Maladie de Parkinson et cure thermale

Description

La maladie de Parkinson représente la deuxième cause de handicap fonctionnel chez les personnes âgées, la grande majorité des cas survenant entre 55 et 65 ans.

Elle touche plus particulièrement la partie du cerveau responsable du contrôle de la motricité. En effet les patients ont des troubles de l’initiative du mouvement, une diminution de l’expression gestuelle, de la mimique, du balancement des bras lors de la marche. Lors de la marche, les parkinsoniens avancent à petits pas, avec des piétinements au démarrage. Ils présentent également des troubles de l’écriture et de la parole.

Le symptôme le plus connu de cette maladie est le tremblement, mais il faut savoir que celui-ci n’est pas constamment présent.

Le traitement disponible ne permet pas de guérir la maladie, mais d’en diminuer les symptômes. Il est souvent efficace les premières années, puis la situation a tendance à se détériorer progressivement. L’efficacité des cures thermales est aujourd’hui largement reconnue, en termes d’amélioration de la mobilité et de diminution des douleurs.


Auteur : Céline Jolivalt (6ème année de médecine)

Pour aller plus loin



Questions et réponses de la communauté

Trier par :
0
réponse
Vous avez trouvé cette question utile ? 0  
2
réponses
Vous avez trouvé cette question utile ? 1  

Les Stations à la Une ( sponsorisé )

Le magazine LesCuristes.fr

Vidéo à la Une ( sponsorisé )

Découvrez les nouveautés des stations

Station thermale de Contrexéville
Quelles sont les nouveautés de l’établissement de Contrexéville
Lire la suite