Préparer son départ en cure thermale demande une certaine organisation, notamment dans la réalisation des démarches administratives. La préparation d’un séjour thermal conventionné doit être anticipée notamment lorsque vous avez le souhait de partir à des dates précises.

Voici les critères à prendre en compte afin de choisir la meilleure période de cure selon votre pathologie et vos envies :

La période d’ouverture des centres thermaux 

La majorité des établissements thermaux ont une activité saisonnière. Cela signifie que la majorité d’entre eux sont fermés durant la saison hivernale. De ce fait, vous pourrez partir en cure thermale du début printemps jusqu’à la fin de l’automne.

 

Les dates d’ouvertures des centres thermaux

 

La durée des démarches administratives afin de bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie

Plusieurs mois séparent le moment auquel vous déciderez d’effectuer une cure thermale et le moment de votre départ. En effet, entre la prescription émanant du médecin (traitant ou spécialiste) et la réception de l’accord de prise en charge de la sécurité sociale, il peut s’écouler entre  4 et 6 mois.

L’ensemble des démarches à réaliser avant le départ

Sachez toutefois que :

  • un accord de prise en charge délivré durant le dernier trimestre de l’année civile en cours a une validité prolongée jusqu’à la fin du premier trimestre de l’année civile suivante.
  • dans les situations où l’accord de prise en charge est délivré au cours du mois de décembre, sa validité est admise durant toute l’année civile suivante.

Une période de cure thermale adaptée à une pathologie

Si vos douleurs articulaires ont tendance à se manifester durant l’hiver ou si vous souffrez d’allergies printanières, anticiper une cure thermale dans les mois précédents est possible. En effet, réaliser une cure thermale avant l’arrivée de l’humidité hivernale vous permettra de passer celui-ci plus sereinement. Dans le cas d’allergies respiratoires liées au pollen, réaliser une cure thermale en début de saison vous permettra de réduire les gênes occasionnées avec l’arrivée des beaux jours. À contrario, si vous souffrez de rhumes ou d’otites chroniques durant l’hiver, réaliser une cure thermale à l’automne vous permettra de vous prémunir face à l’arrivée du froid.

La saisonnalité des hébergements

En fonction du choix de votre station thermale, de sa localisation ainsi que de ses attraits touristiques, les prix peuvent être différents d’une période à l’autre. Une station thermale proche du littoral en été ou une station thermale située à proximité d’une station de sports d’hiver affichera des tarifs plus élevés lors des périodes de forte affluence.

Voir les hébergements disponibles pour votre cure thermale

La fréquentation du centre thermal

N’hésitez pas à prendre en compte la fréquentation du centre thermal. Celle-ci évolue au fils des mois, de ce fait, si vous préférez le calme les mois de mars, avril, mai et juin sont généralement moins fréquentés. À l’inverse, les périodes de fortes affluences sont généralement les mois de septembre et d’octobre.

En fonction de vos envies, n’hésitez pas à adapter vos dates de cure.


Article publié par Laura Dupuy

8673
Message du site