Les douches thermales sont l’un des piliers de l’hydrothérapie. Présentes dans de nombreuses orientations thermales et thérapeutiques, les douches sont réalisées avec de l’eau thermale, riche en minéraux et oligo-éléments.

Il existe différents types de douches selon l’orientation thérapeutique traitée. Cela permet une prise en charge optimale des maux des curistes, en adaptant la puissance du jet, la pression, la durée, le débit, la localisation ou encore la température de l’eau. Ces variations permettent de rendre ce soin soit stimulant soit sédatif. Il sera également possible d’utiliser ce soin en complément d’un autre ou en entité propre.

C’est le médecin thermal qui déterminera, lors du premier rendez vous, la douche la plus adaptée.

Source photo : www.chainethermale.fr – Thermes d’Eugénie-les-Bains – Douche au jet

La douche au jet

Ce type de douche est le plus courant lors d’une cure thermale. Il est réalisé dans une salle dans laquelle le curiste est debout et se tient à une barre fixée au mur. Il reçoit alors un puissant jet avec un débit important d’eau envoyé par un agent thermal situé à cinq mètres du curiste. L’agent thermal peut cibler une partie ou tout le corps selon le protocole et l’orientation thérapeutique prescrits.

Il ciblera par exemple le thorax lorsqu’il s’agit de l’orientation voies respiratoires, l’abdomen pour l’orientation affections digestives ou certaines articulations pour une cure thermale en rhumatologie.

La douche filiforme

Ce type de douche, à  jets d’eau très fins, est administré à distance du curiste, par un médecin thermal, qui règle la puissance des jets en fonction des besoins du patient. Ce soin permet notamment de décaper délicatement les lésions de la peau tout en assouplissant le derme en profondeur, notamment lors d’une cure thermale en dermatologie.

La douche de vapeur

Cette douche est prescrite dans le cadre d’une cure thermale pour les affections des voies respiratoires. Un jet de vapeur est projeté sur le thorax afin de créer un phénomène de révulsion.

La douche baveuse

Cette douche est administrée avec une lance à embout plat sans pression afin de laisser couler l’eau. Cette douche permet de prendre en charge certaines pathologies liées à la rhumatologie.

La douche sous immersion à haute pression (en piscine)

Cesoin se déroule dans une piscine d’eau thermale équipée d’un jet subaquatique à forte pression. Le curiste, debout ou assis, bénéficie d’un massage profond au niveau des dorsales, cervicales ou lombaires. La pression et la localisation des jets sont indiquées par la prescription médicale.

D’autres types de douches, plus spécifiques, sont également dispensés :

Démarches et prise en charge d’une cure thermale.

La cure thermale est un traitement préventif et curatif qui permet d’éviter que la pathologie évolue et ne devienne potentiellement plus grave et plus difficile à soigner. 
En France, il existe 110 établissements thermaux indiqués dans la prise en charge de pathologies spécifiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées à une prise en charge optimale.
En effet, en fonction de la composition des sols, les eaux thermales qui y cheminent n’auront pas la même composition et par conséquent les mêmes vertus.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. En effet, le forfait thermal (soins thermaux) ainsi que le forfait de surveillance médicale (rendez-vous avec le médecin de cure), peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie.

Le ticket modérateur (la part restante à la charge du curiste) peut être pris en charge par une mutuelle, en fonction du type de contrat souscrit.

N’hésitez pas à consulter notre dossier « Quelles sont les étapes pour réaliser une cure thermale ? » afin de prendre connaissance de toutes les informations nécessaires.

Pourquoi ne pas suivre une cure thermale en double orientation ?

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre (par exemple le surpoids et les rhumatismes). La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entrainer d’effets secondaires.

Il existe un grand nombre de combinaisons de cures ayant une double orientation, cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer.

Pour plus d’informations sur la médecine thermale : https://www.lescuristes.fr/la-medecine-thermale


Tags de l'article : Hydrothérapie externe


Article publié par Charles

Message du site