Les pathologies chroniques liées à la phlébologie sont nombreuses et à l’origine d’une multitude de gênes et de douleurs. Touchant de nombreuses personnes, le thermalisme permettra de stimuler la circulation veineuse tout en apaisant les gênes quotidiennes.

Cure thermale phlébologie
Source photo Freepik – Jannoon028

L’orientation en phlébologie fait partie des 12 orientations thermales reconnues et prises en charge par la sécurité sociale. Durant un séjour thermal, des soins d’hydrothérapie spécifiques seront réalisés et de nombreux conseils sur l’hygiène de vie seront dispensés.

Cette prise en charge globale permettra de réduire les douleurs et les complications sur le long terme par l’amélioration du retour veineux.

Les différents soins thermaux lors d’une cure en phlébologie

Durant une cure thermale, le curiste recevra plusieurs soins thermaux quotidien. Ces soins sont préalablement prescrits par le médecin thermal, en fonction de l’état de santé et de la pathologie du curiste. L’eau thermale et les boues utilisées lors des soins sont riches d’une multitude de minéraux et d’oligo-éléments conférant de nombreuses vertus aux soins : anti-inflammatoire, apaisant, cicatrisant, antalgique.

On retrouvera des soins tels que :

Les différentes pathologies prises en charge lors d’une cure thermale

Les pathologies liées au système veineux sont nombreuses. Elles se traduisent par des sensations douloureuses ainsi que par des troubles de la peau au niveau des jambes comme :

Liste non exhaustive

Démarches et prise charge d’une cure thermale

La cure thermale est un traitement préventif et curatif qui permet d’éviter que la pathologie évolue et ne devienne potentiellement plus grave et plus difficile à soigner. 
En France, il existe 110 établissements thermaux indiqués dans la prise en charge de pathologies spécifiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées à une prise en charge optimale.
En effet, en fonction de la composition des sols, les eaux thermales qui y cheminent n’auront pas la même composition et par conséquent les mêmes vertus.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. Un complément peut également être apporté par une mutuelle.
Pour tout savoir sur les démarches et sur la prise en charge, nous vous invitons à consulter notre dossier complet : ICI

Les établissements thermaux en phlébologie

Voir la liste des établissements thermaux

L’Éducation Thérapeutique du Patient

Lors d’un séjour thermal, des ateliers spécifiques ainsi que des modules d’Éducations Thérapeutiques du Patient (ETP) peuvent être mis en place. Ils permettront d’aider et d’accompagner le patient dans sa vie quotidienne, dans l’application des règles d’hygiène ainsi que dans la compréhension et l’appréhension de sa maladie.

Pour tout savoir sur l’ETP et les programmes disponibles : ICI


Tags de l'article :


Article publié par Laura Dupuy

Message du site