Partir en cure thermale en fin d’année, la solution afin de passer un hiver en toute sérénité

À la suite des événements récents, de nombreuses stations thermales ont fait le choix de prolonger leur saison thermale. Mais quels sont les avantages pour les curistes à réaliser une cure thermale en fin d’année ?

Source photo : Freepik

Source photo : Freepik

La cure thermale est une médecine naturelle et douce qui se base sur l’utilisation de l’eau thermale et de ses dérivés. Véritable bulle de bien-être et de détente, le cadre relaxant de la cure thermale sera bénéfique tant sur le plan physique que psychologique.
Habituellement, la saison thermale touche à sa fin début novembre. Mais cette année, les curistes auront la possibilité de partir en cure thermale jusqu’à mi-décembre. 

Ce départ plus tardif qu’à l’accoutumé a de nombreux avantages :

1/ Un hiver sans douleur articulaire

Le froid et l’humidité hivernale réveillent de nombreuses douleurs articulaires et accentuent les rhumatismes. La réalisation d’une cure thermale ayant l’orientation en rhumatologie, avant l’hiver, permettra de réduire les douleurs tout en améliorant l’amplitude des mouvements.

2/ Une diminution des affections respiratoires

Les pathologies liées aux voies respiratoires sont très fréquentes et s’accentuent à l’approche de l’hiver.

L’apparition d’une réaction inflammatoire est à l’origine des différentes affections ORL (angines, rhumes, bronchites, pharyngites, otites). Celle-ci est due aux agressions des virus, des bactéries ou bien des allergènes qui sont favorisées par le terrain propice qu’est l’hiver. La richesse en minéraux de l’eau thermale (zinc, souffre, cuivre, bicarbonate, chlorure de sodium…) lui confère une multitude de propriétés : anti-inflammatoire, anti-infectieuse, décongestionnante, cicatrisante.  L’ensemble des soins réalisés lors d’une cure thermale permettra de désencombrer et d’assainir les muqueuses de la sphère ORL.
Réaliser une cure thermale avant l’hiver a pour but de réduire les risques d’infection. En effet, elle permettra d’apaiser les muqueuses, de stimuler le système immunitaire et de ce fait, de réduire les risques d’infections à l’approche de l’hiver.
La cure thermale en orientation « voies  respiratoires » est la méthode la plus efficace pour faire pénétrer l’eau thermale au niveau des muqueuses et ainsi agir directement à la source du problème.
La cure thermale en voies respiratoires est accessible aux enfants dès le plus jeune âge.

3/ Une affluence moindre

Dès que les mois de septembre et d’octobre sont passés, l’affluence des établissements thermaux diminue. Cette période est donc le moment idéal pour les curistes en quête de calme et de repos.

4 / Un prix d’hébergement  au tarif basse saison

De façon générale, les prix des locations thermales varient entre la haute saison et la basse saison. Si vous choisissez de partir en cure thermale en fin d’année, vous aurez un plus grand choix de locations à des tarifs compétitifs.

>> Découvrir les hébergements LesCuristes.fr : « Trouvez son hébergement »

>> Si vous souhaitez connaître les dates de fermetures des stations, rendez-vous dans notre article dédié « réouverture des stations thermales françaises«   ou sur notre site : www.LesCuristes.fr

A SAVOIR : La réalisation d’une cure thermale conventionnée est à tout moment de l’année bénéfique. Les soins sont identiques toute l’année et les résultats seront similaires.

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>