De nombreuses pathologies affectent le système digestif et se retrouvent chez une grande partie de la population. Leurs degrés d’intensité peuvent impacter de façon importante la qualité de vie quotidienne des patients. La cure thermale est une alternative à prendre en compte. Naturelle, sans effet secondaire et globale, elle permettra au patient de retrouver une meilleure qualité de vie.

Source photo : https://www.chainethermale.fr/

Le terme « affection digestive » regroupe toutes les pathologies liées au système digestif (estomac + intestins). Souvent associées aux maladies métaboliques, les cures thermales ayant l’orientation en affections digestives ont pour objectif de réguler le fonctionnement de l’appareil digestif.

L’orientation en « Affections Digestives et maladies métaboliques » 

Elle fait partie des 12 orientations thérapeutiques thermales reconnues et prises en charge par la sécurité sociale. Durant le séjour thermal, de nombreux conseils sur l’hygiène de vie seront dispensés. Associés aux soins d’hydrothérapie, un séjour thermal permettra de réduire les gênes sur le long terme. En effet, les eaux thermales riches en minéraux et oligo-éléments régulent naturellement le transit, équilibrent la flore intestinale et réduisent par conséquent les douleurs au niveau du ventre.

Quels soins lors d’une cure thermale ?

La cure thermale se base sur l’utilisation des vertus des eaux minérales et de ses dérivés (boues et gaz) au travers de soins spécifiques et adaptés.
Chaque jour, le curiste recevra au minimum 4 soins. Ces soins émanent de la prescription du médecin thermal et sont dispensés par des agents thermaux qualifiés.
Les soins seront différents en fonction des besoins, de la pathologie ainsi que de l’état de santé du patient. Les soins les plus souvent prodigués pour solutionner ces troubles digestifs sont :

  • La cure de boisson : chaque cure possède une eau aux propriétés bien définies. Le traitement consistera principalement à consommer régulièrement de l’eau thermale, dont la composition particulière (richesse en Magnésium et/ou en Calcium) aura un effet bénéfique pour la cicatrisation et un apaisement immédiat de l’appareil digestif.
  • Le goutte à goutte ou entéroclyse est une instillation par voie rectale d’eau thermale, qui réalise en contact avec la muqueuse intestinale un pansement intestinal ayant une action calmante et anti-inflammatoire.
  • Le cataplasme abdominal est fabriqué avec une argile imbibée d’eau thermale, le cataplasme abdominalest placé sur l’abdomen (souvent pendant le goutte-à-goutte) et a pour but d’entraîner un effet anti-spasmodique, antalgique et  relaxant.
  • Le bain d’eau thermale consiste à immerger le corps du patient dans une baignoire remplie d’eau thermale. La température du bain varie en fonction de la station thermale, des vertus de l’eau et de la pathologie traitée.
  • La douche pénétrante permet au curiste, allongé à plat ventre sur une table de soin équipée d’une rampe d’eau thermale automatique, de recevoir des jets multiples qui réalisent un massage de l’ensemble du dos de façon répétitive.

Les principales pathologies

Les pathologies liées au système digestif sont nombreuses. En cure thermale, les pathologies suivantes sont les plus courantes :

Voir la liste de l’ensemble des maladies traitées lors d’une dure thermale en Affections digestives (AD)

Suivre une cure thermale en AD, les démarches et la prise en charge

Si vous souffrez d’affections chroniques liées à votre système digestif, la réalisation d’une cure thermale peut vous aider.
En France, il existe 110 établissements thermaux indiqués dans la prise en charge de pathologies spécifiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées à une prise en charge optimale.
En effet, en fonction de la composition des sols, les eaux thermales qui y cheminent n’auront pas la même composition et par conséquent les mêmes vertus.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. Un complément peut également être apporté par une mutuelle concernant la prise en charge du ticket modérateur.

Sous conditions de ressources et en fonction de certains critères, une prise en charge des frais de logement et de transport peut être accordée par la caisse d’assurance maladie.
Pour tout savoir sur les démarches et sur la prise en charge, nous vous invitons à consulter notre dossier complet : ICI

Les maladies métaboliques, c’est quoi ?

Les maladies métaboliques regroupent différentes affections tels que le diabète, la surcharge pondérale et l’obésité , la dyslipidémie ou encore l’hypercholestérolémie.
La présence, chez un seul individu, de plusieurs de ces pathologies augmente le risque de maladies cardiaques ainsi que le risque d’accident vasculaire cérébral.
Une prise en charge thermale, en complément à la mise en place de règles d’hygiène de vie strictes, permettra de contenir l’évolution des signes de prédisposition.

Les stations thermales ayant l’agrément en AD

En France, 13 stations thermales ont cet agrément :


Tags de l'article : Colopathie fonctionnelle Constipation Colites inflammatoires (Maladie de Crohn, RCH) Cure de boisson Hydrothérapie interne Pélothérapie


Article publié par Claire

Message du site