Le point sur votre arrêt de la cigarette à l’occasion du Moi(s) sans tabac.

Novembre ou « le Moi(s) sans Tabac », un défi national pour arrêter de fumer pendant 30 jours touche à sa fin.  Afin d’aider l’ancien fumeur dans sa volonté de continuer son sevrage, une solution naturelle existe : un séjour en eaux thermales. Pourquoi ne pas l’essayer ?  La cure thermale, par son environnement relaxant, est un cadre propice à l’arrêt du tabac. Le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress. L’accompagnement et la rencontre avec d’autres personnes dans la même démarche, rendent le sevrage moins difficile et permettent de conserver la détermination.

le mois sans tabac

Les cures thermales ou les courts séjours de santé sur le thème du « sevrage tabagique »  proposent une multitude de soins. Ils ont pour objectif de diminuer le besoin en nicotine tout en favorisant le bien-être mental et physique de la personne.

A savoir, il n’existe pas une cure thermale dédiée en totalité au sevrage tabagique. Les cures spécifiques sont donc adossées aux orientations primaires des stations et sur leurs savoir-faire (maladies cardio-artériellestroubles respiratoires…).

La station thermale du Boulou, spécialisée dans les maladies cardio-vasculaires, propose un module supplémentaire à cure thermale conventionnée. Les soins dispensés se focaliseront autour du cœur et des artères avec des soins d’eaux tels que : douche à jet, couloir de marche,  bains ou encore cures de boissons afin de favoriser la circulation sanguine. Toutefois, ce module n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

D’autres stations thermales telles que Challes-Les-Eaux, Bagnères-de-Luchon, Cambo-Les-Bains, Castera Verduzan, La Bourboule sont spécialisées dans le traitement des troubles des voies respiratoires grâce à des eaux soufrées. Elles présentent des courts séjours de santé (d’une durée de 6 à 12 jours) avec des soins tels que les irrigations nasales, les gargarismes ou encore les aérosols dédiés au sevrage tabagique afin de ré-équilibrer et assainir les muqueuses respiratoires.

 

 

 

La cure thermale, Une solution intéressante dans les cas de sinusite chronique

La sinusite est une inflammation des cavités nasales survenant principalement après un rhume. Chez certaines personnes, le phénomène de sinusite devient chronique et difficile à gérer au quotidien. Des traitements peuvent être mis en place mais ils perdent cependant en efficacité sur le long terme. La cure thermale est alors prescrite comme un traitement complémentaire car ses effets bénéfiques sur l’organisme sont reconnus.

La sinusite est une infection virale ou bactérienne affectant occasionnellement les muqueuses, les sinus et la cavité nasale. Cependant, après plusieurs cycles infectieux chez certaines personnes, la sinusite devient chronique. Cette chronicité se traduit par des cycles infectieux de 4 à 8 semaines, plusieurs fois par an. Il devient alors plus compliqué de la guérir sur le long terme.

La sinusite est une pathologie bénigne dont les symptômes sont douloureux (sensation de pression et de douleur autour des orbites, congestion nasale, sécrétions épaisses et purulentes, perte/ou diminution de l’odorat, mauvaise haleine). Un traitement médical sur le long terme est mis en place afin de limiter l’infection, toutefois celui-ci connait une perte d’efficacité au fil du temps.

La cure thermale est un traitement naturel et efficace permettant de soulager les symptômes entraînés par la sinusite. L’eau thermale permet de réduire les cycles infectieux en améliorant la qualité des muqueuses. Dans un second temps, les soins d’eau thermale permettront de réduire considérablement la prise d’antibiotique sur le long terme.

Les eaux thermales utilisées durant les soins (cure de boissons, gargarisme, pulvérisation, aérosol…) soulagent les douleurs grâce à ses actions antalgiques sur l’organisme. Elles permettent également de nettoyer en profondeur les muqueuses, d’améliorer leur aspect et leur état. La cure thermale aboutit à des résultats significatifs sur l’état du patient. Malgré tout, lorsque des effets sur le long terme veulent être observés, la cure doit être répétée plusieurs années consécutives.

En parallèle de la cure thermale, des ateliers d’éducation thérapeutique sont mis en place afin d’aborder cette maladie dans sa globalité. Durant ces ateliers, des conseils et des règles d’hygiènes sont expliqués aux patients. Le séjour en cure thermale a pour objectif d’améliorer la qualité du quotidien des patients en apprenant à vivre avec cette pathologie.

 

Les stations thermales proposant des cures « sinusite » :

 

Les thermes de Préchacq-Les-Bains

Les thermes de Bagnères-De-Luchon

Les thermes de Argeles-Gazost

Les thermes de AIx-Les-Bains

Les thermes du Mont Dore

 

 

La station thermale de La Bourboule, un des établissements spécialisés dans l’accueil des enfants souffrant de maladies des voies respiratoires

La bourboule cure enfant Source : Grand thermes de La Bourboule 

Les bénéfices de l’eau sur l’organisme, lors d’une cure thermale, ne sont pas exclusivement réservés aux adultes et plus particulièrement aux seniors. En effet, la cure thermale est accessible aux enfants, dès l’âge de 3 mois.  Certains établissements thermaux du pays se sont spécialisés dans l’accueil d’enfants souffrant de maladie des voies respiratoires. Celui de La Bourboule est reconnu pour ses équipements de qualité (une école de l’Asthme unique en France, des maisons sanitaires adaptées à leur jeune âge ainsi que des espaces de soins thermaux dédiés aux enfants), mais d’autres stations comme Luz Saint Sauveur ou les Thermes de Cauterets sont également des établissements où l’accueil des enfants dans un cadre adapté est mis à l’honneur.

Les infections chroniques des voies respiratoires sont les troubles les plus fréquents chez l’enfant. La réalisation d’une cure thermale est une alternative aux traitements médicaux, souvent lourds et aux effets secondaires nombreux. La station de La Bourboule est spécialisée dans le traitement des rhinites ou des otites principalement d’origine allergique ainsi que de l’asthme et des bronchites à répétition. Il est vrai que grâce à ses eaux bicarbonatées idéales pour traiter de telles pathologies, la cure thermale auvergnate vient, principalement, en supplément d’un traitement ou d’une désensibilisation.

La cure thermale chez un enfant sera d’autant plus bénéfique si sa maladie chronique a un impact dans sa vie quotidienne. L’environnement de cette cure thermale, en plus du programme d’éducation thérapeutique, lui permettra de mieux appréhender sa maladie au quotidien. Différentes études ont montré qu’après une cure thermale et un programme d’éducation thérapeutique, des effets bénéfiques sont observés sur la qualité de vie du petit patient. En effet, les patients reconnaissent diminuer leur consommation médicamenteuse et avoir une meilleure maitrise dans la prise du traitement.

Lors d’une cure thermale, l’enfant peut être accompagné par ses parents lors des soins et activités annexes. Ses soins sont identiques à ceux des adultes mais adaptés et réalisés dans un espace qui leurs est dédié.

 

Pourquoi choisir la station thermale de La Bourboule ?

La station thermale de La Bourboule est située dans le département du Puy de Dôme en Auvergne. Il faut savoir que chaque année, en France, plus de 7 000 enfants partent en cure thermale (toutes pathologies confondues). Pour exemple, l’établissement thermal de La Bourboule a mis en place des moyens efficaces pour l’accueil des petits patients durant leurs 3 semaines de soins.

  • Un espace soin adapté

Chaque établissement thermal peut recevoir des enfants durant leur période de cure. En effet, enfants et adultes réalisent des soins identiques et adaptés à leurs pathologies quel que soit l’établissement thermal choisi. La seule différence pour les enfants accueillis dans cette station, est qu’ils bénéficient d’un espace de soin adapté et plus chaleureux, regroupant tous les jeunes patients auprès d’un personnel formé.

Ce centre pense également aux frères et sœurs du petit patient en leur donnant accès à l’Espace ludique des Grands Thermes de La Bourboule et/ou au centre de Loisirs de la ville durant les différents soins de l’enfant.

 

  • L’école de l’asthme

 

Cette école est unique en France. C’est un centre qui dispense l’Education Thérapeutique pour les patients (enfants ou adultes) atteint d’asthme. Cette maison a pour objectif d’apprendre aux patients à connaitre, comprendre et évaluer la maladie et leur souffle. A terme, cela a pour objectif de permettre la prévention d’une crise et d’agir plus efficacement dans la vie quotidienne.

Si vous ne pouvez pas accompagner votre enfant durant sa cure thermale, des maisons d’enfants à caractère sanitaire existent dans certaines stations thermales. Ce type d’établissement est spécialisé dans l’accueil et l’accompagnement d’enfants de 3 à 17 ans durant leur séjour de 3 semaines en cure thermale (tant durant les soins que dans les activités annexes et la vie quotidienne).

L’encadrement spécialisé veille au bon déroulement du séjour de l’enfant. De plus, si la période du séjour est durant la période scolaire, un suivi est garanti par la structure d’accueil.

La station thermale de La Bourboule peut proposer 4 maisons certifiées par les autorités sanitaires durant la saison thermale (période scolaire et vacances scolaires).

La Bourboule n’est cependant pas l’unique établissement de qualité pouvant accueillir vos enfants. La station thermale de Luz Saint Sauveur dans les Pyrénées est reconnue pour ses soins ORL à destination des enfants. En effet, celle-ci a mis en place un espace de soin sous forme de Ludothèque divisé en différentes parties (lecture, jeux, télé). Ce cadre soigné et agréable permet aux jeunes patients et aux parents de profiter des soins dans un cadre propice et adapté à leurs âges et leurs besoins. La station Thermale de Cauterets, grâce à la qualité de ses eaux obtient également d’excellents résultats dans le traitement des pathologies ORL de l’enfant.

A savoir que tous les établissements thermaux de France sont qualifiés pour accueillir vos enfants durant leur séjour afin de leur proposer des soins de qualité. La seule différence entre ces établissements se retrouve dans la mise en place d’espaces qui leurs sont dédiés (salles de jeux, prise en charge des frères et sœurs, maisons à caractères sanitaires, espaces dédiés aux soins séparés des adultes). Les thermes de La Bourboule, de Luz Saint Sauveur et de Cauterets ont su mettre en place une organisation de qualité, dans l’accueil et les soins. L’ensemble des équipements permet au petit patient de bénéficier au maximum des biens faits de l’eau sur l’organisme, tant par la réalisation des soins que par la participation à des ateliers thérapeutiques.

Les adresses des maisons :

La Pastourelle
160 rue Henri Pourrat – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
M. & Mme BARREAU Patrick et Corinne
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 65 56 24 – Fax : 04 73 81 13 12


Tza-Nou

230 rue Vercingétorix – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
UGECAM-ALPC
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 31 31 – Fax : 04 73 81 31 39


François & Suzon

2 avenue du Général Gouraud – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 02 83 – Fax : 04 73 65 55 34


AEP Ile Aux Enfants

41 rue Henri Pourrat – 63150 LA BOURBOULE
RENSEIGNEMENTS & RESERVATION
Association d’Education Populaire
63150 LA BOURBOULE
Tel : 04 73 81 30 60 – Fax : 04 73 81 19 47