Soulager la névralgie pudendale grâce à la médecine thermale

La névralgie pudendale est une affection douloureuse due à la compression et l’inflammation d’un nerf. La médecine thermale, reconnue pour ses nombreuses vertus et l’absence d’effet secondaire, est une prise en charge globale et efficace de la maladie.

 

Source photo : sante.lefigaro.fr

Source photo : sante.lefigaro.fr

La névralgie pudendale entraine de violentes douleurs au niveau des parties intimes, allant de la verge ou du clitoris  jusqu’à l’anus. Ces douleurs s’accompagnent généralement d’une sensation de brûlure intense, de décharges électriques, de pincements profonds ou bien de tiraillements. Ces symptômes, dus à une irritation des tissus autour du nerf pudendal, sont particulièrement accentués lorsque le patient est en position assise.
Les nombreuses douleurs et gênes quotidiennes, induites par cette maladie, affectent le quotidien du patient ainsi que sa vie professionnelle et intime.

Souvent apparentée à des pathologies urinaires, gynécologiques ou urologiques le diagnostic de la névralgie pudendale peut-être long.  A la suite de celui-ci, des traitements médicaux ou une intervention chirurgicale sont proposés aux patients, sans toutefois que des bénéfices aient été prouvés.

Il est donc intéressant de se tourner vers le thermalisme. En effet, les vertus naturelles de l’eau thermale sont reconnues dans la prise en charge de cette affection. Les vertus apaisantes, antalgiques et anti-inflammatoires de l’eau permettent de soulager efficacement le patient et cela sans effet secondaire.

Les cures thermales pour soulager des névralgies pudendales :

L’établissement thermal de Néris-les-Bains a mis en place une cure thermale dédiée à la névralgie pudendale, véritable prise en charge globale du patient.
Ce séjour se compose de soins thermaux (bains, douches, cure de boisson, piscine…) à visés neurologiques ainsi que d’un module spécifique ayant pour objectif de réduire le stress, l’anxiété et l’isolement du curiste.

Au programme du module supplémentaire :

  • séances de sophrologie,
  • séance de Chi Gong,
  • modelages des pieds,
  • séance d’échange avec un médecin,
  • séances d’expression libre,
  • groupe de parole ouvert aux aidants avec une psychologue,
  • conférence médicale

Cette cure thermale se déroule sur inscription durant certaines périodes. Nous vous invitons à contacter le centre thermal pour plus d’informations.
Ce module dure 3 semaines et se réalise en parallèle d’une cure thermale conventionnée. Son coût est de 220 euros (non pris en charge par la sécurité sociale).

Les cures thermales ayant une orientation en neurologie sont préconisées dans la prise en charge de l’inflammation du nerf pudendal.

Les thermes d’Ussat-les-Bains
Les thermes de Lamalou-les-Bains

Afin de bénéficier d’un séjour en cure thermale et d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale et doit être d’une durée de 18 jours consécutifs.

Le thermalisme pour apaiser les séquelles du zona

Le zona est une infection virale pouvant laisser, dans certains cas, de douloureuses séquelles. La médecine thermale se présente alors comme une alternative naturelle permettant de soulager les douleurs.

Source photo :  www.santemagazine.fr

Source photo : www.santemagazine.fr

Le zona

Le zona est une infection virale due à la réactivation du virus de la varicelle. Il entraine l’apparition de vésicules rouges localisées, de la fièvre ainsi que des maux de tête.  Ces lésions peuvent être suivies d’une diffusion virale dans les nerfs sensitifs, responsable de lésions neurologiques expliquant les douleurs qui précèdent, accompagnent et persistent après l’éruption. Une consultation médicale est indispensable afin de mettre en place un traitement adapté et ainsi éviter toutes complications. Dans la majeure partie des cas, le zona disparait au bout de quelques semaines.

Toutefois, chez certaines personnes, des douleurs intenses persistent après la guérison, on parlera alors de névralgies zostériennes.Des traitements médicaux sont mis en place afin de contenir les séquelles mais leur efficacité reste limitée. La cure thermale est alors une solution intéressante dans la prise en charge de ces douleurs.

 

Pourquoi faire une cure thermale « neurologie »  à la suite d’un zona ?

La réalisation d’une cure thermale en « neurologie » est une alternative naturelle qui n’aura aucun effet secondaire sur l’organisme. Elle permettra de soulager les douleurs chroniques dans les zones où les éruptions cutanées sont survenues.

Durant la cure thermale, plusieurs soins à base d’eau thermale seront mis en place afin d’apaiser les douleurs du patient :

  • Bains avec ou sans douches sous-marine,
  • Douches au jet,
  • Pulvérisations,
  • Applications de boues,
  • Mobilisations et massages des membres sous l’eau.

 

Où faire une cure thermale en France, à la suite d’un zona ?

En France, 2 stations thermales prennent en charge les séquelles de zona :

Les thermes d’Ussat-les-Bains

Les thermes de Néris-les-Bains

 

Journée mondiale de la sclérose en plaques 2019. Pourquoi ne pas soulager les douleurs en cure thermale ?

Le jeudi 30 Mai 2019 est la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques. La sclérose en plaques est une maladie dégénérative, douloureuse et invalidante.  La cure thermale se présente comme un traitement complémentaire  permettant d’améliorer la qualité de vie des patients.

 

Journée mondiale de la sclerose en plaques

Souvent méconnue, la sclérose en plaques touche plus de 100 000 personnes, en France, dont 75 % sont des jeunes femmes. Cette maladie est une affection neurologique inflammatoire, auto-immune et dégénérative touchant le système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière). C’est une maladie évolutive dont la progression est imprévisible.

Les lésions entrainées par la sclérose en plaques sont très nombreuses. Elles ont d’importantes conséquences sur la qualité de vie personnelle et professionnelle du patient.

Les symptômes évoluent en fonction de chaque patient, de la provenance des lésions et du stade de la maladie. On retrouvera certains des symptômes suivants :

  • des troubles visuels,
  • des troubles sensoriels (engourdissements, fourmillements, sensation de brûlure),
  • des troubles cognitifs (trouble de la mémoire, de l’attention, ralentissement du traitement de l’information),
  • des troubles urinaires,
  • des troubles sexuels,
  • des troubles de l’anxiété,
  • d’importantes douleurs dues à l’atteinte nerveuse,
  • une fatigue chronique.

 

Le schéma de la maladie de la sclérose en plaques

L’origine de la sclérose en plaques n’est pas totalement identifiée.  De ce fait, aucun traitement curatif n’existe. Des traitements  permettant d’atténuer certains symptômes sont donc mis en place. Certaines pratiques alternatives, notamment le thermalisme, permettent d’améliorer les symptômes et apportent un certain confort aux patients.

Les bénéfices d’une cure thermale dans le cas de la sclérose en plaques.

 La réalisation d’une cure thermale vient en complément d’un traitement médical. En aucun cas le thermalisme ne peut guérir cette pathologie.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

 La réalisation d’une cure thermale en neurologie, en complément d’un traitement médical, a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des patients.

Ce type de séjour se base sur des soins d’hydrothérapies (bains, douches), des massages et des soins de mobilisation en piscine. Ces soins ont pour objectif de diminuer les douleurs tout en conservant une certaine mobilité.

Dans quels établissements peut-on bénéficier d’une cure thermale pour la sclérose en plaques ?

En France, il existe 3 établissements thermaux ayant l’orientation en neurologie.

 

Cet établissement propose un module spécifique « Sclérose en plaques ». Ce module se greffe sur la base d’une Cure Thermale en Neurologie qui peut être complétée par des soins en Rhumatologie (si double indication thérapeutique).
Au programme du module complémentaire, en plus des soins thermaux, des ateliers d’ergothérapie, de sophrologie et de musicothérapie.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Dans cet établissement, la cure thermale en Neurologie, est indiquée dans la prise en charge des symptômes de la sclérose en plaques.
Au programme de la cure thermale conventionnée de 21 jours : massages, bains, aérobains et douches.
Il n’y a pas de module complémentaire. La cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale (le complément peut être effectué par une mutuelle).

 

Un module spécifique est proposé en parallèle de la cure thermale Neurologie. Ce module permet de retarder au maximum l’évolution de cette pathologie en limitant  la perte des mouvements, de la vision, de la parole ou encore de la mémoire.
Au programme, en plus des soins thermaux : des séances de relaxations, des groupes de parole, des modelages et des séances de gymnastiques adaptées.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale. 

 

Une cure thermale peut-être prise en charge par la sécurité sociale et par votre mutuelle. Pour ce faire, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste) et durera 21 jours. Les soins seront réalisés du lundi au samedi sans interruption.

Combattre la sciatique grâce à la médecine thermale, c’est possible.

 Vous ressentez une vive douleur dans le bas du dos, qui se diffuse jusqu’à vos orteils en passant par votre fesse ? Vous souffrez très probablement d’une sciatique… Pourquoi ne pas profiter des bienfaits du thermalisme pour vous soulager ?

nerf-sciatique

Qu’est ce qu’une sciatique ?

La sciatique ou névralgie sciatique est une affection très répandue en rhumatologie. Elle est due à une importante compression exercée sur le nerf sciatique. Cette affection se traduit par une douleur invalidante s’accompagnant d’une perte de sensibilité au niveau de la fesse, de la cuisse et s’étendant souvent jusqu’au pied.

Quelles sont les origines de la sciatique ?

La sciatique est le symptôme d’un trouble au niveau du bas du dos, zone dans laquelle le nerf sciatique prend naissance.  Ce nerf étant le plus volumineux du corps. Celui-ci peut-être comprimé lorsqu’un dysfonctionnement survient au niveau de ses attaches.

C’est cette compression qui est à l’origine des douleurs ressenties.

Les causes provoquant une sciatique :

Le repos et une légère activité physique, associés aux antalgiques, sont les principaux traitements. Toutefois, chez certaines personnes, la sciatique peut persister ou récidiver. Les traitements médicaux ne parviennent plus à soulager le patient.

 

Quand les médicaments ne suffisent plus et que le repos n’est pas salvateur, pourquoi ne pas se tourner vers les bienfaits naturels de la cure thermale ? 

 

La cure thermale est une prise en charge alternative, naturelle et globale de la sciatique chronique. De plus, la réalisation d’une cure thermale sera bénéfique quelque soit l’origine de la sciatique.

Quels soins thermaux durant une cure ?

Une cure thermale de 21 jours comprend différents soins quotidiens. Ces soins vous seront prescrits par un médecin thermal rencontré avant le début du séjour. L’ensemble de vos soins sera adapté à votre pathologie et à votre état de santé.

On retrouvera :

  • Des applications de boue thermale (en cataplasme ou bain) sur les zones douloureuses,
  • des douches pénétrantes,
  • des massages avec un kinésithérapeute,
  • des enveloppements,
  • des cours de mobilisation en piscine,
  • des bains,
  • une cure de boisson,
  • un programme d’ETP (Education Thérapeutique du Patient).

Cure thermale à Allevard et sciatique

L’ensemble de ses soins permettra de réduire la douleur, de détendre les muscles, d’apaiser l’inflammation tout en musclant le dos en douceur. Le traitement a pour objectif de prévenir les risques de récidive.

Où partir faire une cure thermale pour réduire les douleurs sciatiques ?

La station thermale du Mont-Dore avec une cure thermale Lombalgie.

La station thermale d’Allevard-Les-Bains avec une cure thermale en rhumatologie et un programme spécifique « douleurs articulaires chroniques et arthrose » proposant des ateliers à L’Ecole du dos.

L’ensemble des centres thermaux ayant reçu un agrément en rhumatologie et ceux ayant l’agrément en neurologie peuvent prendre en charge des patients, souffrant de sciatique, pour la réalisation d’une cure thermale conventionnée.

On retrouvera, par exemple : 

 

La station thermale d’Aix-les-Bains

La station thermale d’Ax-les-Thermes

La station thermale de Bagnères-de-Bigorre, avec les Grands Thermes et les Thermes de la Reine

Les thermes de Bagnols-les-Bains

Les thermes de Bains-les-Bains

Les thermes d’Amélie-les-Bains

Les thermes de Capvern-les-bains

Les thermes de Brides-les-Bains

 

 

Pourquoi ne pas se tourner vers le thermalisme ? Le 12 mai, Journée Mondiale de la Fibromyalgie.

Une perte considérable d’énergie, des douleurs diffuses et persistantes s’accompagnant de troubles de concentration et d’anxiété, voilà par quoi est rythmé le quotidien des personnes atteintes de fibromyalgie.

Douleurs liées à la fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie reconnue depuis 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé. Maladie à part entière, la fibromyalgie est connue mais reste encore mal diagnostiquée. Les patients atteints de fibromyalgie, principalement des femmes dans la trentaine, sont très souvent diagnostiqués à la suite de nombreuses années d’errance médicale.

  • La fibromyalgie : une pathologie inflammatoire chronique.

La fibromyalgie se caractérise par de nombreux symptômes dont de fortes douleurs articulaires généralisées et un état psychologique proche de la dépression. L’ensemble de ces symptômes altère de façon très importante la qualité de vie du patient. Entre les souffrances difficiles à diagnostiquer en raison de leurs origines floues  et une diminution forcée des mouvements quotidien, le patient se referme sur lui-même. Cette maladie chronique peut survenir dans certains cas (choc émotionnel, forte chute, choc affectif…), mais ces facteurs ne sont pas toujours présents et obligatoire. Le diagnostic parfois tardif de cette maladie reste le principal souci.

Le 12 Mai 2019 est la journée mondiale de la Fibromyalgie. Elle a pour objectif de sensibiliser les gouvernements, les institutions et les médias sur la situation des personnes qui souffrent de ce syndrome. A ce jour, aucun remède curatif n’existe du fait de son origine floue. Les patientes se voient proposer des traitements visant  à soulager les différents symptômes et pouvant faire intervenir plusieurs spécialistes (rhumatologues, neurologues et psychiatres).

 

  • Zoom sur les cures thermales, une alternative naturelle qui fait ses preuves. 

Pour aider les patientes dans leurs combats, des établissements thermaux français ont mis en place des cures thermales dédiées à la fibromyalgie.

Cure thermale Royat Chamalière fibro

En effet, la cure thermale est une alternative naturelle efficace dans la prise en charge globale des différents symptômes liés à la fibromyalgie (douleurs, stress, anxiété, insomnie, dépression, trouble fonctionnel et cognitif). Parmi les traitements non médicamenteux, la médecine thermale est une solution efficace reconnue par la Ligue Européenne contre les Rhumatismes (EULAR).

Les différents soins d’un séjour en cure thermale :

- Les soins à base de boue thermale. Sous forme de cataplasmes, directement sur la peau ou en bain, la boue thermale est utilisée pour réduire les douleurs articulaires et décontracter les muscles.

- Les soins à base d’eau thermale. Ses eaux ont des vertus antalgiques qui aident à soulager les douleurs articulaires et à réduire le stress et l’anxiété. On le retrouvera sous forme de bains, piscine, douche locale ou aux jets, massages.

- La participation à des ateliers de relaxation, de sophrologie et d’activités sportives aide les personnes à retrouver confiance en soi.

L’association de ces facteurs permet de retrouver, de façon naturelle, un sommeil réparateur.

Source Photo : Thermes de Bagnères de Bigorre et de Chaudes Aigues

Source Photo : Thermes de Bagnères de Bigorre et de Chaudes Aigues

 

  • Les bienfaits du thermalisme vont encore plus loin.

Véritable prise en charge globale durant 3 semaines, la cure thermale est un lieu relaxant permettant aux curistes d’échanger sur leurs propres expériences et ressentis. Doucement, les patientes réussissent à aller de l’avant et à ne plus se sentir seule dans ce combat quotidien.

La cure thermale, par sa prise en charge multidisciplinaire, permet aux patientes d’améliorer leur qualité de vie en apprenant à vivre avec la maladie. A la suite d’un séjour en établissement thermal, la patiente ressent un mieux-être dans ses mouvements, au niveau de l’intensité de sa douleur, dans la diminution de son état de stress et d’anxiété et retrouve un meilleur sommeil tout en diminuant la prise de médicament.

  • Quels sont les établissements proposant des cures thermales dédiées à la fibromyalgie ?

Il existe différentes formes de cure thermale.

1-      Les cures thermales proposant des Programmes d’Education Thérapeutique

L’ensemble des établissements thermaux de la ville de Dax, la station thermale de Bourbon Lancy et l’établissement de Barbotan-les-Thermes proposent, en complément de la cure thermale, le programme d’Education Thérapeutique (ETP) FIBR’Eaux. Ce programme ETP, défini au niveau national par le CNETH, comprend, en plus de la cure thermale traditionnelle, une prise en charge personnalisée à l’intérieur de l’établissement thermal et la participation à 6 ateliers. Cependant, le prix de ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale et reste à la charge du curiste.

2-      Les établissements thermaux proposant un module complémentaire à la cure thermale, à la charge du curiste.

Les thermes de Aix Les Bains

Les thermes de Allevard les Bains

Les thermes de Néris les Bains

Les thermes de Cauterets

Les thermes de Royat-Chamalières

Les thermes de Saint Amand Les Eaux

Les thermes de Lamalou Les Bains

Les thermes de Saint Laurent Les Bains

Les thermes de Chaudes Aigues

 

3-      Plus généralement, les établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie, en affections psychosomatiques et neurologie sont à même d’accueillir des personnes atteintes de fibromyalgie.

Soins thermaux lors d'une cure à Lamalou
Pour bénéficier d’une cure thermale, rendez vous sur notre page dédiée. Vous y trouverez l’ensemble des démarches à réaliser pour bénéficier d’une prise en charge de votre cure : https://www.lescuristes.fr/remboursement-cure-thermale

 

Le thermalisme, une aide précieuse pour les patients atteints de la Maladie de Parkinson

« Vivre avec Parkinson » à l’occasion de la journée mondiale dédiée à cette maladie.

Comme chaque année, le 11 Avril est dédié à la maladie de Parkinson. A l’occasion de cette journée mondiale, l’association France Parkinson organise des conférences et des rassemblements à travers toute la France. La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative touchant le système nerveux central et entraîne des troubles moteurs évolutifs. La réalisation d’une cure thermale, par les nombreuses vertus des eaux, permet aux patients de stimuler leur mobilité.

parkinson

Aujourd’hui en France, plus de 200 000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson. La médecine traditionnelle actuelle a mis en place des traitements efficaces, mais qui, toutefois, ne permettent pas de la guérir. Ces traitements ont pour objectif de ralentir l’évolution de la maladie tout en réduisant les symptômes induits tels que :

  • Les tremblements de repos (interviennent au repos et disparaissent lors de mouvements),
  • L’akinésie (lenteur dans l’initialisation et la coordination des mouvements),
  • L’hypertonie (tension et raideur des muscles, parfois douloureuse).

L’ensemble de ces symptômes entraîne d’importantes difficultés dans la marche et dans les mouvements du quotidien, s’accompagnant de troubles de la parole et de l’écriture.

La cure thermale est une médecine complémentaire, naturelle et sans effet secondaire sur l’organisme. Elle peut être prescrite par le médecin traitant ou le neurologue, et se réalisera dans l’un des 3 établissements français ayant l’agrément en « Neurologie ».

Pourquoi faire une cure thermale, lorsqu’on est parkinsonien ?

La cure thermale est un traitement complémentaire qui ne doit pas se substituer à un traitement ni à un suivi médical régulier. La décision de partir en cure thermale « Parkinson » est prise dès lors que les traitements médicaux ne s’avèrent plus suffisants ou que le patient en émet le souhait.  Le départ en cure thermale est une démarche qui se réalise avec l’accord du médecin (traitant ou neurologue).  L’avantage d’une cure thermale est que celle-ci sera adaptée à chaque patient en fonction de l’avancée de sa maladie et de ses besoins. Le patient sera suivi tout au long de sa cure par un médecin thermal.

La cure thermale est une prise en charge globale.

Les eaux thermales, aux vertus antalgiques et antispasmodiques, utilisées au travers de soins très spécifiques, permettent :

  • de réduire considérablement les douleurs,
  • de réduire les contractures des muscles,
  • de réduire l’anxiété et le stress.

Les soins en immersion, encadrés par des kinésithérapeutes, permettent de stimuler la mobilité et de conserver une certaine autonomie.

En parallèle des soins à base d’eau, la cure thermale « parkinson » prévoit différentes activités. L’objectif étant de permettre aux patients une meilleure compréhension de leur maladie, d’adapter au mieux leur quotidien tout en échangeant avec des personnes dans le même cas.

Trois stations thermales proposent des cures « spécial Parkinson » pour lutter contre la rigidité et améliorer la motricité :

La station thermale de Lamalou-les-Bains, dans l’Hérault. Cette cure thermale est proposée en partenariat avec le CHU de Montpellier.

Les thermes de Ussat-les-Bains, en Ariège. Cette cure thermale est proposée en partenariat avec le CHU de Toulouse-Purpan.

L’établissement thermal de Néris-les-Bains, dans l’Allier.

Ces 3 établissements offrent également des activités en concertation avec l’association France Parkinson, afin d’aider au mieux les patients dans la prise en charge de leur pathologie au quotidien.

 

 

 

ACTU – Les 3èmes rencontres d’informations sur la Maladie de Parkinson. Le 17 octobre à Ussat-Les-bains.

 

Le Mardi 17 octobre 2017, à la salle de la Crouzette à Ussat-Les-Bains, se dérouleront les 3ème rencontres dédiées à la Maladie de Parkinson. La station thermale de Ussat-les-Bains est la station thermale de référence dans l’accompagnement thérapeutique de la maladie de Parkinson. Cela est notamment dû à son programme dédié à cette pathologie qui est mis en place avec le service de neurologie du C.H.U de Toulouse-Purpan.

Cet événement est organisé en partenariat par les Thermes de Ussat-Les-Bains, l’association Zone Thermale Animation et le comité France-Parkinson de l’Ariège. Cette journée a pour objectif d’informer sur cette pathologie neurologique. Destinée à un large public, cette journée s’adresse aux malades, familles ou personnels soignants. Toutes les personnes sont conviées à partir de 14h30.

Pour les adhérents ariégeois de France-Parkinson, une information sur les programmes d’accompagnement thérapeutique est proposée à 11h00.

Au programme de l’après-midi, 2 conférences :

La première, animée par le Docteur Fabienne ORI-MAGNE, Neurologue au C.H.U de Toulouse, qui abordera le thème : « Maladie de Parkinson : Quelles perspectives pour demain ? ».

La deuxième, animée par M Robert DE GUARDIA, Orthophoniste à Perpignan, qui présentera sa propre méthode de Relaxation Pneumo Phonique (RPP) pour les personnes souffrant de la Maladie de Parkinson.