Sclérose en plaques et cure thermale

Description

La sclérose en plaques est une affection neurologique qui endommage la gaine de myéline qui entoure les neurones dans le cerveau et/ou la moelle épinière à de multiples endroits. Ces lésions sont responsables des signes neurologiques observés dans cette maladie. Les troubles sont extrêmement variables d’une personne à l’autre, ils peuvent être oculaires (douleurs, baisse de l’acuité visuelle, vision double…), posturaux avec des troubles de l’équilibre, des vertiges. On retrouve aussi fréquemment des troubles de la sensibilité au niveau des membres, une faiblesse musculaire, voire une paralysie complète des membres inférieurs. Des troubles des sphincters apparaissent fréquemment au cours de l’évolution, des incontinences urinaires, ou parfois des difficultés à uriner. On retrouve aussi très souvent des troubles cognitifs à type de perte de la mémoire, et des troubles psychiques dont le syndrome dépressif.

La sclérose en plaques est découverte le plus souvent chez la femme jeune, entre 20 et 40 ans.

L’évolution se fait la plupart du temps sous forme de poussées successives entrecoupées de périodes d’accalmie, chaque poussée pouvant être totalement, partiellement ou non régressive. Le pronostic à long terme est donc défavorable.

Pour les poussées sévères, un traitement par corticoïdes est recommandé. Il existe aussi un traitement de fond qui permet de ralentir l’évolution défavorable de la maladie.

Les cures thermales permettent de stimuler la motricité grâce à des ateliers spécifiques, de diminuer les douleurs, et en réapprenant les gestes de la vie quotidienne, de redonner confiance aux patients.


Auteur : Céline Jolivalt (6ème année de médecine)

Pour aller plus loin



Questions et réponses de la communauté

0
réponse

température de l'eau

On m' a toujours dit que la température de l' eau en cure était trop chaude pour la SEP? Pouvez vous me donner votre avis à ce sujet?

posée par André le 19/08/2018
0
réponse

AUDITIF

Bonjour, Je suis atteinte de la SEP depuis 2001 de forme rémittente. Ma dernière poussée remonte à 2013. J'ai eu 5 traitements celui actuel est le rituximab qui a l'air de me convenir malgré quand même de la fatigue permanente. Je souhaiterai obtenir des informations sur une cure éventuelle par rapport à mon principal souci des problèmes auditifs qui peuvent procurer des vertiges rotatifs très importants sans perte de connaissance. Pourriez-vous, m'indiquer si cela rentre dans le cadre de votre traitement. En vous remerciant par avance, Cordialement, Colombe33

posée par COLOMBE33 le 07/08/2018

Les Stations à la Une ( sponsorisé )

Vidéo à la Une ( sponsorisé )

D'autres maladies soignées en cure thermale Neurologie

Les événements du thermalisme

  • Les Thermalies Lyon

    Salon de l'eau et du bien-être qui se déroule à la Sucrière

    Obtenir une invitation gratuite