Le salon SPA, Thalasso et cure thermale au plus près de chez vous. 3 Rendez-vous en région à ne pas louper.

3 dates, 3 régions, 3 salons dans 3 villes, le rendez idéal pour rencontrer différents établissements afin de découvrir et d’organiser au mieux vos prochains séjours.

Salon Spa Thalasso et cure thermale

Les bienfaits des eaux sur l’organisme sont prouvés, une multitude de séjours et de formules existent pour profiter des vertus de celles-ci. Le salon SPA, Thalasso et Cure Thermale vous propose 3 dates afin de vous présenter les différentes possibilités qui s’offre à vous : 

 

A NANTES pour une 1ère édition

10 & 11 FEVRIER 2017

Cité des Congrès

 

A BORDEAUX pour une 2ème édition

17 & 18 FEVRIER 2017

Hangar 14

 

A TOULOUSE pour une 2ème édition

24 & 25 FEVRIER 2017

Centre de Congrès Pierre Baudis

 

Durant ces salons, vous aurez la possibilité de vous informer sur les différents séjours santé et/ou détente (courts séjours de santé, cures thermales, séjours en SPA et sur les cures de thalassothérapie) auprès des principaux acteurs et établissements du secteur thermal et de la thalassothérapie. Vous aurez également la possibilité de découvrir les différents soins se trouvant proche de chez vous, comme à l’autre bout de la France ainsi qu’à l’étranger.

Des conférences et des ateliers sont programmés afin de vous informer sur les différentes démarches à suivre dans le choix de sa cure et dans la préparation du séjour.

 

Pour retirer vos invitations gratuites cliquez ici

Pour plus d’information : http://www.salon-soins.com/

 

 

[PUBLI-REDACTIONNEL] La station thermale de la Léchère-les-Bains fait entendre Savoie en 2017

Thermes de la Léchère

La Léchère-les-Bains s’est bâtie depuis 120 ans une solide expertise dans le traitement des troubles veineux et des rhumatismes, grâce aux vertus de son eau millénaire.

 Réservez dès maintenant au 04 79 22 60 30

www.thermes-lalechere.com

Située au cœur de la Vallée d’Aigueblanche en Tarentaise, aux portes du plus grand domaine skiable du monde (les 3 Vallées).

La station thermale de La Léchère-les-Bains est agréée pour trois orientations thérapeutiques (Phlébologie, Rhumatologie Gynécologie), elle propose des cures de 18 jours et des mini-cures de 6 jours dont l’efficacité a été reconnue par les études scientifiques du CRULL, le Centre de Recherche Universitaire (seulement 3 en France) de La Léchère, implanté au sein de l’espace thermal et dirigé par le Professeur Patrick Carpentier, Chef du service des maladies artérielles, veineuses, lymphatiques et de la microcirculation au CHU de Grenoble.

1ère station thermale indépendante de Savoie avec près de 6000 curistes par an, la Léchère-les-Bains n’a cessé d’investir et de se développer ces 10 dernières années.

La station est devenue aujourd’hui un véritable complexe thermal et hôtelier rassemblant sur ses terres un centre thermal, un Spa thermal de 1500 m², deux hôtels 2* et 3*, deux résidences hôtelières, un centre de congrès et un restaurant.

 

La station thermale de La Léchère-les-bains est leader dans l’accompagnement thérapeutique de ces patients.

  • Conférences et Conseils sur le thème de votre santé au quotidien proposés par le Professeur Carpentier à l’arrivée de chacune de nos cures.

La station thermale de la Léchère a en son sein le CRULL (Centre de Recherche Universitaire de la Léchère) dirigé par le professeur Carpentier et secondé par deux chercheurs et une attachée de recherche clinique.

  • L’éducation thérapeutique au service des patients

A chaque cure, il est proposé des séances d’éducation thérapeutique, auprès des curistes volontaires, sur la compréhension de leur maladie veineuse, comment vivre avec cette maladie, comment la soigner et protéger ses jambes avec le développement de techniques pédagogiques innovantes : Ecole de la veine depuis 1996 puis Veinothermes : programme national d’éducation thérapeutique en milieu thermal destiné aux insuffisants veineux (agréé par l’ARS le 8 mars 2011 décision 2011/PPS/ETP/764/73).

  • Des actions de surveillance sanitaire de la station thermale de La Léchère. 

Depuis 1992, création d’un réseau sentinelle médical de surveillance,  dont l’objectif est de détecter toute bouffée épidémique, dans la population curistes. Il est axé sur la surveillance des absences de curistes > à 48 h par une infirmière. Les fièvres > à 38°5 font l’objet d’un suivi médical par un Médecin du CRULL en partenariat avec les médecins thermaux, les hôpitaux.

 

La station thermale de La Léchère-les-bains se remet continuellement en question

  • Des formations permanentes pour le personnel

Le programme de mise en place de la formation Veinothermes et Thermoedème, permet d’avoir un personnel aux qualités techniques optimales.

  •  L’année 2017 sera l’année du développement dans la continuité

La mise en place des protocoles de cure traitant le lymphœdème, pour le développement de nouveaux champs de compétences. Le travail sur le mise en place de nouvelles cures de plus courtes durées afin de répondre à une demande grandissante.

 

La station thermale de La Léchère-les-bains c’est aussi un SPA en eau thermale

  • Le SPA Õ des Lauzes

Le plus grand Spa de Savoie en eaux thermales, évoluant sur 1500 m² et comprenant 23 cabines de soins, plusieurs bassins de traitement par l’eau, 2 saunas, 2 hammams, 1 jacuzzi extérieur et une salle de remise en forme équipée des dernières nouveautés en matériel.

 

La station thermale de La Léchère-les-bains a de nombreux atouts

  •  Propriété des Eaux de La Léchère-les-Bains

Les eaux de la Léchère-les-Bains sont sulfatées, riches en magnésium et en calcium, 3 propriétés qui favorisent une action antispasmodique de sédation sur la douleur, qui tonifient les fibres musculaires et qui a un bienfait sur la régénération osseuse.

 

Unique en Rhône Alpes

La cure spécifique Traitement du Lymphœdème

Le lymphœdème est dû à un disfonctionnement du système lymphatique entrainant une accumulation de liquide dans les tissus conjonctifs, avec une augmentation du volume du bras ou de la jambe. Les objectifs pour cette cure sont :

  • prodiguer un traitement intensif du lymphœdème avec réduction de l’œdème et assouplissement de la peau.
  • apprendre à prendre en charge et compléter les soins de balnéothérapie.

 

Informations pratiques

 Téléphone : 04 79 22 60 30

Courriel : contact@thermes-lalechere.com

Site internet : http://www.thermes-lalechere.com

Période d’ouverture : du 27 mars au 21 octobre 2017

Evénement : un nouvel établissement thermal ouvrira ses portes en 2017 dans la station thermale de Dax

Thermes Jean Nouvel 1

Source photo : Latribune Bordeaux 

Le début de la saison thermale sera marqué par l’ouverture de l’établissement « Les Thermes » dans les Landes, premier département thermal français. En effet, les stations thermales de Dax et Saint Paul les Dax rajouteront un nouvel établissement aux 19 déjà présents. Les établissements utilisent les différentes sources d’eaux thermales de la ville, ainsi que le péloïde (boue thermale) qui sont reconnus pour soulager plus de 60 000 curistes souffrants de rhumatismes et de problèmes circulatoire chaque année.

En Mars prochain, un nouvel établissement ouvrira ses portes, après un chantier estimé à plus de 2 Millions d’Euros. Ce dernier était nécessaire pour la remise aux normes de l’établissement tout en gardant l’esprit authentique des lieux. En effet, « Les Thermes » ouvriront dans une ancienne résidence réalisée par l’architecte Français internationalement connu, Jean Nouvel. Fermé depuis quelques années, et après d’importants travaux dirigés par la famille Bérot, figure emblématique du thermalisme dacquois, ce bâtiment symbolique de la ville ouvrira pour la saison 2017 afin d’accueillir plus de 3 000 curistes chaque année.  Un cadre entièrement repensé permettra aux curistes de bénéficier de soins de qualité dans un environnement où tout a été réétudié afin que l’hygiène et la sécurité soient optimisées.

En plus de la partie thermale, l’établissement Jean Nouvel proposera une partie hébergement au travers de ses 90 studios hauts de gammes entièrement rénovés. L’établissement « Les Thermes » viendra compléter l’offre haut de gamme de la ville de Dax, avec par la suite l’ouverture de l’hôtel Splendid**** un autre bâtiment emblématique de la ville dont la réouverture est prévue en 2018.

 

Pour plus d’informations :

http://www.lesthermesdax.fr/

Téléphone : 07 89 27 00 26

@ : contact@lesthermesdax.fr

La fibromyalgie, une pathologie à part entière. Les eaux thermales, une aide médicale naturelle pour les personnes souffrantes.

La fibromyalgie est une maladie reconnue officiellement par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 2006 comme une pathologie à part entière. Longtemps incomprise et mal diagnostiquée, cette maladie touche plus de 14 millions de femmes en Europe, principalement âgées de 40 à 60 ans. Aucun traitement ne peut guérir cette maladie, il en existe uniquement pour tenter de soulager la douleur. La cure thermale est une alternative très intéressante. Son efficacité a été reconnue de nombreuses fois, notamment par la Ligue Européenne contre les rhumatismes (EULAR).

Localisation de la douleur dû à la fibromyalie

Source photo : dax-tourisme.com

La fibromyalgie, c’est quoi exactement ?

La fibromyalgie se caractérise principalement par de fortes douleurs articulaires généralisées, un état de fatigue général, un important trouble du sommeil et un état psychologique proche de la dépression entraîné par un fort sentiment d’anxiété (des problèmes de digestion et de maux de tête peuvent également être présent). Cela altère de façon très importante la qualité de vie du fait que la fibromyalgie limite considérablement les mouvements dans le quotidien, par peur d’augmenter les douleurs. Ces souffrances ont du mal à être diagnostiquées en raison de leurs origines floues et peu connues. En effet, cette maladie chronique peut survenir dans certains cas (choc émotionnel, forte chute, choc affectif…), mais ces facteurs ne sont pas toujours présents. Le diagnostic parfois tardif de cette maladie reste le principal souci.

Pourquoi la cure thermale ?

Il n’existe pas qu’un unique traitement pour soulager la fibromyalgie, puisque différents soins sont utilisés en fonction de chaque patient. Cependant, la majorité des personnes ont en commun les fortes douleurs articulaires et musculaires, le stress, l’anxiété et d’importants troubles du sommeil.

La cure thermale est une alternative naturelle intéressante qui a su démontrer son efficacité. Les eaux aux vertus antalgiques aident à soulager les douleurs articulaires. De plus le cadre relaxant des établissements thermaux aide à la relaxation et de ce fait à la diminution de l’anxiété et du stress, bénéfique pour un sommeil réparateur. La cure thermale est aussi un endroit de partage entre les différentes personnes souffrant de cette maladie chronique sur leurs expériences et leurs ressentis.

Les établissements proposant des cures thermales dédiées à la fibromyalgie 

Une multitude d’établissements propose des cures thermales conventionnées pour la fibromyalgie, tel que la station de Bagnoles-de-l’Orne ou la station de Vichy avec des soins d’eaux, de jets et de boue.

Des cures spécifiques ont été mises en place dans différents établissements. Les stations thermales de Cauterets, de Chaudes Aigues et de Royat-Chamalière proposent un accompagnement spécifique tant psychologique que physique pour les patients.

Certains établissements vont plus loin. L’ensemble des établissements thermaux de la ville de Dax, la station thermale de Bourbon Lancy et l’établissement de Barbotan-les-Thermes proposent, en complément de la cure thermale, le programme d’Education Thérapeutique (ETP) FIBR’Eaux. Ce programme ETP, défini au niveau national par le CNETH, comprend, en plus de la cure thermale traditionnelle, une prise en charge personnalisée à l’intérieur de l’établissement thermal et la participation à 6 ateliers.

Les Thermes de Lamalou-les-Bains, quant à eux, proposent des soins encore plus ciblés « fibromyalgie », avec des modules complémentaires à rajouter à la cure thermale, tels que des cours de gymnastique en piscine, de la sophrologie ou encore des activités sportives.

Vous appréhendez de partir en cure 3 semaines, ou vous ne pouvez pas vous libérer ? Des cours séjours existent.

Malgré le fait que les mini-cures ou courts séjours de santé ne soient pas pris en charge par la sécurité sociale, leur efficacité reste prouvée. Le rythme de vie actuel ne permet pas forcément de partir en cure durant 3 semaines. C’est pour cette raison que de nombreux établissements thermaux ont mis en place des courts séjours dédiés à la fibromyalgie, afin de soulager les personnes souffrantes.

Les stations de Saujon, Neris les Bains et de Barèges proposent des mini cures, ayant des effets bénéfiques sur l’organisme au même titre qu’une cure conventionnée.

 

La cure thermale par sa prise en charge multidisciplinaire dans les établissements thermaux permet au patient d’améliorer sa qualité de vie en apprenant à vivre avec sa maladie. A la suite d’un séjour en établissement thermal, le patient ressent un mieux-être dans ses mouvements, au niveau de l’intensité de sa douleur, une diminution de son état de stress et d’anxiété et il retrouve un meilleur sommeil tout en diminuant la prise de médicament. 

[PUBLI-REDACTIONNEL] Nouveau : un programme post-cancer du sein aux Thermes de Néris-les-Bains

Thermes de Néris

Les Thermes de Néris-les-Bains (03)  lancent PACS, un programme d’éducation thérapeutique pour les femmes en rémission du cancer du sein. Complémentaire aux soins de la cure thermale,  le programme PACS a pour but d’améliorer durablement la qualité de vie des patientes en leur apportant un mieux-être psychologique ainsi que des clés pour mieux se réadapter à la vie quotidienne, professionnelle et familiale.

 

Un programme d’éducation thérapeutique pour se retrouver et vivre mieux

Pour ce faire, le programme PACS s’articule autour d’une équipe pluridisciplinaire composée de deux infirmières, d’une animatrice sportive, d’une diététicienne et d’une psychologue spécifiquement formée à l’ETP (Education Thérapeutique du Patient). Il met en œuvre un  calendrier d’activités personnalisées, remis aux participantes en début de séjour. Ce calendrier comprend des rencontres avec des professionnels de santé, des ateliers individuels ou collectifs sur l’alimentation, le bien-être, ainsi que des séances d’activité physique adaptée à la personne.

A noter que ce programme est proposé au tarif de 270€ (non pris en charge par la Sécurité Sociale) sur deux périodes en 2017, à savoir du 5 au 24 juin et du 7 au 26 août. Le programme PACS est complémentaire à une cure thermale « Affections Psychosomatiques », qui peut quant à elle être prise en charge par la Sécurité Sociale.

 

Un projet d’envergure à l’échelle de la région

 Le programme PACS a été conçu sous l’égide du Professeur Yves-Jean Bignon, directeur du Laboratoire de Biologie Médicale du Centre Jean Perrin (centre régional de lutte contre le cancer d’Auvergne), auteur de nombreuses études scientifiques au sujet de l’accompagnement post-cancer.

Néris-les-Bains fait partie des quatre stations thermales françaises (avec Vichy, La Bourboule et Evaux-les-Bains) à proposer ce programme, chacune des stations sélectionnées le proposant en complément d’une cure thermale différente (Affections Digestives pour Vichy, Dermatologie pour La Bourboule, Phlébologie pour Evaux-les-Bains, Affections Psychosomatiques pour Néris-les-Bains).

Le programme PACS de Néris-les-Bains est actuellement le seul programme POST-CANCER proposé dans une station thermale spécialiste du traitement du stress et de l’anxiété.

 

Plus d’informations : Thermes de Néris-les-Bains – 04 70 03 10 39 – www.thermes-neris.com

35ème édition des Thermalies Rendez-vous au Carrousel de Louvre à Paris

Affiche des thermalies 2017

Le salon National des Thermalies se tiendra du 19 au 22 Janvier 2017 dans le magnifique cadre du Carrousel du Louvre à Paris. Fort de son succès, cet évènement sera pour la première fois présent à la Cité Internationale de Lyon du 3 au 5 Février 2017.

Ce salon du début d’année est le rendez-vous incontournable pour les professionnels des centres de remise en forme et de bien être par l’eau. Il rassemble chaque année plus de 300 exposants et professionnels du thermalisme, de la thalassothérapie, de la balnéothérapie, des SPA et des soins de beauté et de bien-être.

Les Thermalies sont également l’occasion de se renseigner auprès de différents établissements afin d’organiser au mieux vos prochains séjours ou cures thermales mais aussi de bénéficier d’offres et de tarifs préférentiels.

Durant 4 jours, vous pourrez découvrir les nouvelles tendances, en matière de soins et de bien-être, divisées sur les 6 pavillons présents axés autour de différents thèmes :

  • Thalasso France : Découverte des traitements à l’eau de mer et de ses vertus préventives. Présentation des richesses de l’univers marin et des dernières tendances en matière de cures et de soins à base d’eau de mer.
  • Les Sources thermales : Espace entièrement dédié aux vertus curatives des eaux thermales minérales naturellement chaudes. Une présentation complète des cures thermales conventionnées et cures de bien-être sera effectuée en fonction des propriétés des eaux de chaque station thermale liées à leur emplacement géographique.
  • Thermes et thalassos d’ailleurs : Un tour du monde pour découvrir les pratiques thermales et de thalassothérapies à l’international.
  • Urban SPA : Présentation des SPA les plus prestigieux situés au cœur des grandes villes. Présentation des DAY-SPA incontournables de la capitale avec des ateliers « test » de produits cosmétiques, de soins et modelages.
  • Evasion Spa : Espace dédié aux hôtels d’exception les plus prestigieux, offrant des escapades de bien-être.
  • Balnéothérapie design : Véritable vitrine des derniers équipements et technologies pour les professionnels et particuliers.

Les Nouveautés 2017 ! 

Cette année, 4 parcours de visites dédiés au grand public seront proposés afin de permettre aux participants de se repérer facilement et d’identifier plus rapidement les tendances du moment en matière de soins par l’eau en fonction de leurs besoins.

  • Parcours Santé : cures médicalisées et courts-séjours en Spa thermal
  • Parcours Thalasso : cures, soins et activités combinant les bienfaits du milieu marin
  • Parcours Spa : escales bien-être au sein d’établissements de prestige
  • Parcours « Nouveaux Exposants » : pour les visiteurs fidèles du salon, repérez rapidement les nouveaux exposants par rapport à l’édition précédente

Au programme de ses 4 jours vous pourrez :

  • assister à des conférences animées par des experts: un jour, un sujet. Inscription sur place.
  • participer à un grand jeu concours.
  • découvrir les différents modelages et leurs bienfaits sur l’organisme.
  • participer au Club des Thermalies afin de découvrir et de vous informer sur les nouveautés en terme de cure thermale.

Informations pratiques 

 

 Lieu : Carrousel du Louvre – 99 rue de Rivoli 75001 PARIS

Horaires d’ouverture : 

Jeudi 19, Vendredi 20 et Samedi 21 janvier : de 10h00 à 19h00

Dimanche 22 janvier 2017, de 10h00 à 18h00

Tarif d’entrée grand public et professionnels : 10 € par personne, gratuit sur présentation d’une invitation Thermalies que vous pouvez  RETIRER ICI GRATUITEMENT

 

 

La station thermale de La Bourboule, un des établissements spécialisés dans l’accueil des enfants souffrant de maladies des voies respiratoires

La bourboule cure enfant Source : Grand thermes de La Bourboule 

Les bénéfices de l’eau sur l’organisme, lors d’une cure thermale, ne sont pas exclusivement réservés aux adultes et plus particulièrement aux seniors. En effet, la cure thermale est accessible aux enfants, dès l’âge de 3 mois.  Certains établissements thermaux du pays se sont spécialisés dans l’accueil d’enfants souffrant de maladie des voies respiratoires. Celui de La Bourboule est reconnu pour ses équipements de qualité (une école de l’Asthme unique en France, des maisons sanitaires adaptées à leur jeune âge ainsi que des espaces de soins thermaux dédiés aux enfants), mais d’autres stations comme Luz Saint Sauveur ou les Thermes de Cauterets sont également des établissements où l’accueil des enfants dans un cadre adapté est mis à l’honneur.

Les infections chroniques des voies respiratoires sont les troubles les plus fréquents chez l’enfant. La réalisation d’une cure thermale est une alternative aux traitements médicaux, souvent lourds et aux effets secondaires nombreux. La station de La Bourboule est spécialisée dans le traitement des rhinites ou des otites principalement d’origine allergique ainsi que de l’asthme et des bronchites à répétition. Il est vrai que grâce à ses eaux bicarbonatées idéales pour traiter de telles pathologies, la cure thermale auvergnate vient, principalement, en supplément d’un traitement ou d’une désensibilisation.

La cure thermale chez un enfant sera d’autant plus bénéfique si sa maladie chronique a un impact dans sa vie quotidienne. L’environnement de cette cure thermale, en plus du programme d’éducation thérapeutique, lui permettra de mieux appréhender sa maladie au quotidien. Différentes études ont montré qu’après une cure thermale et un programme d’éducation thérapeutique, des effets bénéfiques sont observés sur la qualité de vie du petit patient. En effet, les patients reconnaissent diminuer leur consommation médicamenteuse et avoir une meilleure maitrise dans la prise du traitement.

Lors d’une cure thermale, l’enfant peut être accompagné par ses parents lors des soins et activités annexes. Ses soins sont identiques à ceux des adultes mais adaptés et réalisés dans un espace qui leurs est dédié.

 

Pourquoi choisir la station thermale de La Bourboule ?

La station thermale de La Bourboule est située dans le département du Puy de Dôme en Auvergne. Il faut savoir que chaque année, en France, plus de 7 000 enfants partent en cure thermale (toutes pathologies confondues). Pour exemple, l’établissement thermal de La Bourboule a mis en place des moyens efficaces pour l’accueil des petits patients durant leurs 3 semaines de soins.

  • Un espace soin adapté

Chaque établissement thermal peut recevoir des enfants durant leur période de cure. En effet, enfants et adultes réalisent des soins identiques et adaptés à leurs pathologies quel que soit l’établissement thermal choisi. La seule différence pour les enfants accueillis dans cette station, est qu’ils bénéficient d’un espace de soin adapté et plus chaleureux, regroupant tous les jeunes patients auprès d’un personnel formé.

Ce centre pense également aux frères et sœurs du petit patient en leur donnant accès à l’Espace ludique des Grands Thermes de La Bourboule et/ou au centre de Loisirs de la ville durant les différents soins de l’enfant.

 

  • L’école de l’asthme

 

Cette école est unique en France. C’est un centre qui dispense l’Education Thérapeutique pour les patients (enfants ou adultes) atteint d’asthme. Cette maison a pour objectif d’apprendre aux patients à connaitre, comprendre et évaluer la maladie et leur souffle. A terme, cela a pour objectif de permettre la prévention d’une crise et d’agir plus efficacement dans la vie quotidienne.

Si vous ne pouvez pas accompagner votre enfant durant sa cure thermale, des maisons d’enfants à caractère sanitaire existent dans certaines stations thermales. Ce type d’établissement est spécialisé dans l’accueil et l’accompagnement d’enfants de 3 à 17 ans durant leur séjour de 3 semaines en cure thermale (tant durant les soins que dans les activités annexes et la vie quotidienne).

L’encadrement spécialisé veille au bon déroulement du séjour de l’enfant. De plus, si la période du séjour est durant la période scolaire, un suivi est garanti par la structure d’accueil.

La station thermale de La Bourboule peut proposer 4 maisons certifiées par les autorités sanitaires durant la saison thermale (période scolaire et vacances scolaires).

La Bourboule n’est cependant pas l’unique établissement de qualité pouvant accueillir vos enfants. La station thermale de Luz Saint Sauveur dans les Pyrénées est reconnue pour ses soins ORL à destination des enfants. En effet, celle-ci a mis en place un espace de soin sous forme de Ludothèque divisé en différentes parties (lecture, jeux, télé). Ce cadre soigné et agréable permet aux jeunes patients et aux parents de profiter des soins dans un cadre propice et adapté à leurs âges et leurs besoins. La station Thermale de Cauterets, grâce à la qualité de ses eaux obtient également d’excellents résultats dans le traitement des pathologies ORL de l’enfant.

A savoir que tous les établissements thermaux de France sont qualifiés pour accueillir vos enfants durant leur séjour afin de leur proposer des soins de qualité. La seule différence entre ces établissements se retrouve dans la mise en place d’espaces qui leurs sont dédiés (salles de jeux, prise en charge des frères et sœurs, maisons à caractères sanitaires, espaces dédiés aux soins séparés des adultes). Les thermes de La Bourboule, de Luz Saint Sauveur et de Cauterets ont su mettre en place une organisation de qualité, dans l’accueil et les soins. L’ensemble des équipements permet au petit patient de bénéficier au maximum des biens faits de l’eau sur l’organisme, tant par la réalisation des soins que par la participation à des ateliers thérapeutiques.

Les adresses des maisons :

La Pastourelle
160 rue Henri Pourrat – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
M. & Mme BARREAU Patrick et Corinne
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 65 56 24 – Fax : 04 73 81 13 12


Tza-Nou

230 rue Vercingétorix – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
UGECAM-ALPC
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 31 31 – Fax : 04 73 81 31 39


François & Suzon

2 avenue du Général Gouraud – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 02 83 – Fax : 04 73 65 55 34


AEP Ile Aux Enfants

41 rue Henri Pourrat – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
Association d’Education Populaire
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 30 60 – Fax : 04 73 81 19 47

 

« Le moi(s) sans tabac ? » La cure thermale pour arrêter de fumer, fallait y penser.

 

Le mois sans tabac

Source : http://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr

Novembre ou « le moi(s) sans Tabac », un défi national pour arrêter de fumer pendant 30 jours.Vous avez déjà essayé d’arrêter de fumer en utilisant différents moyens (Patchs, cigarette électronique, hypnose, chewing-gum) ? Tous ont échoué ? Pourquoi ne pas choisir un séjour en cure thermale ? En effet, celle-ci peut vous aider dans l’arrêt de la cigarette.

La combinaison de différents soins, prenant en compte les voies respiratoires, les artères, l’alimentation et le stress, a pour objectif d’aider le fumeur à réduire sa consommation et à adopter un meilleur comportement vis-à-vis de cette addiction. Pour faire face à une majorité́ de personnes (60% selon tabac info service) souhaitant arrêter de fumer, des stations thermales ont mis en place des séjours de « sevrage tabagique » d’une semaine afin de les aider tout au long de leur processus d’abstinence.

L’addiction au tabac 

Le tabac agit comme une drogue sur l’organisme du fait de la présence de nicotine. Cela entraîne une rapide dépendance chez le fumeur, qui sera difficile à inhiber.

Cette addiction se traduit par plusieurs symptômes :

  • des sensations de manques
  • un besoin de tabac lors d’une situation de stress
  • un réflexe créé par un mécanisme d’habitude
  • un coupe faim

Cependant, il est prouvé que des situations de stress ou de forte sensibilité entraînent une envie de sortir une cigarette afin d’apaiser ses angoisses.Le tabac n’est pas composé uniquement de nicotine. En effet, lors d’une bouffée, de très nombreuses substances sont inhalées et ont des effets négatifs sur l’organisme. La cigarette qu’elle soit industrielle ou roulée est l’un des premiers facteurs de cancers. Les effets du tabac sont sournois, c’est-à-dire qu’ils mettent de très nombreuses années à apparaitre chez le fumeur ou chez son entourage. Il n’existe pas de « petit » ou « grand » fumeur, le contact avec les différentes substances inhalées entraine de graves soucis au niveau de différents organes (Les poumons, le cœur, la langue, la gorge mais également la vessie ou la peau).

Les séjours en cure de « sevrage tabagique », une multitude de soin pour le bien-être et la détente

Face aux effets néfastes du tabac sur l’organisme, des stations thermales ont mis en place des mini-cures dédiées au sevrage tabagique. Ces cures sont adossées aux orientations primaires des stations, en se basant sur leur savoir-faire ainsi qu’aux caractéristiques de leurs eaux.

La mini-cure thermale n’est pas conventionnée donc ne peut pas être remboursée par la sécurité sociale contrairement à une cure conventionnée de 21 jours de soins consécutifs. Néanmoins, une cure non conventionnée n’a aucun impact sur la qualité des soins et sur l’encadrement médical prodigué. Ce type de séjour se veut « holistique ». Il vise à favoriser autant le bien-être mental que physique dans le but de diminuer le « besoin » de nicotine.

Plusieurs stations thermales en France proposent des cures dédiées aux personnes souhaitant arrêter le tabac. Ces séjours commencent par un rendez-vous chez un tabacologue afin d’évaluer la situation de départ de chaque fumeur.

La station thermale du Boulou, spécialisée dans les maladies cardio-vasculaires, propose un module supplémentaire pendant la cure thermale conventionnée. Toutefois ce module n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Les soins dispensés se focaliseront autour du cœur et des artères, avec des soins d’eaux tels que : douche à jet, couloir de marche, des bains ou encore des cures de boissons afin de favoriser la circulation sanguine.

D’autres stations thermales telles que Challes les Eaux, Luchon, La Bourboule sont spécialisées dans le traitement des troubles des voies respiratoires, grâces à des eaux soufrées. Elles présentent des courts séjours de santé (d’une durée de 6 jours) avec des soins tels que : irrigation nasale, gargarisme, aérosols…

L’ensemble de ces établissements proposent des soins d’eaux thermales ayant pour objectif un mieux-être des parties du corps exposées aux substances de la cigarette. En plus des soins d’eaux, ces mini-cures thermales ont inclus, dans leur programme, des activités plus sportives telles que la marche nordique, l’aquagym, le fitness, complétées par des cours de sophrologie et des rendez-vous avec des diététiciens…

Ces rendez-vous, ainsi que la mise en place de programme alimentaire, sont très fréquents. En effet, arrêter de fumer entraîne une augmentation de l’appétit impactant sur une possible prise de poids. Ce facteur peut constituer un des freins dans l’arrêt de la cigarette.

Un séjour en établissement thermal constitue un environnement propice à l’arrêt du tabac. Il est vrai que le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne, donc de toutes sources de stress. Contrairement à d’autres méthodes médicamenteuses pour aider la personne dans sa démarche de sevrage, un séjour en eaux thermales est naturel et bénéfique en toute circonstance pour l’organisme.

L’Education Thérapeutique du Patient pendant sa cure thermale. Pourquoi et pour qui ?

Groupe de discussion

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a été définie en 1998 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant un « processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient ». Cet atelier peut être proposé en parallèle d’une cure thermale. Il s’adresse principalement aux patients atteint d’une maladie dite « chronique ». L’ETP a pour objectifs d’aider les personnes à mieux comprendre leur maladie et de faciliter la gestion de celle-ci au quotidien.

De nombreuses personnes souffrent d’une maladie chronique, c’est-à-dire d’une maladie nécessitant de nombreuses années de soins. Ces patients peuvent se retrouver face à une inefficacité dans la prise en charge médicale et pharmaceutique de leur pathologie. La cure thermale peut alors constituer une alternative à la médecine classique grâce aux effets antalgiques de l’eau sur l’organisme.

La participation à un programme d’ETP pour le patient, en parallèle de sa cure thermale, a des effets prouvés sur l’organisme et sur la gestion de sa maladie. En effet, lors d’une cure thermale et de l’association de l’ETP, on constate un effet holistique sur le patient, c’est-à-dire un effet positif tant sur le corps que sur l’esprit et donc des répercussions bénéfiques sur la maladie.

 

Explication d’un programme d’Education Thérapeutique pour le patient

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « l’Education Thérapeutique du Patient vise à aider les patients à acquérir des compétences dont ils ont besoin pour gérer leur vie avec une maladie chronique. Elle comprend des activités organisées y compris un soutien psychosocial, conçues pour rendre les patients conscients et informés des soins et des comportements liés à leur maladie ».

Le programme d’éducation thérapeutique est constitué de différentes étapes réalisées par des professionnels de santé :

  • Un premier entretien privé permettant d’établir un 1er bilan ainsi qu’un programme adapté au patient, afin de répondre à ses besoins et ses attentes.
  • Des activités thérapeutiques individuelles.
  • Des activités thérapeutiques de groupe afin de réunir des personnes ayant des caractéristiques communes, vis-à-vis de leur maladie. Cela permettra de créer des situations de partage et d’échange d’expériences.
  • Un soutien psychosocial, conçu pour rendre les patients conscients et informés de leur maladie.
  • Des séances afin d’évaluer la progression du patient dans la compréhension de sa maladie.
  • Un bilan éducatif.

L’ensemble des ateliers a pour objectifs de faire comprendre au patient sa maladie par l’acquisition de compétences et de savoir sur sa pathologie et ses traitements. Cela rend le patient acteur de sa maladie, donc plus autonome. Ce qui entrainera une amélioration ou le maintien dans sa qualité de vie et celle de son entourage.

 

Exemples de différents programmes existants

Les programmes d’ETP font l’objet d’une autorisation par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ils sont encadrés par différentes lois et décrets relatifs aux conditions d’autorisation des programmes d’ETP et aux compétences requises pour dispenser ces ateliers.

La prescription de l’ETP, en parallèle d’une cure thermale pour un patient souffrant d’une maladie chronique, doit devenir plus fréquente de la part des médecins. En effet, il a été reconnu que lors d’une cure thermale, l’ETP a de meilleurs résultats. Ceci est notamment dû à un cadre de vie différent du quotidien durant les 3 semaines de cure. Il est vrai que le patient est loin de ses soucis et a plus de temps pour lui. Le patient est plus reposé, plus enclin d’être à l’écoute et donc à réaliser un travail sur lui-même et sa maladie. Les établissements thermaux sont des lieux permettant de réunir des patients ayant la même pathologie durant plusieurs semaines, amenant à des discussions entre eux afin de recroiser les différents témoignages.

Les professionnels du thermalisme ont conçu des programmes spécifiques pour certaines maladies chroniques proposés dans certains établissements thermaux, ci-après une liste des programmes certifiés par l’Agence Régionale de Santé en France :

L’asthme :

L’insuffisance veineuse chronique :

  • Thermes de la Léchère (Savoie)
  • Argelès-Gazost (Hautes Pyrénées)
  • Barbotan-les-Thermes (Gers)
  • Luz-Saint-Sauveur (Hautes Pyrénées)

 Le syndrome métabolique 

  • Station thermale de Vichy (Allier)
  • Brides-les-Bains (Savoie)
  • Challes-les-Eaux (Savoie)
  • Eugénie-les-Bains (Landes) :
  • Le Boulou (Pyrénées Orientales)
  • Saint-Honoré-les-Bains (Nièvre)
  • Vals-les-Bains (Ardèche)

La fibromyalgie 

  • Station thermale de Dax (Landes)
  • Station Thermale de Bagnères de Bigorre (Hautes Pyrénées)
  • Station thermale de Barbotan les Thermes (Gers)
  • Station Thermale de Bourbon Lancy (Saône et Loire)

La polyarthrite rhumatoïde

  • Station thermale de Barbotan les Thermes (Gers)

Les pathologies dermatologiques

  • La Roche Posay (Vienne)
  • Uriage (Isère)

 

Argelès-Gazost, une station engagée dans le traitement du Lymphœdème « post-cancer du sein »

Station thermale Argeles Gazost

Octobre est le mois de l’année consacré à la lutte contre le cancer du sein. En effet, celui-ci est la principale tumeur à laquelle les femmes se retrouvent confrontées. En France, il touche chaque année plus de 48 000 patientes. La station thermale d’Argelès-Gazost sensible à cette pathologie a mis en place une cure thermale afin de réduire le lymphœdème, un effet secondaire fréquent après une chirurgie au niveau de l’aisselle. Ce traitement a notamment été révolutionné par le Thalax Bras, un soin unique mêlant eau thermale et drainages.

La station thermale d’Argelès-Gazost, depuis près de 15 ans, lutte contre le cancer du sein par la mise en place d’une cure thermale composée de différents soins. L’objectif de ces traitements « post-cancer » est de réduire les effets secondaires des traitements afin que les femmes puissent retrouver leur mobilité.

 

Le lymphœdème « post-cancer du sein », qu’est-ce ?

Souvent résumé au terme du « gros bras », le lymphœdème est le principal effet secondaire de l’éradication de la tumeur cancéreuse. Il survient lorsque l’opération s’effectue à proximité de l’aisselle, causée par l’ablation ou la fragilisation des ganglions lymphatiques.

Ce phénomène d’œdème se traduit par une sérieuse augmentation du volume du bras, dû à un ralentissement ou un blocage de la circulation de la lymphe, s’accumulant par l’absence de drainage.

Une patiente peut voir la circonférence de son bras augmenter après l’opération à tout moment (c’est à dire que l’apparition du lymphœdème peut survenir dans les mois ou les années qui suivent). Si le gonflement d’une partie ou de la totalité du bras est au départ indolore, elle devient rapidement douloureuse et gênante. Elle engendre une importante fragilisation de la zone en entrainant des difficultés de mobilité dans la vie quotidienne, voire une incapacité dans l’utilisation du bras.

 

Argelès-Gazost, une station engagée pour le bien-être de ses patientes en « post-cancer » du sein

Située au pied des Pyrénées, dans un environnement naturel et culturel très riche (Lourdes, Gavarnie, Cauterets), la station thermale d’Argelès-Gazost est réputée pour ses traitements de phlébologie. L’établissement a mis au point une cure thermale conventionnée dédiée au traitement du lymphœdème du membre supérieur secondaire pour le traitement du cancer du sein.

Une cure thermale pour le lymphœdème permettra aux femmes ayant subi de lourds traitements d’être accompagnées dans leur convalescence tant physique que morale.

 

Le déroulement de la cure thermale

Les 18 jours de soins consécutifs proposés ont pour objectif de stimuler la circulation de la lymphe dans le bras afin de réduire son gonflement à travers l’association de plusieurs techniques innovantes.

Le programme de cette cure se compose :

  • de drainages lymphatiques individuels, réalisés par des kinésithérapeutes
  • de différents bains hydro-massant suivi de compresses d’eau thermale.

En complément de ses soins, des séances individuelles sont proposées afin de comprendre les différentes méthodes de contention du bras. Des séances d’aquagym adaptées sont également au programme. Celles-ci permettent de réactiver, en douceur, le système veineux et lymphatique.

L’ensemble de ces soins est complété par Le Thalax bras, un soin spécifique de la station pour le lymphœdème des membres supérieurs. Cet appareil de soin effectue des drainages automatisés sous affusion d’eau thermale. Le Thalax Bras est une révolution dans le traitement du « gros bras ».

La station d’Argelès-Gazost est pionnière dans le traitement du lymphœdème, elle met tout en œuvre pour le bien-être de ses patientes. L’Agence régionale de santé de Midi-Pyrénées a reconnu la qualité du programme d’éducation thérapeutique « Therm’œdème » proposé par l’établissement en janvier 2014. Les bénéfices de cette cure sont reconnus et permettent chaque année à de nombreuses femmes atteintes de cette pathologie de retrouver la mobilité de leurs membres.

Ouverture : du 4 avril au 5 novembre 2016

Pour plus d’informations, visitez notre page dédiée à la station thermale d’Argelès-Gazost