[PUBLI-REDACTIONNEL] L’eau de Saint-Gervais-les-Bains, une eau thermale aux propriétés thérapeutiques exceptionnelles.

Située aux portes du Mont-Blanc, Saint-Gervais-les-Bains est une destination thermale de la région Rhône-Alpes. Depuis plus de deux siècles, la qualité de l’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains est reconnue dans le traitement des affections dermatologiques, des muqueuses bucco linguales et des voies respiratoires.

Les thermes, situés au cœur d’un parc arboré, accueillent chaque année de nombreux curistes venant soulager leurs maux dans un cadre verdoyant propice à l’apaisement, à la détente et au bien-être.

Une eau thermale unique

L’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains prend sa source au creux des plus hauts sommets d’Europe. Lors son parcours de plus de 6 500 ans dans les profondeurs de la terre, l’eau thermale s’enrichit d’une multitude d’oligo-éléments et de minéraux qui la rendent si particulière et unique.

Afin de garantir une qualité sanitaire irréprochable aux curistes, l’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains est minutieusement contrôlée, chaque jour, de son point de forage à son lieu de distribution. Cette qualité est depuis 2013 reconnue par le label Aquacert.
La qualité globale des différents services et équipements est au centre des préoccupations de l’équipe thermale qui veille chaque jour à leur bon fonctionnement

Cure thermale Saint Gervais

Pourquoi venir soulager ses maux lors d’une cure thermale à Saint-Gervais-les-Bains ?

La qualité des eaux minérales, le climat montagnard ainsi que l’expertise de l’équipe pluridisciplinaire des Thermes permettent de soulager durablement de nombreuses pathologies chroniques.
Précurseurs dans le traitement des grands brûlés, les Thermes de Saint-Gervais ont développé des techniques et des gestes adaptés.

L’eau thermale de cette station riche en soufre, bore, silicium, manganèse, strontium et lithium est 30 fois plus minéralisée qu’une eau de table classique.
Cela lui permet de prendre en charge 3 des 12 orientations thérapeutiques thermales reconnues par la sécurité sociale :

  •  La dermatologie :
    Techniques thermales, savoir-faire des personnels et propriétés anti-inflammatoires et cicatrisante de l’eau thermale de Saint-Gervais redonnent vie aux peaux meurtries par les pathologies de type eczéma, psoriasis ainsi que les cicatrices ou les brûlures.
  • Les voies respiratoires :
    Respirer… quand cet acte instinctif devient souffrance, les techniques de soins associées aux propriétés de l’eau thermale de Saint-Gervais rétablissent cette fonction vitale.L’eau soufrée apaise, décongestionne et favorise le renouvellement des muqueuses permettant un soulagement réel des voies respiratoires.
  • Les affections des muqueuses bucco-linguales : Douloureuse et provoquant un réel inconfort, l’inflammation de la muqueuse buccale a un impact négatif sur la qualité de vie. L’eau thermale de Saint-Gervais va entraîner un processus de cicatrisation des muqueuses et assainir les gencives.

Cure thermale Saint Gervais les Bains

Les Thermes de Saint-Gervais ont développé d’autres programmes et se sont spécialisés dans le traitement de pathologies comme les brûlures, les cicatrices et bien encore le programme pour les acouphènes.

  • Le traitement des brûlures et cicatrices : Dans les années 50-60, le Docteur Colson réalise les premières greffes sur des grands brulés. Il trouve auprès du docteur Pierre Hardy, installé à Saint-Gervais-les-Bains, un établissement thermal et une équipe pluridisciplinaire pour les soins de suite. Cette prise en charge particulière va booster l’innovation. Elle porte tant sur le matériel que sur les techniques de massage.
  • La cure acouphènes : Ces bruits que l’on est seul à entendre sans qu’ils existent réellement. Des sifflements, des bourdonnements ou des cliquetis qui prennent la tête et finissent par isoler socialement. Les Thermes de Saint-Gervais-les-Bains ne prétendent pas enrayer ces symptômes. En revanche ils réunissent plusieurs spécialités pour les mettre à distance. Cette cure courte de dépistage de solutions personnelles de 6 jours alterne soins thermaux, ateliers et activités. Autant de pistes pour retrouver calme, sommeil et capacité d’attention.
  • Le programme Post Cancer : L’équipe thérapeutique des Thermes de Saint-Gervais-les-Bains ont Blanc a mis au point le programme Viva Post Cancer destiné aux femmes et aux hommes. Il réunit des experts dans plusieurs disciplines pour une récupération physique et psychologique après les traitements anti-cancéreux.

Pour réserver une cure thermale :

www.thermes-saint-gervais.com

355 allée du docteur Lépinay – Le Fayet
74170 Saint-Gervais-les-Bains
LE PARC THERMAL

04.50.47.54.54

Cure thermale Saint Gervais les Bains

Prendre du temps pour soi au SPA thermal

Saint-Gervais-les-Bains est également une destination de bien-être et de détente.
Les Bains du Mont-Blanc, l’espace bien-être des Thermes, est un lieu unique mettant en avant la fabuleuse histoire du trajet de l’eau, depuis les sommets jusqu’aux thermes.
Des bassins intérieurs et extérieurs, des saunas et des bains de vapeur vous feront vivre des expériences sensorielles uniques et poétiques pour un véritable moment de détente.

Suite à leur rachat récent, un vaste projet de réhabilitation est lancé pour les thermes d’Allègre-les-Fumades

La station thermale d’Allègre-les-Fumades, située dans le Gard, est reconnue pour la qualité de ses eaux dans la prise en charge de 4 des 12 orientations thermales reconnues par l’Assurance-maladie (la rhumatologie, la dermatologie, les voies respiratoires et les affections des muqueuses bucco-linguales).
En début de semaine, cet établissement a annoncé son rachat par le groupe thermal Arenadour. Ce partenaire privé, leader du thermalisme dacquois, vient de prendre les rênes du développement et de l’exploitation des thermes de la ville.

(© agence Coste Architectures)

(© agence Coste Architectures)

Arenadour, qui gère notamment 6 établissements thermaux, prévoit d’importants travaux pour ce nouveau complexe thermal. À terme, son objectif sera de proposer une offre enrichie et de qualité permettant à l’établissement de passer de 2 400 curistes accueillis en 2019, à 6 000 curistes par an à compter de 2024.

Ce projet prévoit un investissement de près 20 millions d’euros. Les bâtiments actuels seront rénovés afin d’accueillir un espace de soins moderne ainsi qu’un spa. De nouveaux bâtiments verront également le jour afin d’offrir une résidence hôtelière de 24 chambres et 43 appartements reliés au centre thermal, un service de restauration ouvert sur une terrasse ainsi qu’un nouvel espace thermoludique. Les extérieurs seront également repensés avec la création d’un jardin.

Il faudra cependant faire preuve de patience pour profiter de ces nouvelles installations, dont la livraison est prévue pour mars 2022.

[PUBLI-REDACTIONNEL] – Luchon, une ville thermale historique au cœur des Pyrénées

 

Depuis plus de 2 000 ans, les eaux minérales de Bagnères-de-Luchon soignent de nombreux maux. Située au cœur des Pyrénées, dans un environnement verdoyant et propice au bien-être, cette station thermale accueille chaque année plus de 11 000 curistes venant profiter des eaux parmi les plus sulfurées d’Europe.

Cure thermale LUCHON  L’infiltration de l’eau dans les profondeurs de la terre, durant des milliers d’années, lui permet de se charger en une multitude d’oligo-éléments et de minéraux, qui en font une eau thermale unique.
Classée parmi les premières stations thermales françaises pour les affections des voies respiratoires (rhinite, asthme, sinusite), les vertus de ses eaux sont toutes aussi utiles dans la prise en charge des affections liées à la rhumatologie (arthrose, rhumatisme inflammatoire, algodystrophie, ostéoporose).

 

Cure thermale LUCHON

 

La station thermale de Bagnères-de-Luchon exploite le seul hammam naturel d’Europe : le Vaporarium. C’est une galerie creusée dans la roche où l’eau thermale qui filtre à travers les parois crée une chaleur douce et humide comprise entre 38°C et 42°C. Ce soin est idéal pour :

  • les voies respiratoires, il permet de mettre de fines gouttelettes d’eau en contact direct avec les muqueuses respiratoires.
  • les douleurs musculaires et articulaires, il favorise une relaxation douce et en profondeur.

Afin de garantir une qualité et une sécurité sanitaire irréprochable, la station thermale a engagé une démarche depuis 2013 afin d’obtenir la certification « AQUACERT HACCP Thermalisme ».

 

Luchon, une destination idéale pour soulager les voies respiratoires des enfants

Luchon est la deuxième station thermale française en terme de prise en charge des enfants. Chaque année, ils sont plus plusieurs centaines à venir y suivre une cure thermale.
La qualité de ses eaux permet aux plus petits de prendre en charge leurs affections ORL/ Voies respiratoires. Que ce soit dès l’apparition des premiers symptômes, face à l’inefficacité de certains traitements ou par souhait de recourir à une méthode plus naturelle et sans effets secondaires, la cure thermale permet d’éviter toutes complications ou évolutions des pathologies sur le long terme.

 

Luchon, une destination accueillante

Située au cœur des Pyrénées, au pied des plus hauts sommets de cette chaîne authentique, Luchon bénéficie d’une situation géographique remarquable.
Entre patrimoine naturel, architecture remarquable, traditions et bien-être, cette destination saura vous séduire.

 

Bon plan : réaliser une cure thermale pour prévenir les affections hivernales des voies respiratoires

Les angines, rhumes, bronchites, pharyngites et otites viennent rythmer votre hiver, vous êtes lassés par ces infections ? Pourquoi ne pas vous tourner vers la cure thermale ? Une alternative qui permettra à toute la famille de passer un hiver plus serein.

Source photo : https://www.thermesdeluz.fr

Source photo : https://www.thermesdeluz.fr

 

Les pathologies liées aux voies respiratoires sont très fréquentes et s’accentuent à l’approche de l’hiver.
L’apparition d’une réaction inflammatoire est à l’origine des différentes affections ORL (angines, rhumes, bronchites, pharyngites, otites). Celle-ci est due aux agressions des virus, des bactéries ou bien des allergènes qui sont favorisés par le terrain propice qu’est l’hiver.
Certaines personnes, déjà soumises à ce type d’affections chroniques, voient leurs réactions inflammatoires s’amplifier. L’organisme étant fragilisé,  les risques d’infections hivernales sont accrus.

Dès lors qu’une pathologie de la sphère ORL devient chronique, que les traitements médicaux peinent à soulager le patient (enfant ou adulte), la réalisation d’une cure thermale est fortement conseillée.

Pourquoi réaliser une cure thermale avant l’hiver ?
La richesse en minéraux de l’eau thermale (zinc, souffre, cuivre, bicarbonate, chlorure de sodium…) lui confère une multitude de propriétés : anti-inflammatoire, anti-infectieuse, décongestionnante, cicatrisante.  L’ensemble des soins réalisés lors d’une cure thermale permettra de désencombrer et d’assainir les muqueuses de la sphère ORL.

Réaliser une cure thermale avant l’hiver à pour but de réduire les risques d’infection. En effet, elle permettra d’apaiser les muqueuses, de stimuler le système immunitaire et de ce fait, de réduire les risques d’infections à l’approche de l’hiver.
La cure thermale en orientation « voies  respiratoires » est la méthode la plus efficace pour faire pénétrer l’eau thermale au niveau des muqueuses et ainsi agir directement à la source du problème.

Les soins d’une cure thermale en voies respiratoires :

Les soins thermaux des voies respiratoires ne sont pas les plus agréables et les plus relaxants, cependant leur efficacité est reconnue.
Leur objectif est de mettre en contact les muqueuses avec l’eau thermale. Pour se faire, différents soins thermaux sont réalisés :

    • Le bain nasal,
    • L’humage (simple ou collectif),
    • L’aérosol,
    • La pulvérisation,
    • Le bain,
    • La douche ou l’irrigation du nez,
    • Les gargarismes.

A la suite de ces soins, les capacités respiratoires des patients seront nettement  améliorées. La cure ORL permettra à certaines personnes de passer un hiver serein, sans rhume, sinusite ou otite.
Afin de bénéficier des bienfaits de la médecine thermale sur le long terme, il est conseillé de réaliser une cure thermale durant 2 à 3 années consécutives.

—————————–

A savoir

Les cures thermales ORL sont indiquées pour les enfants dès 3 ans. Certains établissements thermaux proposent également des espaces de soins dédiés ainsi que des maisons d’enfants à caractère sanitaire afin de les accueillir durant la durée de leurs cures thermales. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement thermal de votre choix afin d’avoir plus d’informations.

—————————-

Les stations thermales françaises ayant l’orientation en voies respiratoires :

Station thermale d’Aix-les-Bains

Station thermale d’Allègre-les-Fumades

Station thermale d’Allevard

Station thermale d’Amélie-les-Bains-Palalda

Station thermale d’Amnéville-les-Thermes

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale d’Ax-les-Thermes

Station thermale de Bagnères-de-Bigorre

Station thermale de Bagnols-les-Bains

Station thermale de Station thermale de Barèges

Station thermale de Bourbonne-les-Bains

Station thermale de Cambo-les-Bains

Station thermale de Camoins-les-Bains

Station thermale de Cauterets

Station thermale de Challes-les-Eaux

Station thermale de Digne-les-Bains

Station thermale d’Enghien-les-Bains

Station thermale de Gréoux-les-Bains

Station thermale de Jonzac

Station thermale de La Bourboule

Station thermale du Mont-Dore

Station thermale des Eaux-Bonnes

Station thermale des Eaux-Chaudes

Station thermale de Bagnères-de-Luchon

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur

Station thermale de Molitg-les-Bains

Station thermale de Montbrun-les-Bains

Station thermale de Saint-Amand-les-Eaux

Station thermale de Saint-Gervais-les-Bains

Station thermale de Saint-Honoré-les-Bains

Station thermale de Saint-Lary-Soulan

Station thermale d’Uriage-les-Bains

Station thermale de Vernet-les-Bains

Station thermale de Préchacq-les-Bains

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur, une destination thermale.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est connue pour sa lavande, ses calanques, ses cigales et son soleil… Mais c’est aussi une destination de santé grâce à son savoir-faire thermal.  Vous souffrez de problèmes rhumatologiques ou respiratoires ? Cette destination est faite pour vous.

Source photo : www.lexpress.fr

Source photo : www.lexpress.fr

Située sur les bords de la Méditerranée, au pied des Alpes du Sud, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) est une destination de cure idéale. Entre les bienfaits de l’eau thermale et du climat, un séjour en cure sera une véritable coupure avec le quotidien. Toutes les caractéristiques seront donc réunies afin de permettre aux curistes de bénéficier au maximum des vertus de l’eau thermale.

La composition des sols de la région permet à l’eau de source qui y chemine de se charger en sels minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le calcium ou le magnésium. La composition unique de ses eaux confère des vertus apaisantes et anti-inflammatoires aux 4 stations thermales de la région. Ces vertus seront idéales pour soulager les affections en rhumatologie et voies respiratoires.

Faire une cure thermale en PACA.

L’ensemble des établissements, de la région propose des cures thermales conventionnées. Afin de bénéficier d’un remboursement  partiel de votre cure thermale celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Dès lors, vous pourrez réserver votre séjour de 3 semaines dans l’établissement choisi.

Il est possible que votre état de santé nécessite un double traitement thermal. Votre médecin, lors de la prescription, indiquera donc dans le formulaire de prise en charge les 2 orientations nécessaires. Ainsi, vous bénéficierez d’une cure rhumatologie + voies respiratoires ou voies respiratoires + rhumatologie.

Prendre du temps pour soi lors d’une mini-cure thermale en PACA.

Pourquoi de ne pas profiter d’un séjour dans cette région pour goûter aux bienfaits des eaux thermales ? Que ce soit pour 2 ou 10 jours, des courts-séjours ou des mini-cures thermales existent dans toutes les stations.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Les stations thermales de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur :

 

 Toutes les stations sont indiquées pour des cures thermales conventionnées en rhumatologie et/ou voies respiratoires.

  

Les thermes de Digne-les-Bains sont situés au cœur des Alpes de Haute-Provence. On y retrouvera des séjours de prévention pour les 2 orientations, allant de 3 à 6 jours.

Les thermes de Gréoux-les-Bains sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence et aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon.On y retrouvera des mini-cures thermales pour le « Mal de Dos » ou la « Slow santé » d’une durée de 6 jours.

 Les thermes de Camoin-les-bains dans un quartier de la ville de Marseille. Cet établissement propose des courts-séjours thermaux allant d’une demi journée à 6 jours.

Les thermes de Berthemont-les-Bains sont situés dans les Alpes-Maritimes, aux portes du Parc National du Mercantour. Cet établissement thermal propose des mini-séjours thermaux de 6 ou 12 jours.

 Les courts séjours et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Durant votre séjour en eau thermale, n’hésitez pas à profiter des attraits touristiques de la région. Le cadre relaxant des établissements thermaux, les activités en dehors de la cure et le repos sont des facteurs permettant de réduire le stress. L’environnement de la cure est important. Il permet de s’éloigner quelque temps des soucis quotidiens et de ce fait, de bénéficier au maximum des bienfaits de la médecine thermale.

 

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

 

Le thermalisme, une aide dans votre volonté de dire STOP au tabac.

 Cette journée a pour objectif de sensibiliser aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme. Elle vise également à décourager la consommation du tabac, sous toutes ses formes.

journée mondiale sans tabac

Malgré les risques connus, l’arrêt du tabac peut être un véritable parcours du combattant.  Bien qu’il existe de nombreuses alternatives (naturelles ou de substitutions) aidant au sevrage du tabac, l’échec reste possible.

Pourquoi ne pas opter pour une technique de sevrage tabagique plus naturelle, plus profonde et plus bénéfique pour votre organisme ?

La médecine thermale est une prise en charge unique dans cette démarche.

Il existe des cures thermales et des courts séjours sur le thème du « sevrage tabagique ». Ils proposent une multitude de soins visant à diminuer le besoin en nicotine en favorisant le bien-être mental et physique.

Ces soins visent principalement les parties du corps exposées au tabac :

La cure thermale, par son environnement relaxant,  est un cadre propice à l’arrêt du tabac. En effet, le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress.  Le stress et l’anxiété sont des facteurs stimulant le besoin en nicotine.

Source photo : https://www.chainethermale.fr/cambo-les-bainsCure thermale Cambo les Bains

Source photo : https://www.chainethermale.fr/cambo-les-bains
Cure thermale Cambo les Bains

 

Comment bénéficier d’une cure thermale pour un sevrage tabagique ?<

La station thermale du Boulou propose un module complémentaire « Sevrage tabagique » en complément d’une cure thermale en Affections Digestives et Maladies Métaboliques ou Maladies Cardio-artérielles.

La station thermale de Cambo-les-Bains propose un module complémentaire « Sevrage Tabagique » en complément d’une cure thermale en Voies Respiratoires.

La station thermale de Castera-Verduzan propose des minis cures thermale pour aider au sevrage tabagique, d’une durée de 6 à 12 jours.

La station thermale d’Aix-Les-Bains offre la possibilité d’un court séjour anti tabac, d’au minimum 6 jours.

La station thermale de Challes-les-Eaux dispense une mini cure « Sevrage tabagique » de 6 jours.

La station thermale de Luchon offre quant à elle un séjour « Sevrage tabagique » de 6 jours.

Les eaux thermales d’Amélie-les-Bains, de Saint-Amand-les-Eaux , de Préchacq-les-Bains permettent d’amorcer un sevrage tabagique.

 

A savoir : La cure thermale de 21 jours est prise en charge partiellement par la sécurité sociale. Un module complémentaire en sevrage tabagique reste à la charge du curiste.

 

Le point sur votre arrêt de la cigarette à l’occasion du Moi(s) sans tabac.

Novembre ou « le Moi(s) sans Tabac », un défi national pour arrêter de fumer pendant 30 jours touche à sa fin.  Afin d’aider l’ancien fumeur dans sa volonté de continuer son sevrage, une solution naturelle existe : un séjour en eaux thermales. Pourquoi ne pas l’essayer ?  La cure thermale, par son environnement relaxant, est un cadre propice à l’arrêt du tabac. Le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress. L’accompagnement et la rencontre avec d’autres personnes dans la même démarche, rendent le sevrage moins difficile et permettent de conserver la détermination.

le mois sans tabac

Les cures thermales ou les courts séjours de santé sur le thème du « sevrage tabagique »  proposent une multitude de soins. Ils ont pour objectif de diminuer le besoin en nicotine tout en favorisant le bien-être mental et physique de la personne.

A savoir, il n’existe pas une cure thermale dédiée en totalité au sevrage tabagique. Les cures spécifiques sont donc adossées aux orientations primaires des stations et sur leurs savoir-faire (maladies cardio-artériellestroubles respiratoires…).

La station thermale du Boulou, spécialisée dans les maladies cardio-vasculaires, propose un module supplémentaire à cure thermale conventionnée. Les soins dispensés se focaliseront autour du cœur et des artères avec des soins d’eaux tels que : douche à jet, couloir de marche,  bains ou encore cures de boissons afin de favoriser la circulation sanguine. Toutefois, ce module n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

D’autres stations thermales telles que Challes-Les-Eaux, Bagnères-de-Luchon, Cambo-Les-Bains, Castera Verduzan, La Bourboule sont spécialisées dans le traitement des troubles des voies respiratoires grâce à des eaux soufrées. Elles présentent des courts séjours de santé (d’une durée de 6 à 12 jours) avec des soins tels que les irrigations nasales, les gargarismes ou encore les aérosols dédiés au sevrage tabagique afin de ré-équilibrer et assainir les muqueuses respiratoires.

 

 

 

La cure thermale, Une solution intéressante dans les cas de sinusite chronique

La sinusite est une inflammation des cavités nasales survenant principalement après un rhume. Chez certaines personnes, le phénomène de sinusite devient chronique et difficile à gérer au quotidien. Des traitements peuvent être mis en place mais ils perdent cependant en efficacité sur le long terme. La cure thermale est alors prescrite comme un traitement complémentaire car ses effets bénéfiques sur l’organisme sont reconnus.

La sinusite est une infection virale ou bactérienne affectant occasionnellement les muqueuses, les sinus et la cavité nasale. Cependant, après plusieurs cycles infectieux chez certaines personnes, la sinusite devient chronique. Cette chronicité se traduit par des cycles infectieux de 4 à 8 semaines, plusieurs fois par an. Il devient alors plus compliqué de la guérir sur le long terme.

La sinusite est une pathologie bénigne dont les symptômes sont douloureux (sensation de pression et de douleur autour des orbites, congestion nasale, sécrétions épaisses et purulentes, perte/ou diminution de l’odorat, mauvaise haleine). Un traitement médical sur le long terme est mis en place afin de limiter l’infection, toutefois celui-ci connait une perte d’efficacité au fil du temps.

La cure thermale est un traitement naturel et efficace permettant de soulager les symptômes entraînés par la sinusite. L’eau thermale permet de réduire les cycles infectieux en améliorant la qualité des muqueuses. Dans un second temps, les soins d’eau thermale permettront de réduire considérablement la prise d’antibiotique sur le long terme.

Les eaux thermales utilisées durant les soins (cure de boissons, gargarisme, pulvérisation, aérosol…) soulagent les douleurs grâce à ses actions antalgiques sur l’organisme. Elles permettent également de nettoyer en profondeur les muqueuses, d’améliorer leur aspect et leur état. La cure thermale aboutit à des résultats significatifs sur l’état du patient. Malgré tout, lorsque des effets sur le long terme veulent être observés, la cure doit être répétée plusieurs années consécutives.

En parallèle de la cure thermale, des ateliers d’éducation thérapeutique sont mis en place afin d’aborder cette maladie dans sa globalité. Durant ces ateliers, des conseils et des règles d’hygiènes sont expliqués aux patients. Le séjour en cure thermale a pour objectif d’améliorer la qualité du quotidien des patients en apprenant à vivre avec cette pathologie.

 

Les stations thermales proposant des cures « sinusite » :

 

Les thermes de Préchacq-Les-Bains

Les thermes de Bagnères-De-Luchon

Les thermes de Argeles-Gazost

Les thermes de AIx-Les-Bains

Les thermes du Mont Dore

 

 

La station thermale de La Bourboule, un des établissements spécialisés dans l’accueil des enfants souffrant de maladies des voies respiratoires

La bourboule cure enfant Source : Grand thermes de La Bourboule 

Les bénéfices de l’eau sur l’organisme, lors d’une cure thermale, ne sont pas exclusivement réservés aux adultes et plus particulièrement aux seniors. En effet, la cure thermale est accessible aux enfants, dès l’âge de 3 mois.  Certains établissements thermaux du pays se sont spécialisés dans l’accueil d’enfants souffrant de maladie des voies respiratoires. Celui de La Bourboule est reconnu pour ses équipements de qualité (une école de l’Asthme unique en France, des maisons sanitaires adaptées à leur jeune âge ainsi que des espaces de soins thermaux dédiés aux enfants), mais d’autres stations comme Luz Saint Sauveur ou les Thermes de Cauterets sont également des établissements où l’accueil des enfants dans un cadre adapté est mis à l’honneur.

Les infections chroniques des voies respiratoires sont les troubles les plus fréquents chez l’enfant. La réalisation d’une cure thermale est une alternative aux traitements médicaux, souvent lourds et aux effets secondaires nombreux. La station de La Bourboule est spécialisée dans le traitement des rhinites ou des otites principalement d’origine allergique ainsi que de l’asthme et des bronchites à répétition. Il est vrai que grâce à ses eaux bicarbonatées idéales pour traiter de telles pathologies, la cure thermale auvergnate vient, principalement, en supplément d’un traitement ou d’une désensibilisation.

La cure thermale chez un enfant sera d’autant plus bénéfique si sa maladie chronique a un impact dans sa vie quotidienne. L’environnement de cette cure thermale, en plus du programme d’éducation thérapeutique, lui permettra de mieux appréhender sa maladie au quotidien. Différentes études ont montré qu’après une cure thermale et un programme d’éducation thérapeutique, des effets bénéfiques sont observés sur la qualité de vie du petit patient. En effet, les patients reconnaissent diminuer leur consommation médicamenteuse et avoir une meilleure maitrise dans la prise du traitement.

Lors d’une cure thermale, l’enfant peut être accompagné par ses parents lors des soins et activités annexes. Ses soins sont identiques à ceux des adultes mais adaptés et réalisés dans un espace qui leurs est dédié.

 

Pourquoi choisir la station thermale de La Bourboule ?

La station thermale de La Bourboule est située dans le département du Puy de Dôme en Auvergne. Il faut savoir que chaque année, en France, plus de 7 000 enfants partent en cure thermale (toutes pathologies confondues). Pour exemple, l’établissement thermal de La Bourboule a mis en place des moyens efficaces pour l’accueil des petits patients durant leurs 3 semaines de soins.

  • Un espace soin adapté

Chaque établissement thermal peut recevoir des enfants durant leur période de cure. En effet, enfants et adultes réalisent des soins identiques et adaptés à leurs pathologies quel que soit l’établissement thermal choisi. La seule différence pour les enfants accueillis dans cette station, est qu’ils bénéficient d’un espace de soin adapté et plus chaleureux, regroupant tous les jeunes patients auprès d’un personnel formé.

Ce centre pense également aux frères et sœurs du petit patient en leur donnant accès à l’Espace ludique des Grands Thermes de La Bourboule et/ou au centre de Loisirs de la ville durant les différents soins de l’enfant.

 

  • L’école de l’asthme

 

Cette école est unique en France. C’est un centre qui dispense l’Education Thérapeutique pour les patients (enfants ou adultes) atteint d’asthme. Cette maison a pour objectif d’apprendre aux patients à connaitre, comprendre et évaluer la maladie et leur souffle. A terme, cela a pour objectif de permettre la prévention d’une crise et d’agir plus efficacement dans la vie quotidienne.

Si vous ne pouvez pas accompagner votre enfant durant sa cure thermale, des maisons d’enfants à caractère sanitaire existent dans certaines stations thermales. Ce type d’établissement est spécialisé dans l’accueil et l’accompagnement d’enfants de 3 à 17 ans durant leur séjour de 3 semaines en cure thermale (tant durant les soins que dans les activités annexes et la vie quotidienne).

L’encadrement spécialisé veille au bon déroulement du séjour de l’enfant. De plus, si la période du séjour est durant la période scolaire, un suivi est garanti par la structure d’accueil.

La station thermale de La Bourboule peut proposer 4 maisons certifiées par les autorités sanitaires durant la saison thermale (période scolaire et vacances scolaires).

La Bourboule n’est cependant pas l’unique établissement de qualité pouvant accueillir vos enfants. La station thermale de Luz Saint Sauveur dans les Pyrénées est reconnue pour ses soins ORL à destination des enfants. En effet, celle-ci a mis en place un espace de soin sous forme de Ludothèque divisé en différentes parties (lecture, jeux, télé). Ce cadre soigné et agréable permet aux jeunes patients et aux parents de profiter des soins dans un cadre propice et adapté à leurs âges et leurs besoins. La station Thermale de Cauterets, grâce à la qualité de ses eaux obtient également d’excellents résultats dans le traitement des pathologies ORL de l’enfant.

A savoir que tous les établissements thermaux de France sont qualifiés pour accueillir vos enfants durant leur séjour afin de leur proposer des soins de qualité. La seule différence entre ces établissements se retrouve dans la mise en place d’espaces qui leurs sont dédiés (salles de jeux, prise en charge des frères et sœurs, maisons à caractères sanitaires, espaces dédiés aux soins séparés des adultes). Les thermes de La Bourboule, de Luz Saint Sauveur et de Cauterets ont su mettre en place une organisation de qualité, dans l’accueil et les soins. L’ensemble des équipements permet au petit patient de bénéficier au maximum des biens faits de l’eau sur l’organisme, tant par la réalisation des soins que par la participation à des ateliers thérapeutiques.

Les adresses des maisons :

La Pastourelle
160 rue Henri Pourrat – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
M. & Mme BARREAU Patrick et Corinne
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 65 56 24 – Fax : 04 73 81 13 12


Tza-Nou

230 rue Vercingétorix – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
UGECAM-ALPC
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 31 31 – Fax : 04 73 81 31 39


François & Suzon

2 avenue du Général Gouraud – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 02 83 – Fax : 04 73 65 55 34


AEP Ile Aux Enfants

41 rue Henri Pourrat – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
Association d’Education Populaire
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 30 60 – Fax : 04 73 81 19 47