Thermalisme et diabète. Une prise en charge complémentaire de la maladie pour des effets bénéfiques à long terme

Le diabète est une maladie chronique affectant le pancréas et la régulation de la glycémie dans le sang. C’est une maladie incurable touchant de nombreuses personnes en France, qu’elles soient jeunes ou plus âgées, avec ou sans surpoids.
La mise en place d’un traitement médical adapté, en fonction du type de diabète, permet de contenir la maladie et d’éviter les évolutions et les complications possibles. Une bonne hygiène alimentaire, la pratique d’une activité sportive ainsi qu’une assiduité optimale dans la prise du traitement permettent de stabiliser la maladie.

Source photo : www.thermes-de-vichy.fr

Source photo : www.thermes-de-vichy.fr

La cure thermale sera prescrite comme complément éducatif dans le traitement global de la maladie. Un séjour dans un établissement thermal apporte des réponses aux questions des patients et les accompagne dans la mise en place de règles d’hygiène de vie adaptées.
À la suite d’une cure thermale, des effets à court et long terme sont visibles chez les curistes !

Il existe différents types de diabètes :

  • Le diabète de type I (diabète insulino-dépendant) qui touche des sujets jeunes (enfants ou adolescents) et dont le pancréas ne fonctionne quasiment plus suite à la destruction de certaines de ses cellules.  La cure thermale permettra aux patients de stabiliser leur maladie et d’éviter l’apparition ou l’évolution de certains symptômes.
  • Le diabète de type II est la forme la plus fréquente de diabète (92 % des cas). Il  touche les personnes plus âgées (principalement de plus de 50 ans) ayant une alimentation trop riche en graisses et en sucres, associée à un manque d’activité physique. Cela entraîne une résistance des cellules à l’insuline. Le pancréas n’étant pas totalement endommagé, la cure thermale permettra une stimulation de son fonctionnement et une prise en charge des troubles métaboliques liés.

Cure thermale et diabète

La prescription d’une cure thermale à un patient diabétique est fréquente.
Le séjour en cure thermale aura une plus grande efficacité s’il est prescrit au moment du diagnostic.
Une cure thermale conventionnée est une prise en charge globale. Les soins d’hydrothérapie et de pélothérapie réalisés au quotidien (bain, douche sous marine, cure de boisson, modelage, cataplasme de boue) se basent sur les vertus des minéraux et oligo-éléments contenus dans l’eau minérale thermale.

En fonction du type de diabète, les résultats ne seront pas les mêmes.
Les soins d’eaux thermales permettront :

  • de stimuler le pancréas afin d’augmenter naturellement la production d’insuline,
  • de stimuler le système veineux
  • de réguler les pathologies métaboliques.

De réels bénéfices seront visibles sur le plan vasculaire, musculaire, anti-inflammatoire et digestif.

En parallèle, certains établissements thermaux proposent des ateliers thématiques, des modules complémentaires ou des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient afin d’accompagner le curiste dans la gestion de sa pathologie au quotidien. Ces ateliers permettent d’initier le patient une meilleure hygiène de vie alimentaire et l’encouragent à reprendre une activité physique régulière.

Cependant, la cure thermale ne peut être efficace à condition de :

  • respecter son traitement médicamenteux.
  • respecter une hygiène diététique stricte.
  • pratiquer une activité sportive régulière.

Quels établissements thermaux proposent des cures thermales pour les personnes diabétiques ?

Les établissements thermaux prenant en charge le diabète détiennent l’agrément en Affections digestives et maladies métaboliques, qui fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale.

Les Thermes de Vals-les-Bains
Les Thermes de Brides-les-Bains
Les Thermes de Capvern-les-Bains
Les Thermes de Castera-Verduzan
Les Thermes de Châtel-Guyon
Les Thermes de Contrexéville
Les Thermes de Évian-les-bains
Les Thermes du Boulou
Les Thermes de Montrond-les-Bains
Les Thermes de Plombières-les-Bains
Les Thermes de Vichy
Les Thermes de Thonon-les-Bains
Les Thermes de Vittel

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale par un médecin traitant ou spécialiste. Dès lors, une prise en charge partielle par l’Assurance-maladie pourra être envisagée.

Dans certains cas et en fonction des conditions de ressources, l’Assurance-maladie peut prendre en charge des frais médicaux, de transport et d’hébergement ainsi que les indemnités journalières. Ces différents remboursements sont soumis à un certain plafonnement des revenus.

Que faire contre le psoriasis ? Le thermalisme, une alternative à prendre en considération

Le 29 octobre 2019 a lieu la Journée Mondiale du psoriasis. Cette affection chronique de la peau touche entre 2% et 4% de la population. Douloureux, gênant voire invalidant, la médecine traditionnelle permet toutefois de le soulager. La réalisation d’une cure thermale, venant en parallèle d’un suivi médical, se révèle bénéfique pour le patient.

Cure thermale et Psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire et chronique de la peau. Il se manifeste sous la forme de plaques rouges, de squames et de croûtes s’accompagnant de fortes démangeaisons. Les lésions sont en règle générale localisées au niveau des coudes, des genoux, de la plante des pieds, de la partie antérieure des jambes, du cuir chevelu ou des ongles.
Cette dermatose touchant autant les hommes que les femmes fait généralement sa première apparition entre l’âge de 20 et 30 ans. Par la suite, le psoriasis évoluera par poussées plus ou moins espacées.  L’origine du psoriasis n’est pas connue, il semblerait que plusieurs facteurs rentrent en compte (facteurs génétiques et environnementaux).

La cure thermale en dermatologie fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale. Sa prise en charge repose sur la qualité des eaux thermales utilisées lors des différents soins quotidiens. Ce traitement alternatif, sans effets secondaires ou effets indésirables, participe à une cicatrisation plus rapide des lésions.

Le psoriasis est une affection bégnine, non contagieuse, qui peut cependant être lourde de conséquences sur le quotidien des personnes atteintes.

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Comment bénéficier d’une cure thermale en France ?

Les cures thermales, ayant l’orientation en dermatologie, sont recommandées dans la prise en charge des différentes affections chroniques de la peau. L’eau thermale chaude, riche en oligo-éléments et minéraux, permet de soulager le patient par sa mise en contact avec la peau et les muqueuses.
Les vertus nettoyantes, apaisantes, hydratantes, antiprurigineuses, anti-inflammatoires et cicatrisantes des eaux apaisent l’épiderme en profondeur. Les différentes techniques de soins utilisées au quotidien permettent de laver et de la décaper la peau en douceur afin de réduire l’inflammation, des lésions cutanées et les démangeaisons.

Une cure thermale conventionnée est une prise en charge médicale. Celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (dermatologue). Cette prescription permettra une prise en charge partielle par l’Assurance-maladie.

Plusieurs types de psoriasis sont pris en charge lors d’une cure thermale :

  • Le psoriasis étendu ou limité en plaques,
  • Le psoriasis en gouttes,
  • Le psoriasis irrité ou prurigineux,
  • Le psoriasis de l’ongle et du cuir chevelu,
  • Le psoriasis de l’enfant.

Les différents soins de la cure thermale conventionnée seront prescrits par le médecin de cure afin de s’adapter à chaque patient. On retrouvera essentiellement des soins d’hydrothérapie tels que la douche locale ou générale, la douche à jets, les pulvérisations, le bain simple ou général. Dans certains centres thermaux, la pélothérapie (à base de boue thermale) sera également proposée, notamment sous forme de cataplasmes ou d’enveloppements.

A savoir : La cure thermale est également préconisée dans les cas de rhumatisme psoriasique, celle-ci s’effectuera dans le cadre d’une orientation en rhumatologie.

Les avantages à réaliser une cure thermale :

Ces programmes sont réalisés en complément de la cure thermale. Ils ont pour objectifs de réduire l’impact de la maladie sur le quotidien, en aidant les curistes à comprendre leurs pathologies et apprendre les gestes les plus adaptés afin d’en ralentir l’évolution.

  • rompre l’isolement

Le cadre de ce séjour est idéal pour rencontrer des personnes ayant la même pathologie. Cela permet de communiquer, d’échanger et de se comprendre face aux aléas induits par cette pathologie.

Source photo : www.isere-tourisme.com

Source photo : www.isere-tourisme.com

 Les centres thermaux ayant l’orientation en dermatologie :

La station thermale d’Avène-les-Bains
La station thermale de Rochefort
La station thermale d’Uriage-les-Bains
La station thermale de la Roche-Posay
La station thermale de Neyrac-les-Bains
La station thermale de Saint-Gervais-les-Bains
La station thermale de la Bourboule
La station thermale des Fumades-Allègre
La station thermale de Molitg-les-Bains

La journée mondiale contre l’ostéoporose

En France, l’ostéoporose entraine plus de 400 000 fractures osseuses chaque année. Outre les risques accrus de fractures, cette maladie affecte profondément la qualité de vie des personnes en raison des douleurs induites. Le 20 octobre 2019, c’est la journée mondiale contre l’ostéoporose. Cet événement est l’occasion de sensibiliser le grand public aux effets de cette maladie, pour laquelle, le thermalisme est un traitement complémentaire efficace.

Cure thermale Ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie liée au vieillissement. Elle entraine une diminution et une fragilisation de la masse osseuse sur l’ensemble du squelette humain. Cette pathologie touche principalement les femmes d’un certain âge et ménopausées, qui voient alors leurs risques de fracture augmenter fortement. En effet avec l’âge, les hormones, notamment les œstrogènes, varient énormément. Si on ajoute à cela certains antécédents et des carences en vitamine D, l’équilibre de la restructuration osseuse se trouve bouleversé.
L’ostéoporose devient douloureuse et augmente les risques de fracture lorsqu’elle atteint un stade avancé.
À l’heure actuelle, aucun traitement médical n’existe pour soigner définitivement l’ostéoporose.

La cure thermale se présente alors comme une alternative naturelle, douce et sans effet secondaire sur l’organisme. Elle permet de soulager les douleurs du patient. Les soins réalisés durant un séjour thermal sont prescrits en amont par un médecin de cure afin que ceux-ci s’adaptent parfaitement aux besoins et à l’état de santé du patient.

Les soins thermaux réalisés quotidiennement se basent sur les bienfaits de l’hydrothérapie et des boues thermales chaudes.
On retrouvera des soins individuels tels que :

  • des bains d’eau thermale,
  • des cataplasmes de boues et/ou d’eau thermale chaude,
  • des soins avec un agent thermal,
  • des douches locales,
  • des soins collectifs comme la mobilisation en piscine.

Les minéraux et oligo-éléments présents dans l’eau permettent aux patients de bénéficier de vertus anti-inflammatoires, apaisantes, décontractantes, sédatives et antalgiques de l’eau.

La cure thermale est un traitement préventif. Elle permet de contrôler la maladie dès ses premiers symptômes et d’en ralentir l’impact sur le quotidien. Durant le séjour, des conseils hygiéno-diététiques comme l’arrêt du tabac ou la pratique d’une activité physique peuvent être dispensés au travers d’ateliers ou de modules complémentaires.

A la suite d’un séjour dans un établissement thermal, le patient retrouvera un certain confort dans sa mobilité ainsi qu’une diminution de ses douleurs pouvant s’étendre jusqu’à plusieurs mois après la fin du séjour thermal.

 A savoir : une cure thermale peut être réalisée à la suite de fractures liées à cette pathologie, elle permettra de résorber les douleurs, d’assouplir les articulations, de réduire l’inflammation et de retrouver une meilleure mobilité.

Où réaliser une cure thermale « Ostéoporose » ?

Afin de soulager votre ostéoporose, vous pouvez vous rendre dans l’un des 72 établissements français ayant l’orientation thérapeutique en Rhumatologie :

La station thermale de Brides-les-Bains

La station thermale de Néris-les-Bains

La station thermale de Bagnères-de-Bigorre

La station thermale de Saubusse-les-Bains

La station thermale de Jonzac

La station thermale de Châtel-Guyon

La station thermale de Casteljaloux

La station thermale de Capvern-les-Bains

La station thermale de La Léchère-les-Bains

La station thermale de Luchon

La station thermale de Salies-du-Salat

La station thermale de Salies-de-Béarn

La station thermale de Divonne-les-Bains

La station thermale de Cauterets

La station thermale de Saint-Honoré-les-Bains

 

(Liste non exhaustive)

Certains établissements thermaux proposent, en complément de la cure thermale conventionnée, un module d’éducation à la santé dédié à l’ostéoporose (non pris en charge par la sécurité sociale) afin d’aider les patients à comprendre et à mieux vivre avec leur maladie :

Station thermale de Bourbonne-les-Bains

Station thermale du Grand Dax

 

Si vous souhaitez bénéficier d’une cure thermale conventionnée, celle-ci doit vous être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste. Dès lors, elle pourra faire l’objet d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale et d’un complément par votre mutuelle.

Il faut savoir qu’une cure thermale conventionnée prévoit des soins quotidiens durant les 18 jours du séjour (sauf le dimanche).

Une cure thermale doit être réalisée en parallèle d’un suivi médical.

La 5ème édition de l’Université du Thermalisme

Le 12 octobre 2019, la Métropole du Grand Nancy organise la 5ème édition de l’Université du Thermalisme.

Université du Thermalisme Granc Nancy Thermal

Durant cette journée, les « regards croisés sur les déterminants de la cure thermale »  seront la thématique centrale. Elle sera portée par de nombreux acteurs et professionnels de ce secteur au travers de conférences et de tables rondes.

Durant cette manifestation, de nombreux moments d’échanges et de partages sont prévus afin de permettre l’émergence de projets ambitieux et innovants pour le futur.

La rénovation du Grand Nancy Thermal permet aujourd’hui de rassembler de multiples acteurs. En effet, avec une ouverture prévue en 2022, le Grand Nancy Thermal deviendra un pôle aquatique moderne, conjuguant forme, santé et bien-être destiné à tous.

Cet événement est gratuit et ouvert à tous.

 

Pour vous inscrire ou pour toutes informations complémentaires :

universiteduthermalisme@grandnancy.eu

 

Date et heure :

Samedi 12 octobre 2019.

De 09h à 13h.

 

Programme complet de l’événement :     ICI

L’économie thermale de la région Occitanie

 

Région occitanie et thermalisme

La région Occitanie, résultant de la fusion administrative entre la Région Midi-Pyrénées et la Région Languedoc-Roussillon, est la première destination thermale française. Elle accueille chaque année plus de 188 000 curistes.
Jouissant d’une situation géographique idéale entre le Massif Central, les Pyrénées et la méditerranée, la région Occitanie est une destination de santé et de bien-être aux nombreux atouts. De plus, l’offre thermale régionale couvre l’ensemble des 12 indications thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale.

Le poids économique du thermalisme en Occitanie.

Majoritairement situé dans des communes de taille moyennes voire petites, le thermalisme représente souvent l’unique levier de l’économie locale.  En effet, le thermalisme est à l’origine du développement historique, architectural, économique et touristique de certaines communes.

Véritable pilier de la région, ses retombées se retrouvent à différents niveaux :

  • Le thermalisme est à l’origine de 14.000 emplois, dont 2600 emplois directs.
  • Le thermalisme correspond à 6 millions de nuitées.
  • Les secteurs de la restauration et du tourisme bénéficient également des retombées de ce secteur.

L’ensemble de la pratique thermale de la région Occitanie représente 120 millions d’euros de retombées directes chaque année. Ces retombées sont importantes et font vivre des stations situées dans des secteurs ruraux ou de montagne avec des emplois non-délocalisables, comme le souligne Carole Delga, la présidente de la Région.

Afin de diversifier les retombées économiques liées à l’utilisation de l’eau, la région Occitanie développe son offre concernant les centres thermoludiques. En effet, cette région compte le plus grand nombre de centres dédiés au bien-être et à la détente en France.

Source photo : www.tourisme-occitanie.com

Source photo : www.tourisme-occitanie.com

Le fonctionnement de l’économie thermale en Occitanie sous la loupe de la Cour des comptes.

Malgré son premier rang de destination thermale, le rapport publié en novembre 2018 par la Cour des comptes souligne un modèle économique fragile en Occitanie.

En effet, la pratique thermale est soutenue par la puissance publique, le modèle économique du thermalisme repose essentiellement sur le remboursement des cures conventionnées par la sécurité sociale.
Dans son rapport, la Cour des comptes pointe les conditions d’attribution des aides octroyées aux stations. En effet, celles-ci pourraient être enrichies par des indicateurs permettant d’évaluer la viabilité des projets ainsi que l’impact de l’équilibre sur le territoire. Ce rapport met également en avant une procédure régionale marquée par l’insuffisance de stratégies dans la durée. Entre la concurrence au sein des différentes stations et les baisses de fréquentation de certains établissements, malgré des investissements réalisés par la région, le modèle économique actuel du thermalisme semblerait donc présenter certaines fragilités.

Le plan d’action de la région Occitanie pour se restructurer.

Consciente de l’utilité du thermalisme, de ses retombées et de son attractivité, la région Occitanie s’engage auprès des stations afin de leur apporter un soutient financier. En effet, en 2018, la Région Occitanie a consacré un budget de plus de 37 M€ au tourisme et au thermalisme, ces 2 pratiques étant intimement liées.

Sensible au rapport de la Cour des comptes, la région Occitanie a annoncé au travers un communiqué de presse le lancement d’un nouveau plan d’action.
La Région a défini 4 actions phares en faveur du thermalisme et du bien-être afin de pour répondre aux enjeux de modernisation, de développement et de promotion de cette filière.

  • la création de trois PASS dédiés aux entreprises afin de les accompagner dans la mise en place d’une stratégie sur-mesure,
  • un contrat de développement et d’innovation,
  • la mise en place d’un réseau de développeurs,
  • l’intervention du CRT (Comité Région du Tourisme) et d’Ad’Occ pour la promotion de la filière thermale.

 

Source photo : VIET DOMINIQUE - CRT Occitanie

Source photo : VIET DOMINIQUE – CRT Occitanie

« Mon ambition est de positionner notre région parmi le top 10 des destinations européennes. Nous en avons tous les atouts ! J’ai donc engagé une politique volontariste en faveur de la performance et de la compétitivité de notre offre. L’innovation doit être au cœur de notre action en la matière pour garantir aux hommes et aux femmes, acteurs du tourisme, les conditions optimales de développement de leur activité. Dans cet esprit, je souhaite aujourd’hui que le thermalisme et le bien-être fasse l’objet d’une attention toute particulière. Les territoires doivent être les premiers bénéficiaires de l’innovation touristique, car le thermalisme est pour beaucoup de stations, la première économie. Notre Région est la première destination thermale de France, je veux que l’Occitanie soit la 1 ère destination bien-être !», Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Les stations en Occitanie :

Station thermale de Lectoure

Station thermale du Boulou

Station thermale d’Ax-les-Thermes

Station thermale de Cransac-les-Thermes

Station thermale de Barbotan-les-Thermes

Station thermale d’Aulus-les-Bains

Station thermale de Salies-du-Salat

Station thermale de Castéra-Verduzan

Station thermale de Rennes-les-Bains

Station thermale d’Avène-les-Bains

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur

Station thermale de Balaruc-les-Bains

Station thermale d’Allègre-les-Fumades

Station thermale de Saint-Lary-Soulan

Station thermale de La-Preste-les-Bains

Station thermale de Bagnères-de-Bigorre

Station thermale de la Chaldette

Station thermale de Bagnols-les-Bains

Station thermale de Vernet-les-Bains

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale de Molitg-les-Bains

Station thermale d’Amélie-les-Bains

Station thermale d’Ussat-les-Bains

Station thermale de Barèges-Barzun

Station thermale de Luchon

Station thermale de Cauterets

Station thermale de Capvern-les-Bains

Station thermale de Lamalou-les-Bains

 

Soulager la névralgie pudendale grâce à la médecine thermale

La névralgie pudendale est une affection douloureuse due à la compression et l’inflammation d’un nerf. La médecine thermale, reconnue pour ses nombreuses vertus et l’absence d’effet secondaire, est une prise en charge globale et efficace de la maladie.

 

Source photo : sante.lefigaro.fr

Source photo : sante.lefigaro.fr

La névralgie pudendale entraine de violentes douleurs au niveau des parties intimes, allant de la verge ou du clitoris  jusqu’à l’anus. Ces douleurs s’accompagnent généralement d’une sensation de brûlure intense, de décharges électriques, de pincements profonds ou bien de tiraillements. Ces symptômes, dus à une irritation des tissus autour du nerf pudendal, sont particulièrement accentués lorsque le patient est en position assise.
Les nombreuses douleurs et gênes quotidiennes, induites par cette maladie, affectent le quotidien du patient ainsi que sa vie professionnelle et intime.

Souvent apparentée à des pathologies urinaires, gynécologiques ou urologiques le diagnostic de la névralgie pudendale peut-être long.  A la suite de celui-ci, des traitements médicaux ou une intervention chirurgicale sont proposés aux patients, sans toutefois que des bénéfices aient été prouvés.

Il est donc intéressant de se tourner vers le thermalisme. En effet, les vertus naturelles de l’eau thermale sont reconnues dans la prise en charge de cette affection. Les vertus apaisantes, antalgiques et anti-inflammatoires de l’eau permettent de soulager efficacement le patient et cela sans effet secondaire.

Les cures thermales pour soulager des névralgies pudendales :

L’établissement thermal de Néris-les-Bains a mis en place une cure thermale dédiée à la névralgie pudendale, véritable prise en charge globale du patient.
Ce séjour se compose de soins thermaux (bains, douches, cure de boisson, piscine…) à visés neurologiques ainsi que d’un module spécifique ayant pour objectif de réduire le stress, l’anxiété et l’isolement du curiste.

Au programme du module supplémentaire :

  • séances de sophrologie,
  • séance de Chi Gong,
  • modelages des pieds,
  • séance d’échange avec un médecin,
  • séances d’expression libre,
  • groupe de parole ouvert aux aidants avec une psychologue,
  • conférence médicale

Cette cure thermale se déroule sur inscription durant certaines périodes. Nous vous invitons à contacter le centre thermal pour plus d’informations.
Ce module dure 3 semaines et se réalise en parallèle d’une cure thermale conventionnée. Son coût est de 220 euros (non pris en charge par la sécurité sociale).

Les cures thermales ayant une orientation en neurologie sont préconisées dans la prise en charge de l’inflammation du nerf pudendal.

Les thermes d’Ussat-les-Bains
Les thermes de Lamalou-les-Bains

Afin de bénéficier d’un séjour en cure thermale et d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale et doit être d’une durée de 18 jours consécutifs.

Actualité : La date de réouverture de l’établissement thermal de Bourbon-Lancy a été dévoilée

À la suite de l’incendie de la toiture de l’Établissement Thermal de Bourbon-Lancy, survenu le 16 avril dernier, le centre thermal a été contraint d’annuler la totalité des cures thermales pour la saison 2019. Les travaux ayant débuté, le centre thermal de Bourbon-Lancy a pu annoncer sa réouverture et donner rendez-vous aux curistes le mercredi 18 Mars 2020.

réouverture bourbon lancy

Dès le lundi 30 septembre 2019, l’équipe administrative des Thermes sera présente pour accueillir, accompagner et répondre aux curistes afin d’organiser leur prochaine cure thermale en 2020.

Jusqu’à la réouverture du centre thermal, le centre CeltÔ et ses 1 400m² dédiés au bien-être prennent le relais des Thermes. Le centre CeltÔ propose de nombreuses prestations et profite notamment de la présence de l’eau thermale dans son établissement pour proposer des mini-séjours thermaux.

L’eau thermale pour vaincre les aphtes à répétition

Les aphtes sont des affections bucco-dentaires bénignes mais extrêmement désagréables et gênantes, notamment lorsqu’elles deviennent récurrentes. La cure thermale est alors une alternative naturelle et idéale qui permettra de soulager la muqueuse buccale en douceur et sans engendrer d’effet secondaire.

Source photo : www.unimutuelles.fr

Source photo : www.unimutuelles.fr

La médecine thermale est une alternative vertueuse pour de très nombreuses pathologies, comme les affections des muqueuses bucco-linguales (AMB). Moins représentée que des orientations comme la rhumatologie ou les voies respiratoires, la cure thermale en AMB est très bénéfique. En effet, les nombreuses vertus des eaux thermales permettent de soulager en profondeur les muqueuses buccales soumises à de multiples agressions, tel que les aphtes.

Les aphtes sont des ulcérations qui se développent sur les joues, le palais, la langue, les gencives. D’une taille de 2 à 10 mm, ils présentent un fond jaunâtre ou grisâtre bien rond, à bords nets, entouré d’une inflammation rouge vif très douloureuse.
Chez certaines personnes, ils sont très fréquents et entrainent l’apparition de nombreuses lésions dont l’origine n’est pas encore certaine, on parlera alors d’aphtose récidivante. Il est conseillé de consulter un médecin afin d’établir un diagnostic et d’écarter toutes complications, notamment lorsque les poussées sont très fréquentes et s’accompagnent d’une multitude d’aphtes. Dans les pathologies les plus avancées, c’est une dizaine d’aphtes qui surviennent simultanément et qui entraînent une gêne et d’importantes douleurs au quotidien.

Une cure thermale est une démarche médicale qui doit fait l’objet d’une prescription (par un médecin traitant ou spécialiste) afin d’être prise en charge, en partie, par la sécurité sociale. Elle pourra être réalisée à la suite d’échecs face aux traitements ou dans l’optique d’une alternative plus naturelle.

Durant les 3 semaines de cure thermale, le curiste recevra différents soins quotidiens tels que :

  • La cure de boisson,
  • Le bain de bouche,
  • La douche gingivale,
  • La douche filiforme,
  • L’humage-nébulisation,
  • Les bains,
  • La cure de boisson,
  • La pulvérisation de la cavité buccale.

 

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Ces soins thermaux en hydrothérapie ont pour objectifs :

  • d’apaiser l’inflammation buccale,
  • de nettoyer les tissus de la muqueuse en profondeur,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • de prévenir la réapparition des aphtes.

 

Dix stations thermales françaises ont l’orientation en Affections des muqueuses bucco-linguales :

Les thermes de Rochefort

Les thermes d’Avène-les-Bains

Les thermes de la Roche-Posay

Les thermes d’Uriage-les-Bains

Les Thermes Marlioz de Aix-les-Bains

Les thermes de Castera-Verduzan

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains

Les thermes de La Bourboule

Les thermes de Fumades-Allègre

Les thermes de Molitg-les-bains

—–

La cure thermale en AMB est également indiquée dans la prise en charge des pathologies comme :

Quel avenir pour la Compagnie des Eaux de Vichy ?

Depuis le 5 juin 2019, la Compagnie des Eaux de Vichy a rejoint le groupe thermal France Thermes.

source photo : www.thermes-de-vichy.fr

Source photo : www.thermes-de-vichy.fr

France Thermes est un groupe expert dans le développement de Resorts Thermaux et Touristiques, comme le montre ses projets de Bagnoles-de-L’orne (B’O Resort) et de Châtel-Guyon (Aïga Resort dont l’ouverture est prévue en 2020). Avec cette nouvelle acquisition, le groupe France Thermes devient donc propriétaire de l’ensemble des activités de la Compagnie des Eaux de Vichy, c’est à dire :

  • de la vente de l’eau minérale sous la marque « Vichy Célestins »,
  • de 2 établissements thermaux : les Thermes Callou et les Thermes Les Dômes,
  • de 6 hôtels,
  • du « Vichy Spa Hôtel Les Célestins 5* » composé du Vichy Thermal Spa, du Pôle
  • Santé Les Célestins et d’un hôtel 5 étoiles,
  • de la filiale Vichy Spa International,
  • du contrat de fourniture exclusive de l’eau thermale pour le groupe L’Oréal qui développe et commercialise la gamme cosmétique Vichy,
  • de la licence avec le groupe Carambar & Co pour la fabrication des pastilles de Vichy.

Cela permet au groupe de se positionner comme le 2ème acteur dans le secteur du thermalisme et du tourisme de santé en France.

  Quels projets pour Vichy ?

« France Thermes a pour vocation de créer des Resorts thermaux et touristiques aux personnalités fortes et uniques Dans chaque station thermale qu’il a exploité, le Groupe renforce l’identité spécifique, à partir de l’histoire et de leurs particularités, pour définir une offre au contenu distinctif et une identification singulière par la création d’une marque puissante ».

A l’heure actuelle, le projet final du futur Resort n’a pas été défini. Toutefois, le groupe laisse entendre que de très gros investissements financiers seront réalisés. Ils auront pour objectifs de soutenir la rénovation de l’existant tout en développant l’offre. Ce projet souhaite cependant conserver et valoriser l’environnement privilégié cette station thermale de renommée.

Source photo : http://www.destinationvichy.com

Source photo : http://www.destinationvichy.com

 

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur, une destination thermale.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est connue pour sa lavande, ses calanques, ses cigales et son soleil… Mais c’est aussi une destination de santé grâce à son savoir-faire thermal.  Vous souffrez de problèmes rhumatologiques ou respiratoires ? Cette destination est faite pour vous.

Source photo : www.lexpress.fr

Source photo : www.lexpress.fr

Située sur les bords de la Méditerranée, au pied des Alpes du Sud, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) est une destination de cure idéale. Entre les bienfaits de l’eau thermale et du climat, un séjour en cure sera une véritable coupure avec le quotidien. Toutes les caractéristiques seront donc réunies afin de permettre aux curistes de bénéficier au maximum des vertus de l’eau thermale.

La composition des sols de la région permet à l’eau de source qui y chemine de se charger en sels minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le calcium ou le magnésium. La composition unique de ses eaux confère des vertus apaisantes et anti-inflammatoires aux 4 stations thermales de la région. Ces vertus seront idéales pour soulager les affections en rhumatologie et voies respiratoires.

Faire une cure thermale en PACA.

L’ensemble des établissements, de la région propose des cures thermales conventionnées. Afin de bénéficier d’un remboursement  partiel de votre cure thermale celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Dès lors, vous pourrez réserver votre séjour de 3 semaines dans l’établissement choisi.

Il est possible que votre état de santé nécessite un double traitement thermal. Votre médecin, lors de la prescription, indiquera donc dans le formulaire de prise en charge les 2 orientations nécessaires. Ainsi, vous bénéficierez d’une cure rhumatologie + voies respiratoires ou voies respiratoires + rhumatologie.

Prendre du temps pour soi lors d’une mini-cure thermale en PACA.

Pourquoi de ne pas profiter d’un séjour dans cette région pour goûter aux bienfaits des eaux thermales ? Que ce soit pour 2 ou 10 jours, des courts-séjours ou des mini-cures thermales existent dans toutes les stations.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Les stations thermales de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur :

 

 Toutes les stations sont indiquées pour des cures thermales conventionnées en rhumatologie et/ou voies respiratoires.

  

Les thermes de Digne-les-Bains sont situés au cœur des Alpes de Haute-Provence. On y retrouvera des séjours de prévention pour les 2 orientations, allant de 3 à 6 jours.

Les thermes de Gréoux-les-Bains sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence et aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon.On y retrouvera des mini-cures thermales pour le « Mal de Dos » ou la « Slow santé » d’une durée de 6 jours.

 Les thermes de Camoin-les-bains dans un quartier de la ville de Marseille. Cet établissement propose des courts-séjours thermaux allant d’une demi journée à 6 jours.

Les thermes de Berthemont-les-Bains sont situés dans les Alpes-Maritimes, aux portes du Parc National du Mercantour. Cet établissement thermal propose des mini-séjours thermaux de 6 ou 12 jours.

 Les courts séjours et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Durant votre séjour en eau thermale, n’hésitez pas à profiter des attraits touristiques de la région. Le cadre relaxant des établissements thermaux, les activités en dehors de la cure et le repos sont des facteurs permettant de réduire le stress. L’environnement de la cure est important. Il permet de s’éloigner quelque temps des soucis quotidiens et de ce fait, de bénéficier au maximum des bienfaits de la médecine thermale.

 

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com