La gastrite correspond à une inflammation de la muqueuse de l’estomac. Cette maladie inflammatoire peut être aiguë ou chronique. Les vertus de certaines eaux thermales, utilisées au travers de soins spécifiques lors de la cure en affections digestives, peuvent apporter un réel soulagement des douleurs et des symptômes liés. 

 

Source photo : https://www.femmeactuelle.fr/
Source photo : https://www.femmeactuelle.fr/

 

Qu’est ce qu’une gastrite ?

La gastrite est une inflammation de la muqueuse tapissant l’estomac, traduisant un trouble de la digestion. Elle se manifeste par l’inflammation de la muqueuse de l’estomac. Cette pathologie touche environ 10 % de la population.

La muqueuse est une barrière protectrice de la paroi de l’estomac, elle absorbe les sécrétions acides produites par la digestion. Sans cette protection, la paroi de l’estomac serait plus sensible et vite attaquée par ces acides ou par d’autres substances irritantes.

> La gastrite peut être :

  • aiguë avec des symptômes immédiats (brûlures d’estomac, difficultés à digérer, vomissements, nausées, ballonnements… ) disparaissant en quelques jours.
  • chronique et évoluer lentement sur plusieurs années.

Les facteurs favorisants les gastrites :

Elle peut être provoquée par les médicaments tels que AINS (Anti Inflammatoire Non Stéroidien, par exemple les corticoïdes) ou encore une bactérie qui survit à l’acidité de l’estomac, Helicobacter pylori.

Hormis ces deux cas, la gastrite est  favorisée par :

  • l’âge : le risque de gastrite augmente après 50 ans.
  • la consommation d’alcool
  • le tabagisme (il augmente en effet la sécrétion acide)
  • le stress

>> Les complications sur le long terme :

Les gastrites chroniques peuvent entraîner des ulcères (perte de substance plus ou moins étendue de la paroi digestive atteignant la couche musculaire) ainsi que des cancers de l’estomac.

L’orientation thérapeutique en affections digestives

Il existe 12 orientations thermales reconnues et prises en charges par la sécurité sociale.
En fonction de la forme de gastrite, un médecin traitant ou spécialiste peut orienter le patient vers la médecine thermale, principalement pour l’orientation thérapeutique en « affections digestives et maladies métaboliques ».
Celle-ci est une alternative intéressante qui permettra de réduire considérablement cette affection chronique. 

Chaque eau thermale est spécifique en fonction de sa source d’émergence. En fonction de son trajet souterrain, celle-ci possède une composition physico-chimique riche en oligoéléments et minéraux, lui conférant des propriétés différentes.
Dans le cas d’une gastrite, on conseillera une eau riche en bicarbonate de sodium  afin d’aider à la diminution de l’acidité gastrique.
De plus, la plupart de ces eaux sont pauvres en sel (chlorure de sodium) elles ne présentent aucun risque pour les patients hypertendus.

Quels sont les soins d’une cure thermale en affections digestives ?

Durant les 3 semaines de cure thermale conventionnée, le curiste recevra différents soins quotidiens.
Ces soins sont réalisés par des agents thermaux, des médecins ainsi que des kinésithérapeutes en fonction de la prescription établie par le médecin de cure. Cette prescription est propre à chaque patient.

>> Les principaux soins lors de cette cure :

  • La cure de boisson
  • Le goutte à goutte intestinal
  • Les cataplasmes d’eau, de boue ou de kaolin
  • Le bain avec douche sous-marine

Alimentation et gastrite, quels aliments privilégier ?

Tout d’abord, la gastrite chronique est à l’origine de la diminution de la faculté d’absorption de certains ions comme le fer, le calcium et la vitamine B 12 (ou facteur intrinsèque). Le curiste sera donc supplémenté avec ces vitamines et minéraux.
Après la cure de boisson, on recommandera de retrouver une alimentation équilibrée, légère et digeste.
Le curiste peut se voir prescrire un régime d’épargne digestive ayant pour finalité la mise au repos de l’estomac.

Il sera également conseillé de privilégier des aliments riches en fibres (complets), en antioxydants (légumes et fruits) et d’éviter l’alcool, les boissons irritantes et gazeuses,  le tabac, ainsi que les aliments peu digestes (fritures, graisses cuites, produits raffinés).

Les établissement thermaux français ayant l’agrément en Affections Digestives

Les thermes de Brides-les-Bains

Les thermes de Thonon-les-Bains

Les thermes de Châtel-Guyon

Les thermes de Plombières-les-Bains

Les thermes de Vittel

Les thermes de Capvern-les-Bains

Les thermes de Castéra-Verduzan

Les thermes de Montrond-les-Bains

Les thermes d’Évian-les-Bains

 

Les thermes du Boulou

Les thermes de Vals-les-Bains

Les thermes de Vichy

Les thermes de Contrexéville

 


Article publié par Claire

Message du site