Une cure thermale est une démarche médicale naturelle visant à soulager une pathologie chronique douloureuse.  Durant un séjour en cure thermale conventionnée, le curiste recevra plusieurs soins à base d’eau, de boue ou de gaz thermal. Les eaux thermales sont reconnues pour leurs nombreuses vertus : anti-inflammatoire, antalgique, décongestionnante, apaisante ou encore décontractante. Cela est permis grâce à leur composition riche en minéraux et oligoéléments. En fonction de l’orientation thérapeutique prescrite par le médecin traitant ou le médecin spécialiste, les soins et les eaux thermales minérales utilisées seront différentes.

Véritable prise en charge globale d’une pathologie, la cure thermale est sans effet secondaire et offre de nombreux bienfaits visibles plusieurs mois après la fin du séjour.

Durant le séjour thermal il est observé, chez une majeure partie des curistes (toutes orientations confondues), une hausse de la fatigue. Cette fatigue peut s’accompagner d’une augmentation passagère des douleurs.

Douleur cure thermale
photo créé par stefamerpik – fr.freepik.com

 

les pathologies prises en charge lors d’une cure thermale

 

Pourquoi les douleurs se réveillent lors d’une cure thermale ?

L’augmentation des douleurs est plus généralement présente dans les orientations telles que la rhumatologie (avec la prise en charge de l’arthrose, des douleurs lombaires, de la polyarthrite ou encore des rhumatismes) et la phlébologie (avec le traitement des jambes lourdes ou l’insuffisance veineuse).

Cela s’explique par la réalisation quotidienne des soins visant à stimuler les zones douloureuses par la réalisation de soins et la sollicitation importante des différentes articulations et zones atteintes.

Après plusieurs jours de soins, certaines parties du corps se décontractent, se décongestionnent et deviennent plus souples.  Cette importante sollicitation après un long moment de repos peut entrainer le réveil d’importantes douleurs, signe d’une bonne stimulation.

Que faire lorsque les douleurs augmentent durant une cure thermale ?

Lors de votre séjour, un suivi avec le médecin thermal est obligatoire. N’hésitez pas à le contacter afin d’échanger avec lui sur votre état de santé durant la cure. Il est important de l’informer du réveil de vos douleurs, dans certains cas, les soins pourront être adaptés.

 

 

 

Tout savoir sur le médecin thermal

 

 

En parallèle, n’hésitez pas à prendre du temps pour vous afin de vous reposer. Le cadre de la cure thermale est idéal pour se ressourcer, réduire son stress et prendre soin de soi.  Le repos fait partie intégrante du traitement est appuie les bienfaits du thermalisme.

Dans une grande majorité de cas les douleurs s’atténuent avec l’arrivée de la fin du séjour, il est toutefois possible que dans certains cas, les douleurs persistent après la cure. Il est important de continuer à prendre soin de vous, de vous reposer et d’en parler avec votre médecin.

Démarches et prises en charge d’une cure thermale par l’assurance maladie

Une cure thermale conventionnée dure 3 semaines. Afin d’être partiellement prise en charge par l’assurance maladie, une cure thermale doit respecter plusieurs règles : être prescrite par un médecin, durer 21 jours et avoir reçu un accord de prise en charge par la sécurité sociale.

Toutes les modalités de prise en charge d’une cure thermale

À savoir :

En fonction des contrats de mutuelle, la part restante peut être prise en charge selon les conditions prévues.


Article publié par Laura Dupuy

8684
Message du site