L’économie thermale de la région Occitanie

 

Région occitanie et thermalisme

La région Occitanie, résultant de la fusion administrative entre la Région Midi-Pyrénées et la Région Languedoc-Roussillon, est la première destination thermale française. Elle accueille chaque année plus de 188 000 curistes.
Jouissant d’une situation géographique idéale entre le Massif Central, les Pyrénées et la méditerranée, la région Occitanie est une destination de santé et de bien-être aux nombreux atouts. De plus, l’offre thermale régionale couvre l’ensemble des 12 indications thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale.

Le poids économique du thermalisme en Occitanie.

Majoritairement situé dans des communes de taille moyennes voire petites, le thermalisme représente souvent l’unique levier de l’économie locale.  En effet, le thermalisme est à l’origine du développement historique, architectural, économique et touristique de certaines communes.

Véritable pilier de la région, ses retombées se retrouvent à différents niveaux :

  • Le thermalisme est à l’origine de 14.000 emplois, dont 2600 emplois directs.
  • Le thermalisme correspond à 6 millions de nuitées.
  • Les secteurs de la restauration et du tourisme bénéficient également des retombées de ce secteur.

L’ensemble de la pratique thermale de la région Occitanie représente 120 millions d’euros de retombées directes chaque année. Ces retombées sont importantes et font vivre des stations situées dans des secteurs ruraux ou de montagne avec des emplois non-délocalisables, comme le souligne Carole Delga, la présidente de la Région.

Afin de diversifier les retombées économiques liées à l’utilisation de l’eau, la région Occitanie développe son offre concernant les centres thermoludiques. En effet, cette région compte le plus grand nombre de centres dédiés au bien-être et à la détente en France.

Source photo : www.tourisme-occitanie.com

Source photo : www.tourisme-occitanie.com

Le fonctionnement de l’économie thermale en Occitanie sous la loupe de la Cour des comptes.

Malgré son premier rang de destination thermale, le rapport publié en novembre 2018 par la Cour des comptes souligne un modèle économique fragile en Occitanie.

En effet, la pratique thermale est soutenue par la puissance publique, le modèle économique du thermalisme repose essentiellement sur le remboursement des cures conventionnées par la sécurité sociale.
Dans son rapport, la Cour des comptes pointe les conditions d’attribution des aides octroyées aux stations. En effet, celles-ci pourraient être enrichies par des indicateurs permettant d’évaluer la viabilité des projets ainsi que l’impact de l’équilibre sur le territoire. Ce rapport met également en avant une procédure régionale marquée par l’insuffisance de stratégies dans la durée. Entre la concurrence au sein des différentes stations et les baisses de fréquentation de certains établissements, malgré des investissements réalisés par la région, le modèle économique actuel du thermalisme semblerait donc présenter certaines fragilités.

Le plan d’action de la région Occitanie pour se restructurer.

Consciente de l’utilité du thermalisme, de ses retombées et de son attractivité, la région Occitanie s’engage auprès des stations afin de leur apporter un soutient financier. En effet, en 2018, la Région Occitanie a consacré un budget de plus de 37 M€ au tourisme et au thermalisme, ces 2 pratiques étant intimement liées.

Sensible au rapport de la Cour des comptes, la région Occitanie a annoncé au travers un communiqué de presse le lancement d’un nouveau plan d’action.
La Région a défini 4 actions phares en faveur du thermalisme et du bien-être afin de pour répondre aux enjeux de modernisation, de développement et de promotion de cette filière.

  • la création de trois PASS dédiés aux entreprises afin de les accompagner dans la mise en place d’une stratégie sur-mesure,
  • un contrat de développement et d’innovation,
  • la mise en place d’un réseau de développeurs,
  • l’intervention du CRT (Comité Région du Tourisme) et d’Ad’Occ pour la promotion de la filière thermale.

 

Source photo : VIET DOMINIQUE - CRT Occitanie

Source photo : VIET DOMINIQUE – CRT Occitanie

« Mon ambition est de positionner notre région parmi le top 10 des destinations européennes. Nous en avons tous les atouts ! J’ai donc engagé une politique volontariste en faveur de la performance et de la compétitivité de notre offre. L’innovation doit être au cœur de notre action en la matière pour garantir aux hommes et aux femmes, acteurs du tourisme, les conditions optimales de développement de leur activité. Dans cet esprit, je souhaite aujourd’hui que le thermalisme et le bien-être fasse l’objet d’une attention toute particulière. Les territoires doivent être les premiers bénéficiaires de l’innovation touristique, car le thermalisme est pour beaucoup de stations, la première économie. Notre Région est la première destination thermale de France, je veux que l’Occitanie soit la 1 ère destination bien-être !», Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Les stations en Occitanie :

Station thermale de Lectoure

Station thermale du Boulou

Station thermale d’Ax-les-Thermes

Station thermale de Cransac-les-Thermes

Station thermale de Barbotan-les-Thermes

Station thermale d’Aulus-les-Bains

Station thermale de Salies-du-Salat

Station thermale de Castéra-Verduzan

Station thermale de Rennes-les-Bains

Station thermale d’Avène-les-Bains

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur

Station thermale de Balaruc-les-Bains

Station thermale d’Allègre-les-Fumades

Station thermale de Saint-Lary-Soulan

Station thermale de La-Preste-les-Bains

Station thermale de Bagnères-de-Bigorre

Station thermale de la Chaldette

Station thermale de Bagnols-les-Bains

Station thermale de Vernet-les-Bains

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale de Molitg-les-Bains

Station thermale d’Amélie-les-Bains

Station thermale d’Ussat-les-Bains

Station thermale de Barèges-Barzun

Station thermale de Luchon

Station thermale de Cauterets

Station thermale de Capvern-les-Bains

Station thermale de Lamalou-les-Bains

 

Soulager la névralgie pudendale grâce à la médecine thermale

La névralgie pudendale est une affection douloureuse due à la compression et l’inflammation d’un nerf. La médecine thermale, reconnue pour ses nombreuses vertus et l’absence d’effet secondaire, est une prise en charge globale et efficace de la maladie.

 

Source photo : sante.lefigaro.fr

Source photo : sante.lefigaro.fr

La névralgie pudendale entraine de violentes douleurs au niveau des parties intimes, allant de la verge ou du clitoris  jusqu’à l’anus. Ces douleurs s’accompagnent généralement d’une sensation de brûlure intense, de décharges électriques, de pincements profonds ou bien de tiraillements. Ces symptômes, dus à une irritation des tissus autour du nerf pudendal, sont particulièrement accentués lorsque le patient est en position assise.
Les nombreuses douleurs et gênes quotidiennes, induites par cette maladie, affectent le quotidien du patient ainsi que sa vie professionnelle et intime.

Souvent apparentée à des pathologies urinaires, gynécologiques ou urologiques le diagnostic de la névralgie pudendale peut-être long.  A la suite de celui-ci, des traitements médicaux ou une intervention chirurgicale sont proposés aux patients, sans toutefois que des bénéfices aient été prouvés.

Il est donc intéressant de se tourner vers le thermalisme. En effet, les vertus naturelles de l’eau thermale sont reconnues dans la prise en charge de cette affection. Les vertus apaisantes, antalgiques et anti-inflammatoires de l’eau permettent de soulager efficacement le patient et cela sans effet secondaire.

Les cures thermales pour soulager des névralgies pudendales :

L’établissement thermal de Néris-les-Bains a mis en place une cure thermale dédiée à la névralgie pudendale, véritable prise en charge globale du patient.
Ce séjour se compose de soins thermaux (bains, douches, cure de boisson, piscine…) à visés neurologiques ainsi que d’un module spécifique ayant pour objectif de réduire le stress, l’anxiété et l’isolement du curiste.

Au programme du module supplémentaire :

  • séances de sophrologie,
  • séance de Chi Gong,
  • modelages des pieds,
  • séance d’échange avec un médecin,
  • séances d’expression libre,
  • groupe de parole ouvert aux aidants avec une psychologue,
  • conférence médicale

Cette cure thermale se déroule sur inscription durant certaines périodes. Nous vous invitons à contacter le centre thermal pour plus d’informations.
Ce module dure 3 semaines et se réalise en parallèle d’une cure thermale conventionnée. Son coût est de 220 euros (non pris en charge par la sécurité sociale).

Les cures thermales ayant une orientation en neurologie sont préconisées dans la prise en charge de l’inflammation du nerf pudendal.

Les thermes d’Ussat-les-Bains
Les thermes de Lamalou-les-Bains

Afin de bénéficier d’un séjour en cure thermale et d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale et doit être d’une durée de 18 jours consécutifs.

Actualité : La date de réouverture de l’établissement thermal de Bourbon-Lancy a été dévoilée

À la suite de l’incendie de la toiture de l’Établissement Thermal de Bourbon-Lancy, survenu le 16 avril dernier, le centre thermal a été contraint d’annuler la totalité des cures thermales pour la saison 2019. Les travaux ayant débuté, le centre thermal de Bourbon-Lancy a pu annoncer sa réouverture et donner rendez-vous aux curistes le mercredi 18 Mars 2020.

réouverture bourbon lancy

Dès le lundi 30 septembre 2019, l’équipe administrative des Thermes sera présente pour accueillir, accompagner et répondre aux curistes afin d’organiser leur prochaine cure thermale en 2020.

Jusqu’à la réouverture du centre thermal, le centre CeltÔ et ses 1 400m² dédiés au bien-être prennent le relais des Thermes. Le centre CeltÔ propose de nombreuses prestations et profite notamment de la présence de l’eau thermale dans son établissement pour proposer des mini-séjours thermaux.

L’eau thermale pour vaincre les aphtes à répétition

Les aphtes sont des affections bucco-dentaires bénignes mais extrêmement désagréables et gênantes, notamment lorsqu’elles deviennent récurrentes. La cure thermale est alors une alternative naturelle et idéale qui permettra de soulager la muqueuse buccale en douceur et sans engendrer d’effet secondaire.

Source photo : www.unimutuelles.fr

Source photo : www.unimutuelles.fr

La médecine thermale est une alternative vertueuse pour de très nombreuses pathologies, comme les affections des muqueuses bucco-linguales (AMB). Moins représentée que des orientations comme la rhumatologie ou les voies respiratoires, la cure thermale en AMB est très bénéfique. En effet, les nombreuses vertus des eaux thermales permettent de soulager en profondeur les muqueuses buccales soumises à de multiples agressions, tel que les aphtes.

Les aphtes sont des ulcérations qui se développent sur les joues, le palais, la langue, les gencives. D’une taille de 2 à 10 mm, ils présentent un fond jaunâtre ou grisâtre bien rond, à bords nets, entouré d’une inflammation rouge vif très douloureuse.
Chez certaines personnes, ils sont très fréquents et entrainent l’apparition de nombreuses lésions dont l’origine n’est pas encore certaine, on parlera alors d’aphtose récidivante. Il est conseillé de consulter un médecin afin d’établir un diagnostic et d’écarter toutes complications, notamment lorsque les poussées sont très fréquentes et s’accompagnent d’une multitude d’aphtes. Dans les pathologies les plus avancées, c’est une dizaine d’aphtes qui surviennent simultanément et qui entraînent une gêne et d’importantes douleurs au quotidien.

Une cure thermale est une démarche médicale qui doit fait l’objet d’une prescription (par un médecin traitant ou spécialiste) afin d’être prise en charge, en partie, par la sécurité sociale. Elle pourra être réalisée à la suite d’échecs face aux traitements ou dans l’optique d’une alternative plus naturelle.

Durant les 3 semaines de cure thermale, le curiste recevra différents soins quotidiens tels que :

  • La cure de boisson,
  • Le bain de bouche,
  • La douche gingivale,
  • La douche filiforme,
  • L’humage-nébulisation,
  • Les bains,
  • La cure de boisson,
  • La pulvérisation de la cavité buccale.

 

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Ces soins thermaux en hydrothérapie ont pour objectifs :

  • d’apaiser l’inflammation buccale,
  • de nettoyer les tissus de la muqueuse en profondeur,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • de prévenir la réapparition des aphtes.

 

Dix stations thermales françaises ont l’orientation en Affections des muqueuses bucco-linguales :

Les thermes de Rochefort

Les thermes d’Avène-les-Bains

Les thermes de la Roche-Posay

Les thermes d’Uriage-les-Bains

Les Thermes Marlioz de Aix-les-Bains

Les thermes de Castera-Verduzan

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains

Les thermes de La Bourboule

Les thermes de Fumades-Allègre

Les thermes de Molitg-les-bains

—–

La cure thermale en AMB est également indiquée dans la prise en charge des pathologies comme :

Quel avenir pour la Compagnie des Eaux de Vichy ?

Depuis le 5 juin 2019, la Compagnie des Eaux de Vichy a rejoint le groupe thermal France Thermes.

source photo : www.thermes-de-vichy.fr

Source photo : www.thermes-de-vichy.fr

France Thermes est un groupe expert dans le développement de Resorts Thermaux et Touristiques, comme le montre ses projets de Bagnoles-de-L’orne (B’O Resort) et de Châtel-Guyon (Aïga Resort dont l’ouverture est prévue en 2020). Avec cette nouvelle acquisition, le groupe France Thermes devient donc propriétaire de l’ensemble des activités de la Compagnie des Eaux de Vichy, c’est à dire :

  • de la vente de l’eau minérale sous la marque « Vichy Célestins »,
  • de 2 établissements thermaux : les Thermes Callou et les Thermes Les Dômes,
  • de 6 hôtels,
  • du « Vichy Spa Hôtel Les Célestins 5* » composé du Vichy Thermal Spa, du Pôle
  • Santé Les Célestins et d’un hôtel 5 étoiles,
  • de la filiale Vichy Spa International,
  • du contrat de fourniture exclusive de l’eau thermale pour le groupe L’Oréal qui développe et commercialise la gamme cosmétique Vichy,
  • de la licence avec le groupe Carambar & Co pour la fabrication des pastilles de Vichy.

Cela permet au groupe de se positionner comme le 2ème acteur dans le secteur du thermalisme et du tourisme de santé en France.

  Quels projets pour Vichy ?

« France Thermes a pour vocation de créer des Resorts thermaux et touristiques aux personnalités fortes et uniques Dans chaque station thermale qu’il a exploité, le Groupe renforce l’identité spécifique, à partir de l’histoire et de leurs particularités, pour définir une offre au contenu distinctif et une identification singulière par la création d’une marque puissante ».

A l’heure actuelle, le projet final du futur Resort n’a pas été défini. Toutefois, le groupe laisse entendre que de très gros investissements financiers seront réalisés. Ils auront pour objectifs de soutenir la rénovation de l’existant tout en développant l’offre. Ce projet souhaite cependant conserver et valoriser l’environnement privilégié cette station thermale de renommée.

Source photo : http://www.destinationvichy.com

Source photo : http://www.destinationvichy.com

 

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur, une destination thermale.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est connue pour sa lavande, ses calanques, ses cigales et son soleil… Mais c’est aussi une destination de santé grâce à son savoir-faire thermal.  Vous souffrez de problèmes rhumatologiques ou respiratoires ? Cette destination est faite pour vous.

Source photo : www.lexpress.fr

Source photo : www.lexpress.fr

Située sur les bords de la Méditerranée, au pied des Alpes du Sud, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) est une destination de cure idéale. Entre les bienfaits de l’eau thermale et du climat, un séjour en cure sera une véritable coupure avec le quotidien. Toutes les caractéristiques seront donc réunies afin de permettre aux curistes de bénéficier au maximum des vertus de l’eau thermale.

La composition des sols de la région permet à l’eau de source qui y chemine de se charger en sels minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le calcium ou le magnésium. La composition unique de ses eaux confère des vertus apaisantes et anti-inflammatoires aux 4 stations thermales de la région. Ces vertus seront idéales pour soulager les affections en rhumatologie et voies respiratoires.

Faire une cure thermale en PACA.

L’ensemble des établissements, de la région propose des cures thermales conventionnées. Afin de bénéficier d’un remboursement  partiel de votre cure thermale celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Dès lors, vous pourrez réserver votre séjour de 3 semaines dans l’établissement choisi.

Il est possible que votre état de santé nécessite un double traitement thermal. Votre médecin, lors de la prescription, indiquera donc dans le formulaire de prise en charge les 2 orientations nécessaires. Ainsi, vous bénéficierez d’une cure rhumatologie + voies respiratoires ou voies respiratoires + rhumatologie.

Prendre du temps pour soi lors d’une mini-cure thermale en PACA.

Pourquoi de ne pas profiter d’un séjour dans cette région pour goûter aux bienfaits des eaux thermales ? Que ce soit pour 2 ou 10 jours, des courts-séjours ou des mini-cures thermales existent dans toutes les stations.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Les stations thermales de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur :

 

 Toutes les stations sont indiquées pour des cures thermales conventionnées en rhumatologie et/ou voies respiratoires.

  

Les thermes de Digne-les-Bains sont situés au cœur des Alpes de Haute-Provence. On y retrouvera des séjours de prévention pour les 2 orientations, allant de 3 à 6 jours.

Les thermes de Gréoux-les-Bains sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence et aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon.On y retrouvera des mini-cures thermales pour le « Mal de Dos » ou la « Slow santé » d’une durée de 6 jours.

 Les thermes de Camoin-les-bains dans un quartier de la ville de Marseille. Cet établissement propose des courts-séjours thermaux allant d’une demi journée à 6 jours.

Les thermes de Berthemont-les-Bains sont situés dans les Alpes-Maritimes, aux portes du Parc National du Mercantour. Cet établissement thermal propose des mini-séjours thermaux de 6 ou 12 jours.

 Les courts séjours et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Durant votre séjour en eau thermale, n’hésitez pas à profiter des attraits touristiques de la région. Le cadre relaxant des établissements thermaux, les activités en dehors de la cure et le repos sont des facteurs permettant de réduire le stress. L’environnement de la cure est important. Il permet de s’éloigner quelque temps des soucis quotidiens et de ce fait, de bénéficier au maximum des bienfaits de la médecine thermale.

 

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

 

Un établissement aux soins thermaux uniques

Situé au cœur de l’Aveyron, l’établissement thermal de Cransac-Les-Thermes est spécialisé dans le traitement des rhumatismes, du mal de dos, de l’arthrose et des douleurs articulaires.  L’utilisation d’un procédé spécifique de soins en fait un centre thermal unique.

Etablissement thermal de Cransac.

Cette particularité, unique en Europe, est due à un phénomène géologique qui offre aux Thermes de Cransac des vertus thérapeutiques exceptionnelles.  En effet, des gaz naturels chauds s’échappent d’une colline proche du centre thermal, ce phénomène complexe  est appelé localement « la montagne qui brûle ».  C’est une oxydation du minéral au contact de l’humidité de l’air qui est à l’origine d’émanations de vapeurs thermales avoisinant les 120°C.

Il ne faut cependant avoir aucune inquiétude quant à la chaleur des soins prodigués. Le gaz thermal se refroidit naturellement durant son cheminement jusqu’aux cabines de soins où il sera administré à une température de 40°C.

A la différence des autres centres thermaux français, les curistes qui réalisent une cure thermale dans cet établissement ne se verront pas proposer les soins « classiques » de la médecine thermale.  En effet, à Cransac-Les-Thermes, la quasi-totalité des soins est basée sur l’utilisation de ce gaz thermal.

Le curiste retrouvera donc :

  • des étuves pour les mains et les pieds, afin de réduire les douleurs articulaires et d’améliorer la souplesse des articulations.
  • une étuve générale (nouveauté 2019) afin d’obtenir une abondante sudation.
  • des douches locales du rachis (des cervicales aux hanches) pour relaxer et décontracter l’ensemble des muscles.
  • des douches  locales des membres, permettant de soulager toutes les articulations.
  • un vaporium pulvérisant de l’eau thermale à 34°C afin d’obtenir une action sédative sur les douleurs et les contractures musculaires.
  • des cabines individuelles de sudation et de relaxation.
  • le berthollaix (non pris en charge par la sécurité sociale) est idéal pour dénouer les tensions et les contractures du rachis en complément de la cure. Le curiste est installé dans un fauteuil moulé, le dos, la nuque, les épaules sont parcourues par de multiples mini-jets de gaz thermal.

Soins thermaux au gaz à Cransac

Depuis 2010, l’offre de soins a été complétée par une nouvelle source d’eau thermale  baptisée « Geneviève ». Cette eau thermale est utilisée dans :

  • la réalisation des cataplasmes de boue qui permettent de favoriser la vasodilatation et la sédation des douleurs par une meilleure oxygénation.
  • la cure de boisson qui constitue un élément de base du traitement thermal en raison de ses nombreux bienfaits.

Cransac cure de boisson

Vous êtes intéressé par ce centre thermal ?

Vous souhaitez y réaliser votre prochaine cure ?

 Rendez-vous sur notre site internet pour prendre connaissance de toutes les informations complémentaires : https://www.lescuristes.fr/cure-thermale-Cransac-les-Thermes–42.

 

 

Pourquoi ne pas se tourner vers le thermalisme ? Le 12 mai, Journée Mondiale de la Fibromyalgie.

Une perte considérable d’énergie, des douleurs diffuses et persistantes s’accompagnant de troubles de concentration et d’anxiété, voilà par quoi est rythmé le quotidien des personnes atteintes de fibromyalgie.

Douleurs liées à la fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie reconnue depuis 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé. Maladie à part entière, la fibromyalgie est connue mais reste encore mal diagnostiquée. Les patients atteints de fibromyalgie, principalement des femmes dans la trentaine, sont très souvent diagnostiqués à la suite de nombreuses années d’errance médicale.

  • La fibromyalgie : une pathologie inflammatoire chronique.

La fibromyalgie se caractérise par de nombreux symptômes dont de fortes douleurs articulaires généralisées et un état psychologique proche de la dépression. L’ensemble de ces symptômes altère de façon très importante la qualité de vie du patient. Entre les souffrances difficiles à diagnostiquer en raison de leurs origines floues  et une diminution forcée des mouvements quotidien, le patient se referme sur lui-même. Cette maladie chronique peut survenir dans certains cas (choc émotionnel, forte chute, choc affectif…), mais ces facteurs ne sont pas toujours présents et obligatoire. Le diagnostic parfois tardif de cette maladie reste le principal souci.

Le 12 Mai 2019 est la journée mondiale de la Fibromyalgie. Elle a pour objectif de sensibiliser les gouvernements, les institutions et les médias sur la situation des personnes qui souffrent de ce syndrome. A ce jour, aucun remède curatif n’existe du fait de son origine floue. Les patientes se voient proposer des traitements visant  à soulager les différents symptômes et pouvant faire intervenir plusieurs spécialistes (rhumatologues, neurologues et psychiatres).

 

  • Zoom sur les cures thermales, une alternative naturelle qui fait ses preuves. 

Pour aider les patientes dans leurs combats, des établissements thermaux français ont mis en place des cures thermales dédiées à la fibromyalgie.

Cure thermale Royat Chamalière fibro

En effet, la cure thermale est une alternative naturelle efficace dans la prise en charge globale des différents symptômes liés à la fibromyalgie (douleurs, stress, anxiété, insomnie, dépression, trouble fonctionnel et cognitif). Parmi les traitements non médicamenteux, la médecine thermale est une solution efficace reconnue par la Ligue Européenne contre les Rhumatismes (EULAR).

Les différents soins d’un séjour en cure thermale :

- Les soins à base de boue thermale. Sous forme de cataplasmes, directement sur la peau ou en bain, la boue thermale est utilisée pour réduire les douleurs articulaires et décontracter les muscles.

- Les soins à base d’eau thermale. Ses eaux ont des vertus antalgiques qui aident à soulager les douleurs articulaires et à réduire le stress et l’anxiété. On le retrouvera sous forme de bains, piscine, douche locale ou aux jets, massages.

- La participation à des ateliers de relaxation, de sophrologie et d’activités sportives aide les personnes à retrouver confiance en soi.

L’association de ces facteurs permet de retrouver, de façon naturelle, un sommeil réparateur.

Source Photo : Thermes de Bagnères de Bigorre et de Chaudes Aigues

Source Photo : Thermes de Bagnères de Bigorre et de Chaudes Aigues

 

  • Les bienfaits du thermalisme vont encore plus loin.

Véritable prise en charge globale durant 3 semaines, la cure thermale est un lieu relaxant permettant aux curistes d’échanger sur leurs propres expériences et ressentis. Doucement, les patientes réussissent à aller de l’avant et à ne plus se sentir seule dans ce combat quotidien.

La cure thermale, par sa prise en charge multidisciplinaire, permet aux patientes d’améliorer leur qualité de vie en apprenant à vivre avec la maladie. A la suite d’un séjour en établissement thermal, la patiente ressent un mieux-être dans ses mouvements, au niveau de l’intensité de sa douleur, dans la diminution de son état de stress et d’anxiété et retrouve un meilleur sommeil tout en diminuant la prise de médicament.

  • Quels sont les établissements proposant des cures thermales dédiées à la fibromyalgie ?

Il existe différentes formes de cure thermale.

1-      Les cures thermales proposant des Programmes d’Education Thérapeutique

L’ensemble des établissements thermaux de la ville de Dax, la station thermale de Bourbon Lancy et l’établissement de Barbotan-les-Thermes proposent, en complément de la cure thermale, le programme d’Education Thérapeutique (ETP) FIBR’Eaux. Ce programme ETP, défini au niveau national par le CNETH, comprend, en plus de la cure thermale traditionnelle, une prise en charge personnalisée à l’intérieur de l’établissement thermal et la participation à 6 ateliers. Cependant, le prix de ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale et reste à la charge du curiste.

2-      Les établissements thermaux proposant un module complémentaire à la cure thermale, à la charge du curiste.

Les thermes de Aix Les Bains

Les thermes de Allevard les Bains

Les thermes de Néris les Bains

Les thermes de Cauterets

Les thermes de Royat-Chamalières

Les thermes de Saint Amand Les Eaux

Les thermes de Lamalou Les Bains

Les thermes de Saint Laurent Les Bains

Les thermes de Chaudes Aigues

 

3-      Plus généralement, les établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie, en affections psychosomatiques et neurologie sont à même d’accueillir des personnes atteintes de fibromyalgie.

Soins thermaux lors d'une cure à Lamalou
Pour bénéficier d’une cure thermale, rendez vous sur notre page dédiée. Vous y trouverez l’ensemble des démarches à réaliser pour bénéficier d’une prise en charge de votre cure : https://www.lescuristes.fr/remboursement-cure-thermale

 

Le centre thermal d’Eaux Bonnes n’ouvrira pas cette année

Le centre thermal d’Eaux Bonnes (département des Pyrénées Atlantiques) n’ouvrira malheureusement pas ses portes pour cette nouvelle saison thermale.

Photo eaux bonnes

La décision de ne pas ouvrir l’établissement thermal a été prise par le conseil municipal de la ville pour des raisons de sécurité. En effet une défaillance de la structure du centre thermal, plus précisément de l’ossature de la « Bulle » en bois, a été constatée.

Il faudra donc attendre l’année prochaine pour bénéficier des vertus des eaux thermales de cette station, connues pour leurs bienfaits dans le traitement des affections en rhumatologie et/ou voies respiratoires et ORL.

Photo

La journée type d’un curiste

Tout est réservé, les valises sont bouclées : le départ pour une première cure thermale est arrivé !

Thermes de Néris

Pour un nouveau curiste, la première journée de soin s’apparente à celle d’une première rentrée… elle peut donc s’accompagner de stress. Il ne faut pas s’inquiéter, les équipes thermales sont habituées et vous serez très bien accompagné tout au long de votre séjour, n’hésitez donc pas à poser toutes les questions qui vous préoccupent. N’ayez aucune crainte, l’ensemble du personnel thermal mettra tout en œuvre afin que votre cure soit un véritable séjour de détente, de soin et de bien-être.

Une matinée dédiée aux soins.

Dans la majeure partie des établissements, les soins de la cure thermale se déroulent en matinée, du lundi au samedi (jours fériés inclus) entre 7h et 12h. Suivant l’orientation, les soins durent entre 2 à 3 heures en fonction du planning de chacun et de l’affluence du centre du cure. Le planning de soin est préalablement établi en fonction de la prescription du médecin de cure, rencontré avant le début de celle-ci.

La matinée se déroule autour de soins individuels, de cure de boisson et de soins collectifs. Durant les moments d’attente, des espaces de repos sont mis à disposition afin que le curiste soit le plus serein possible. Ces temps « morts » sont des moments privilégiés permettant aux patients d’échanger ensemble.

L’après-midi, un temps dédié pour soi.

La cure thermale ne se déroulant que les matinées**, l’après-midi est un temps libre pour le patient. Ces moments sont l’occasion pour le curiste de prendre du temps pour lui.

Au programme :

  • Se reposer, l’une des activités essentielles dans la prise en charge d’une pathologie en cure thermale.
  • Profiter du SPA de l’établissement thermal pour s’offrir un soin et se relaxer.
  • Retrouver les autres curistes au cours d’autres activités pouvant être organisées par le centre de cure.
  • Découvrir la région et les sites touristiques proches de la ville thermale
  • Faire du sport, se balader.

** Durant la haute saison thermale, certains établissements proposent de réaliser la cure thermale durant l’après-midi.

Vous partez en cure thermale, n’hésitez pas à consulter notre article afin de préparer au mieux votre séjour : « Les étapes de réalisation d’une cure thermale et la demande de prise en charge ».