La mini-cure thermale pour apaiser les troubles liés à l’activité professionnelle

Les mini-cures thermales, ou courts séjours de santé, sont d’une durée de 2, 6 ou 12 jours. Ces séjours se réalisent au sein de certains établissements thermaux qui proposent une prise en charge identique à la cure thermale conventionnée. Les mini-cures, comme les cures thermales classiques, proposent des soins d’hydrothérapies et/ou de pélothérapies se basant sur les nombreuses vertus des eaux minérales thermales.

Mini cure thermale

Les cures libres sont destinées aux personnes soucieuses de prendre leur santé en charge dans une démarche de prévention, notamment face à certains maux pouvant être liés à leur activité professionnelle.
En effet, la profession de chaque individu peut entrainer certains troubles de la santé. Outre les professions reconnues comme pénibles, nombreux sont les emplois responsables de l’installation de certaines pathologies chroniques.

1 – Le mal de dos

Les maux de dos sont des pathologies très fréquentes.
Que ce soit une lombalgie, une sciatique, une hernie ou tout autres troubles musculo-squelettiques, ces affections peuvent apparaître à la suite d’une mauvaise posture, de gestes répétitifs chez les travailleurs manuels ou encore à la suite de contraintes excessives (le port de charge lourde).
La réalisation d’une mini-cure thermale dans une station prenant en charge les affections liées à la rhumatologie permettra d’apaiser les douleurs, de soulager les articulations et d’éviter les récidives.
En France, la mini-cure thermale « maux de dos » est proposée dans les établissements de Néris-les-Bains, du Mont-Dore, de Bourbon-l’Archambault, de Vichy, de Bourbon-Lancy, de La Léchère-les-Bains, d’Évaux-les-Bains, de Bains-les-Bains, de Molitg-les-Bains, d’Amélie-les-Bains et d’Aix-les-Bains.

 2 -  Le stress et le burn-out

Le stress est une pathologie présente au sein de nombreuses professions. Un stress trop important, sur une longue période, peut entrainer des troubles de l’humeur, du sommeil et conduire à une fatigue chronique. Les effets du stress sont divers et peuvent avoir de graves conséquences, voire conduire au burn-out.
La réalisation d’une mini-cure thermale sera l’opportunité pour les patients de prendre du temps pour eux tout en profitant des effets sédatifs et myorelaxants de l’eau thermale.
On retrouvera ces mini-cures dans des stations, ayant généralement l’agrément en affections psychosomatiques, telles que Néris-les-Bains, Divonne-les-Bains, Bourbon-Lancy, Chaudes-Aigues et Bagnères-de-Bigorre.

 3 -  Les jambes lourdes

Les jambes lourdes traduisent une insuffisance veineuse. Elles se manifestent par des douleurs, une sensation de gêne, des crampes, un engourdissement voire l’apparition d’un œdème.
Si des facteurs prédisposent certains individus à ce type d’affection, certaines professions présentent toutefois des facteurs aggravants (une station debout prolongée, les piétinements répétés).
Des stations thermales, spécialisées en phlébologie, comme La Léchère-les-Bains, Saubusse, Évaux-les-Bains, Balaruc-les-Bains, Barbotan-les-Thermes et les établissements thermaux de la station thermale du Grand Dax, proposent des mini-cures thermales « jambes légères ».

A savoir :

La mini-cure thermale est accessible à tous, sur réservation.
Véritable moment de bien-être et de détente, elle sera l’occasion de renouer avec les bonnes pratiques ainsi qu’une hygiène de vie adaptée.
Toutefois, il faut savoir que ce type de séjour n’est pas pris en charge par l’Assurance-maladie ou les mutuelles.
Pour autant, leur efficacité n’est pas remise en cause.

De nombreux établissements thermaux proposent des mini-cures thermales sur mesure, s’adossant à leur orientation primaire. N’hésitez pas à vous renseigner si vous souhaitez partir en séjour dans un établissement thermal spécifique.

L’Education Thérapeutique du Patient pendant une cure thermale. Pourquoi et pour qui ?

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a été définie en 1998 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant un « processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient ». Ces programmes s’adressent aux patients atteints d’une maladie dite « chronique » et se déroulent en parallèle des soins d’une cure thermale.

Groupe de discussion

De nombreuses personnes souffrent d’une maladie chronique, c’est-à-dire d’une maladie nécessitant de nombreuses années de soins. Dans certains cas, les patients se retrouvent face à une inefficacité dans la prise en charge médicale et pharmaceutique de leur pathologie. La cure thermale peut alors constituer une alternative à la médecine classique grâce aux effets antalgiques, anti-inflammatoires et décontractants de l’eau thermale.
La participation à un programme d’ETP, en parallèle d’une cure thermale, permet  d’accompagner le patient dans l’apprentissage de gestes adaptés.

Un programme d’Éducation Thérapeutique pour le Patient : c’est quoi ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « l’Education Thérapeutique du Patient vise à aider les patients à acquérir des compétences dont ils ont besoin pour gérer leur vie avec une maladie chronique. Elle comprend des activités organisées y compris un soutien psychosocial, conçues pour rendre les patients conscients et informés des soins et des comportements liés à leur maladie ».

Le programme d’Éducation Thérapeutique est constitué de différentes étapes et de différents ateliers réalisés par des professionnels multidisciplinaires.
On retrouvera :

  • Un premier entretien privé permettant d’établir un 1er bilan et un programme adapté au patient afin de répondre à ses besoins et ses attentes.
  • Des activités thérapeutiques individuelles.
  • Des activités thérapeutiques de groupe afin de réunir des personnes ayant des caractéristiques communes vis-à-vis de leur maladie. Cela permettra de créer des situations de partage et d’échange d’expériences.
  • Un soutien psychosocial conçu pour rendre les patients conscients et informés de leur maladie.
  • Des séances afin d’évaluer la progression du patient dans la compréhension de sa maladie.
  • Un bilan éducatif.

L’ensemble des ateliers a pour objectif de faire comprendre au patient sa maladie par l’acquisition de compétences (savoir sur sa pathologie et les traitements liés) et de gestes adaptés (pratique d’une activité physique, alimentation adaptée, gestion du stress). Cela permet de rendre le patient acteur de sa maladie et donc plus autonome.
A la suite d’un séjour en cure thermale et du suivi d’un programme d’ETP, le patient retrouve une certaine qualité de vie personnelle et professionnelle.

Quels sont les différents programmes d’ETP ?

Les programmes d’ETP font l’objet d’une autorisation par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et sont encadrés par différentes lois et décrets.
La prescription de l’ETP, en parallèle d’une cure thermale, pour un patient souffrant d’une maladie chronique devrait devenir plus fréquente de la part des médecins. En effet, l’ETP présente de meilleurs résultats lorsqu’il se déroule durant une cure thermale. Cela est notamment dû au cadre de vie différent qui éloigne le patient de son quotidien, de ses soucis et du stress. Il est donc plus reposé, plus à l’écoute et donc plus enclin à réaliser un travail sur lui-même et sa maladie. Les établissements thermaux sont des lieux permettant de réunir des patients ayant la même pathologie durant plusieurs semaines, conduisant à des discussions entre eux afin de recroiser les différents témoignages.

Les professionnels du thermalisme ont conçu des programmes spécifiques pour certaines maladies chroniques.
Ci-après une liste des programmes certifiés par l’Agence Régionale de Santé en fonction des pathologies :

L’asthme :

  • Les thermes de La Bourboule

L’insuffisance veineuse chronique :

 Le syndrome métabolique :

La fibromyalgie :

La polyarthrite rhumatoïde : 

  • Les thermes de Barbotan-les-Thermes

Les pathologies dermatologiques :

La maladie de Parkinson : 

  • Les thermes d’Ussat-les-Bains

Le post-cancer :

Comment participer à un programme d’ETP ?

L’Éducation Thérapeutique du Patient se déroule les après-midis, après les soins thermaux.
Généralement, ces programmes se réalisent sur inscription en raison des dates fixes et du nombre de places limité. La demande de réservation se fait auprès de l’établissement thermal qui pourra, dans certains cas, demander un certificat médical.

Une cure thermale conventionnée dans l’une des 12 orientations thermales est prise en charge, partiellement, par l’Assurance-maladie si elle est prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (rhumatologie, ORL, dermatologue, oncologue, phlébologue…). Cependant, les programmes complémentaires ne sont pas pris en charge par l’Assurance-maladie mais ils peuvent toutefois faire l’objet d’un remboursement auprès d’une assurance complémentaire ou une mutuelle.

En 2020, l’Oréal lancera la réfection des thermes de La Roche-Posay

Il y a un an,  le groupe l’Oréal annonçait avoir racheté les thermes de La Roche-Posay, dont il exploite la marque depuis 1989.  Cet établissement est la première station thermale européenne spécialisée en dermatologie et plus précisément dans le traitement de certaines maladies de peau (eczéma, psoriasis, brûlure). En  reprenant les deux établissements thermaux que compte la ville, le groupe industriel souhaite amplifier le rayonnement international de la marque.
Pour cela, il souhaite étendre l’activité de bien-être de la station afin d’accueillir un plus grand nombre de curistes étrangers.

source photo : www.larocheposay-tourisme.com

source photo : www.larocheposay-tourisme.com

Un chantier ambitieux démarrera au début de l’année 2020 afin de moderniser des équipements de distribution des eaux, de rénover et d’agrandir l’établissement thermal du Connétable.  Durant les travaux, cet établissement fermera ses portes aux curistes qui pourront toutefois réaliser leur cure au sein du second établissement de la ville : les Thermes Saint-Roch.
Par la suite, l’espace Spa-Source fermera ses portes durant quelques mois au début de l’année 2021 afin de bénéficier de travaux de modernisation.

Thermalisme et diabète. Une prise en charge complémentaire de la maladie pour des effets bénéfiques à long terme

Le diabète est une maladie chronique affectant le pancréas et la régulation de la glycémie dans le sang. C’est une maladie incurable touchant de nombreuses personnes en France, qu’elles soient jeunes ou plus âgées, avec ou sans surpoids.
La mise en place d’un traitement médical adapté, en fonction du type de diabète, permet de contenir la maladie et d’éviter les évolutions et les complications possibles. Une bonne hygiène alimentaire, la pratique d’une activité sportive ainsi qu’une assiduité optimale dans la prise du traitement permettent de stabiliser la maladie.

Source photo : www.thermes-de-vichy.fr

Source photo : www.thermes-de-vichy.fr

La cure thermale sera prescrite comme complément éducatif dans le traitement global de la maladie. Un séjour dans un établissement thermal apporte des réponses aux questions des patients et les accompagne dans la mise en place de règles d’hygiène de vie adaptées.
À la suite d’une cure thermale, des effets à court et long terme sont visibles chez les curistes !

Il existe différents types de diabètes :

  • Le diabète de type I (diabète insulino-dépendant) qui touche des sujets jeunes (enfants ou adolescents) et dont le pancréas ne fonctionne quasiment plus suite à la destruction de certaines de ses cellules.  La cure thermale permettra aux patients de stabiliser leur maladie et d’éviter l’apparition ou l’évolution de certains symptômes.
  • Le diabète de type II est la forme la plus fréquente de diabète (92 % des cas). Il  touche les personnes plus âgées (principalement de plus de 50 ans) ayant une alimentation trop riche en graisses et en sucres, associée à un manque d’activité physique. Cela entraîne une résistance des cellules à l’insuline. Le pancréas n’étant pas totalement endommagé, la cure thermale permettra une stimulation de son fonctionnement et une prise en charge des troubles métaboliques liés.

Cure thermale et diabète

La prescription d’une cure thermale à un patient diabétique est fréquente.
Le séjour en cure thermale aura une plus grande efficacité s’il est prescrit au moment du diagnostic.
Une cure thermale conventionnée est une prise en charge globale. Les soins d’hydrothérapie et de pélothérapie réalisés au quotidien (bain, douche sous marine, cure de boisson, modelage, cataplasme de boue) se basent sur les vertus des minéraux et oligo-éléments contenus dans l’eau minérale thermale.

En fonction du type de diabète, les résultats ne seront pas les mêmes.
Les soins d’eaux thermales permettront :

  • de stimuler le pancréas afin d’augmenter naturellement la production d’insuline,
  • de stimuler le système veineux
  • de réguler les pathologies métaboliques.

De réels bénéfices seront visibles sur le plan vasculaire, musculaire, anti-inflammatoire et digestif.

En parallèle, certains établissements thermaux proposent des ateliers thématiques, des modules complémentaires ou des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient afin d’accompagner le curiste dans la gestion de sa pathologie au quotidien. Ces ateliers permettent d’initier le patient une meilleure hygiène de vie alimentaire et l’encouragent à reprendre une activité physique régulière.

Cependant, la cure thermale ne peut être efficace à condition de :

  • respecter son traitement médicamenteux.
  • respecter une hygiène diététique stricte.
  • pratiquer une activité sportive régulière.

Quels établissements thermaux proposent des cures thermales pour les personnes diabétiques ?

Les établissements thermaux prenant en charge le diabète détiennent l’agrément en Affections digestives et maladies métaboliques, qui fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale.

Les Thermes de Vals-les-Bains
Les Thermes de Brides-les-Bains
Les Thermes de Capvern-les-Bains
Les Thermes de Castera-Verduzan
Les Thermes de Châtel-Guyon
Les Thermes de Contrexéville
Les Thermes de Évian-les-bains
Les Thermes du Boulou
Les Thermes de Montrond-les-Bains
Les Thermes de Plombières-les-Bains
Les Thermes de Vichy
Les Thermes de Thonon-les-Bains
Les Thermes de Vittel

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale par un médecin traitant ou spécialiste. Dès lors, une prise en charge partielle par l’Assurance-maladie pourra être envisagée.

Dans certains cas et en fonction des conditions de ressources, l’Assurance-maladie peut prendre en charge des frais médicaux, de transport et d’hébergement ainsi que les indemnités journalières. Ces différents remboursements sont soumis à un certain plafonnement des revenus.

[PUBLI-REDACTIONNEL] L’eau de Saint-Gervais-les-Bains, une eau thermale aux propriétés thérapeutiques exceptionnelles.

Située aux portes du Mont-Blanc, Saint-Gervais-les-Bains est une destination thermale de la région Rhône-Alpes. Depuis plus de deux siècles, la qualité de l’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains est reconnue dans le traitement des affections dermatologiques, des muqueuses bucco linguales et des voies respiratoires.

Les thermes, situés au cœur d’un parc arboré, accueillent chaque année de nombreux curistes venant soulager leurs maux dans un cadre verdoyant propice à l’apaisement, à la détente et au bien-être.

Une eau thermale unique

L’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains prend sa source au creux des plus hauts sommets d’Europe. Lors son parcours de plus de 6 500 ans dans les profondeurs de la terre, l’eau thermale s’enrichit d’une multitude d’oligo-éléments et de minéraux qui la rendent si particulière et unique.

Afin de garantir une qualité sanitaire irréprochable aux curistes, l’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains est minutieusement contrôlée, chaque jour, de son point de forage à son lieu de distribution. Cette qualité est depuis 2013 reconnue par le label Aquacert.
La qualité globale des différents services et équipements est au centre des préoccupations de l’équipe thermale qui veille chaque jour à leur bon fonctionnement

Cure thermale Saint Gervais

Pourquoi venir soulager ses maux lors d’une cure thermale à Saint-Gervais-les-Bains ?

La qualité des eaux minérales, le climat montagnard ainsi que l’expertise de l’équipe pluridisciplinaire des Thermes permettent de soulager durablement de nombreuses pathologies chroniques.
Précurseurs dans le traitement des grands brûlés, les Thermes de Saint-Gervais ont développé des techniques et des gestes adaptés.

L’eau thermale de cette station riche en soufre, bore, silicium, manganèse, strontium et lithium est 30 fois plus minéralisée qu’une eau de table classique.
Cela lui permet de prendre en charge 3 des 12 orientations thérapeutiques thermales reconnues par la sécurité sociale :

  •  La dermatologie :
    Techniques thermales, savoir-faire des personnels et propriétés anti-inflammatoires et cicatrisante de l’eau thermale de Saint-Gervais redonnent vie aux peaux meurtries par les pathologies de type eczéma, psoriasis ainsi que les cicatrices ou les brûlures.
  • Les voies respiratoires :
    Respirer… quand cet acte instinctif devient souffrance, les techniques de soins associées aux propriétés de l’eau thermale de Saint-Gervais rétablissent cette fonction vitale.L’eau soufrée apaise, décongestionne et favorise le renouvellement des muqueuses permettant un soulagement réel des voies respiratoires.
  • Les affections des muqueuses bucco-linguales : Douloureuse et provoquant un réel inconfort, l’inflammation de la muqueuse buccale a un impact négatif sur la qualité de vie. L’eau thermale de Saint-Gervais va entraîner un processus de cicatrisation des muqueuses et assainir les gencives.

Cure thermale Saint Gervais les Bains

Les Thermes de Saint-Gervais ont développé d’autres programmes et se sont spécialisés dans le traitement de pathologies comme les brûlures, les cicatrices et bien encore le programme pour les acouphènes.

  • Le traitement des brûlures et cicatrices : Dans les années 50-60, le Docteur Colson réalise les premières greffes sur des grands brulés. Il trouve auprès du docteur Pierre Hardy, installé à Saint-Gervais-les-Bains, un établissement thermal et une équipe pluridisciplinaire pour les soins de suite. Cette prise en charge particulière va booster l’innovation. Elle porte tant sur le matériel que sur les techniques de massage.
  • La cure acouphènes : Ces bruits que l’on est seul à entendre sans qu’ils existent réellement. Des sifflements, des bourdonnements ou des cliquetis qui prennent la tête et finissent par isoler socialement. Les Thermes de Saint-Gervais-les-Bains ne prétendent pas enrayer ces symptômes. En revanche ils réunissent plusieurs spécialités pour les mettre à distance. Cette cure courte de dépistage de solutions personnelles de 6 jours alterne soins thermaux, ateliers et activités. Autant de pistes pour retrouver calme, sommeil et capacité d’attention.
  • Le programme Post Cancer : L’équipe thérapeutique des Thermes de Saint-Gervais-les-Bains ont Blanc a mis au point le programme Viva Post Cancer destiné aux femmes et aux hommes. Il réunit des experts dans plusieurs disciplines pour une récupération physique et psychologique après les traitements anti-cancéreux.

Pour réserver une cure thermale :

www.thermes-saint-gervais.com

355 allée du docteur Lépinay – Le Fayet
74170 Saint-Gervais-les-Bains
LE PARC THERMAL

04.50.47.54.54

Cure thermale Saint Gervais les Bains

Prendre du temps pour soi au SPA thermal

Saint-Gervais-les-Bains est également une destination de bien-être et de détente.
Les Bains du Mont-Blanc, l’espace bien-être des Thermes, est un lieu unique mettant en avant la fabuleuse histoire du trajet de l’eau, depuis les sommets jusqu’aux thermes.
Des bassins intérieurs et extérieurs, des saunas et des bains de vapeur vous feront vivre des expériences sensorielles uniques et poétiques pour un véritable moment de détente.

Le salon des Thermalies revient en 2020, à Paris et Lyon

Comme chaque début d’année, rendez-vous au salon des Thermalies de Paris en janvier, puis en février à Lyon. Durant ces quelques jours, venez rencontrer plus de 300 exposants et professionnels du thermalisme, de la thalassothérapie, de la balnéothérapie et du SPA.

salon des thermalies 2020

Ce salon annuel est l’unique salon dédié au bien-être et à la santé par l’eau en France.
Que vous soyez un curiste expérimenté ou un futur curiste souhaitant découvrir l’univers de la médecine thermale et les vertus ses eaux, ce salon est fait pour vous.
En effet, en parcourant les différents des stands vous pourrez découvrir les orientations thérapeutiques proposées dans les stations thermales ainsi que les différents soins thermaux et leurs bienfaits.
Si vous le souhaitez, vous aurez également la possibilité d’assister à des conférences thématiques ainsi qu’à des débats animés par des experts du thermalisme, de la thalassothérapie et des spas.

Le salon des Thermalies est l’occasion parfaite pour vous renseigner auprès des différentes destinations thermales et ainsi organiser vos séjours dans les nombreuses villes d’eaux françaises.

A savoir : tout au long de l’évènement, vous pourrez bénéficier d’offres et de tarifs préférentiels sur vos réservations.

Informations pratiques et horaires pour Paris

Lieu : Carrousel du Louvre – 99, rue de Rivoli 75001 PARIS

Horaires d’ouverture :
Les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 janvier de 10h00 à 19h00
Le dimanche 26 janvier 2020 de 10h00 à 18h00

Pour bénéficier d’une entrée gratuite pour le salon des Thermalies de Paris : ICI
Contact : info@thermalies.com

Informations pratiques et horaires pour Lyon

Lieu : La Sucrière – 49-50 Quai Rambaud, 69002 LYON

Horaires d’ouverture :
De 10h à 18h du vendredi 14 février au dimanche 16 février 2020

Pour bénéficier d’une entrée gratuite pour le salon des Thermalies de Lyon : ICI
Contact : info@thermalies.com

[PUBLI-REDACTIONNEL] – Luchon, une ville thermale historique au cœur des Pyrénées

 

Depuis plus de 2 000 ans, les eaux minérales de Bagnères-de-Luchon soignent de nombreux maux. Située au cœur des Pyrénées, dans un environnement verdoyant et propice au bien-être, cette station thermale accueille chaque année plus de 11 000 curistes venant profiter des eaux parmi les plus sulfurées d’Europe.

Cure thermale LUCHON  L’infiltration de l’eau dans les profondeurs de la terre, durant des milliers d’années, lui permet de se charger en une multitude d’oligo-éléments et de minéraux, qui en font une eau thermale unique.
Classée parmi les premières stations thermales françaises pour les affections des voies respiratoires (rhinite, asthme, sinusite), les vertus de ses eaux sont toutes aussi utiles dans la prise en charge des affections liées à la rhumatologie (arthrose, rhumatisme inflammatoire, algodystrophie, ostéoporose).

 

Cure thermale LUCHON

 

La station thermale de Bagnères-de-Luchon exploite le seul hammam naturel d’Europe : le Vaporarium. C’est une galerie creusée dans la roche où l’eau thermale qui filtre à travers les parois crée une chaleur douce et humide comprise entre 38°C et 42°C. Ce soin est idéal pour :

  • les voies respiratoires, il permet de mettre de fines gouttelettes d’eau en contact direct avec les muqueuses respiratoires.
  • les douleurs musculaires et articulaires, il favorise une relaxation douce et en profondeur.

Afin de garantir une qualité et une sécurité sanitaire irréprochable, la station thermale a engagé une démarche depuis 2013 afin d’obtenir la certification « AQUACERT HACCP Thermalisme ».

 

Luchon, une destination idéale pour soulager les voies respiratoires des enfants

Luchon est la deuxième station thermale française en terme de prise en charge des enfants. Chaque année, ils sont plus plusieurs centaines à venir y suivre une cure thermale.
La qualité de ses eaux permet aux plus petits de prendre en charge leurs affections ORL/ Voies respiratoires. Que ce soit dès l’apparition des premiers symptômes, face à l’inefficacité de certains traitements ou par souhait de recourir à une méthode plus naturelle et sans effets secondaires, la cure thermale permet d’éviter toutes complications ou évolutions des pathologies sur le long terme.

 

Luchon, une destination accueillante

Située au cœur des Pyrénées, au pied des plus hauts sommets de cette chaîne authentique, Luchon bénéficie d’une situation géographique remarquable.
Entre patrimoine naturel, architecture remarquable, traditions et bien-être, cette destination saura vous séduire.

 

Que faire contre le psoriasis ? Le thermalisme, une alternative à prendre en considération

Le 29 octobre 2019 a lieu la Journée Mondiale du psoriasis. Cette affection chronique de la peau touche entre 2% et 4% de la population. Douloureux, gênant voire invalidant, la médecine traditionnelle permet toutefois de le soulager. La réalisation d’une cure thermale, venant en parallèle d’un suivi médical, se révèle bénéfique pour le patient.

Cure thermale et Psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire et chronique de la peau. Il se manifeste sous la forme de plaques rouges, de squames et de croûtes s’accompagnant de fortes démangeaisons. Les lésions sont en règle générale localisées au niveau des coudes, des genoux, de la plante des pieds, de la partie antérieure des jambes, du cuir chevelu ou des ongles.
Cette dermatose touchant autant les hommes que les femmes fait généralement sa première apparition entre l’âge de 20 et 30 ans. Par la suite, le psoriasis évoluera par poussées plus ou moins espacées.  L’origine du psoriasis n’est pas connue, il semblerait que plusieurs facteurs rentrent en compte (facteurs génétiques et environnementaux).

La cure thermale en dermatologie fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale. Sa prise en charge repose sur la qualité des eaux thermales utilisées lors des différents soins quotidiens. Ce traitement alternatif, sans effets secondaires ou effets indésirables, participe à une cicatrisation plus rapide des lésions.

Le psoriasis est une affection bégnine, non contagieuse, qui peut cependant être lourde de conséquences sur le quotidien des personnes atteintes.

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Comment bénéficier d’une cure thermale en France ?

Les cures thermales, ayant l’orientation en dermatologie, sont recommandées dans la prise en charge des différentes affections chroniques de la peau. L’eau thermale chaude, riche en oligo-éléments et minéraux, permet de soulager le patient par sa mise en contact avec la peau et les muqueuses.
Les vertus nettoyantes, apaisantes, hydratantes, antiprurigineuses, anti-inflammatoires et cicatrisantes des eaux apaisent l’épiderme en profondeur. Les différentes techniques de soins utilisées au quotidien permettent de laver et de la décaper la peau en douceur afin de réduire l’inflammation, des lésions cutanées et les démangeaisons.

Une cure thermale conventionnée est une prise en charge médicale. Celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (dermatologue). Cette prescription permettra une prise en charge partielle par l’Assurance-maladie.

Plusieurs types de psoriasis sont pris en charge lors d’une cure thermale :

  • Le psoriasis étendu ou limité en plaques,
  • Le psoriasis en gouttes,
  • Le psoriasis irrité ou prurigineux,
  • Le psoriasis de l’ongle et du cuir chevelu,
  • Le psoriasis de l’enfant.

Les différents soins de la cure thermale conventionnée seront prescrits par le médecin de cure afin de s’adapter à chaque patient. On retrouvera essentiellement des soins d’hydrothérapie tels que la douche locale ou générale, la douche à jets, les pulvérisations, le bain simple ou général. Dans certains centres thermaux, la pélothérapie (à base de boue thermale) sera également proposée, notamment sous forme de cataplasmes ou d’enveloppements.

A savoir : La cure thermale est également préconisée dans les cas de rhumatisme psoriasique, celle-ci s’effectuera dans le cadre d’une orientation en rhumatologie.

Les avantages à réaliser une cure thermale :

Ces programmes sont réalisés en complément de la cure thermale. Ils ont pour objectifs de réduire l’impact de la maladie sur le quotidien, en aidant les curistes à comprendre leurs pathologies et apprendre les gestes les plus adaptés afin d’en ralentir l’évolution.

  • rompre l’isolement

Le cadre de ce séjour est idéal pour rencontrer des personnes ayant la même pathologie. Cela permet de communiquer, d’échanger et de se comprendre face aux aléas induits par cette pathologie.

Source photo : www.isere-tourisme.com

Source photo : www.isere-tourisme.com

 Les centres thermaux ayant l’orientation en dermatologie :

La station thermale d’Avène-les-Bains
La station thermale de Rochefort
La station thermale d’Uriage-les-Bains
La station thermale de la Roche-Posay
La station thermale de Neyrac-les-Bains
La station thermale de Saint-Gervais-les-Bains
La station thermale de la Bourboule
La station thermale des Fumades-Allègre
La station thermale de Molitg-les-Bains

[Publi-rédactionnel] En 2020, rendez-vous pour une cure thermale à Bourbon-Lancy

bourbon

Bourbon-Lancy est une destination thermale du sud de la Bourgogne. Après l’annulation de la saison thermale en 2019, suite à un incendie sur la toiture de l’établissement, les Thermes seront prêts pour accueillir leurs curistes dès le 18 mars 2020 et pour fêter les 30 & 1 ans de la station thermale !

 

Pourquoi faire une cure thermale à Bourbon-Lancy ?

 

1 – Pour la qualité de l’eau thermale et des soins

La station thermale de Bourbon-Lancy est reconnue pour la qualité de son eau thermale depuis plus de 2 000 ans. Cette eau, si particulière, émerge à 58°C dans la cours des thermes. Appartenant au groupe des eaux hyperthermales, elle bénéficie d’une multitude de vertus, notamment dans la prise en charge des affections liées à la rhumatologie (RH) et aux maladies cardio-artérielles (MCA).
Avec sa forte teneur en lithium, elle est un excellent régulateur d’humeur en plus de soulager angoisse, stress et anxiété.
Les Thermes de Bourbon-Lancy proposent également une prise en charge personnalisée de la Fibromyalgie à travers des séjours spécifiques.

bourbonjets

Entre les soins en piscine, les bains, les massages, les étuves, les cataplasmes de boue et le couloir de marche, chaque curiste pourra bénéficier de soins adaptés à ses pathologies. Il pourra également participer, en complément des soins thermaux, aux activités du programme de Prévention Santé : Taï-Chi aquatique, marche nordique, aquagym, Pilates, conférences santé…

 

2 – Pour l’établissement thermal et les équipements

Les thermes construits au XIXème siècle se trouvent au cœur du Quartier thermal, entourés de parcs verdoyants. Cet établissement est en constante évolution afin de garantir à ses curistes une offre de soins toujours plus performante.
L’établissement thermal de Bourbon-Lancy est une structure à taille humaine, familiale et passionnée, où le bien-être, la santé et la convivialité sont au cœur des préoccupations de l’équipe thermale.

 

3 – Pour prendre du temps pour soi et profiter des atouts de la destination.

Bourbon-Lancy est une destination de bien-être à découvrir, qui sera vous fera oublier les tracas du quotidien.
Le centre CeltÔ Spa et Bien-Être, composé de ses Espaces Thermoludiques (piscine d’eau thermale, sauna, hammam,…) et de ses espaces de soins, est un véritable lieu de détente dédié au bien-être.

bourbonmassage
Profitez également des atouts de la région et de la ville de Bourbon-Lancy (nature, patrimoine, culture…) avec les activités et sorties organisées par l’Office de Tourisme et du Thermalisme, votre séjour thermal vous sera ainsi des plus bénéfique.

 

Pour contacter le centre thermal :

 

Thermes de Bourbon-Lancy
Place D’Aligre
71140 BOURBON-LANCY

www.thermes-bourbon-lancy.fr

03 85 89 18 84

 

bourboncouple

Le thermalisme du Microbiote Intestinal : une exclusivité thermale à l’Aïga Resort de Châtel-Guyon

Le nouveau complexe thermal Aïga Resort ouvrira ses portes aux curistes le 27 avril 2020. Ce futur Resort thermal offrira un concept médical unique en Europe : Le thermalisme du microbiote intestinal.


ok

Après un an et demi de travaux et un investissement de plus de 30 millions d’euros, le nouveau Resort de Châtel-Guyon souhaite devenir le centre européen du microbiote et la référence en matière de nutrition et de bien-être digestif. Ce nouveau projet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, s’inscrit dans le cadre du Plan Thermal 2016-2020 visant à faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première région thermale de France.


Le centre thermal de Châtel-Guyon est spécialisé dans la prise en charge de 2 des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale :

Les nombreuses vertus des eaux thermales minérales, utilisées au quotidien durant les soins thermaux des curistes, apaisent les maux du patient et soulagent les douleurs du quotidien.

La spécialisation dans le microbiote intestinal : un concept unique

Dès 2020, les curistes pourront bénéficier d’une nouvelle approche dans la prise en charge des affections liées au système digestif.

Développé en collaboration avec le Docteur Didier Chos (Président de l’Institut Européen de Diététique et Micronutrition) et Solveig Darrigo Dartinet (Diététicienne Nutritionniste), le thermalisme du microbiote intestinal s’appuie sur les révolutions de la médecine moderne :

  • le décodage du génome humain,
  • l’épigénétique,
  • l’étude du génome du microbiote intestinal.

Ces découvertes ont permis aux équipes de mettre en place des programmes adaptés pour chaque patient, en fonction de leurs besoins, de leur état de santé et de leurs habitudes alimentaires. Ces programmes seront réalisés en parallèle des soins thermaux quotidien de la cure thermale conventionnée (cure de boisson, piscine d’eau thermale, douche, bain, cataplasme de boue ou d’argile…).

Cette nouvelle approche se basera sur 3 axes :

  1. Le microbiote : En complément des bienfaits des soins thermaux, Aïga Resort proposera à ses curistes une « modulation personnalisée du microbiote intestinal ».
  2. La micro-nutrition : Le centre thermal d’Aïga Resort offrira une approche micro-nutritionnelle de l’alimentation afin de définir le profil nutritionnel de chaque curiste.
  3. La nutrition : Avec la mise en place d’un programme adapté et destiné à rééquilibrer le microbiote.

Ainsi, la station thermale de Châtel-Guyon sera une destination où tout sera dédié au bien-être intestinal des curistes. Les domaines de la « pleine santé » seront également valorisés avec une attention particulière portée à l’alimentation, au sommeil, à la pratique d’activité physique et à l’éducation à la santé.

Comment bénéficier d’une cure thermale ?

Pour bénéficier d’une cure thermale conventionnée au sein de l’établissement thermal d’Aïga Resort à Châtel-Guyon, celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant (ou spécialiste). Une cure thermale conventionnée, d’une durée de 18 jours, prévoit entre 4 et 6 soins thermaux par jour en fonction de l’orientation thermale choisie et des besoins du curiste.
Les différents soins proposés sont réalisés à base d’eau thermale chaude et/ou de boues thermales. En effet, leur composition riche en oligo-élément, permet de soulager durablement le patient.
Toutefois, afin de faire perdurer les bienfaits des eaux thermales, il est conseillé de réaliser une cure thermale durant 3 années consécutives.