Le Reflux Gastro-Oesophagien , encore appelé RGO, est un reflux acide du contenu de l’estomac vers l’œsophage. Ce reflux est assez fréquent, surtout en période post- prandiale et affecte un grand nombre de personne. Gênant et parfois douloureux, il peut être solutionné en cures thermales ! De quelle façon? Quels sont les traitements? Quelle prise en charge? Zoom sur le RGO!

1) Caractéristiques

Dans le cas d’un RGO, le sphincter inférieur de l’œsophage est devenu inopérant ou se relâche à des moments inappropriés. La vidange gastrique retardée favorise donc  le reflux.

La cause du RGO peut être l’hernie hiatarefluxle (= pénétration  d’une partie de l’estomac dans le thorax à travers l’hiatus œsophagien du diaphragme), età la longue un RGO peut entraîner une œsophagite (= inflammation de l’œsophage) qui peut s’ulcérer créant ainsi une œsophagite sclérosante qui s’accompagne de dysphagie.

Egalement, il a été démontré que le RGO est souvent lié aux crises d’asthmes, en particulier chez les enfants. En effet l’acidité gastrique à l’origine des irritations œsophagiennes peut entraîner des irritations locales des bronches à l’origine des crises d’asthme.

2) Cures thermales & RGO :

Les cures thermales de Capvern les BainsVichy, Le Boulou, La Chaldette, Digne-les- Bains,… proposent des soins visant à soulager les reflux. En effet, comme expliqué lors des précédents articles, l’eau thermale voit sa composition et ses vertus modifiées en fonction de l’origine de  la source thermale. Par exemple, l’eau de Vichy, riche en bicarbonates (= basiques) sera un bon allier face à l’acidité gastrique.

Le curiste se verra donc prescrire en plus des soins thermaux, une cure de boisson. L’eau prescrite aura une propriété anti-inflammatoire pour la cicatrisastion des tissus lésés par l’acidité.

L’alimentation étant la base de la médecine comme le soulignait Hippocrate, le curiste recevra également quelques conseils hygiéno-diététique sur le RGO, à continuer une fois de retour à domicile.

 3) Diététique et RGO :

Voici quelques conseils alimentaires afin de lutter contre les reflux :

  • Fractionner l’alimentation : repas peu copieux, peu volumineux.
  • Diminuer l’apport de liquide pendant le repas.
  • Eviter les boissons gazeuses.
  • Manger lentement, prendre le temps de mastiquer.
  • Eviter les aliments qui diminuent la vitesse de la vidange gastrique : lipides.
  •   Eviter les irritants gastriques : alcool, épices, aliments acides (tomates, oranges, jus de fruits, préparations vinaigrées, yaourts)…
  • Eviter les aliments suspectés de diminuer le tonus du sphincter : alcool, lipides, chocolats, menthe, boissons contenant de la caféine.
  • Prendre le repas du soir 3 heures avant le coucher.
  • Eviter le tabagisme (actif et passif)  car il diminue l’efficacité du SOI et augmente la sécrétion d’acide gastrique.
  • Veiller à réduire la pression intra-abdominale : constipation, ceinture, gaine, corset, vêtements trop serrés…
  •   Surélever la tête du lit  pour faciliter la vidange gastrique.

Ne soyez plus acides face aux reflux! Partez en cures!

 


Tags de l'article : Cure de boisson


Article publié par Claire

Message du site