Unique en France, la livraison d’eau thermale au pied du lit pour les curistes de Capvern les Bains


La station thermale de Capvern-Les-Bains, située dans un petit vallon verdoyant au pied des Pyrénées, est connue depuis l’antiquité pour les vertus thérapeutiques de ses eaux riches en magnésium.  Les eaux thermales de Capvern-Les-Bains sont destinées au traitement des affections de l’appareil urinaire et digestif, aux maladies métaboliques mais également à la prise en charge de traitement lié à la rhumatologie. En plus de ces spécificités, cette petite station thermale française a quelque chose d’unique en France.

capvern

A l’aube, alors que tous les curistes dorment encore, une fourgonnette chargée de bouteilles d’eau arpente les rues de la ville afin de ravitailler les curistes en eau fraîchement embouteillée.

En effet, depuis de nombreuses années, lorsqu’un patient vient en cure thermale il peut se voir prescrire une cure de boisson à domicile par le médecin thermal, avant que débute sa journée de soins.

Pour optimiser les bénéfices de l’eau thermale, cette dernière est embouteillée au petit matin et directement livrée au lieu de résidence du curiste (hôtels, locations). Cette eau peut alors être bue par le curiste, encore allongé, en respectant une prescription médicale très précise. Certaines règles doivent être respectées afin de bénéficier de tous les effets vertueux de l’eau :

  • Espacement des prises,
  • Quantité d’eau prédéfinie,
  • Boire en position allongée,
  • Prise à jeun ou encore espacée des repas.

Ce service est destiné aux personnes souffrant de calculs rénaux, d’affections digestives, de surpoids ou d’obésité.

Les bienfaits de cette cure de boisson au pied du lit sont nombreux. En effet, cela augmente le volume de diurèse, permet l’évacuation des déchets de stimuler le drainage dans les pathologies liées aux affections digestives. Cependant, l’eau thermale de Capvern-Les-Bains a également des effets prouvés sur le métabolisme, au niveau de l’uricémie, du cholestérol et des triglycérides.

Chaque année, la station thermale de Capvern-Les-Bains livre plus de 1000 bouteilles, et reste la seule station thermale en France à proposer ce service.

Les autres stations thermales ayant l’orientation en affection des maladies urinaires et système métabolique

Actualité – Enghien Les Bains, nouvelle station du groupe Valvital.

Station thermale Enghien Les Bains

A compter du 1er novembre 2018, les thermes d’Enghien-les-Bains (Val d’Oise) seront exploités par le groupe Valvital.

L’objectif du groupe est de doubler la fréquentation de cette station thermale d’ici 4 ans. En effet, pour le groupe Valvital, l’établissement possède un fort potentiel de développement grâce à sa situation géographique, au cœur d’un bassin de population très important (15 km de Paris, 15 min depuis la Gare du Nord). Son attractivité est également liée à l’exploitation par le groupe Barrière du seul casino d’Ile-de-France, de deux hôtels 4 étoiles et du spa Diane Barrière ainsi qu’un complexe de 3500 m² consacré au bien-être.

La station thermale d’Enghien Les Bains, unique dans la région Ile-de-France, est spécialisée dans le traitement des voies respiratoires de l’adulte.

Le 27 octobre, journée européenne contre la dépression, le thermalisme peut vous venir en aide.

En Europe, la journée du 27 octobre est consacrée à la lutte contre la dépression qui touche chaque année de nombreuses personnes. La cure thermale est une alternative naturelle, douce, relaxante et sans effet secondaire sur l’organisme. Les vertus des eaux thermales sont reconnues pour leurs effets bénéfiques indéniables sur les affections psychosomatiques.

Source photo : www.thermes-saujon.fr

Source photo : www.thermes-saujon.fr

La dépression se traduit par un ensemble de symptômes (perte progressive de motivation, sentiment de tristesse, d’échec) s’accompagnant d’un repli sur soi-même. La dépression a un important impact sur la qualité de vie (personnelle et professionnelle) des patients ainsi que sur leur entourage. En fonction de chaque patient et de chaque cas, un médecin peut prescrire une cure thermale « affections psychosomatiques ».

La cure thermale est un traitement global accompagnant le patient dans sa guérison. L’association des nombreuses vertus des eaux utilisées et le cadre relaxant sont reconnus pour leurs bienfaits. Toutefois, elle ne traite pas les dépressions les plus sévères qui nécessitent une hospitalisation.

Les vertus d’une cure thermale ne s’arrêtent pas là. En effet, l’eau thermale est également une aide pour l’après dépression, dans le sevrage médicamenteux, notamment dans le cas d’un traitement aux benzodiazépines.

Les benzodiazépines (ou plus communément appelées les anxiolytiques ou hypnotiques) sont des médicaments entre autres prescrits afin de soigner la dépression. Ce type de médicaments n’est délivré que sur ordonnance en raison des risques majeurs liés à leur surconsommation.

De nombreuses études ont cependant démontré que, pour une grande partie des patients, la durée de ces traitements est supérieure à la durée recommandée. Le mauvais usage de ce médicament entraine une dépendance. L’arrêt du traitement est alors compliqué et une aide extérieure est nécessaire.

Les études STOP TAG en 2006 et SPECTh en 2015 ont démontré l’efficacité de la cure thermale dans le sevrage aux benzodiazépines. La cure thermale est basée sur une prise en charge globale. Elle repose sur des soins de balnéothérapie et sur un environnement permettant aux patients de se sentir en sécurité dans un environnement médicalisé, lui permettant ainsi d’évacuer son stress et son anxiété en s’éloignant de son cadre de vie parfois anxiogène.

Les stations thermales proposant une cure thermale pour ce type de sevrage :

Station thermale de Bagnères de Bigorre

Station thermale de Néris-les-Bains

Station thermale de Saujon

Station thermale d’Ussat les bains

 

 

La journée mondiale contre l’ostéoporose.

L’ostéoporose entraine chaque année en France plus de 400 000 fractures osseuses. Outre les fractures, cette maladie affecte profondément la qualité de vie des personnes atteintes en raison des fortes douleurs qui y sont liées. Le 20 octobre 2018, la journée mondiale contre l’ostéoporose est l’occasion de sensibiliser le grand public aux effets de cette maladie, pour laquelle, le thermalisme peut-être une aide inattendue et efficace.

Source photo : monosteoporose.fr

L’ostéoporose est une maladie affectant l’ensemble du squelette humain. Liée au vieillissement, elle concerne principalement les femmes d’un certain âge et ménopausées. Cette pathologie entraîne une diminution et une fragilisation de la masse osseuse, augmentant de surcroît le risque de fracture. Au quotidien, elle engendre diverses douleurs, rendant le moindre mouvement très douloureux. En effet, les os affaiblis ne peuvent plus soutenir le poids du corps, dans les cas les plus avancés de fragilité, les os peuvent casser. Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement médical permettant de soigner définitivement l’ostéoporose.

La cure thermale est une alternative naturelle, douce et sans effet secondaire sur l’organisme. Elle permet de soulager le patient de ses symptômes. Une cure thermale doit être réalisée en parallèle d’un suivi médical.

Les soins réalisés durant un séjour thermal sont prescrits en amont par un médecin de cure, afin que ceux-ci s’adaptent parfaitement aux besoins et à l’état de santé du patient.
Durant une cure thermale « ostéoporose », une journée type sera composée de soins individuels en baignoire, de cataplasmes de boues et/ou d’eau thermale, de soins avec un agent thermal, de douches ainsi que des soins collectifs de mobilisation en piscine.

A la suite de ces soins, le patient retrouvera un certain confort dans sa mobilité et une diminution de ses douleurs pouvant s’étendre jusqu’à plusieurs mois après la fin du séjour.

A savoir : une cure thermale peut être réalisée à la suite de fractures liées à cette pathologie, elle permettra de résorber les douleurs, d’assouplir les articulations et de retrouver une meilleure mobilité.

Une cure thermale « Ostéoporose » sera réalisée dans l’un des nombreux établissements français ayant l’agrément en Rhumatologie, comme par exemple :

Station thermale de Balaruc-Les-Bains

Station thermale de Châteauneuf-les-Bains

Station thermale de Chaudes-Aigues

Station thermale de Cransac

Station thermale de Gréoux-Les-Bains

Station thermale de Lamalou-Les-Bains

Station thermale de Néris-les-Bains

Station thermale de Préchacq-Les-Bains

Station thermale de Royat-Chamalières

Des établissements thermaux proposent, en plus de la cure thermale, un module (non pris en charge par la sécurité sociale) d’éducation à la santé dédié à l’ostéoporose, ainsi que des ateliers pour aider les patients à comprendre et à mieux vivre avec leur maladie.

Station thermale de Bourbonne-les-Bains

 

 

Station  thermale de Dax

 

 

 

 

Une cure thermale pour soulager les acouphènes

Bourdonnements, sifflements, chuintement dans les oreilles, vous souffrez probablement d’acouphènes, comme près de 16 millions de français. Les acouphènes sont souvent bénins mais peuvent avoir des conséquences néfastes sur la qualité de vie, surtout qu’il n’existe pas de traitement à l’heure actuelle. La cure thermale viendra comme un traitement de confort afin d’améliorer la qualité de vie du patient.

Source photo : http://alternative-bienetre.com

Source photo : http://alternative-bienetre.com

Les acouphènes sont une gêne sonore perçue au quotidien par les personnes concernées. Ces bruits parasitaires ont diverses origines (expositions répétées au bruit, otites, vieillissement, diverses maladies, choc émotionnel, trouble hormonal). S’ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner divers troubles tels que des insomnies ou bien des vertiges.

Que les acouphènes soient occasionnels, intermittents ou continus, vous devez consulter un ORL afin de limiter les gênes et les effets secondaires (insomnies, vertiges, stress, dépression…). Dans certains cas, les acouphènes entraînent une telle dégradation de la qualité de vie que le patient tombe en dépression.

Il reste primordial de traiter les troubles associés (hypertension, troubles hormonaux…), puisqu’à l’heure actuelle, aucun traitement n’a pu démontrer son efficacité dans le traitement de ce trouble. La réalisation d’une cure thermale viendra comme un traitement de confort. Un séjour en eaux thermales vous permettra de ne plus vous focaliser sur ces bruits sourds. Vous apprendrez à les passer au second plan de votre vie, afin de retrouver un environnement de sérénité et un quotidien plus agréable en diminuant le stress et l’anxiété.

La cure thermale est une prise en charge globale. Elle prend en compte tant le coté psychologique que physique afin d’appréhender la pathologie dans sa totalité. De ce fait, une cure thermale comprendra tant des soins à base d’eau thermale que des séances de relaxations (sophrologie, gymnastique douce, atelier de groupe, atelier de parole, rendez vous avec un psychologue, Qi Gong, hypnose…)

Une cure thermale pour les acouphènes est un module complémentaire, qui doit être réalisé en parallèle d’une cure thermale conventionnée de 18 jours (Cure thermale en ORL, Voies respiratoires). Ces modules ne sont pas pris en charge pas la sécurité sociale.
Il existe également des courts séjours et mini-cures thermales spécialisées de quelques jours.

Rendez vous aux thermes de Cambo-les-Bains et de Bagnères-de-Luchon, deux stations thermales qui se sont spécialisées dans le traitement global de cette pathologie. Vous pourrez y rencontrer d’autres patients dans la même situation et échanger librement sur vos ressentis et votre vie quotidienne.

Le thermalisme, un traitement de fond dans les cas de goutte chronique

La maladie de la goutte est un rhumatisme qui entraîne de violentes douleurs dans les articulations. La goutte articulaire se présente sous forme de « crise » durant plusieurs jours voire plusieurs semaines. L’origine de la goutte réside notamment dans un taux trop élevé d’acide urique dans le sang. Des traitements médicaux existent afin de soulager cette pathologie. La cure thermale doit être envisagée lorsque les crises deviennent chroniques afin de réduire les douleurs articulaires.

Source photo : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/articles/12866-goutte.htm

Source photo : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/articles/12866-goutte.htm

Le rhumatisme de la goutte se retrouve chez 2% de la population. Il touche fréquemment les hommes de plus de 50 ans. Chez les femmes, la goutte n’apparait qu’après la ménopause, uniquement dans les cas les plus rares.

La goutte survient soudainement. On la diagnostique en raison de très fortes douleurs au niveau des articulations, de rougeur, de gonflement et de réchauffement de la zone atteinte.

Ce rhumatisme affecte principalement le gros orteil mais pas systématiquement. Il est dû à un excès important d’acide urique dans le sang que les reins n’arrivent plus à éliminer. Dès lors, des cristaux se forment et entrainent une réaction inflammatoire au niveau des articulations.

Certaines personnes présentent plus de facteurs à risques :

  • Trop grande production acide urique
  • Facteur génétique
  • Surpoids
  • Sédentarité
  • Anémie
  • Hypertension
  • Cholestérol

Votre médecin traitant n’aura aucun mal à diagnostiquer ce mal et à prescrire un traitement efficace. Malgré la prévention et l’hygiène de vie mise en place à la suite d’une crise, certains patients connaissent de nombreuses récidives. La goutte peut alors devenir chronique et connaitre des complications, notamment au niveau des reins avec la formation de calculs.

La cure thermale pourra alors être envisagée. En effet, elle permettra de réduire les douleurs articulaires liées à ce rhumatisme grâce aux vertus antalgiques et anti-inflammatoire des eaux thermales de certaines stations.

La cure thermale permettra également de faciliter l’élimination de l’acide urique en créant un plus important volume de diurèse (urine) afin de limiter la formation de calculs et de lithiase rénale.

Les stations thermales spécialisées dans le traitement de la goutte :

La station thermale de Evian Les Bains

La station thermale de Contrexéville

La station thermale de Vittel

La station thermale de Capvern les Bains

La station thermale du Boulou

La station thermale de Aulus Les Bains

 

ACTUALITE Une nouvelle station thermale en Charente Maritime devrait voir le jour en 2023

C’est à Saint-Jean-d’Angély que devrait voir le jour pour 2023 un nouvel établissement thermal. Ce projet est soutenu par le groupe Thermal Valvital.

téléchargement

Cette idée n’est pas nouvelle et date de plus de 20 ans. Il semblerait qu’après de nombreuses années d’oubli, ce projet soit sur le point de se concrétiser.

Avec le soutien de la municipalité et du groupe Valvital, c’est l’ancienne caserne militaire de la ville qui serait réhabilitée en centre thermal. Différentes orientations pourront être envisagées compte tenu des vertus de l’eau de source de la ville (rhumatologie, gynécologie ou encore pédiatrie…).

Si ce projet se concrétise, il sera un véritable levier économique pour la ville, créant de nombreux emplois directs.

Plus d’informations à venir.