Comment réduire son cholestérol grâce à l’eau thermale ?

Le thermalisme est une médecine naturelle reconnue depuis des siècles pour ses nombreuses vertus. Saviez-vous qu’il était également préconisé dans la prise en charge du cholestérol ?

Source : www.thermes-de-vichy.fr

Source : www.thermes-de-vichy.fr

Le cholestérol est une graisse naturelle indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, un taux trop important n’est pas conseillé. Le taux de cholestérol est analysé lors de la réalisation d’un bilan lipidique mesurant notamment le cholestérol HDL et LDL, le « bon et mauvais » cholestérol.
Le cholestérol peut contribuer au développement de plusieurs pathologies sur le long terme (AVC, infarctus du myocarde), principalement lorsqu’il s’ajoute à d’autres facteurs tels que l’obésité, la sédentarité, l’insuffisance cardiaque, l’absence d’activité sportive ou un régime alimentaire non adapté.
Afin de réduire le taux de cholestérol, la réalisation d’une cure thermale peut être envisagée. Elle permettra d’accompagner globalement et durablement le patient dans sa démarche.

Le thermalisme est une prise en charge globale qui se base sur :

1 – Les vertus des eaux thermales

Le thermalisme est une médecine alternative qui tire ses bienfaits des eaux minérales thermales chaudes. Après un long trajet souterrain, les eaux se chargent en minéraux et oligo-éléments aux multiples vertus (diurétique, dépurative, laxative, tonifiante, anti-inflammatoire, antalgique). L’ensemble des vertus des eaux est alors utilisé au travers de soins thermaux spécifiques.

Source photo : Thermes de Vichy, Thermes d'Aulus, Thermes de Contrexéville.

Source photo : Thermes de Vichy, Thermes d’Aulus, Thermes de Contrexéville.

2- La qualité des soins

Le savoir-faire des équipes thermales dans la réalisation des soins thérapeutiques est essentiel.
Au programme, des soins d’hydrothérapies internes (cure de boisson) et externes (bain local, douche générale, massage et modelage sous eau thermale, cataplasme de boue thermale) qui sont adaptés à chaque patient.
Outre les soins thermaux, certains établissements proposent des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient, des ateliers diététiques, des conférences ou encore des activités physiques. Ces programmes et modules complémentaires, faisant intervenir des professionnels multidisciplinaires, aident les patients à mieux gérer leur quotidien dans la durée.

3 – Le cadre de la cure

Le cadre de la cure thermale fait partie à part entière du processus du soin. En effet, celui-ci permet d’éloigner le patient de son quotidien et ainsi de le couper avec ses habitudes et ses soucis. Véritable parenthèse de bien-être et de détente, celui-ci motive les patients à reprendre une activité sportive régulière et à adopter un mode de vie plus sain et adapté.

La cure thermale conventionnée est une prise en charge médicale. Elle doit faire l’objet d’une prescription, par un médecin traitant ou spécialiste, afin d’être partiellement prise en charge par l’assurance-sociale.
Vous souhaitez bénéficier des bienfaits de l’eau thermale pour réduire votre cholestérol ?
Rendez-vous dans l’un des établissements thermaux français ayant l’agrément en « Affections Digestives et maladies métaboliques (AD) » ou en « Affections Urinaires et maladies métaboliques » (AU) et prenant en charge cette affection :

La station thermale de Contrexéville
La station thermale de Capvern-les-Bains
La station thermale d’Aulus-les-bains
La station thermale de Brides-les-Bains
La station thermale de Montrond-les-Bains
La station thermale de Vals-les-Bains
La station thermale de Vichy
La station thermale d’Eugénie-les-Bains
La station thermale du Boulou

A l’heure actuelle, les traitements médicaux (notamment à base de statines) visant à diminuer le taux de mauvais cholestérol (LDL) au profit du bon (HDL) sont remis en cause, tant au niveau de leur efficacité que de leurs effets secondaires.
La réalisation d’une cure thermale ajoutée à une bonne hygiène de vie, à la pratique d’une activité physique et à l’arrêt du tabac semble être une démarche adaptée, bénéfique et efficace.
A savoir : une cure thermale peut également être préconisée dans les cas d’obésité, de surpoids, de diabète de type II, de syndrome métabolique ou bien de maladies cardio-artérielles.

 

Le thermalisme pour lutter efficacement contre l’évolution du syndrome métabolique.

Le syndrome métabolique n’est pas une maladie à proprement parlé mais un état de santé global prédisposant le patient à diverses maladies. Seule solution pour l’éviter : réduire l’installation de ce symptôme en luttant contre les différents facteurs. La cure thermale permet de ralentir l’évolution de cette pathologie et de prévenir les maladies liées grâce aux nombreuses vertus des eaux thermales associée à la prise en charge globale de la pathologie.

Source photo : santémagzine

Source photo : santémagzine

Le syndrome métabolique n’est pas une maladie mais un ensemble de signes augmentant le risque de prédisposition :

  • au diabète de type 2,
  • aux maladies cardiaques,
  • aux accidents vasculaires cérébraux.

Le syndrome métabolique est diagnostiqué chez une personne lorsqu’on retrouve plusieurs facteurs :

  • Un tour de taille supérieur à 80 cm pour les femmes et à 94 cm pour les hommes,
  • Un taux de triglycéride et un taux de glycémie élevés,
  • La présence d’un diabète,
  • Une hypertension,
  • Un faible taux de bon cholestérol.

Les origines du syndrome métabolique sont diverses, on retrouvera comme symptômes principaux :

  • l’hérédité familiale,
  • une mauvaise hygiène de vie,
  • une alimentation trop riche en gras et en sucre,
  • une forte sédentarité,
  • une absence d’activité sportive.

Le diagnostic du syndrome métabolique doit être pris au sérieux afin d’éviter toutes complications pouvant altérer très fortement la qualité de vie de la personne et pouvant, dans les cas les plus graves, conduire au décès.

Le syndrome métabolique n’est pas irréversible s’il est pris en charge. Cependant, il n’existe pas de traitement miracle, mais un ensemble de règles d’hygiène de vie qui doivent être appliquées. La réalisation d’une cure thermale doit être envisagée afin d’aider le patient à retrouver un certain équilibre dans son rythme de vie. En effet, les vertus thérapeutiques des eaux, associées aux différents ateliers thématiques, permettent aux curistes d’amorcer une nouvelle démarche dans leur hygiène de vie.

Une cure thermale permettra :

  • De réduire le cholestérol grâce aux vertus drainantes de la cure de boisson.
  • De réduire l’hypertension. Il n’est pas possible de guérir totalement de l’hypertension. Malgré tout, la tension artérielle peut être normalisée par la prise d’un traitement médical associé à une cure thermale améliorant la circulation sanguine.
  • De réduire le diabète. En effet, la réalisation d’une cure thermale est souvent prescrite aux diabétiques en complément des traitements médicamenteux habituels. Les soins d’eaux thermales permettront de stimuler le pancréas afin d’augmenter naturellement la production d’insuline, de stimuler le système veineux et de réguler les pathologies métaboliques liées.
  • (Ré)apprendre les bons gestes d’hygiène de vie en se (re)familiarisant à la pratique d’une activité physique et en retrouvant une alimentation saine.

Un séjour en eau thermale, associé à une meilleure hygiène de vie, permet de réduire progressivement l’installation de ce syndrome et des pathologies qui lui sont liées.  Les stations thermales d’Aulus les Bains  et de La Preste Les Bains proposent une cure thermale spécialisée dans le syndrome métabolique.

Il est également possible de réaliser une cure thermale afin de réduire l’un des facteurs. Par exemple, les stations thermales de Brides-les-Bains, de Montrond-les-Bains ou Vals-les-Bains permettent de réduire le cholestérol. Les stations thermales de Bains-les-Bains et Le Boulou, entre autres, aident à réduire la tension artérielle. Les stations thermales de Brides Les Bains, de Capvern les Bains ou de Vichy permettent de réduire la surcharge pondérale.  Plus généralement, les stations thermales ayant l’orientation en affections digestives et métaboliques ou en affections urinaires et métaboliques sont recommandées.