Bon plan : réaliser une cure thermale pour prévenir les affections hivernales des voies respiratoires

Les angines, rhumes, bronchites, pharyngites et otites viennent rythmer votre hiver, vous êtes lassés par ces infections ? Pourquoi ne pas vous tourner vers la cure thermale ? Une alternative qui permettra à toute la famille de passer un hiver plus serein.

 

Source photo : www.thermesdeluz.fr

Source photo : www.thermesdeluz.fr

Les pathologies liées aux voies respiratoires sont très fréquentes et s’accentuent à l’approche de l’hiver.
L’apparition d’une réaction inflammatoire est à l’origine des différentes affections ORL (angines, rhumes, bronchites, pharyngites, otites). Celle-ci est due aux agressions des virus, des bactéries ou bien des allergènes qui sont favorisés par le terrain propice qu’est l’hiver.
Certaines personnes, déjà soumises à ce type d’affections chroniques, voient leurs réactions inflammatoires s’amplifier. L’organisme étant fragilisé,  les risques d’infections hivernales sont accrus.

Dès lors qu’une pathologie de la sphère ORL devient chronique, que les traitements médicaux peinent à soulager le patient (enfant ou adulte), la réalisation d’une cure thermale est fortement conseillée.

Pourquoi réaliser une cure thermale avant l’hiver ?
La richesse en minéraux de l’eau thermale (zinc, souffre, cuivre, bicarbonate, chlorure de sodium…) lui confère une multitude de propriétés : anti-inflammatoire, anti-infectieuse, décongestionnante, cicatrisante.  L’ensemble des soins réalisés lors d’une cure thermale permettra de désencombrer et d’assainir les muqueuses de la sphère ORL.

Réaliser une cure thermale avant l’hiver à pour but de réduire les risques d’infection. En effet, elle permettra d’apaiser les muqueuses, de stimuler le système immunitaire et de ce fait, de réduire les risques d’infections à l’approche de l’hiver.
La cure thermale en orientation « voies  respiratoires » est la méthode la plus efficace pour faire pénétrer l’eau thermale au niveau des muqueuses et ainsi agir directement à la source du problème.

Les soins d’une cure thermale en voies respiratoires :

Les soins thermaux des voies respiratoires ne sont pas les plus agréables et les plus relaxants, cependant leur efficacité est reconnue.
Leur objectif est de mettre en contact les muqueuses avec l’eau thermale. Pour se faire, différents soins thermaux sont réalisés :

    • Le bain nasal,
    • L’humage (simple ou collectif),
    • L’aérosol,
    • La pulvérisation,
    • Le bain,
    • La douche ou l’irrigation du nez,
    • Les gargarismes.

A la suite de ces soins, les capacités respiratoires des patients seront nettement  améliorées. La cure ORL permettra à certaines personnes de passer un hiver serein, sans rhume, sinusite ou otite.
Afin de bénéficier des bienfaits de la médecine thermale sur le long terme, il est conseillé de réaliser une cure thermale durant 2 à 3 années consécutives.

—————————–

A savoir

Les cures thermales ORL sont indiquées pour les enfants dès 3 ans. Certains établissements thermaux proposent également des espaces de soins dédiés ainsi que des maisons d’enfants à caractère sanitaire afin de les accueillir durant la durée de leurs cures thermales. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement thermal de votre choix afin d’avoir plus d’informations.

—————————-

Les stations thermales françaises ayant l’orientation en voies respiratoires :

Station thermale d’Aix-les-Bains

Station thermale d’Allègre-les-Fumades

Station thermale d’Allevard

Station thermale d’Amélie-les-Bains-Palalda

Station thermale d’Amnéville-les-Thermes

 

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale d’Ax-les-Thermes

Station thermale de Bagnères-de-Bigorre

Station thermale de Bagnols-les-Bains

Station thermale de Station thermale de Barèges

Station thermale de Bourbonne-les-Bains

Station thermale de Cambo-les-Bains

Station thermale de Camoins-les-Bains

Station thermale de Cauterets

Station thermale de Challes-les-Eaux

Station thermale de Digne-les-Bains

Station thermale d’Enghien-les-Bains

Station thermale de Gréoux-les-Bains

Station thermale de Jonzac

Station thermale de La Bourboule

Station thermale du Mont-Dore

Station thermale des Eaux-Bonnes

Station thermale des Eaux-Chaudes

Station thermale de Bagnères-de-Luchon

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur

Station thermale de Molitg-les-Bains

Station thermale de Montbrun-les-Bains

Station thermale de Saint-Amand-les-Eaux

Station thermale de Saint-Gervais-les-Bains

Station thermale de Saint-Honoré-les-Bains

Station thermale de Saint-Lary-Soulan

Station thermale d’Uriage-les-Bains

Station thermale de Vernet-les-Bains

Station thermale de Préchacq-les-Bains

Les vertus de l’eau thermale sont bénéfiques dans la prise en charge de la dystonie thyroïdienne et du goitre : le cas d’Ussat-les-Bains

Le système endocrinien, dont la thyroïde fait partie, peut être soumis à de nombreux dysfonctionnements et entrainer de multiples troubles. Les vertus des eaux thermales d’Ussat-les-Bains, reconnues pour leurs vertus, constituent une véritable aide.

Cure thermale à Ussat les Bains

La station thermale d’Ussat-les-Bains, située dans le département de l’Ariège (région Midi-Pyrénées), est reconnue dans la prise en charge de 3 des 12 affections reconnues par la sécurité sociale : les affections psychosomatiques, gynécologiques et neurologiques.

En raison de la composition du sous-sol pyrénéen, l’eau thermo-minérale de la station possède des caractéristiques physico-chimiques uniques. Plusieurs siècles de pratique thermale à Ussat-les-Bains ont permis de  constater que cette eau est antispasmodique, sédative, équilibrante, reminéralisante et cicatrisante.

Spécificité rare, les vertus de cette eau permettent à l’établissement thermal de prendre en charge certains troubles endocriniens et plus particulièrement la dystonie thyroïdienne et le goitre. L’endocrinologie n’étant pas une orientation thermale à part entière, la prise en charge devra donc être réalisée dans le cadre d’une cure thermale « PSY » (Affections psychosomatiques).

 

Le déroulement d’une cure thermale « endocrinologie » à Ussat-les-Bains.

Durant cette cure thermale, l’ensemble des soins reçu est identique à ceux réalisés durant une cure thermale en Affections Psychosomatiques (massage, bain douche, cure de boisson), seule la douche sous-marine sera adaptée. En effet, lors de ce soin, le patient est immergé dans une baignoire d’eau thermale. Un hydrothérapeute, muni d’un jet manuel à pression variable, dirigera le jet d’eau en fonction de la prescription médicale, dans ce cas, au niveau de la thyroïde.

A la suite d’une cure thermale, de nombreux bénéfices seront observés chez le patient. Celui-ci sera apaisé et ses variations hormonales seront atténuées. Cependant, afin de constater ces effets sur le long terme, il est conseillé de réaliser une cure thermale durant 2 à 3 années de suite.

 

Soulager la névralgie pudendale grâce à la médecine thermale

La névralgie pudendale est une affection douloureuse due à la compression et l’inflammation d’un nerf. La médecine thermale, reconnue pour ses nombreuses vertus et l’absence d’effet secondaire, est une prise en charge globale et efficace de la maladie.

 

Source photo : sante.lefigaro.fr

Source photo : sante.lefigaro.fr

La névralgie pudendale entraine de violentes douleurs au niveau des parties intimes, allant de la verge ou du clitoris  jusqu’à l’anus. Ces douleurs s’accompagnent généralement d’une sensation de brûlure intense, de décharges électriques, de pincements profonds ou bien de tiraillements. Ces symptômes, dus à une irritation des tissus autour du nerf pudendal, sont particulièrement accentués lorsque le patient est en position assise.
Les nombreuses douleurs et gênes quotidiennes, induites par cette maladie, affectent le quotidien du patient ainsi que sa vie professionnelle et intime.

Souvent apparentée à des pathologies urinaires, gynécologiques ou urologiques le diagnostic de la névralgie pudendale peut-être long.  A la suite de celui-ci, des traitements médicaux ou une intervention chirurgicale sont proposés aux patients, sans toutefois que des bénéfices aient été prouvés.

Il est donc intéressant de se tourner vers le thermalisme. En effet, les vertus naturelles de l’eau thermale sont reconnues dans la prise en charge de cette affection. Les vertus apaisantes, antalgiques et anti-inflammatoires de l’eau permettent de soulager efficacement le patient et cela sans effet secondaire.

Les cures thermales pour soulager des névralgies pudendales :

L’établissement thermal de Néris-les-Bains a mis en place une cure thermale dédiée à la névralgie pudendale, véritable prise en charge globale du patient.
Ce séjour se compose de soins thermaux (bains, douches, cure de boisson, piscine…) à visés neurologiques ainsi que d’un module spécifique ayant pour objectif de réduire le stress, l’anxiété et l’isolement du curiste.

Au programme du module supplémentaire :

  • séances de sophrologie,
  • séance de Chi Gong,
  • modelages des pieds,
  • séance d’échange avec un médecin,
  • séances d’expression libre,
  • groupe de parole ouvert aux aidants avec une psychologue,
  • conférence médicale

Cette cure thermale se déroule sur inscription durant certaines périodes. Nous vous invitons à contacter le centre thermal pour plus d’informations.
Ce module dure 3 semaines et se réalise en parallèle d’une cure thermale conventionnée. Son coût est de 220 euros (non pris en charge par la sécurité sociale).

Les cures thermales ayant une orientation en neurologie sont préconisées dans la prise en charge de l’inflammation du nerf pudendal.

Les thermes d’Ussat-les-Bains
Les thermes de Lamalou-les-Bains

Afin de bénéficier d’un séjour en cure thermale et d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale et doit être d’une durée de 18 jours consécutifs.

Le programme Educ’Arthrose à retrouver dans la station thermale du Grand Dax

L’arthrose est une pathologie chronique affectant plus de 10 millions de personnes en France. Face à cette situation, la station thermale du Grand Dax, spécialisée dans la prise en charge de l’arthrose, a mis en place un programme d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) : Educ’Arthrose.

Cure thermale à Dax

Qu’est ce que l’arthrose ?

L’arthrose est un des rhumatismes les plus répandus. Il touche principalement les mains (rhizarthrose), les hanches (coxarthrose), les genoux (gonarthrose), les cervicales et la colonne vertébrale. Cette pathologie chronique provient d’une usure du cartilage et des articulations. En effet, les articulations sont soumises à d’importantes tensions et compressions tout au long de la vie, ce qui entraine un processus dégénératif augmentant avec l’âge.  L’arthrose détruit progressivement le cartilage (tissu recouvrant les extrémités osseuses) jusqu’à créer une inflammation douloureuse rendant les mouvements difficiles. Des traitements sont mis en place afin de diminuer les douleurs mais malheureusement ils ne permettent pas d’en ralentir l’évolution.

Comme l’a démontré l’étude Thermarthrose, les eaux thermales permettent de soulager les douleurs et d’améliorer la souplesse des tissus.

Le programme Educ’Arthrose :

Ce programme a été conçu par un groupe de professionnels de la santé (médecins, diététiciens, kinésithérapeutes, enseignants en activité physique adaptée et infirmières) avec le soutien des directeurs des établissements thermaux de la station. Ce programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) est destiné aux personnes souffrantes d’arthrose et souhaitant s’informer sur le comportement le plus adapté face à la maladie.

Le coût du programme d’ETP est de 150 € pour les 3 semaines. Attention, ce module n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Ce programme comporte 6 ateliers qui sont réalisés en petit groupe au sein de l’Institut du thermalisme de la ville de Dax :

« Il était une fois l’arthrose »

« Même pas mal » (des traitements sans médicament)

« Je mange donc je suis »

« Je soutiens mes articulations »

« J’économise mes jointures »

« Je bouge mon arthrose »

En complément à ces ateliers, on retrouvera :

  • Une consultation médicale à l’arrivée,
  • Un premier bilan éducatif partagé avec une infirmière,
  • Un deuxième bilan éducatif partagé avec une infirmière,
  • Une consultation médicale en fin de cure thermale,
  • Un troisième bilan, 3 mois après la fin de la cure thermale.

Le programme ETP Educ’Arthrose est réalisé en parallèle d’une cure thermale conventionnée en rhumatologie, au sein d’un des établissements thermaux du Grand Dax.

Pourquoi réaliser un programme d’ETP en parallèle de sa cure thermale ?

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a été définie en 1998 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme un « processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient ».

L’objectif des différents ateliers mis en place et :

  • de faire comprendre au patient sa maladie.
  • de lui permettre d’acquérir des compétences et des savoirs concernant l’arthrose et ses traitements.
  • de permettre au  patient de devenir plus autonome.
  • d’aider le patient à maintenir sa qualité de vie au quotidien.

Le calendrier des sessions 2019 :

  • du 9 au 28 septembre.
  • du 14 octobre au 2 novembre.
  • du 4 au 23 novembre.

Les établissements thermaux du Grand Dax proposant ce programme :

Les Thermes Bérot
Les Thermes Borda
Les Thermes Les Ecureuils
Les Thermes des Arènes
Les Thermes de l’Avenue
Les Thermes Saint-Pierre
Les Thermes Régina
Les Thermes Grand Hôtel
Les Thermes Sourcéo
Les Thermes Christus
Les Thermes des Chênes

Pour avoir plus de renseignements ou réserver votre programme, nous vous invitons à contacter directement l’établissement thermal de votre choix.

Le thermalisme pour apaiser les séquelles du zona

Le zona est une infection virale pouvant laisser, dans certains cas, de douloureuses séquelles. La médecine thermale se présente alors comme une alternative naturelle permettant de soulager les douleurs.

Source photo :  www.santemagazine.fr

Source photo : www.santemagazine.fr

Le zona

Le zona est une infection virale due à la réactivation du virus de la varicelle. Il entraine l’apparition de vésicules rouges localisées, de la fièvre ainsi que des maux de tête.  Ces lésions peuvent être suivies d’une diffusion virale dans les nerfs sensitifs, responsable de lésions neurologiques expliquant les douleurs qui précèdent, accompagnent et persistent après l’éruption. Une consultation médicale est indispensable afin de mettre en place un traitement adapté et ainsi éviter toutes complications. Dans la majeure partie des cas, le zona disparait au bout de quelques semaines.

Toutefois, chez certaines personnes, des douleurs intenses persistent après la guérison, on parlera alors de névralgies zostériennes.Des traitements médicaux sont mis en place afin de contenir les séquelles mais leur efficacité reste limitée. La cure thermale est alors une solution intéressante dans la prise en charge de ces douleurs.

 

Pourquoi faire une cure thermale « neurologie »  à la suite d’un zona ?

La réalisation d’une cure thermale en « neurologie » est une alternative naturelle qui n’aura aucun effet secondaire sur l’organisme. Elle permettra de soulager les douleurs chroniques dans les zones où les éruptions cutanées sont survenues.

Durant la cure thermale, plusieurs soins à base d’eau thermale seront mis en place afin d’apaiser les douleurs du patient :

  • Bains avec ou sans douches sous-marine,
  • Douches au jet,
  • Pulvérisations,
  • Applications de boues,
  • Mobilisations et massages des membres sous l’eau.

 

Où faire une cure thermale en France, à la suite d’un zona ?

En France, 2 stations thermales prennent en charge les séquelles de zona :

Les thermes d’Ussat-les-Bains

Les thermes de Néris-les-Bains

 

L’eau thermale pour vaincre les aphtes à répétition

Les aphtes sont des affections bucco-dentaires bénignes mais extrêmement désagréables et gênantes, notamment lorsqu’elles deviennent récurrentes. La cure thermale est alors une alternative naturelle et idéale qui permettra de soulager la muqueuse buccale en douceur et sans engendrer d’effet secondaire.

Source photo : www.unimutuelles.fr

Source photo : www.unimutuelles.fr

La médecine thermale est une alternative vertueuse pour de très nombreuses pathologies, comme les affections des muqueuses bucco-linguales (AMB). Moins représentée que des orientations comme la rhumatologie ou les voies respiratoires, la cure thermale en AMB est très bénéfique. En effet, les nombreuses vertus des eaux thermales permettent de soulager en profondeur les muqueuses buccales soumises à de multiples agressions, tel que les aphtes.

Les aphtes sont des ulcérations qui se développent sur les joues, le palais, la langue, les gencives. D’une taille de 2 à 10 mm, ils présentent un fond jaunâtre ou grisâtre bien rond, à bords nets, entouré d’une inflammation rouge vif très douloureuse.
Chez certaines personnes, ils sont très fréquents et entrainent l’apparition de nombreuses lésions dont l’origine n’est pas encore certaine, on parlera alors d’aphtose récidivante. Il est conseillé de consulter un médecin afin d’établir un diagnostic et d’écarter toutes complications, notamment lorsque les poussées sont très fréquentes et s’accompagnent d’une multitude d’aphtes. Dans les pathologies les plus avancées, c’est une dizaine d’aphtes qui surviennent simultanément et qui entraînent une gêne et d’importantes douleurs au quotidien.

Une cure thermale est une démarche médicale qui doit fait l’objet d’une prescription (par un médecin traitant ou spécialiste) afin d’être prise en charge, en partie, par la sécurité sociale. Elle pourra être réalisée à la suite d’échecs face aux traitements ou dans l’optique d’une alternative plus naturelle.

Durant les 3 semaines de cure thermale, le curiste recevra différents soins quotidiens tels que :

  • La cure de boisson,
  • Le bain de bouche,
  • La douche gingivale,
  • La douche filiforme,
  • L’humage-nébulisation,
  • Les bains,
  • La cure de boisson,
  • La pulvérisation de la cavité buccale.

 

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Ces soins thermaux en hydrothérapie ont pour objectifs :

  • d’apaiser l’inflammation buccale,
  • de nettoyer les tissus de la muqueuse en profondeur,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • de prévenir la réapparition des aphtes.

 

Dix stations thermales françaises ont l’orientation en Affections des muqueuses bucco-linguales :

Les thermes de Rochefort

Les thermes d’Avène-les-Bains

Les thermes de la Roche-Posay

Les thermes d’Uriage-les-Bains

Les Thermes Marlioz de Aix-les-Bains

Les thermes de Castera-Verduzan

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains

Les thermes de La Bourboule

Les thermes de Fumades-Allègre

Les thermes de Molitg-les-bains

—–

La cure thermale en AMB est également indiquée dans la prise en charge des pathologies comme :

Estomper ses vergetures à l’aide du thermalisme

Totalement bénignes, les vergetures sont malheureusement à l’origine de nombreux complexes et sont difficiles à supprimer. Certaines méthodes, comme le thermalisme, permettent cependant de les atténuer. 

Source : www.1tempspourmapeau.info/vergetures/

Source : www.1tempspourmapeau.info/vergetures/

Les vergetures sont des stries visibles disposées en lignes parallèles sur la peau. Elles ressemblent à de petites fissures, comparables à des cicatrices de couleur rouge violacée, qui s’éclaircissent avec le temps pour devenir blanches et nacrées. Les vergetures proviennent de la rupture spontanée des fibres élastiques du derme profond. Elles surviennent dès lors qu’un étirement trop violent de la peau se produit (grossesse, prise ou perte de poids importante, croissance) ou à la suite de la prise de certains traitements médicaux. On retrouvera ces lésions cutanées généralement au niveau du ventre, de la poitrine, des bras, des fesses et des cuisses.

Les vergetures n’ont aucun impact sur la santé. Malheureusement, leur aspect jugé inesthétique peut parfois provoquer une gêne importante voire des complexes chez certaines personnes. Si aucun traitement ne peut les faire disparaître en totalité, la cure thermale permettra d’améliorer la santé de la peau, de stimuler la cicatrisation et de prévenir la formation de nouvelles vergetures.

En effet, la cure thermale est une alternative médicale naturelle offrant de nombreuses vertus dermatologiques. Les eaux thermales sont riches en minéraux et oligoéléments. Elles ont une action réparatrice, régénératrice, hydratante et apaisante sur la peau.

Lors du séjour en cure thermale, les différents soins d’hydrothérapies réalisés auront pour objectifs :

  • de nettoyer en profondeur l’épiderme,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • d’atténuer les cicatrices,
  • de restaurer et de régénérer les tissus,
  • d’améliorer visiblement la qualité de la peau.

A la suite d’un séjour en eau thermale, les cicatrices laissées par les vergetures seront atténuées et les effets bénéfiques sur le moral du patient ne tarderont pas à se faire ressentir.

Les établissements thermaux français suivant disposent de l’agrément en dermatologie et accueillent des patients dans le cadre d’une cure thermale conventionnée :

Les thermes de Rochefort

Les thermes d’Avène les Bains

Les thermes de La Roche-Posay

Les thermes d’Uriage les Bains

Les thermes de Neyrac les Bains

Les thermes de Saint Gervais les Bains

Les thermes de La Bourboule

Les thermes de Fumades

Les thermes de Molitg-les-Bains

 La cure thermale est une alternative médicale naturelle qui permettra d’atténuer les vergetures et d’améliorer l’aspect de la peau. En aucun cas elle ne supprimera les lésions de façon définitive.

Zoom sur la cure thermale « fertilité » de Salies-de-Béarn

Le traitement de la stérilité féminine par l’eau thermale a fait la renommée  de Salies-de-Béarn. La composition de ses eaux thermales, unique au monde, lui permet d’accompagner les femmes dans leur désir de grossesse.

bearn

Source photo : www.salies-de-bearn.fr

L’infertilité est de plus en plus présente chez les couples et l’assistance médicale à la procréation est en nette augmentation. Malheureusement, dans certains cas, cette infertilité reste inexpliquée et les échecs aux traitements se multiplient. La cure thermale se présente alors comme la solution de la dernière chance.

La station thermale de Salies-de-Béarn, située dans le Sud-Ouest de la France, est reconnue pour son eau thermale unique au monde. En effet, elle est composée de 26 éléments minéraux et oligo-éléments. Elle possède également la particularité d’être dix fois plus salée que l’eau de mer. Cela lui confère des propriétés médicinales uniques. Les nombreuses vertus de cette eau sont indiquées dans le traitement des pathologies liées à la rhumatologie, aux troubles du développement chez l’enfant, à la gynécologie et plus particulièrement à la stérilité féminine.

Depuis l’ouverture de ce centre thermal en 1857, de nombreuses femmes en poussent les portes dans l’espoir de connaître la maternité. Non sans raison car plusieurs d’entre-elles deviennent mamans, chaque année, dans les mois qui suivent leur séjour thermal.

L’infertilité et la prise en charge thermale à Salies-de-Béarn.

La cure thermale « infertilité » de Salies-de-Béarn se déroule lors  d’une cure thermale en gynécologie. Dans le cadre d’un remboursement par la sécurité sociale et la mutuelle, celle-ci durera 3 semaines. Cette cure thermale peut être prescrite par un médecin spécialiste (gynécologue, endocrinologue) ou par un médecin généraliste.

La cure thermale a des effets bénéfiques sur les différents facteurs pouvant expliquer une infertilité et certains échecs médicaux. On retrouvera les troubles de l’ovulation, les anomalies des trompes, les causes cervicales ou encore l’endométriose.

Les différents soins thermaux ont pour objectifs de restaurer la fertilité en se basant sur l’ensemble des vertus des eaux thermales :

  • La stimulation de la sécrétion d’hormone féminine,
  • L’apaisement des sécheresses et des douleurs au niveau des muqueuses génitales,
  • L’amélioration de la qualité de la glaire cervicale.

Quels sont les soins de la cure thermale « infertilité » à Salies-de-Béarn ?

La cure thermale est une prise en charge globale. Elle se base sur différents soins d’hydrothérapies, à visées locales ou générales :

  • L’irrigation vaginale,
  • Les bains thermaux,
  • Les compresses d’eau thermale,
  • La douche au jet.
Source : www.salies-de-bearn.fr

Source : www.salies-de-bearn.fr

Cette prise en charge comporte également un accompagnement psychologique individuel, notamment via un suivi hebdomadaire par une infirmière.

Le cadre relaxant de la cure aide à réduire le stress et les tensions générées. Les rencontres avec d’autres femmes dans des situations similaires donnent lieu à de nombreux échanges et aident la patiente dans son cheminement.

Malgré le fait qu’il n’existe pas de consensus scientifique, les patientes ayant suivi une cure thermale à Salies-de-Béarn ont noté un réel changement de leur état de santé. Toutefois, il est important d’être conscient que la survenue d’une grossesse n’est pas systématique à la suite d’un séjour en eau thermale.

Un séjour en eau thermale est également préconisé dans l’accompagnement du processus de Fécondation In Vitro. En France, plusieurs stations thermales sont indiquées dans la prise en charge des différentes affections gynécologiques.

On retrouvera :

 

Les Thermes de La Léchère-Les-Bains

Les Thermes de Bagnoles-de-l’Orne

Les Thermes de Luz-Saint-Sauveur

Les Thermes de Ussat-Les-Bains

Les Thermes de Salies-du-Salat

Les Thermes de Évaux-Les-Bains

Les Thermes de Bourbon l’Archambault

Les Thermes de Luxeuil-Les-bains

Les Thermes de Challes-Les-Eaux

Les Thermes de Salins-Les-Bains

Les Thermes Sarrailh – Grand Dax

 

Source vidéo : Emission Télématin – France 2.

Soulager votre lombalgie efficacement ? C’est possible en cure thermale.

La lombalgie est le mal de dos du siècle. C’est une pathologie très répandue pour laquelle une prise en charge est nécessaire. Chez certaines personnes, ce mal de dos s’installe cependant de façon permanente et les traitements médicaux peinent à le soulager.  De ce fait, pourquoi ne se tourner vers une alternative douce, naturelle, sans effet secondaire et efficace ? Rendez-vous en cure thermale pour soulager ces maux et retrouver un quotidien plus serein.

Source photo : www.lejournaldeleco.fr

Source photo : www.lejournaldeleco.fr

La lombalgie se manifeste par de violentes douleurs lombaires, descendant au niveau des fesses, à l’arrière des cuisses et s’étirant jusqu’aux genoux.
Une consultation médicale est recommandée afin d’écarter toutes complications. En effet, dans certains cas, la lombalgie devient chronique (d’une durée de plus de 3 mois) et la prise d’un traitement médical ne soulage plus le patient.
Les douleurs permanentes engendrées ont d’importantes répercussions physiques (des difficultés pour se déplacer et pour soulever des charges) et psychologiques (anxiété, stress, pessimisme…). La vie personnelle et professionnelle du patient en est fortement impactée.

Les origines d’une lombalgie sont nombreuses.

Cette douleur lombaire, qui va de la gêne modérée à la douleur intense, peut avoir de multiples origines. On retrouvera généralement :

  • le stress,
  • le faux mouvement,
  • le port d’une charge trop importante,
  • une mauvaise position,
  • un surpoids ou une obésité,
  • une importante sédentarité,
  • une absence de pratique sportive.

La cure thermale pour soulager efficacement et naturellement une lombalgie.

Si la douleur persiste malgré la pratique d’une activité sportive douce et adaptée, la prise de différents traitements antalgiques et les rendez-vous chez des kinésithérapeutes.

Pourquoi ne pas songer aux bienfaits de la médecine thermale ?

Une alternative douce, naturelle et sans effet secondaire permettant d’être soulagé de façon durable.

Le thermalisme, une prise en charge globale de 3 semaines :

L’incroyable richesse en minéraux de l’eau thermale lui confère des vertus thérapeutiques uniques : antalgique, anti-inflammatoire, décontractante, relaxante et stimulante.

  1. Les soins de balnéothérapie et les massages réalisés par des professionnels contribuent à soulager la douleur et l’inflammation.
  2. Les exercices en piscine et la gymnastique adaptée avec un kinésithérapeute donnent des clés pour réapprendre à bouger sans se faire mal.
  3. Pour aller plus loin dans la prise en charge, certains établissements proposent des modules complémentaires (accompagnement éducatif, ateliers de correction de posture, ergothérapie, gymnastique adaptée). L’objectif de ces modules est d’apprendre aux curistes les bons gestes et les bonnes pratiques du quotidien pour limiter les récidives.

Les soins proposés durant une cure thermale « lombalgie ».

  • Bains d’eau et de boue thermale en baignoire ou en piscine.
  • Douches et jets sous-marins.
  • Application locale de boue thermale.
  • Massage sous eau thermale.
  • Séances de kinésithérapie individuelles ou collectives, en piscine de mobilisation.

Soins thermaux pour soulager la lombalgieSource photo : www.thermes-dax.com & www.chainethermale.fr

 

Quelle sera votre prochaine destination de cure thermale ?

Dans les Landes (Région Aquitaine) ? Dans la station thermale du Grand Dax qui propose, au sein de ses six établissements, un module complémentaire « programme d’éducation à la santé lombalgie ».(Les Thermes des Arènes, les Thermes du Grand Hôtel, les Thermes du Régina, les Thermes de Christus, les Thermes des Chênes et les Thermes Sourcéo). Ce module va de pair avec une cure thermale en rhumatologie et propose différents ateliers. Son objectif est de soulager les douleurs en aidant les curistes à retrouver une meilleure mobilité pour améliorer le confort de sa vie quotidienne.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

En Savoie (région Rhône-Alpes) ? Au sein de la station thermale d’Aix les Bains qui propose un module complémentaire pour une cure thermale en rhumatologie. Ce programme permet de démultiplier les bienfaits de la cure. Il comprend des cours de gymnastique et des ateliers de santé.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Dans le Puy-de-Dôme  (Région Auvergne) ? Au sein de la station thermale du Mont Dore qui propose un module de soins complémentaires pour une cure thermale en rhumatologie. Au programme, un atelier d’ergonomie, un atelier diététique et des soins décontractant.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

Dans les stations thermales de Châtel-Guyon ou de Royat-Chamalières qui proposent une cure thermale conventionnée pour les lombalgies chroniques dues à l’arthrose.

 

L’ensemble des établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie sont recommandés pour soulager les douleurs liées à une lombalgie.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur, une destination thermale.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est connue pour sa lavande, ses calanques, ses cigales et son soleil… Mais c’est aussi une destination de santé grâce à son savoir-faire thermal.  Vous souffrez de problèmes rhumatologiques ou respiratoires ? Cette destination est faite pour vous.

Source photo : www.lexpress.fr

Source photo : www.lexpress.fr

Située sur les bords de la Méditerranée, au pied des Alpes du Sud, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) est une destination de cure idéale. Entre les bienfaits de l’eau thermale et du climat, un séjour en cure sera une véritable coupure avec le quotidien. Toutes les caractéristiques seront donc réunies afin de permettre aux curistes de bénéficier au maximum des vertus de l’eau thermale.

La composition des sols de la région permet à l’eau de source qui y chemine de se charger en sels minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le calcium ou le magnésium. La composition unique de ses eaux confère des vertus apaisantes et anti-inflammatoires aux 4 stations thermales de la région. Ces vertus seront idéales pour soulager les affections en rhumatologie et voies respiratoires.

Faire une cure thermale en PACA.

L’ensemble des établissements, de la région propose des cures thermales conventionnées. Afin de bénéficier d’un remboursement  partiel de votre cure thermale celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Dès lors, vous pourrez réserver votre séjour de 3 semaines dans l’établissement choisi.

Il est possible que votre état de santé nécessite un double traitement thermal. Votre médecin, lors de la prescription, indiquera donc dans le formulaire de prise en charge les 2 orientations nécessaires. Ainsi, vous bénéficierez d’une cure rhumatologie + voies respiratoires ou voies respiratoires + rhumatologie.

Prendre du temps pour soi lors d’une mini-cure thermale en PACA.

Pourquoi de ne pas profiter d’un séjour dans cette région pour goûter aux bienfaits des eaux thermales ? Que ce soit pour 2 ou 10 jours, des courts-séjours ou des mini-cures thermales existent dans toutes les stations.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Les stations thermales de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur :

 

 Toutes les stations sont indiquées pour des cures thermales conventionnées en rhumatologie et/ou voies respiratoires.

  

Les thermes de Digne-les-Bains sont situés au cœur des Alpes de Haute-Provence. On y retrouvera des séjours de prévention pour les 2 orientations, allant de 3 à 6 jours.

Les thermes de Gréoux-les-Bains sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence et aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon.On y retrouvera des mini-cures thermales pour le « Mal de Dos » ou la « Slow santé » d’une durée de 6 jours.

 Les thermes de Camoin-les-bains dans un quartier de la ville de Marseille. Cet établissement propose des courts-séjours thermaux allant d’une demi journée à 6 jours.

Les thermes de Berthemont-les-Bains sont situés dans les Alpes-Maritimes, aux portes du Parc National du Mercantour. Cet établissement thermal propose des mini-séjours thermaux de 6 ou 12 jours.

 Les courts séjours et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Durant votre séjour en eau thermale, n’hésitez pas à profiter des attraits touristiques de la région. Le cadre relaxant des établissements thermaux, les activités en dehors de la cure et le repos sont des facteurs permettant de réduire le stress. L’environnement de la cure est important. Il permet de s’éloigner quelque temps des soucis quotidiens et de ce fait, de bénéficier au maximum des bienfaits de la médecine thermale.

 

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com