L’orientation thermale en gynécologie

Les affections gynécologiques sont nombreuses et invalidantes. Elles affectent fortement la vie intime des patientes, notamment lorsqu’elles s’installent dans le temps. La cure thermale est une alternative naturelle et efficace dans la prise en charge de nombreuses pathologies gynécologiques.

source photo : https://www.chainethermale.fr/

source photo : https://www.chainethermale.fr/

 

Des solutions médicales existent, mais, face aux récidives les traitements médicaux finissent par perdre en efficacité.

La cure thermale en gynécologie est une prise en charge globale de la patiente, naturelle, douce et sans effet secondaire.
Les eaux thermales utilisées lors des soins sont composées d’une multitude de minéraux et d’oligo-éléments leurs conférant différentes vertus :

  • Apaisante
  • Antalgique
  • Calmante
  • Cicatrisante
  • Régénérante
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-spasmodique

Les différents soins thermaux :

Durant les 3 semaines de la cure thermale conventionnée, les patientes recevront des soins d’hydrothérapies quotidiens.
Ces soins seront prescrits en amont par le médecin de cure afin de s’adapter aux besoins de la patiente.

On retrouvera majoritairement des :

  • pulvérisations d’eau sur le col utérin,
  • irrigations vaginales,
  • poses internes de compresses d’eau thermale,
  • columnisations,
  • bains,
  • compresses externes d’eau thermale,
  • douches au jet.

Les différentes pathologies prises en charges

La cure thermale est idéale dans la prise en charge de différentes affections.
Les plus connues sont l’endométriose, la dysménorrhée mais également l’infertilité.

> Voir la liste de l’ensemble des maladies traitées lors d’une dure thermale ayant l’orientation en gynécologie <

Démarches et prise en charge pour une cure thermale en gynécologie

En Franceil existe 110 établissements thermaux, dont 12 sont indiqués dans la prise en charge de pathologies gynécologiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale.

Pour tout savoir sur les démarches et la prise en charge, nous vous invitons à consulter notre dossier : ICI

La cure thermale en double orientation : une prise en charge optimale

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre. La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour.

En fonction de vos besoins, il vous sera donc possible de réaliser une cure thermale en gynécologie + rhumatologie ou gynécologie + phlébologie.

Les stations thermales ayant l’agrément en gynécologie

La station thermale de La Léchère-les-Bains

La station thermale de Luz-Saint-Sauveur

La station thermale d’Ussat-les-Bains

La station thermale de Bagnoles-de-l’Orne

La station thermale de Salies-du-Salat

La station thermale de Salies-de-Béarn

La station thermale d’Évaux-les-Bains

La station thermale de Bourbon-l’Archambault

La station thermale de Challes-les-Eaux

La station thermale de Luxeuil-les-Bains

La station thermale de Salins-les-Bains

 

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>