Comment se déroule une cure thermale aux thermes de Vittel durant la crise sanitaire ?

Depuis plus de 10 ans, Claudine se rend en cure thermale à Vittel. Cette année sa cure thermale s’est déroulée comme à l’accoutumée, malgré le Covid-19. Elle partage avec nous son expérience.

Source photo : https://www.fondation-patrimoine.org/

Source photo : https://www.fondation-patrimoine.org/

Quelle a été votre première impression lors de votre arrivée en cure thermale ?

Une très bonne impression.
Cela fait 10 ans que je viens suivre une cure aux thermes de Vittel. Étant une habituée, je savais à quoi m’attendre. Tout s’est donc déroulé comme à l’accoutumée, sans aucune mauvaise surprise malgré le contexte sanitaire actuel.
La seule différence par rapport aux autres années, est la modification de mes horaires de soins durant ma première semaine.

Avez-vous hésité à maintenir votre cure ?

J’avais quelques appréhensions. Le virus étant invisible, je me posais des questions, surtout avec les nombreuses interrogations de mon entourage. Mais connaissant très bien le centre thermal de Vittel, la qualité des soins et les équipes, je n’ai pas beaucoup hésité.
Dès mon arrivée, je me suis sentie en sécurité.

Avez-vous dû réaliser un test Covid-19 avant votre départ ?

Le centre thermal demande que le rendez-vous avec le médecin thermal soit effectué obligatoirement 1 ou 2 jours avant le début de la cure. Cela permet au médecin d’évaluer notre état de santé général.

Quelles sont les mesures mises en place au sein des thermes ?

Le masque est obligatoire dès l’entrée et nous devons le conserver en tout temps.
Des sens de circulation ont été installés, du gel hydroalcoolique et des lingettes sont à disposition dans la totalité de l’établissement ainsi que dans les vestiaires et au niveau des ascenseurs.
Une importante signalétique a été prévue afin d’éviter tout croissement entre les curistes ou avec les personnes se rendant à l’accueil.

La salle de repos et l’espace tisanerie ont également été fermés

A notre arrivée, nous devions mettre nos effets personnels dans un sac et le laisser au vestiaire.  Notre peignoir et notre serviette nous été remis dans un autre sac.

Avez-vous pu pratiquer d’autres activités en dehors de la cure thermale ?

Tout s’est passé comme les autres années, je n’ai pas remarqué de différences par rapport à mes temps libres habituels.

Quels conseils donneriez-vous aux curistes sur le point de partir ou à ceux  qui sont encore incertains ?

Chaque curiste est considéré en tant que personne et tout le personnel est à l’écoute. S’il y a quoi que ce soit, les infirmières, les hôtesses d’accueils et l’ensemble du personnel sont disponibles.
Les hydrothérapeutes connaissent la qualité des soins réalisés. Malgré la charge de travail supplémentaire afin d’appliquer les règles sanitaires et de désinfecter la totalité des surfaces, elles faisaient leur maximum. Le personnel a beaucoup de courage.
Toutes les consignes imposées sont appliquées et respectées. C’est très important de le mentionner, c’est vraiment rassurant.
Je pars en cure thermale à Vittel chaque année car je connais la qualité des soins et la propreté du centre. Mais cette année, le nettoyage était encore plus appuyé.
C’est à chacun de faire attention et de prendre ses précautions, mais les thermes ont pris d’importantes dispositions pour que tout se déroule au mieux.

MAATHERMES, une étude qui démontre l’efficacité de la prise en charge du surpoids et de l’obésité en milieu thermal

L’eau thermale est connue pour ses bienfaits dans le traitement des rhumatismes, dans la prise en charge des affections ORL et des problèmes de peau… Néanmoins, les bienfaits ne s’arrêtent pas là. Le thermalisme est également conseillé dans la prise en charge du surpoids et de l’obésité. Comme toutes les médecines du 20ème siècle, le thermalisme a dû prouver scientifiquement l’efficacité de ses soins concernant le traitement de nombreuses pathologies. Mais qu’en est-il des bienfaits de ce type de traitement sur l’obésité ? L’étude Maâthermes a répondu scientifiquement à cette question. 

* source : communiqué de presse Maâthermes – Janvier 2011

 

L'étude Maâthermes

Il existe de nombreuses études ayant vu le jour concernant l’efficacité d’une cure thermale dans la prise en charge des 12 orientations reconnues par la sécurité sociale. A travers l’étude Maâthermes, cet article mettra en lumière comment le thermalisme peut être une aide supplémentaire pour les patients dans leur lutte contre le surpoids et l’obésité.

 

L’étude

Publiée en 2011, Maâthermes est une étude clinique d’évaluation de la prise en charge du surpoids et de l’obésité en milieu thermal. Elle a été réalisée par le Docteur Patrick Serog et le Docteur Thierry HANH sur 257 patients (obèses ou en surpoids) en bonne santé.  Cette étude consiste en une approche de la cure thermale ajoutée :

  • à une prise en charge diététique,
  • à la pratique d’activités physiques,
  • à la mise en place d’actions de types comportementales.

Le but est de modifier le style de vie des patients sur le long terme.

Maâthermes vise à démontrer qu’une prise en charge globale en cure thermale, associée à une hygiène de vie adaptée, permet d’obtenir de meilleurs résultats sur le long terme vis-à-vis d’un régime « classique » basé uniquement sur une amélioration de l’hygiène de vie.

 

Méthodologie

Les patients ont été divisées en 2 groupes :

  • Un premier groupe « cure » composé de 120 personnes.  Ce groupe a été reçu dans cinq stations thermales participantes : Brides‐les‐Bains, Capvern‐les‐ Bains, Vals‐les‐Bains, Vichy et Vittel. Durant les 3 semaines de cure, ils ont suivi le traitement thermal spécifique pour l’obésité (cure de boisson, bain bouillonnant d’eau thermale, enveloppement de boue thermale, massage sous affusion, exercices en piscine, conseils diététiques) ainsi que la remise du livret « Programme National de Nutrition Santé ». Les curistes se sont également vu proposer des activités physiques non obligatoires, et pouvaient bénéficier, s’ils le souhaitaient, d’un régime diététique durant toute la durée du séjour thermal.
  • Un second groupe « témoin » composé de 137 personnes. Chaque patient a été suivi par son médecin généraliste qui lui a prodigué des conseils diététiques avec remise du livret « Programme National de Nutrition Santé ».

 

 

Résultats et Conclusion

L’évaluation et la comparaison entre les deux traitements ont été effectuées au 14ème mois après la prise en charge. Celle-ci a notamment permis de constater une perte de poids moyenne et une réduction d’IMC deux fois plus importante dans le groupe « cure thermale » que dans le « groupe témoin ».

Cette étude a démontré l’efficacité d’une prise en charge globale du patient durant une cure thermale dans l’indication métabolique avec surpoids et/ou obésité. Il est vrai que la cure thermale permet au patient de s’éloigner de son quotidien, de modifier son alimentation et de reprendre une activité physique. En complément, les soins à base d’eau thermale accompagnés d’une cure de boisson aident le patient dans sa volonté de retrouver un poids santé. L’efficacité de la cure thermale repose sur une prise en charge optimisée durant les 3 semaines de soins. Ces derniers aident le patient à acquérir de bons réflexes.

Source :  Vichy

Source : Thermes de Vichy

Vous retrouvez des cures thermales ou des courts séjours de santé spécialisés dans les établissements ayant reçu l’agrément pour les AFFECTIONS URINAIRES (AU)  et / ou AFFECTIONS DIGESTIVES (AD).