Découvrez l’établissement thermal de Bourbon-Lancy avec son direct adjoint : Loïc Machillot.
Après une année de fermeture forcée à la suite d’un dramatique incendie, l’établissement thermal se prépare activement pour rouvrir ses portes au mois de mars.

LOIC MACHILLOT  THERMES BOURBON LANCY (1)

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Loic Machillot, directeur adjoint des Thermes de Bourbon-Lancy.
Je suis dans l’entreprise depuis 10 ans et je prendrai la direction des Thermes au 1er janvier 2021.

Pouvez-vous présenter à nos lecteurs votre établissement thermal ?

L’établissement thermal de Bourbon-Lancy accueille 4 500 curistes en moyenne chaque année, sur une période allant de mi-mars à mi-novembre. Notre centre thermal est indiqué dans la prise en charge d’affections chroniques pour 2 orientations thérapeutiques : les maladies cardio-artérielles et la rhumatologie.

Nous sommes une station de petite taille mais nous avons un très fort intérêt pour la prise en charge de nos patients. C’est une entreprise familiale et nous essayons d’avoir cette notion de famille auprès de nos curistes, afin qu’ils se sentent chez eux.
Nous sommes proches d’eux et nous tenons à ce que notre personnel puisse appeler les curistes par leur nom ainsi que leur prénom.
C’est vraiment une particularité de Bourbon-Lancy. La taille de notre structure nous le permet.

Depuis quelques années, nous proposons un séjour spécifique sur la fibromyalgie, qui n’est pas une orientation a proprement dite. Nous sommes toutefois la 1ère station thermale à avoir reçu une autorisation de la part de l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour notre programme d’ETP (Éducation Thérapeutique du Patient) dédié à la fibromyalgie : Fibr’Eaux.
Ce programme a lieu durant les 3 semaines d’une cure thermale conventionnée. Les personnes suivant ce programme ont des activités supplémentaires qui leurs permettent d’acquérir des outils lorsqu’elles rentrent chez elles, afin de mieux gérer leur pathologie. La fibromyalgie étant une affection difficilement prise en charge dans la médecine traditionnelle, la cure thermale nous permet d’apporter une solution nouvelle à nos patients qui souffrent.
Nous sommes très fiers de pouvoir proposer ce séjour au sein de notre station à visage humain.

En avril 2019, les Thermes de Bourbon-Lancy ont dû faire face à l’incendie de la toiture de l’établissement l’obligeant à annuler la saison thermale 2019.
Quels ont été les dégâts ? Où en sont les travaux ?

Malheureusement, nous avons connu un incendie le 16 avril 2019, qui a ravagé la moitié de la toiture. Cet incendie a pris au niveau du grenier entrainant la destruction de la toiture et d’une partie des planchers. Grâce à l’intervention des pompiers, l’incendie a été maitrisé. Néanmoins, suite à cela, un important dégât des eaux a été engendré, avec l’effondrement de certains planchers au niveau des services de soins.
Au final, la moitié de la toiture et plus d’1/4 des installations ont donc été touchées.
Après d’importants travaux, nous avons récupéré un toit en novembre.
Nous sommes actuellement dans la phase de remise en neuf des services.

Tout sera prêt pour la réouverture à la date prévue : le 18 mars 2020.

Quelles seront les nouveautés pour cette nouvelle saison thermale 2020 ?

Nous préparons de belles surprises pour le retour de nos curistes.

Certains locaux ont été entièrement refaits avec des matériaux d’aujourd’hui, qui s’adaptent au nombre de curistes accueillis chaque jour.

Nous allons également proposer des nouveautés au niveau de la prise en charge, notamment dans la façon d’accueillir nos curistes.
Pour 2020, nous sommes entrain de créer un véritable pôle médical thermal. Nous travaillons sur le salariat des médecins  en recrutant surement 3 médecins salariés. Au sein de ce pôle médical, les médecins assureront les consultations des curistes et seront présents dans l’accompagnement des soins et dans la prévention santé.

Nous sommes une station thermale tournée sur la prévention santé, nous allons donc inclure tout un pôle médical qui nous épaulera dans cette tâche.
Cette grande nouveauté 2020 nous différenciera des autres destinations thermales. Nous souhaitons repenser le rôle du médecin au sein de la cure.

Bourbon-Lancy est une station de pleine santé. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce concept ?

Une station de pleine santé signifie la prise en charge et l’accompagnement du curiste de A à Z  dans sa démarche et son parcours de santé.

Le curiste sera accueilli à Bourbon-Lancy à la fois en tant que patient au sein des thermes et en tant que touriste de cette ville thermale. Il pourra profiter des installations, des animations ainsi que du programme de prévention santé. Durant ses 3 semaines de cure thermale, chaque curiste a plus de 45 activités de santé. C’est ça le contexte de ville de pleine santé.
Nous travaillons avec les élus locaux afin d’avoir une unité dans la prise en charge du curiste. L’objectif est de réussir à ce que les curistes sentent qu’ils sont dans une ville de pleine santé.

Le curiste est là pour sa santé et nous devons l’accompagner dans cette démarche. Le pôle médical thermal viendra s’ajouter à la qualité de cette prise en charge déjà existante.

Ce qui est intéressant dans ce concept, c’est son ouverture à tous : aux accompagnants, aux curistes et aux locaux.

Les thermes de Bourbon-Lancy ont par le passé lancé des études thermales, comme par exemple ThermOs sur l’ostéoporose. D’autres études sont-elles envisagées ?

Nous avons effectivement travaillé sur plusieurs études.
Nous sommes encore sur l’étude ThermOs, puisqu’elle n’est pas terminée.
Nous sommes toujours ouverts afin de faire avancer le thermalisme et ainsi montrer l’importance de son rôle dans la santé publique.
Aujourd’hui, les thermes travaillent sur l’idée de créer 2 nouveaux programmes d’ETP, comme nous l’avions fait sur la fibromyalgie.
Nous souhaitons travailler sur le post-cancer et sur l’ensemble des problèmes liés aux maladies cardio-artérielles.
Ces 2 programmes sont entrain de se monter afin de voir le jour en 2021.

Quels sont vos projets pour les prochaines années ?

Nous souhaitons continuer dans l’amélioration de la qualité de notre prise en charge, c’est indéniable, c’est notre leitmotiv. Cela passera très certainement par l’aménagement de notre plateau technique. Par exemple en rénovant et en améliorant certains soins pour continuer à être à la pointe sur la prévention santé, toujours en s’adaptant aux besoins de nos curistes.
Nous souhaitons renforcer cette image de thermalisme actif, qui bouge, qui est de plus en plus proche de nos curistes.

>> Le mot de la fin 

Nous attendons nos futurs curistes dès le 18 mars 2020, nous sommes très impatients, car cela fait plus d’un an que nous ne les avons pas vus.


Tags de l'article : Bourbon-Lancy Interview


Article publié par Laura Dupuy

Message du site