plusieurs années de travaux, le Resort Thermal Aïga ouvrira ses portes le 3 août 2020. Les curistes pourront découvrir un centre à la pointe de la technologie, spécialisé dans le traitement du microbiote intestinal, au travers de son orientation en affections digestives et maladies métaboliques.

>> Les thermes de Vals-les-Bains

Après un important chantier de modernisation et d’agrandissement, estimé à plus de 12 millions d’Euros, les thermes de Vals-les-Bains ont souhaité monter en gamme le bâtiment thermal afin de dissocier les espaces bien-être et cure thermale. La partie cure médicale sera située au rez-de-chaussée. Le centre de bien-être, avec vue sur le parc de l’Intermittente, occupera l’étage supérieur.

Les curistes pourront découvrir une partie des aménagements lors de la réouverture de l’établissement dès juillet.

Source photo : www.thermesdevals.com

Source photo : www.thermesdevals.com

>> Les thermes de Santenay

Santenay est une « ancienne » ville thermale qui a toujours eu à cœur de relancer cette économie depuis la fermeture de l’établissement thermal en 1993.
En 2012, la commune a signé un contrat de concession de vingt-cinq ans portant sur la conception, le financement, la construction et l’exploitation d’un nouvel établissement thermal avec le groupe Valvital.
Dès le 5 avril 2021, les curistes pourront profiter de ce nouvel établissement qui sera indiqué dans la prise en charge des affections digestives et maladies métaboliques ainsi qu’en rhumatologie.

thermes santenay

———–

Les années à venir seront également marquées par l’ouverture d’un établissement thermal  à Saint-Jean-d’Angély, la rénovation des thermes Connétable de La Roche-Posay ainsi que la création d’un Resort Thermal à Salies-de-Béarn.

Quelles sont les contre-indications à la réalisation d’une cure thermale ?

La cure thermale est une médecine douce et naturelle. Elle est indiquée dans la prise en charge de nombreuses pathologies chroniques qui sont classées selon 12 orientations thermales.

Cure thermale

Une cure thermale conventionnée doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (cardiologue, phlébologie, gynécologue, psychiatre, dermatologue…). Ce professionnel de la santé sera à même de vous confirmer votre capacité à suivre une cure thermale car il existe de nombreuses contre-indications.

>> Les principales contre-indications à la cure thermale :

  • Les accidents vasculaires récents de moins de 6 mois, comme l’infarctus du myocarde ou les AVC.
  • Les thromboses veineuses de moins de 3 mois.
  • Les acrosyndromes vasculaires sévères tels que le phénomène de Raynaud, l’acrocyanose ou la sclérodermie.
  • L’hypertension artérielle non stabilisée par un traitement.
  • Les maladies infectieuses et contagieuses (Covid-19, tuberculose).
  • Les insuffisances cardiaques, pulmonaires et lymphatiques graves.
  • Les cancers en phase évolutive.
  • Les déficiences immunitaires avec un traitement immunosuppresseur.
  • Les problèmes d’incontinence.
  • Les troubles psychiatriques sévères et les altérations sévères de l’état général.
  • Les lésions cutanées non cicatrisées (plaies, escarres, eczéma).
  • Une poussée inflammatoire.

Avant de débuter votre cure thermale, la rencontre avec le médecin thermal est incontournable. Celui-ci confirmera votre capacité à réaliser votre cure thermale et l’absence de contre-indication.

A savoir : Certaines des séquelles laissées par les affections cités peuvent être prise en charge. Toutefois, un médecin devra s’assurer que l’état de son patient est stable depuis plusieurs mois et que sa pathologie ne représente plus aucune contre-indication.

 >> Voir les stations thermales françaises

>> Connaître l’ensemble des maladies prises en charge en cure thermale

 

 

Partir en cure thermale en fin d’année, la solution afin de passer un hiver en toute sérénité

À la suite des événements récents, de nombreuses stations thermales ont fait le choix de prolonger leur saison thermale. Mais quels sont les avantages pour les curistes à réaliser une cure thermale en fin d’année ?

Source photo : Freepik

Source photo : Freepik

La cure thermale est une médecine naturelle et douce qui se base sur l’utilisation de l’eau thermale et de ses dérivés. Véritable bulle de bien-être et de détente, le cadre relaxant de la cure thermale sera bénéfique tant sur le plan physique que psychologique.
Habituellement, la saison thermale touche à sa fin début novembre. Mais cette année, les curistes auront la possibilité de partir en cure thermale jusqu’à mi-décembre. 

Ce départ plus tardif qu’à l’accoutumé a de nombreux avantages :

1/ Un hiver sans douleur articulaire

Le froid et l’humidité hivernale réveillent de nombreuses douleurs articulaires et accentuent les rhumatismes. La réalisation d’une cure thermale ayant l’orientation en rhumatologie, avant l’hiver, permettra de réduire les douleurs tout en améliorant l’amplitude des mouvements.

2/ Une diminution des affections respiratoires

Les pathologies liées aux voies respiratoires sont très fréquentes et s’accentuent à l’approche de l’hiver.

L’apparition d’une réaction inflammatoire est à l’origine des différentes affections ORL (angines, rhumes, bronchites, pharyngites, otites). Celle-ci est due aux agressions des virus, des bactéries ou bien des allergènes qui sont favorisées par le terrain propice qu’est l’hiver. La richesse en minéraux de l’eau thermale (zinc, souffre, cuivre, bicarbonate, chlorure de sodium…) lui confère une multitude de propriétés : anti-inflammatoire, anti-infectieuse, décongestionnante, cicatrisante.  L’ensemble des soins réalisés lors d’une cure thermale permettra de désencombrer et d’assainir les muqueuses de la sphère ORL.
Réaliser une cure thermale avant l’hiver a pour but de réduire les risques d’infection. En effet, elle permettra d’apaiser les muqueuses, de stimuler le système immunitaire et de ce fait, de réduire les risques d’infections à l’approche de l’hiver.
La cure thermale en orientation « voies  respiratoires » est la méthode la plus efficace pour faire pénétrer l’eau thermale au niveau des muqueuses et ainsi agir directement à la source du problème.
La cure thermale en voies respiratoires est accessible aux enfants dès le plus jeune âge.

3/ Une affluence moindre

Dès que les mois de septembre et d’octobre sont passés, l’affluence des établissements thermaux diminue. Cette période est donc le moment idéal pour les curistes en quête de calme et de repos.

4 / Un prix d’hébergement  au tarif basse saison

De façon générale, les prix des locations thermales varient entre la haute saison et la basse saison. Si vous choisissez de partir en cure thermale en fin d’année, vous aurez un plus grand choix de locations à des tarifs compétitifs.

>> Découvrir les hébergements LesCuristes.fr : « Trouvez son hébergement »

>> Si vous souhaitez connaître les dates de fermetures des stations, rendez-vous dans notre article dédié « réouverture des stations thermales françaises«   ou sur notre site : www.LesCuristes.fr

A SAVOIR : La réalisation d’une cure thermale conventionnée est à tout moment de l’année bénéfique. Les soins sont identiques toute l’année et les résultats seront similaires.

Cure thermale et Covid 19, les réponses à vos questions

Depuis début juin, les établissements thermaux français ont reçu l’autorisation concernant la réouverture des cures thermales dans le respect d’un guide sanitaire strict.

Source photo : freepik

Source photo : freepik

Les professionnels du secteur thermal sont formés à l’accueil de personnes ayant de nombreuses pathologies chroniques. De par la nature des publics accueillis, les établissements thermaux sont soumis à de nombreuses règles d’hygiène et de prévention. En effet, les établissements thermaux ont l’obligation de garantir l’absence de germes dans les soins thermaux, par la mise en place de mesures strictes ainsi qu’une formation du personnel adaptée. Cependant, afin d’assurer l’application de ses nouvelles règles sanitaires, le personnel thermal a bénéficié d’une formation spécifique supplémentaire.

Le contexte actuel lié au Covid-19 soulève de nombreuses interrogations de la part des curistes, voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées :

> Le virus se propage-t-il en milieu humide ?

La distanciation physique, les mesures barrières ainsi que la limitation du nombre de personnes au m2 limitent les risques de transmission.
Les espaces de soins seront désinfectés entre chaque curiste selon un protocole établi et très précis afin de limiter les risques.
De plus, de nombreux établissements thermaux ont fait le choix d’étendre leur plage horaire afin de mieux gérer les flux de circulation et le nombre de curistes.

> Les soins collectifs sont-ils maintenus ?

Certains soins collectifs qui utilisent des vapeurs ou des aérosols (vaporium, hammams) sont temporairement suspendus.
Les autres soins collectifs seront maintenus dans la mesure où la distanciation peut être appliquée.

> Faut-il porter un masque au sein des thermes et lors des soins ?

Le masque sera de rigueur dans tous les espaces communs et lors de certains soins où la distanciation ne peut pas être appliquée, entre le soignant et le curiste.

> L’âge et l’état de santé représentent-ils un risque pour la réalisation d’une cure thermale ?

La cure thermale est déconseillée aux personnes vulnérables.
Toutefois,  si aucune contre indication sur l’état de santé n’est présente et que le médecin prescripteur ne s’oppose pas à la réalisation de la cure thermale, celle-ci est possible.
De plus, lors du rendez-vous avec le médecin thermal, celui-ci confirmera également la capacité du curiste à suivre une cure thermale conventionnée.

>>> Vous souhaitez connaître la date d’ouverture de votre centre thermal, c’est ICI

Découvrez la cure post-Covid 19 des thermes de Saujon

Le thermalisme est une médecine douce et naturelle dont les effets bénéfiques sont reconnus dans la prise en charge des affections psychosomatiques.

Source photo : https://www.thermes-saujon.fr/

Source photo : https://www.thermes-saujon.fr/

Afin d’accompagner les personnes dans la gestion des troubles anxieux, suite à la pandémie du Covid-19, les thermes de Saujon ont mis en place des stages dédiés.
En parallèle d’une cure thermale conventionnée en affections psychosomatiques, les curistes pourront participer à différents modules selon leurs besoins.

>> 4 modules spécifiques pour la « gestion post-crise »

Les stages post-Covid 19 se dérouleront à l’Ecole Thermale du Stress de Saujon.

Il y sera proposé à tous les curistes 4 modules à la carte, sous forme d’ateliers thématiques dès le 22 juin 2020,  au prix de 15 € l’atelier.

MODULE 1 : VÉCU DU CONFINEMENT – COMPRÉHENSION ET MÉCANISMES D’ADAPTATION

  • Retour sur les évènements et le vécu
  • Mécanismes d’adaptation mis en place
  • Analyse des défenses et comportements actuels

MODULE 2 : RÉSURGENCE DES PEURS – QUELLES GESTION ?

  • Mécanismes des peurs
  • Impact potentiel sur notre psychisme
  • Traces psychiques résiduelles
  • Comment réagir et s’adapter?
  • Développer d’autres outils de gestion des peurs

MODULE 3 : IDENTIFICATION DE SES RESSOURCES ET CAPACITÉS DE RÉSILIENCE

  • Identifier ses propres ressources actuelles
  • Analyse et processus de résilience
  • Apprendre à mieux se protéger
  • Sortir de la spirale émotionnelle?
  • Connaître de nouveaux outils pour mieux rebondir

MODULE 4 : RETROUVER SENS ET ÉQUILIBRE

  • Synthèse des analyses de situation
  • Retour sur les nouveaux mécanismes d’adaptation, sur lesquels s’appuyer
  • Se projeter dans l’avenir
  • Retrouver sens et sensations positives

Prise en charge d’une cure thermale conventionnée

Il existe 12 orientations thermales reconnues par la sécurité sociale, l’orientation en affections psychosomatiques en fait partie.

D’une durée de 21 jours consécutifs, la cure thermale est une démarche médicale qui fait l’objet d’une prescription émanent d’un médecin traitant ou spécialiste. Cette prescription permettra une prise en charge partielle par l’assurance maladie. En fonction du contrat souscrit, les mutuelles peuvent prendre en charge le ticket modérateur.

A savoir : Si vous souhaitez découvrir la station thermale de Saujon, n’hésitez pas à lire l’interview du Docteur Dubois, Directeur des Thermes : Une cure thermale à Saujon pour retrouver son équilibre et lâcher-prise.

 

Réouverture des établissements thermaux – Informations et modalités pour chaque station

Réouverture des établissements thermaux français, après plusieurs mois de fermeture forcée face à l’épidémie de COVID-19. 

Dernière mise à jour le 22 juin 2020

Cure thermale

Après plusieurs mois de fermeture et d’incertitude face à la pandémie liée au Covid-19, le Conseil National des Établissements Thermaux (CNETh) a reçu l’accord concernant la réouverture des établissements thermaux français. Cette réouverture se réalisera dans le respect d’un guide sanitaire précis ayant pour objectifs d’assurer la sécurité de tous.  

 

Le 2 juin est une nouvelle étape dans la réouverture des thermes. Il faudra cependant attendre encore quelques jours afin de connaître les dates exactes de réouverture de l’ensemble des cures thermales.

 

Voici le détail des mesures mises en place, concernant la réouverture des établissements thermaux français, au cas par cas :

> Les établissements thermaux de la Chaîne Thermale du Soleil : 
Amélie-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 29 juin 2020.
Bains-les-Bains , l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 12 décembre 2020.
Barbotan-les-Thermesl’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020.
Le Boulou, l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020.
Bourbon-l’Archambault, l’établissement thermal réouvrira le 1 juillet 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 5 décembre 2020.
Cambo-les-Bains,  l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 19 décembre 2020.
Challes-les-Eaux,  l’établissement thermal réouvrira le 13 juillet 2020.
Cransac-les-Thermes, l’établissement thermal réouvrira le 1 juillet 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 8 décembre 2020.
Eugénie-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 23 juin 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 12 décembre 2020.
Gréoux-les-Bains,  l’établissement thermal réouvrira le 29 juin 2020.
Jonzac,  l’établissement thermal réouvrira le 29 juin 2020.
Lamalou-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 19 décembre 2020.
Luxeuil-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020.
Molitg-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020.
Préchacq-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020.
La Preste-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 6 juillet 2020, la saison sera prolongée jusqu’au 2 décembre 2020.
Saint-Amand-les-Eaux,l’établissement thermal réouvrira le 29 juin 2020, la saison sera prolongée jusqu’au 12 décembre 2020.
Saint-Honoré-les-Bains, l’établissement thermal réouvrira le 13 juillet 2020, la saison sera prolongée jusqu’au 7 novembre 2020.
Saint-Laurent-les-Bains,  l’établissement thermal réouvrira le 4 juillet 2020.

Toutes les équipes se sont organisées afin d’accompagner les curistes dans les démarches nécessaires. Pour toutes demandes, nous vous recommandons de contacter l’établissement de par email reservations@chainethermale.fr en précisant votre nom, prénom, date de cure, une date de report de cure. Ce moyen permettant de gérer le travail des équipes plus efficacement.

Pour plus d’informations concernant les établissements de la Chaîne Thermale du Soleil : https://www.chainethermale.fr/reouverture

 

> Les établissements thermaux du groupe Valvital 

Aix-les-Bains, l’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Berthemont-les-Bains, l’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Bourbonne-les-Bainsl’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Divonne-les-Bains, dates à venir
Enghien-les-Bains, l’établissement thermal rouvrira le 31 août 2020.
Lectoure, l’établissement thermal rouvrira le 24 août 2020.
Lons-le-Saunier, l’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Montbrun-les-Bains, l’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Morsbronn-les-Bains, l’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Niederbronn-les-Bains, l’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Thonon-les-Bainsl’établissement thermal rouvrira le 13 juillet 2020.
Santenay, ouverture prévue pour 2021

> Thermes d’Allevard-les-Bains

La saison thermale débutera le 29 juin 2020,  la saison sera prolongée jusqu’au 21 novembre 2020.
Vous pouvez nous contacter par mail à contact@thermes-allevard.com
Exceptionnellement la saison thermale sera repoussée jusqu’au 21 novembre 2020

> Thermes d’Argelès-Gazost

La saison thermale débutera le 29 juin 2020. Les thermes sont joignables par téléphone au 05 62 97 03 24 ou par mail : direction@thermes-argeles.fr ou commercial@thermes-argeles.fr

> Thermes d’Aulus-les-Bains

L’établissement thermale ouvrira ses portes le 6 juillet 2020.
Vous pouvez effectuer toute demande par mail à  secretariat@thermes-aulus.fr

> Thermes d’Avène-les-Bains

Les thermes réouvriront le 6 juillet 2020, la saison sera prolongée jusqu’au 5 décembre 2020. Les équipes sont mobilisées pour aider au mieux à organiser les prochains séjours thermaux en 2020.
Vous pouvez contacter les thermes via cette page : http://www.avenecenter.com/fr/content/nous-contacter

> Thermes d’Ax-les-Thermes

L’établissement thermal ouvrira ses portes le 29 juin 2020, après accord de l’ARS.

> Thermes de Bagnères-de-Bigorre

L’établissement thermal ouvrira ses portes le 6 juillet 2020.

La saison thermale se poursuivra jusqu’au 19 décembre avec une ouverture matin et après-midi en novembre et décembre pour permettre au plus grand nombre d’effectuer son séjour thermal.

> Bagnoles-de-l’Orne

L’établissement thermal ouvrira ses portes le 6 juillet 2020.

Pour toutes questions, notre service client est à votre disposition par email à conseils@bo-resort.com.

> Thermes de Bagnols-les-Bains

L’établissement thermal ouvrira ses portes le 13 juillet 2020.
Les thermes sont joignables par téléphone au 04 66 47 60 02 ou par mail à thermesbagnols@france48.com

> Thermes de Balaruc-les-Bains

L’établissement réouvrira ses portes le 22 juin 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 19 décembre 2020.
L’établissement thermal reste à votre écoute par mail pour le suivi de votre cure. Nous vous invitons à les contacter à cette adresse mail : contact.thermes@thermesbalaruc.com ou par téléphone au 04 67 51 76 01.

> Les thermes de Barèges

L’établissement réouvrira ses portes le 6 juillet 2020, la saison thermale sera prolongée jusqu’au 7 novembre 2020.

> Thermes de Bourbon-Lancy

L’activité thermale démarrera aux Thermes de Bourbon-Lancy le Mercredi 1er juillet 2020.
Pour toute question, vous pouvez nous joindre au 03 85 89 18 84 ou par mail à contact@stbl.fr en dehors des horaires de permanence.  Afin de faciliter le report de votre cure plus tard dans la saison, nous avons décidé d’ouvrir l’Établissement Thermal jusqu’au 19 décembre 2020.

> Thermes de La Bourboule

L’établissement rouvrira ses portes le 6 juillet 2020, la saison est prolongée jusqu’au 28 novembre.  Vous pourrez contacter l’établissement par mails à l’adresse suivante : contact@grandsthermes.com.

> Thermes de Brides-les-Bains

La station thermale réouvrira le 29 juin 2020.
Afin de répondre à cette situation exceptionnelle et de vous permettre de reprogrammer plus aisément votre cure, nous avons décidé de prolonger exceptionnellement la saison thermale jusqu’au 21 novembre 2020 (date de fin de saison thermale).
Vous pouvez effectuer toute demande de report par voie écrite à l’adresse : servicecuristes@thermes-brideslesbains.fr ou au 04 79 55 23 44, s’il ne vous est pas possible de procéder par courriel.

> Thermes de Camoins-les-Bains

L’établissement thermal réouvrira ses portes le 22 juin 2020. 
Le service d’accueil téléphonique ( 04 91 43 02 50 ) et mail (contact@camoinslesbains.fr) demeure à votre entière disposition.

> Thermes de Capvern-les-Bains

Les thermes rouvriront le 13 juillet.

> Thermes de Casteljaloux

Les thermes rouvriront le 29 juin.

> Thermes de Cauterets

L’établissement ouvrira ses portes le 29 juin 2020. 
Vous pouvez contacter l’établissement thermal par mail :  reservation@thermesdecauterets.com

> Thermes La Chaldette

La saison thermale 2020 est annulée.

Vous pouvez contacter l’établissement par mail : chaldette@france48.com

> Thermes de Châteauneuf-les-Bains

Les Thermes ouvriront le 13 juillet 2020. Vous pouvez joindre les thermes au 04 73 86 67 49
ou par mail  : etablissement-thermal@orange.fr

> Thermes de Châtel-Guyon

Les thermes ouvriront leurs portes le 3 août 2020. 
Vous pouvez nous contacter par mail : resa@aiga-resort.com

> Thermes de Chaudes-Aigues

Caleden  réouvrira le 6 juillet 2020. 

Le standard téléphonique est  au 04 71 23 51 06. Les thermes sont également joignables par email  info@caleden.com (de préférence)

> Thermes de Contrexéville

L’ouverture de l’établissement thermal est prévue le 13 juillet 2020.

N’hésitez pas à contacter les thermes à l’adresse info@thermes-contrexeville.fr.

> Thermes de Digne-les-Bains

L’ouverture de l’établissement thermal est prévue le 29 juin 2020.

Nous nous tenons à votre disposition par e-mail thermes@thermesdignelesbains.com .

> Thermes d’Évaux-les-Bains

La réouverture des thermes est prévue pour le 13 juillet 2020. L’Établissement Thermal a prolongé sa saison jusqu’au 28 novembre 2020.

Une permanence téléphonique est assurée au 05.55.65.50.01 ou vous pouvez nous contacter par mail à l’adresse suivante : contact@evauxthermes.com

> Thermes d’Évian-les-Bains

La réouverture des thermes est prévue pour le 13 juillet 2020.

Vous pouvez adresser vos demandes  à l’adresse suivante : info@evianresort.com

> Thermes de Bagnères-de-Luchon

L’ouverture de la station thermale est prévue le 6 juillet 2020.  La saison sera prolongée jusqu’au 28 novembre 2020.

> Thermes Les Fumades 

L’ouverture de la station thermale est prévue le 6 juillet 2020.  Pour toute question, nous vous invitons à privilégier l’envoi d’un email : info@fumades.com

> Thermes de La Léchère

Les thermes réouvriront le 29 juin 2020. 

Pour satisfaire l’ensemble de nos curistes et afin de répondre à la forte demande de reports de cure, nous avons décidé d’ouvrir une session de cure supplémentaire, soit du 26 octobre au 14 Novembre 2020. Nous vous invitons à prendre toutes vos dispositions auprès de votre hébergeur afin de vérifier ses disponibilités.

Toutes nos équipes restent à votre disposition pour vous accompagner dans les démarches nécessaires. Vous pouvez nous contacter  par email : thermes@lalecherelesbains.com, ou par téléphone 04 79 22 60 30.

> Thermes de Luz-Saint-Sauveur

Les thermes rouvriront le 6 juillet 2020.

Vous pouvez nous contacter pour plus d’informations par téléphone au 05 62 92 81 58

> Thermes de Néris-les-Bains

Les Thermes réouvriront le 6 juillet 2020.

Vous pouvez également nous contacter par téléphone, au 04 70 03 10 39, du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 ou par mail contact@thermes-neris.com

> Thermes de Neyrac-les-Bains

Les Thermes réouvriront le 13 juillet 2020.

Vous pouvez contacter les thermes par mail à l’adresse suivante : contact@thermesdeneyrac.com

> Thermes de Plombières-les-Bains

Les Thermes rouvriront le 6 juillet 2020.
Pour toute demande ou question, contactez-nous à l’adresse suivante plombieres.call-center@popinns.com en précisant votre nom, votre prénom et les dates de votre cure.

> Thermes de Rennes-les-Bains

L’établissement thermal ouvrira ses portes le Lundi 13 Juillet 2020 (si toutes les conditions nous le permettent bien évidement).  Tous les curistes qui ont leur date de cure entre le 1 Juin et le 12 Juillet sont invités à reporter leur réservation entre le lundi 13 juillet et le 6 Décembre.

Une permanence téléphonique est mise en place au secrétariat des Thermes au : 04 68 74 71 00 du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 uniquement.

> Thermes de La Roche-Posay

L’établissement thermale réouvrira le 6 Juillet 2020. Pour toute demande, vous pouvez vous adresser par mail à thermes@la-roche-posay.info

> Thermes de Rochefort

L’ouverture des thermes se fera le 29 juin 2020.

> Thermes de Royat-Chamalières

L’ouverture des thermes se fera le 29 juin 2020, la saison prendra fin le 28 novembre 2020.
Vous pouvez nous joindre par téléphone, aux plages horaires suivantes : du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h, le vendredi matin de 9h à 12h30.

> Thermes de Saint-Gervais-les-Bains

L’ouverture des thermes se fera le 29 juin 2020. 

Nos hôtesses vous répondent  par téléphone au 04 50 47 54 54 et par e-mail accueilmedical.tsgmb@loreal.com

> Thermes de Saint-Lary-Soulan

La réouverture des thermes est prévu le 06 juillet 2020.

> Thermes de Salies-de-Béarn

La date de reprise des cures thermales est fixée au 13 juillet 2020 . Le service client reste mobilisé par mails administration@thermes-de-salies.com et qualite-communication@thermes-de-salies.com ou par téléphone au 05 59 38 10 11.

> Thermes de Salies-du-Salat

Date de réouverture à venir.

> Thermes de Salins-les-Bains

L’établissement ouvrira ses portes le 20 juillet 2020.

> Thermes de Saubusse-les-Bains

Nous vous informons que l’établissement réouvrira ses portes le 29 juin 2020.  

Vous pouvez contacter l’établissement par mail : admin@saubusse.eu ou via l’espace contact sur le site internet.

> Thermes de Saujon 

L’établissement thermal réouvrira ses portes le 22 juin 2020, la saison thermale sera sera prolongée jusqu’au 2 janvier 2022, sans fermeture.

> Thermes d’Ussat-les-Bains

lLes Thermes d’Ussat ont pris la décision de modifier les dates de la saison thermale 2020 afin d’accueillir les curistes dans les meilleures conditions.
Les thermes ouvriront le 6 juillet 2020, la saison se prolongera jusqu’au samedi 12 décembre.
N’hésitez pas à télécharger le formulaire de report et de le renvoyer uniquement par e-mail à l’adresse suivante : contact@thermes-ussat.fr

> Thermes de Vals-les-Bains

L’établissement thermal de Vals-les-Bains ouvrira ses portes le 13 juillet.

En attendant vous pouvez nous contacter par mail : accueil@thermesdevals.com

> Thermes de Vernet-les-Bains

L’ouverture de l’établissement thermal est prévue le 3 août 2020.
Nous gardons une permanence téléphonique de 9h à 12h aux Thermes.

> Thermes de Vichy

Les thermes réouvriront le 6 juillet.
Nous vous invitons à privilégier le contact par email pour les Thermes de Vichy à : thermes-de-vichy@compagniedevichy.com

 

> Les établissements thermaux du Grand Dax

  • Thermes Bérot : L’établissement ouvrira ses portes le 6 juillet 2020  et restera ouvert jusqu’au 19 décembre 2020 afin de vous permettre un report plus large de date et sans frais des arrhes thermales. Nos équipes sont mobilisées pour répondre à toutes vos questions par mail à thb@berot.com ou téléphone 05 58 90 40 00.
  • Thermes Borda : L’établissement thermal ouvrira ses portes le 6 juillet 2020, la saison sera prolongée jusqu’au 19 décembre 2020. Vous pouvez prendre contact avec les thermes par mail à l’adresse suivante accueil@thermes-borda.com
  • Thermes du Grand Hôtel : La réouverture est prévue le 29 juin 2020.
  • Thermes Bains Saint-Pierre : La date de réouverture de l’établissement thermal sera le 6 Juillet 2020. Une permanence administrative et téléphonique est à votre disposition au 05 58 57 42 04.
  • Thermes Les Chênes : La réouverture est prévue le 29 juin 2020.
  • Thermes Christus : La réouverture est prévue le 6 juillet 2020
  • Thermes Daxadour : La réouverture des thermes est prévue pour le 6 juillet 2020.
    Pour nous joindre : Permanence téléphonique du Lundi au Vendredi de 9h00 à 12h30 au 05 58 90 33 40 ou par email : contact@daxadour.fr
    L’établissement a contacté ou contactera tous les curistes dont les dates de séjours sont compromises afin de les prévenir et d’envisager un report.
  • Thermes Foch : La réouverture des thermes est prévue pour le 13 juillet 2020, toutefois, la possibilité d’une réouverture anticipé au 29 juin est à l’étude.         Pour nous joindre: Permanence téléphonique du Lundi au Vendredi de 9h00 à 12h30 au 05 58 74 39 70 ou par email : contact@thermes-foch.fr
  • L’établissement a contacté ou contactera tous les curistes dont les dates de séjours sont compromises afin de les prévenir et d’envisager un report.
  • Les Thermes : L’établissement réouvrira le 6 juillet 2020. N’hésitez pas à nous contacter au 05.58.58.71.11 ou par mail à contact@lesthermesdax.fr pour effectuer votre réservation.
  • Thermes les Écureuils : nos équipes sont mobilisées afin de répondre à toutes les questions et trouver des solutions à vos reports.  Dans l’attente, vous pouvez nous contacter de préférence par email aux adresses suivantes : hotel-ecureuils@wanadoo.fr // reservations-thermes@wanadoo.fr . Exceptionnellement, les thermes resteront ouverts jusqu’au 19 décembre 2020.
  • Les Thermes Régina : La réouverture est prévue le 22 juin 2020.
  • Thermes Sarrailh ré-ouvrirons le 13 Juillet si les instances gouvernementales le permettent. Nous mettrons tout en œuvre pour assurer la sécurité sanitaire tant de nos salariés que de nos curistes.
    Nous restons joignable par mail contact@thermes-sarrailh.fr.
  • Thermes Sourcéo : La réouverture est prévue le 22 juin 2020.
  • Dax O’Thermes :  La réouverture est prévue le 13 juillet 2020. La saison sera prolongée jusqu’au 12 décembre 2020. Nous restons à votre disposition pour toutes questions au 05.58.97.42.16 ou par mail a l’adresse : contact@daxothermes.com

 

Pour plus d’informations, vous pouvez également vous rendre sur ce site : https://www.medecinethermale.fr/curistes/informations-coronavirus.html

 

Le médecin thermal, une rencontre incontournable lors d’une cure thermale

Professionnel incontournable du séjour, le médecin thermal est l’intermédiaire entre le médecin prescripteur et l’établissement thermal.

Source photo : freepik

Source photo : freepik

Le médecin thermal est la première personne rencontrée et la première étape d’un séjour en cure. Rencontre indispensable, ce professionnel est l’interlocuteur privilégié du curiste durant les 3 semaines de la cure conventionnée. 

Durant un séjour en cure thermale, le curiste rencontrera son médecin thermal 3 fois.
Lors du premier rendez-vous, ce médecin spécialiste :

  • réalisera un interrogatoire minutieux afin de connaître l’état de santé global du patient,
  • s’assurera que le patient ne présente aucune contre-indication à la réalisation d’une cure thermale,
  • réalisera un examen clinique (qui sera renouvelé lors de chaque consultation),
  • établira la prescription des soins thermaux en fonction des besoins de son patient.

Lors de la deuxième consultation, le médecin thermal fera le point avec son patient sur son état de santé général. Il analysera sa tolérance vis-à-vis de chaque soin. Si besoin, la prescription des soins thermaux pourra être adaptée.

Lors de la troisième et dernière consultation, le médecin thermal remettra au curiste un bilan complet de cure thermale qui sera destiné au médecin prescripteur.

La prise en charge des rendez-vous de surveillance médicale

Le forfait de surveillance médicale correspond à la surveillance médicale réalisée par le médecin thermal pour l’ensemble des actes médicaux accomplis pendant la durée normale d’une cure. Ces frais se rapportent directement à l’affection qui a provoqué la cure thermale. Il sera remboursé à 70 % sur la base d’un tarif conventionnel fixé à :

  • 80 € pour un médecin conventionné.
  • 6,86 € pour un médecin non conventionné.

Source : Améli.fr

À savoir : Le choix du médecin thermal est propre aux curistes, la liste des médecins de la station est disponible auprès des établissements thermaux.

 

Reprendre une cure thermale interrompue en mars, c’est possible

Suite à des négociations entre le Cneth (Conseil national des établissements thermaux), des professionnels du secteur et la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie), des décisions importantes ont été prises afin de relancer l’économie thermale.

CNAM

En mars dernier, de nombreux curistes ont dû interrompre leurs cures thermales suite aux annonces du gouvernement liées à la pandémie du Covid-19.  Depuis le 2 juin, les stations thermales organisent leurs réouvertures qui s’étaleront entre fin juin et fin juillet.

Les nouvelles mesures mises en place :

1/  Les curistes ayant eu leur cure thermale interrompue auront la possibilité de reprendre leur séjour au cours du deuxième semestre 2020, une seconde séquence limitée au nombre de jours leur restant à suivre. Pour se faire, ils n’auront pas besoin de consulter de nouveau leur médecin : la prescription initiale et l’accord administratif de prise en charge restent valables jusqu’à la fin de l’année.

2 / Les stations thermales ont eu la possibilité de prolonger leur saison thermale, 49 centres en ont fait la demande.

3/ Les cures thermales suspendues à compter du 12 mars 2020 pourront être prises en charge au prorata du nombre de journées de soins effectuées. L’interruption pour cas de force majeure a été retenue.

À savoir, la réouverture des établissements thermaux est réalisée dans le respect d’un guide sanitaire strict, assurant la sécurité de tous.

Si vous souhaitez connaître la date de réouverture de votre établissement thermal, n’hésitez pas à consulter notre article :

« Réouverture des établissements thermaux – Informations et modalités pour chaque station »

INTERVIEW DU MOIS – Une cure thermale à Saujon pour retrouver son équilibre et lâcher-prise.

Découvrez l’établissement thermal de Saujon avec son directeur, le docteur Olivier Dubois. 


Portrait du Docteur Dubois Saujon

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis le docteur Olivier DUBOIS, psychiatre. J’exerce en clinique et je suis également médecin thermal. Je dirige l’exploitation thermale de Saujon qui se compose d’un centre thermal et de 2 cliniques privées, toutes en psychiatrie. Notre particularité est que nous évoluons à la fois dans le thermalisme et dans l’hospitalisation.
Nous avons une activité assez éclectique dans le domaine qu’est la psychiatrie.
En France, nous sommes la seule destination thermale à ne faire que de la psychiatrie et à avoir destiné l’ensemble de notre activité autour de celle-ci.

Pouvez-vous nous présenter la station thermale de Saujon ?

Les thermes de Saujon sont indiqués dans la prise en charge des affections psychosomatiques (PSY).
Au niveau des soins, comme pour l’ensemble des stations thermales françaises, nous avons une convention très précise. Nous proposons des soins comme les massages, les douches ou encore la piscine.  Nous avons également un centre de remise en forme qui nous permet d‘apporter des soins plus spécifiques et plus individuels à nos curistes.
Notre particularité, à Saujon, est que nous avons développé l’école thermale du stress. Nous avons débuté cette activité en 2012 et aujourd’hui elle réunit 300 à 400 patients chaque année. Cette école propose des ateliers, d’une durée d’une à trois semaines, dépendamment de la durée des séjours thermaux. Ces séjours sont basés sur la gestion du stress, le burn-out, les problèmes de sommeil, les douleurs chroniques ou encore sur le sevrage aux anxiolytiques.
Nous avons réalisé plusieurs études scientifiques qui ont démontré l’efficacité des cures thermales dans le traitement de l’anxiété ainsi que dans l’arrêt des médicaments anxiolytiques.

Nous travaillons également sur la préparation à la cure, c’est une révolution dans le domaine. En effet, nous avons constaté que plus les patients lâchent prise et sont dans une attitude de détente et de relâchement, plus ils voient une amélioration durable et spectaculaire dans le temps.
Au contraire, pour un  patient qui ne lâche pas prise,  le résultat est très différent voire inexistant.
À Saujon, nous avons donc décidé de travailler de façon très importante sur la préparation à la cure, nous y sommes très attentifs.

Comment accompagnez-vous vos curistes dans ce « lâcher-prise » ?

Aujourd’hui, c’est quelque chose qui est réalisé très tôt. Cela fait partie de notre communication, cette information se retrouve dans nos livrets et nos dépliants.
Nous avons réalisé une étude scientifique (Saujon LP) qui a démontré l’efficacité spectaculaire du lâcher-prise. On présente généralement l’étude aux curistes qui viennent chez nous.

Au niveau intellectuel, nous travaillons sur des programmes au sein d’un groupe de travail comprenant 4 universitaires. Nous sommes actuellement entrain de lancer une étude scientifique sur le programme de lâcher-prise, afin d’évaluer ce qui fonctionne avec un modèle et des règles de prise en charge précises. Cela permettra de définir l’ensemble des activités qui vont avec ce projet.

À l’heure actuelle, le constat est simple, beaucoup de nos curistes sont des personnes qui sont fatiguées et stressées. Soit stressées pour de bonnes raisons, soit parce qu’elles ont en elles une inquiétude et une anxiété qui les submergent.
Les sources d’anxiété sont parfois très banales, cela peut être une mauvaise relation au travail, des tensions à la maison ou un problème de santé. Dans certains cas, cela peut prendre des proportions parfois excessives, voire disproportionnées, créant une obsession empêchant les personnes de déconnecter. Cela entraine une tension quasi permanente.

La cure thermale se traduit par une acceptation de « rentrer dans une démarche de lâcher-prise ». C’est très important que la personne soit dans cette acceptation. Les soins thermaux de la cure viennent compléter ce processus global.

Combien de cure thermale sont nécessaires aux patients afin d’observer des effets sur le long terme ?

Il n’est pas possible de répondre de manière uniforme à cette question, car les problèmes sont très différents, il y a plusieurs modèles.
Il y a celui de la personne qui fait une dépression ou qui a un trouble anxieux réactionnel, rien de très inquiétant. Généralement, elle sera déstabilisée durant 6 mois voire 1 an.  La cure thermale sera donc une aide pour lui, la seconde cure thermale sera justifiée par une séquelle de fatigue ou un besoin de confiance à rétablir.
Puis, il y a les personnes qui font des cycles de 3 cures. On a vu par le passé, que ce cycle de 3 cures avait du sens pour beaucoup de gens qui sont ancrés dans la notion de 3 cures consécutives. Cela étant, beaucoup de troubles anxieux durent 2 à 3 ans.
Et puis, il y a des gens qui sont des anxieux chroniques qui ont tendance à tout le temps aller un peu mal. Moins ces personnes sont prises en charge, plus elles tombent. De la même façon, elles ont tendance à prendre des médicaments. Beaucoup de personnes viennent en cure tous les ans  pour retrouver un niveau d’équilibre qui va durer durant plusieurs mois, voire toute l’année. Ces personnes ne voient plus la cure comme un moment permettant de passer un coup dur, mais comme un système équilibrant.

Face à la pandémie actuelle, vous avez été très présent sur les réseaux sociaux afin d’accompagner les curistes dans cette période, qu’en est-il ressorti ? 

Tout d’abord, nous avons constaté des gens en détresse. On s’est rendu compte que la cure est un fonctionnement bien particulier et que  de nombreux curistes croient à cette démarche thérapeutique et la perçoivent comme performante et efficace.
Sur les réseaux sociaux, nous avons rencontré des personnes qui ont été très heureuses qu’on s’occupe d’eux et qu’on ne les laisse pas tomber. Le confinement a été source de stress et de risques. De nombreuses personnes ont eu peur de perdre leur équilibre.
La cure thermale est un mode de fonctionnement unique qui ne correspond à rien d’autre.  En effet, l’autre mode c’est l’ambulatoire, mais il ne répond pas à la prise en charge d’une souffrance permanente. L’hospitalisation n’est pas non plus adaptée, encore moins durant cette période de Covid-19.
Il fallait donc trouver une formule intermédiaire, les réseaux sociaux nous ont permis de garder un contact et des liens.

Au niveau de la filière thermale, pensez-vous que cette crise aura un impact durable ? Sur les capacités d’accueil des curistes par exemple. 

Évidement, certaines personnes auront une certaine appréhension à revenir en cure. Cette situation a créé des peurs, plus ou moins justifiées. Certaines peurs sont ancrées chez des personnes.
Les gens rencontrés en cure, notamment en affections psychosomatiques, sont des personnes très sensibles à ces arguments et à ces peurs. Cela va donc forcement créer des réticences.
Toutefois, lorsqu’on aura rassuré les gens et lorsqu’ils auront compris que tout sera sécurisé, tout ira mieux.
Au niveau de la cure thermale de Saujon, à la réouverture qui aura lieu le 22 juin, il y aura :

  • des horaires de passages,
  • des limitations du nombre de passage dans une même heure,
  • des circuits qui permettront aux curistes de peu, voire pas, se croiser,
  • des masques s’il y a des lieux de croisements,
  • aucun soin collectif.

L’établissement sera également ouvert de 7h à 20h, afin que les curistes puissent venir sur des horaires très étalés. Nous allons organiser les choses, de manière à ce que tout cela se fasse dans les meilleures conditions possibles.

Comment envisagez-vous la réouverture ?

Au sein des thermes, nous sommes prêts, nous avons réfléchi à toutes les organisations, que ce soit les masques, la prise de température à l’entrée, le nombre de patient par heure, la fermeture de la piscine ainsi que les circuits de déplacements.
Durant cette période de fermeture forcée,  nous avons réalisé un grand nombre de travaux d’amélioration. Nous avons profité de ces 3 mois d’arrêts afin de réaliser des travaux prévus dans les mois et les années à venir.
Nous avons remis la station à neuf, nous avons revu l’ensemble de la ventilation, nous avons refait le système des vestiaires et nous avons créé un accueil. Nous avons dépensé plus de 1 millions d’euros.
Cette décision très particulière a été prise à un moment donné où nous n’avions plus d’argent, c’est paradoxal, mais maintenant nous sommes prêts pour fonctionner non stop durant 2 ans.
Dès le 22 juin, nous accueillerons nos curistes dans des conditions optimales.

Pour ce qui est de la réouverture, nous n’avons pas d’inquiétude. On voit bien qu’au début les gens hésitent à reprendre leurs habitudes. Puis au bout de quelques semaines, quelques mois, la grande majorité des gens retrouvent confiance.

Quelles seront les conséquences psychologiques du Covid-19 sur notre société ? Comment la cure thermale pourra-t-elle accompagner les personnes en souffrance ?

Ce qui est important à passer comme message, c’est qu’il y aura une conséquence psychologique qui sera importante. En effet, on parle de 30% de personnes qui auront été perturbées par le Covid-19. On parle de 5% de personnes qui pourront avoir des conséquences sur les 3 prochaines années, ce sont les chiffres qui ressortent, au niveau de différentes études publiées.
Dans notre activité, nous voyons apparaître des signes forts d’un accroissement de la souffrance psychologique.
Notre société va vivre, dans les prochains mois, une perturbation secondaire à cette histoire. Généralement, dans les périodes de crise, on est plus résistant, on est plus solide. Après la crise, on va sans doute avoir des personnes qui seront moins bien. Généralement des personnes très sensibles qui ont pris sur elles. Certaines d’entre elles auront certainement des réactions psychologiques.
Il semble que la cure puisse être un lieu adapté pour permettre à ces gens d’aller mieux et de prendre du recul.
La cure est une démarche qui permet de lâcher-prise et de retrouver un équilibre, un rythme et une certaine force dont ils ont besoin et dont ils avaient perdu la capacité.
Le lâcher-prise thérapeutique est important. Il ne doit pas être confondu avec le lâcher-prise banal. En effet, le lâcher-prise thérapeutique est une véritable action qui englobe toute une démarche et un environnement.

Nous allons créer prochainement des stages post Covid-19. Ils nous permettront d’aborder des questions concernant la peur de la maladie, le traumatisme du confinement ainsi que la confrontation à la mort qui a été induite. Tous ces aspects émotionnellement forts seront mis à plat durant ces stages, afin d’échanger avec les patients.

 

Découvrez le guide sanitaire post Covid-19 mis en place dans les stations thermales pour la réouverture.

Après plusieurs mois de fermeture et d’incertitude face à la pandémie liée au Covid-19, le Conseil National des Établissements Thermaux (CNETh) a reçu l’accord concernant la réouverture des établissements thermaux. Celle-ci se réalisera dans le respect d’un guide sanitaire précis ayant pour objectifs d’assurer la sécurité de tous.

Source ; Freepik

Source : Freepik

Les établissements thermaux, ainsi que les professionnels du secteur, sont formés à l’accueil de personnes ayant de nombreuses pathologies chroniques. De par la nature des publics accueillis, le secteur thermal est déjà soumis en temps normal à de nombreuses règles d’hygiène et de prévention.

(A savoir : Depuis plusieurs années, afin de garantir aux usagers une sécurité sanitaire optimale, certains centres thermaux ont fait la démarche volontaire afin d’obtenir la certification AQUACERT HACCP Thermalisme .)

La réouverture des centres thermaux français est encadrée par un référentiel sanitaire rigoureux garantissant la sécurité des curistes et des personnels.
Afin de rouvrir, les établissements de cure thermale devront mettre en place les mesures prévues par ce guide sanitaire de référence, élaboré par des professionnels.

>> Que prévoit précisément le référentiel sanitaire ?

Comme la totalité des établissements recevant du public (ERP), les établissements thermaux seront soumis  à une multitude de règles obligatoires :

  • La mise en place dans chaque établissement d’une cellule de coordination et d’un référent Covid-19. Celle-ci permettra de piloter, contrôler et appliquer le protocole sanitaire afin d’assurer la sécurité sanitaire de tous.
  • Des contrôles de la qualité de l’eau (ressource et points d’usage), maintenance renforcée et l’adaptation des systèmes de ventilation/aération.
  • Un contact avec le curiste par l’établissement thermal, en amont de son arrivée, en vue de le sensibiliser aux différentes contre-indications et à la symptomatologie susceptible de justifier un report de cure.
  • La création d’un zonage de l’établissement en espaces secs/humides et plan de port des EPI en fonction des environnements de soins : port du masque par le soignant et le soigné lorsque la distanciation physique de 1 m ne peut pas être respectée.
  • La formation préalable à la réouverture des personnels aux protocoles spécifiques Covid-19.
  • La réalisation d’un plan de circulation minimisant les croisements à l’intérieur des thermes.
  • La mise en place des mesures et gestes barrière et contrôle de leur respect.
  • Le renforcement des procédures de nettoyage/désinfection.
  • La mise en place de protocoles adaptés aux espaces communs (accueil, vestiaires, salles de repos).
  • L’adaptation de certains postes de soins lorsque la distance de 1 m ne peut pas être respectée (par cloisonnement ou vacance d’un poste sur deux).
  • La limitation de la présence en bassin à 1 baigneur pour 2 m².
  • La suspension des soins collectifs pour le traitement des voies respiratoires.

Source : médecinethermale.fr

Afin de préparer au mieux cette réouverture, les établissements thermaux sont mobilisés.

Toutefois, la mise en place de ces mesures, ajoutées à la remise en service de l’ensemble des infrastructures à l’arrêt depuis plus 3 mois, demandent un certain délai. De ce fait,  les établissements thermaux ne pourront pas rouvrir immédiatement, simultanément et à la même date.

Vous souhaitez connaître la date de réouverture de votre centre thermal ? N’hésitez pas à consulter notre article dédié et mis à jour régulièrement : « Réouverture des établissements thermaux français »