Objectif : prendre du temps pour soi et partir en mini cure thermale pour cette nouvelle année.

Qui dit nouvelle année dit nouvelle résolution.  Le rythme de vie de la société actuelle laisse parfois peu de temps pour soi. Entre vie personnelle, professionnelle, obligations ou enfants, il est parfois compliqué de trouver du temps pour prendre soin de sa santé, malgré le besoin qui se fait ressentir.  Ajouter à cela l’euphorie des fêtes de fin d’année qui retombe, vous vous sentirez peut-être ballonné ou avec quelques kilos superflus… Un séjour pour vous remettre en forme ne serait-il pas le moment idéal et la résolution parfaite pour démarrer la nouvelle l’année en pleine forme ?

Thermes de Néris

Les mini-cures thermales ont été mises en place dans de nombreux établissements afin de permettre à chacun de bénéficier, sur un temps imparti, des bienfaits de l’eau thermale. Se déroulant de 2 à 12 jours, la mini cure thermale est comparable à une cure thermale conventionnée, la seule différence réside dans le fait que ce séjour est à la charge du patient. En effet, il ne s’inscrit pas dans la démarche d’une cure thermale conventionnée, prescrite par un médecin.

Les mini cures thermales sont adaptées aux maux actuels de la société (stress, jambes lourdes, maux de dos, insomnies, surpoids) et sont disponibles dans de nombreux centres français. Les courts séjours de santé peuvent être réalisés de façon préventive ou afin de soulager des pathologies chroniques. Véritablement moment de détente, de bien-être et de prévention, chaque séjour s’adapte aux besoins et aux envies du curiste.

Un séjour pour réduire le stress

Les mini-cures « anti-stress » se déroule dans des lieux paisibles et calmes loin de la pression de la vie quotidienne. Ce cadre aide ainsi le curiste à se relaxer et à lutter contre son stress afin de prendre soin de lui. Au programme, divers soins comme la balnéothérapie, l’hydromassage ainsi que des bains à visée apaisante et relaxante grâce aux vertus de l’eau thermale.
Rendez-vous dans les thermes de Bourbon Lancy pour le séjour « Anti-stress » ou à Néris Les Bains pour le programme « Halt’o Stress ».

Une mini cure afin de réduire la fatigue et de retrouver un sommeil réparateur

Les stations thermales de Dax et de Saint Paul les Dax (les Thermes des Arènes, Les Thermes du Grand Hôtel, les Thermes Régina, Les Thermes Christus, Les Thermes Sourcéo ou les Thermes les Chênes) proposent une mini cure Santé Tonique de 6 jours permettant de retrouver le tonus et la vitalité tout en diminuant la fatigue accumulée. Ce programme vous propose des soins thermaux, ainsi que des activités sportives (la marche nordique ou le Stretching par exemple).

Le centre thermal de Molitg-les-Bains propose un Programme « Sommeil ». Ce séjour s’adresse à tous ceux qui souffrent d’insomnie chronique. Ce programme aidera les insomniaques à mieux comprendre leurs pathologies et à surpasser leurs troubles du sommeil. Le cadre relaxant de la cure, ajouté aux vertus des eaux thermales sont de véritables alliés dans le traitement de ce trouble.

Senior couple in spa hotel relaxing in long chairs

L’eau thermale pour réduire les douleurs et soulager les articulations

Une mini cure thermale, par les vertus des eaux et les soins prodigués, permet de soulager les douleurs, d’améliorer la mobilité et de réduire la consommation de médicaments. Un séjour en eau thermale permet de soulager l’arthrose, les tendinites chroniques, cervicalgie ou encore les séquelles de traumatismes dans les établissements de Vittel, Saubusse Les Bains  ou encore à Bagnères de Luchon. Des établissements comme Royat La Chamalière ou Uriage Les Bains se sont spécialisés dans les rhumatismes des mains, les thermes de Cransac Les Thermes sont quant à eux spécialisés dans l’arthrose cervicale.

Pour purifier et détoxiquer le corps afin de faciliter une perte de poids

Des stations thermales vous accueillent dans leur établissement afin de profiter des effets antalgiques, drainants et dépuratifs de l’eau sur l’organisme. La différence entre un « régime » basé uniquement sur l’alimentation et un séjour en eaux thermales se situe au niveau de l’encadrement pluridisciplinaire proposé par les stations. En parallèle, des soins d’eaux et des activités complémentaires sont proposés (activités sportives,  groupes de discussion, rendez-vous avec un diététicien).

La station thermale de Brides-les-Bains (spécialisée dans le traitement du surpoids) vous propose une cure Tonus de 6 jours. Au programme, une alternance entre cure de boisson, soins d’eaux thermales, activités physiques extérieures et soins de relaxations. Ce séjour permet d’éliminer les toxines accumulées au cours de l’année et de retrouver énergie et sérénité.

Les Thermes des Dômes à Vichy vous accueillent dans leur établissement spécialisé dans le traitement de la surcharge pondérale pour des courts séjours de santé. L’objectif  des soins qui vous seront prodigués est une perte de poids durable. Des soins d’eaux et des rencontres avec des professionnels aideront le curiste à remettre en place une bonne hygiène de vie.

La station thermale pyrénéenne de Capvern Les Bains offre une cure thermale luttant contre l’obésité dédiée aux enfants. A savoir que cet établissement a reçu en janvier 2017 une certification venant de la Haute Autorité de Santé pour la qualité et la sécurité de ses soins.

 

Mini cure thermale et récupération sportive

La station thermale de La Léchère Les Bains vient de mettre en place, pour la nouvelle saison 2019, une mini-cure récupération spécialement adaptée aux maux des cyclistes. Au programme, des soins à base d’eau et de boue thermale qui permettront de soulager les douleurs dans la nuque, les cervicales, les mains, les poignets, les lombaires, les hanches ou encore les rotules. En effet, durant cette pratique sportive, certaines zones musculaires et articulations sont fortement sollicitées.

Centre thermal de La Léchère Les Bains

N’hésitez pas à vous renseigner en fonction de vos besoins et de vos envies dans les centres thermaux qui vous intéressent.

 

Le point sur votre arrêt de la cigarette à l’occasion du Moi(s) sans tabac.

Novembre ou « le Moi(s) sans Tabac », un défi national pour arrêter de fumer pendant 30 jours touche à sa fin.  Afin d’aider l’ancien fumeur dans sa volonté de continuer son sevrage, une solution naturelle existe : un séjour en eaux thermales. Pourquoi ne pas l’essayer ?  La cure thermale, par son environnement relaxant, est un cadre propice à l’arrêt du tabac. Le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress. L’accompagnement et la rencontre avec d’autres personnes dans la même démarche, rendent le sevrage moins difficile et permettent de conserver la détermination.

le mois sans tabac

Les cures thermales ou les courts séjours de santé sur le thème du « sevrage tabagique »  proposent une multitude de soins. Ils ont pour objectif de diminuer le besoin en nicotine tout en favorisant le bien-être mental et physique de la personne.

A savoir, il n’existe pas une cure thermale dédiée en totalité au sevrage tabagique. Les cures spécifiques sont donc adossées aux orientations primaires des stations et sur leurs savoir-faire (maladies cardio-artériellestroubles respiratoires…).

La station thermale du Boulou, spécialisée dans les maladies cardio-vasculaires, propose un module supplémentaire à cure thermale conventionnée. Les soins dispensés se focaliseront autour du cœur et des artères avec des soins d’eaux tels que : douche à jet, couloir de marche,  bains ou encore cures de boissons afin de favoriser la circulation sanguine. Toutefois, ce module n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

D’autres stations thermales telles que Challes-Les-Eaux, Bagnères-de-Luchon, Cambo-Les-Bains, Castera Verduzan, La Bourboule sont spécialisées dans le traitement des troubles des voies respiratoires grâce à des eaux soufrées. Elles présentent des courts séjours de santé (d’une durée de 6 à 12 jours) avec des soins tels que les irrigations nasales, les gargarismes ou encore les aérosols dédiés au sevrage tabagique afin de ré-équilibrer et assainir les muqueuses respiratoires.