Paul-François HOUVION

Nous partons à la découverte des Thermes de Balaruc-les-Bains, situés sur les bords de l’étang de Thau au côté de m. Houvion, le directeur général du centre depuis août 2021

Pouvez-vous présenter votre établissement thermal à nos lecteurs ?

Le thermalisme fait partie de l’histoire de la ville de Balaruc-les-Bains. Depuis plus de 2 000 ans, notre ville thermale exploite les bienfaits des eaux souterraines. Actuellement ont lieu, au cœur de la ville, des fouilles archéologiques qui ont mis en lumière d’anciens thermes romains. Ces vestiges permettaient aux  légionnaires de venir se soigner dans l’eau et les boues de notre ville.

Si le thermalisme dans notre cité a une histoire de plus de 2 000 ans, nous n’en sommes pas moins l’un des établissements thermaux les plus modernes de France. Il faut savoir que notre centre thermal a été refait en totalité en 2015 et propose maintenant des installations exclusives et uniques :

  • Nous proposons une revisite totale du soin à base de boue thermale. Ce soin se déroule en baignoire et utilise une boue liquide (un mélange d’argiles pasteurisées et d’eau thermale).
  • Une douche thermale à 2 jets. Cela permet de réaliser un réel massage à l’eau afin de mieux faire pénétrer les minéraux présents dans l’eau thermale chaude.
  • L’un des plus grands couloirs de marche de France, d’une longueur de 110 mètres.
crédit photo : Irina de Bertier ©

Les eaux thermales de la station sont riches en minéraux renforçant l’effet antalgique et cicatrisant. Notre eau thermale est également isotonique, ce qui signifie qu’elle pénètre mieux dans la peau.

Vous venez d’ouvrir la saison thermale 2022, comment s’est déroulé le lancement ? 

Nous étions ravis d’accueillir nos premiers curistes et ils étaient également ravis de nous revoir.

Le contact humain est très important pour nous, nous mettons le bien-être de nos curistes aux centres de nos préoccupations. La détente, l’apaisement et le bien-être sont au cœur de nos priorités, ils permettent une prise en charge globale du patient.

C’est pour cela que nous avons redistribué l’espace au sein des thermes. L’accueil a été déplacé plus loin afin que l’attente se déroule dans de meilleures conditions. Nous avons également ouvert un café afin que de créer des moments de convivialité et de partage.

Pouvez-vous nous parler du dispositif de réservation mis en place au sein de votre centre thermal afin de simplifier le parcours curiste ?

Le relationnel, le dialogue et la bienveillance sont essentiels. Nous avons commencé à mettre en place des dispositifs afin de les favoriser.

Nous avons ainsi souhaité faciliter les démarches d’inscription en cure thermale dans le but de réduire l’attente du curiste.
Nous avons donc mis en place, avec la solution Maiia de Cegedim Santé, une prise de rendez-vous simplifiée permettant de confirmer l’inscription au centre thermal sur un créneau précis. Cela permet de réduire considérablement l’attente et le stress entrainés par les formalités du premier jour de cure.

Ce rendez-vous peut se prendre en ligne ou directement par téléphone.

Quelles seront les nouveautés pour cette saison thermale 2022 ?

Nous lançons différents programmes.

En relation avec l’Institut du cancer de Montpellier, nous allons proposer une orientation en post-cancer du sein. Avec de nombreux professionnels, comme des diététiciens, des psychologues ou des ergothérapeutes nous souhaitons mettre en place un suivi avant et après le séjour en cure thermale. L’idée est que la cure thermale s’intègre dans le parcours de soin du patient.

Nous souhaitons faire partager une expérience thermale aux personnes en rémission. Pour cela, nous avons réaménagé une partie de notre établissement afin de pouvoir accueillir ces curistes dans un étage dédié pour les soins secs. Cela permettra un échange d’expériences et la création d’un lieu de partage.

Cette cure conventionnée post-cancer dure 15 jours. Elle est prise en charge au minimum à 50%.

Cette cure vient compléter un séjour en simple (rhumatologie ou phlébologie) ou double orientation (PH-RH ou RH-PH). Elle comprendra un programme d’accompagnement personnalisé composé d’atelier d’activités sportives adaptées, de relaxation, de conseils nutrition, d’échanges et de groupe de parole permettant d’échanger dans un cadre bienveillant de conseil et de partage d’expérience. En parallèle, un pack d’activité santé à un tarif attractif de 100 euros pour 5 activités collectives sur 18 jours permet de renouer à son rythme avec des activités telles que le sport, la relaxation, ou encore le plaisir pour une alimentation santé.

Nous proposons également une mini-cure thermale au prix de 249 euros pour 5 jours de cure comprenant 5 soins par jour.

Cela permet de rendre plus accessible les vertus de l’eau thermale, sans prescription, aux accompagnants de curistes mais également aux actifs et aux personnes voulant découvrir les bienfaits du thermalisme.

Quels sont vos projets pour les prochaines années ?

L’ensemble des soins disponibles aujourd’hui sont accessibles au post-cancer, mais nous souhaiterions travailler des soins particuliers et dédiés à cette pathologie .
Nous souhaitons développer des outils et des soins ciblés notamment dans la gestion des effets post-rayons et chimiothérapie.

Voir les hébergements disponibles sur la station thermale


Tags de l'article : Balaruc-les-Bains


Article publié par Laura Dupuy

8447
Message du site