Estomper ses vergetures à l’aide du thermalisme

Totalement bénignes, les vergetures sont malheureusement à l’origine de nombreux complexes et sont difficiles à supprimer. Certaines méthodes, comme le thermalisme, permettent cependant de les atténuer. 

Source : www.1tempspourmapeau.info/vergetures/

Source : www.1tempspourmapeau.info/vergetures/

Les vergetures sont des stries visibles disposées en lignes parallèles sur la peau. Elles ressemblent à de petites fissures, comparables à des cicatrices de couleur rouge violacée, qui s’éclaircissent avec le temps pour devenir blanches et nacrées. Les vergetures proviennent de la rupture spontanée des fibres élastiques du derme profond. Elles surviennent dès lors qu’un étirement trop violent de la peau se produit (grossesse, prise ou perte de poids importante, croissance) ou à la suite de la prise de certains traitements médicaux. On retrouvera ces lésions cutanées généralement au niveau du ventre, de la poitrine, des bras, des fesses et des cuisses.

Les vergetures n’ont aucun impact sur la santé. Malheureusement, leur aspect jugé inesthétique peut parfois provoquer une gêne importante voire des complexes chez certaines personnes. Si aucun traitement ne peut les faire disparaître en totalité, la cure thermale permettra d’améliorer la santé de la peau, de stimuler la cicatrisation et de prévenir la formation de nouvelles vergetures.

En effet, la cure thermale est une alternative médicale naturelle offrant de nombreuses vertus dermatologiques. Les eaux thermales sont riches en minéraux et oligoéléments. Elles ont une action réparatrice, régénératrice, hydratante et apaisante sur la peau.

Lors du séjour en cure thermale, les différents soins d’hydrothérapies réalisés auront pour objectifs :

  • de nettoyer en profondeur l’épiderme,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • d’atténuer les cicatrices,
  • de restaurer et de régénérer les tissus,
  • d’améliorer visiblement la qualité de la peau.

A la suite d’un séjour en eau thermale, les cicatrices laissées par les vergetures seront atténuées et les effets bénéfiques sur le moral du patient ne tarderont pas à se faire ressentir.

Les établissements thermaux français suivant disposent de l’agrément en dermatologie et accueillent des patients dans le cadre d’une cure thermale conventionnée :

Les thermes de Rochefort

Les thermes d’Avène les Bains

Les thermes de La Roche-Posay

Les thermes d’Uriage les Bains

Les thermes de Neyrac les Bains

Les thermes de Saint Gervais les Bains

Les thermes de La Bourboule

Les thermes de Fumades

Les thermes de Molitg-les-Bains

 La cure thermale est une alternative médicale naturelle qui permettra d’atténuer les vergetures et d’améliorer l’aspect de la peau. En aucun cas elle ne supprimera les lésions de façon définitive.

Zoom sur la cure thermale « fertilité » de Salies-de-Béarn

Le traitement de la stérilité féminine par l’eau thermale a fait la renommée  de Salies-de-Béarn. La composition de ses eaux thermales, unique au monde, lui permet d’accompagner les femmes dans leur désir de grossesse.

bearn

Source photo : www.salies-de-bearn.fr

L’infertilité est de plus en plus présente chez les couples et l’assistance médicale à la procréation est en nette augmentation. Malheureusement, dans certains cas, cette infertilité reste inexpliquée et les échecs aux traitements se multiplient. La cure thermale se présente alors comme la solution de la dernière chance.

La station thermale de Salies-de-Béarn, située dans le Sud-Ouest de la France, est reconnue pour son eau thermale unique au monde. En effet, elle est composée de 26 éléments minéraux et oligo-éléments. Elle possède également la particularité d’être dix fois plus salée que l’eau de mer. Cela lui confère des propriétés médicinales uniques. Les nombreuses vertus de cette eau sont indiquées dans le traitement des pathologies liées à la rhumatologie, aux troubles du développement chez l’enfant, à la gynécologie et plus particulièrement à la stérilité féminine.

Depuis l’ouverture de ce centre thermal en 1857, de nombreuses femmes en poussent les portes dans l’espoir de connaître la maternité. Non sans raison car plusieurs d’entre-elles deviennent mamans, chaque année, dans les mois qui suivent leur séjour thermal.

L’infertilité et la prise en charge thermale à Salies-de-Béarn.

La cure thermale « infertilité » de Salies-de-Béarn se déroule lors  d’une cure thermale en gynécologie. Dans le cadre d’un remboursement par la sécurité sociale et la mutuelle, celle-ci durera 3 semaines. Cette cure thermale peut être prescrite par un médecin spécialiste (gynécologue, endocrinologue) ou par un médecin généraliste.

La cure thermale a des effets bénéfiques sur les différents facteurs pouvant expliquer une infertilité et certains échecs médicaux. On retrouvera les troubles de l’ovulation, les anomalies des trompes, les causes cervicales ou encore l’endométriose.

Les différents soins thermaux ont pour objectifs de restaurer la fertilité en se basant sur l’ensemble des vertus des eaux thermales :

  • La stimulation de la sécrétion d’hormone féminine,
  • L’apaisement des sécheresses et des douleurs au niveau des muqueuses génitales,
  • L’amélioration de la qualité de la glaire cervicale.

Quels sont les soins de la cure thermale « infertilité » à Salies-de-Béarn ?

La cure thermale est une prise en charge globale. Elle se base sur différents soins d’hydrothérapies, à visées locales ou générales :

  • L’irrigation vaginale,
  • Les bains thermaux,
  • Les compresses d’eau thermale,
  • La douche au jet.
Source : www.salies-de-bearn.fr

Source : www.salies-de-bearn.fr

Cette prise en charge comporte également un accompagnement psychologique individuel, notamment via un suivi hebdomadaire par une infirmière.

Le cadre relaxant de la cure aide à réduire le stress et les tensions générées. Les rencontres avec d’autres femmes dans des situations similaires donnent lieu à de nombreux échanges et aident la patiente dans son cheminement.

Malgré le fait qu’il n’existe pas de consensus scientifique, les patientes ayant suivi une cure thermale à Salies-de-Béarn ont noté un réel changement de leur état de santé. Toutefois, il est important d’être conscient que la survenue d’une grossesse n’est pas systématique à la suite d’un séjour en eau thermale.

Un séjour en eau thermale est également préconisé dans l’accompagnement du processus de Fécondation In Vitro. En France, plusieurs stations thermales sont indiquées dans la prise en charge des différentes affections gynécologiques.

On retrouvera :

 

Les Thermes de La Léchère-Les-Bains

Les Thermes de Bagnoles-de-l’Orne

Les Thermes de Luz-Saint-Sauveur

Les Thermes de Ussat-Les-Bains

Les Thermes de Salies-du-Salat

Les Thermes de Évaux-Les-Bains

Les Thermes de Bourbon l’Archambault

Les Thermes de Luxeuil-Les-bains

Les Thermes de Challes-Les-Eaux

Les Thermes de Salins-Les-Bains

Les Thermes Sarrailh – Grand Dax

 

Source vidéo : Emission Télématin – France 2.

Soulager votre lombalgie efficacement ? C’est possible en cure thermale.

La lombalgie est le mal de dos du siècle. C’est une pathologie très répandue pour laquelle une prise en charge est nécessaire. Chez certaines personnes, ce mal de dos s’installe cependant de façon permanente et les traitements médicaux peinent à le soulager.  De ce fait, pourquoi ne se tourner vers une alternative douce, naturelle, sans effet secondaire et efficace ? Rendez-vous en cure thermale pour soulager ces maux et retrouver un quotidien plus serein.

Source photo : www.lejournaldeleco.fr

Source photo : www.lejournaldeleco.fr

La lombalgie se manifeste par de violentes douleurs lombaires, descendant au niveau des fesses, à l’arrière des cuisses et s’étirant jusqu’aux genoux.
Une consultation médicale est recommandée afin d’écarter toutes complications. En effet, dans certains cas, la lombalgie devient chronique (d’une durée de plus de 3 mois) et la prise d’un traitement médical ne soulage plus le patient.
Les douleurs permanentes engendrées ont d’importantes répercussions physiques (des difficultés pour se déplacer et pour soulever des charges) et psychologiques (anxiété, stress, pessimisme…). La vie personnelle et professionnelle du patient en est fortement impactée.

Les origines d’une lombalgie sont nombreuses.

Cette douleur lombaire, qui va de la gêne modérée à la douleur intense, peut avoir de multiples origines. On retrouvera généralement :

  • le stress,
  • le faux mouvement,
  • le port d’une charge trop importante,
  • une mauvaise position,
  • un surpoids ou une obésité,
  • une importante sédentarité,
  • une absence de pratique sportive.

La cure thermale pour soulager efficacement et naturellement une lombalgie.

Si la douleur persiste malgré la pratique d’une activité sportive douce et adaptée, la prise de différents traitements antalgiques et les rendez-vous chez des kinésithérapeutes.

Pourquoi ne pas songer aux bienfaits de la médecine thermale ?

Une alternative douce, naturelle et sans effet secondaire permettant d’être soulagé de façon durable.

Le thermalisme, une prise en charge globale de 3 semaines :

L’incroyable richesse en minéraux de l’eau thermale lui confère des vertus thérapeutiques uniques : antalgique, anti-inflammatoire, décontractante, relaxante et stimulante.

  1. Les soins de balnéothérapie et les massages réalisés par des professionnels contribuent à soulager la douleur et l’inflammation.
  2. Les exercices en piscine et la gymnastique adaptée avec un kinésithérapeute donnent des clés pour réapprendre à bouger sans se faire mal.
  3. Pour aller plus loin dans la prise en charge, certains établissements proposent des modules complémentaires (accompagnement éducatif, ateliers de correction de posture, ergothérapie, gymnastique adaptée). L’objectif de ces modules est d’apprendre aux curistes les bons gestes et les bonnes pratiques du quotidien pour limiter les récidives.

Les soins proposés durant une cure thermale « lombalgie ».

  • Bains d’eau et de boue thermale en baignoire ou en piscine.
  • Douches et jets sous-marins.
  • Application locale de boue thermale.
  • Massage sous eau thermale.
  • Séances de kinésithérapie individuelles ou collectives, en piscine de mobilisation.

Soins thermaux pour soulager la lombalgieSource photo : www.thermes-dax.com & www.chainethermale.fr

 

Quelle sera votre prochaine destination de cure thermale ?

Dans les Landes (Région Aquitaine) ? Dans la station thermale du Grand Dax qui propose, au sein de ses six établissements, un module complémentaire « programme d’éducation à la santé lombalgie ».(Les Thermes des Arènes, les Thermes du Grand Hôtel, les Thermes du Régina, les Thermes de Christus, les Thermes des Chênes et les Thermes Sourcéo). Ce module va de pair avec une cure thermale en rhumatologie et propose différents ateliers. Son objectif est de soulager les douleurs en aidant les curistes à retrouver une meilleure mobilité pour améliorer le confort de sa vie quotidienne.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

En Savoie (région Rhône-Alpes) ? Au sein de la station thermale d’Aix les Bains qui propose un module complémentaire pour une cure thermale en rhumatologie. Ce programme permet de démultiplier les bienfaits de la cure. Il comprend des cours de gymnastique et des ateliers de santé.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Dans le Puy-de-Dôme  (Région Auvergne) ? Au sein de la station thermale du Mont Dore qui propose un module de soins complémentaires pour une cure thermale en rhumatologie. Au programme, un atelier d’ergonomie, un atelier diététique et des soins décontractant.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

Dans les stations thermales de Châtel-Guyon ou de Royat-Chamalières qui proposent une cure thermale conventionnée pour les lombalgies chroniques dues à l’arthrose.

 

L’ensemble des établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie sont recommandés pour soulager les douleurs liées à une lombalgie.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur, une destination thermale.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est connue pour sa lavande, ses calanques, ses cigales et son soleil… Mais c’est aussi une destination de santé grâce à son savoir-faire thermal.  Vous souffrez de problèmes rhumatologiques ou respiratoires ? Cette destination est faite pour vous.

Source photo : www.lexpress.fr

Source photo : www.lexpress.fr

Située sur les bords de la Méditerranée, au pied des Alpes du Sud, la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) est une destination de cure idéale. Entre les bienfaits de l’eau thermale et du climat, un séjour en cure sera une véritable coupure avec le quotidien. Toutes les caractéristiques seront donc réunies afin de permettre aux curistes de bénéficier au maximum des vertus de l’eau thermale.

La composition des sols de la région permet à l’eau de source qui y chemine de se charger en sels minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le calcium ou le magnésium. La composition unique de ses eaux confère des vertus apaisantes et anti-inflammatoires aux 4 stations thermales de la région. Ces vertus seront idéales pour soulager les affections en rhumatologie et voies respiratoires.

Faire une cure thermale en PACA.

L’ensemble des établissements, de la région propose des cures thermales conventionnées. Afin de bénéficier d’un remboursement  partiel de votre cure thermale celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste). Dès lors, vous pourrez réserver votre séjour de 3 semaines dans l’établissement choisi.

Il est possible que votre état de santé nécessite un double traitement thermal. Votre médecin, lors de la prescription, indiquera donc dans le formulaire de prise en charge les 2 orientations nécessaires. Ainsi, vous bénéficierez d’une cure rhumatologie + voies respiratoires ou voies respiratoires + rhumatologie.

Prendre du temps pour soi lors d’une mini-cure thermale en PACA.

Pourquoi de ne pas profiter d’un séjour dans cette région pour goûter aux bienfaits des eaux thermales ? Que ce soit pour 2 ou 10 jours, des courts-séjours ou des mini-cures thermales existent dans toutes les stations.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Les stations thermales de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur :

 

 Toutes les stations sont indiquées pour des cures thermales conventionnées en rhumatologie et/ou voies respiratoires.

  

Les thermes de Digne-les-Bains sont situés au cœur des Alpes de Haute-Provence. On y retrouvera des séjours de prévention pour les 2 orientations, allant de 3 à 6 jours.

Les thermes de Gréoux-les-Bains sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence et aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon.On y retrouvera des mini-cures thermales pour le « Mal de Dos » ou la « Slow santé » d’une durée de 6 jours.

 Les thermes de Camoin-les-bains dans un quartier de la ville de Marseille. Cet établissement propose des courts-séjours thermaux allant d’une demi journée à 6 jours.

Les thermes de Berthemont-les-Bains sont situés dans les Alpes-Maritimes, aux portes du Parc National du Mercantour. Cet établissement thermal propose des mini-séjours thermaux de 6 ou 12 jours.

 Les courts séjours et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Durant votre séjour en eau thermale, n’hésitez pas à profiter des attraits touristiques de la région. Le cadre relaxant des établissements thermaux, les activités en dehors de la cure et le repos sont des facteurs permettant de réduire le stress. L’environnement de la cure est important. Il permet de s’éloigner quelque temps des soucis quotidiens et de ce fait, de bénéficier au maximum des bienfaits de la médecine thermale.

 

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

Source photo : provence-alpes-cotedazur.com

 

Le thermalisme, une aide dans votre volonté de dire STOP au tabac.

 Cette journée a pour objectif de sensibiliser aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme. Elle vise également à décourager la consommation du tabac, sous toutes ses formes.

journée mondiale sans tabac

Malgré les risques connus, l’arrêt du tabac peut être un véritable parcours du combattant.  Bien qu’il existe de nombreuses alternatives (naturelles ou de substitutions) aidant au sevrage du tabac, l’échec reste possible.

Pourquoi ne pas opter pour une technique de sevrage tabagique plus naturelle, plus profonde et plus bénéfique pour votre organisme ?

La médecine thermale est une prise en charge unique dans cette démarche.

Il existe des cures thermales et des courts séjours sur le thème du « sevrage tabagique ». Ils proposent une multitude de soins visant à diminuer le besoin en nicotine en favorisant le bien-être mental et physique.

Ces soins visent principalement les parties du corps exposées au tabac :

La cure thermale, par son environnement relaxant,  est un cadre propice à l’arrêt du tabac. En effet, le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress.  Le stress et l’anxiété sont des facteurs stimulant le besoin en nicotine.

 

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

Comment bénéficier d’une cure thermale pour un sevrage tabagique ?<

La station thermale du Boulou propose un module complémentaire « Sevrage tabagique » en complément d’une cure thermale en Affections Digestives et Maladies Métaboliques ou Maladies Cardio-artérielles.

La station thermale de Cambo-les-Bains propose un module complémentaire « Sevrage Tabagique » en complément d’une cure thermale en Voies Respiratoires.

La station thermale de Castera-Verduzan propose des minis cures thermale pour aider au sevrage tabagique, d’une durée de 6 à 12 jours.

La station thermale d’Aix-Les-Bains offre la possibilité d’un court séjour anti tabac, d’au minimum 6 jours.

La station thermale de Challes-les-Eaux dispense une mini cure « Sevrage tabagique » de 6 jours.

La station thermale de Luchon offre quant à elle un séjour « Sevrage tabagique » de 6 jours.

Les eaux thermales d’Amélie-les-Bains, de Saint-Amand-les-Eaux , de Préchacq-les-Bains permettent d’amorcer un sevrage tabagique.

 

A savoir : La cure thermale de 21 jours est prise en charge partiellement par la sécurité sociale. Un module complémentaire en sevrage tabagique reste à la charge du curiste.

 

Journée mondiale de la sclérose en plaques 2019. Pourquoi ne pas soulager les douleurs en cure thermale ?

Le jeudi 30 Mai 2019 est la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques. La sclérose en plaques est une maladie dégénérative, douloureuse et invalidante.  La cure thermale se présente comme un traitement complémentaire  permettant d’améliorer la qualité de vie des patients.

 

Journée mondiale de la sclerose en plaques

Souvent méconnue, la sclérose en plaques touche plus de 100 000 personnes, en France, dont 75 % sont des jeunes femmes. Cette maladie est une affection neurologique inflammatoire, auto-immune et dégénérative touchant le système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière). C’est une maladie évolutive dont la progression est imprévisible.

Les lésions entrainées par la sclérose en plaques sont très nombreuses. Elles ont d’importantes conséquences sur la qualité de vie personnelle et professionnelle du patient.

Les symptômes évoluent en fonction de chaque patient, de la provenance des lésions et du stade de la maladie. On retrouvera certains des symptômes suivants :

  • des troubles visuels,
  • des troubles sensoriels (engourdissements, fourmillements, sensation de brûlure),
  • des troubles cognitifs (trouble de la mémoire, de l’attention, ralentissement du traitement de l’information),
  • des troubles urinaires,
  • des troubles sexuels,
  • des troubles de l’anxiété,
  • d’importantes douleurs dues à l’atteinte nerveuse,
  • une fatigue chronique.

 

Le schéma de la maladie de la sclérose en plaques

L’origine de la sclérose en plaques n’est pas totalement identifiée.  De ce fait, aucun traitement curatif n’existe. Des traitements  permettant d’atténuer certains symptômes sont donc mis en place. Certaines pratiques alternatives, notamment le thermalisme, permettent d’améliorer les symptômes et apportent un certain confort aux patients.

Les bénéfices d’une cure thermale dans le cas de la sclérose en plaques.

 La réalisation d’une cure thermale vient en complément d’un traitement médical. En aucun cas le thermalisme ne peut guérir cette pathologie.

Source photo : www.chainethermale.fr

Source photo : www.chainethermale.fr

 La réalisation d’une cure thermale en neurologie, en complément d’un traitement médical, a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des patients.

Ce type de séjour se base sur des soins d’hydrothérapies (bains, douches), des massages et des soins de mobilisation en piscine. Ces soins ont pour objectif de diminuer les douleurs tout en conservant une certaine mobilité.

Dans quels établissements peut-on bénéficier d’une cure thermale pour la sclérose en plaques ?

En France, il existe 3 établissements thermaux ayant l’orientation en neurologie.

 

Cet établissement propose un module spécifique « Sclérose en plaques ». Ce module se greffe sur la base d’une Cure Thermale en Neurologie qui peut être complétée par des soins en Rhumatologie (si double indication thérapeutique).
Au programme du module complémentaire, en plus des soins thermaux, des ateliers d’ergothérapie, de sophrologie et de musicothérapie.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Dans cet établissement, la cure thermale en Neurologie, est indiquée dans la prise en charge des symptômes de la sclérose en plaques.
Au programme de la cure thermale conventionnée de 21 jours : massages, bains, aérobains et douches.
Il n’y a pas de module complémentaire. La cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale (le complément peut être effectué par une mutuelle).

 

Un module spécifique est proposé en parallèle de la cure thermale Neurologie. Ce module permet de retarder au maximum l’évolution de cette pathologie en limitant  la perte des mouvements, de la vision, de la parole ou encore de la mémoire.
Au programme, en plus des soins thermaux : des séances de relaxations, des groupes de parole, des modelages et des séances de gymnastiques adaptées.
Ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale. 

 

Une cure thermale peut-être prise en charge par la sécurité sociale et par votre mutuelle. Pour ce faire, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale (médecin traitant ou spécialiste) et durera 21 jours. Les soins seront réalisés du lundi au samedi sans interruption.

Combattre la sciatique grâce à la médecine thermale, c’est possible.

 Vous ressentez une vive douleur dans le bas du dos, qui se diffuse jusqu’à vos orteils en passant par votre fesse ? Vous souffrez très probablement d’une sciatique… Pourquoi ne pas profiter des bienfaits du thermalisme pour vous soulager ?

nerf-sciatique

Qu’est ce qu’une sciatique ?

La sciatique ou névralgie sciatique est une affection très répandue en rhumatologie. Elle est due à une importante compression exercée sur le nerf sciatique. Cette affection se traduit par une douleur invalidante s’accompagnant d’une perte de sensibilité au niveau de la fesse, de la cuisse et s’étendant souvent jusqu’au pied.

Quelles sont les origines de la sciatique ?

La sciatique est le symptôme d’un trouble au niveau du bas du dos, zone dans laquelle le nerf sciatique prend naissance.  Ce nerf étant le plus volumineux du corps. Celui-ci peut-être comprimé lorsqu’un dysfonctionnement survient au niveau de ses attaches.

C’est cette compression qui est à l’origine des douleurs ressenties.

Les causes provoquant une sciatique :

Le repos et une légère activité physique, associés aux antalgiques, sont les principaux traitements. Toutefois, chez certaines personnes, la sciatique peut persister ou récidiver. Les traitements médicaux ne parviennent plus à soulager le patient.

 

Quand les médicaments ne suffisent plus et que le repos n’est pas salvateur, pourquoi ne pas se tourner vers les bienfaits naturels de la cure thermale ? 

 

La cure thermale est une prise en charge alternative, naturelle et globale de la sciatique chronique. De plus, la réalisation d’une cure thermale sera bénéfique quelque soit l’origine de la sciatique.

Quels soins thermaux durant une cure ?

Une cure thermale de 21 jours comprend différents soins quotidiens. Ces soins vous seront prescrits par un médecin thermal rencontré avant le début du séjour. L’ensemble de vos soins sera adapté à votre pathologie et à votre état de santé.

On retrouvera :

  • Des applications de boue thermale (en cataplasme ou bain) sur les zones douloureuses,
  • des douches pénétrantes,
  • des massages avec un kinésithérapeute,
  • des enveloppements,
  • des cours de mobilisation en piscine,
  • des bains,
  • une cure de boisson,
  • un programme d’ETP (Education Thérapeutique du Patient).

Cure thermale à Allevard et sciatique

L’ensemble de ses soins permettra de réduire la douleur, de détendre les muscles, d’apaiser l’inflammation tout en musclant le dos en douceur. Le traitement a pour objectif de prévenir les risques de récidive.

Où partir faire une cure thermale pour réduire les douleurs sciatiques ?

La station thermale du Mont-Dore avec une cure thermale Lombalgie.

La station thermale d’Allevard-Les-Bains avec une cure thermale en rhumatologie et un programme spécifique « douleurs articulaires chroniques et arthrose » proposant des ateliers à L’Ecole du dos.

L’ensemble des centres thermaux ayant reçu un agrément en rhumatologie et ceux ayant l’agrément en neurologie peuvent prendre en charge des patients, souffrant de sciatique, pour la réalisation d’une cure thermale conventionnée.

On retrouvera, par exemple : 

 

La station thermale d’Aix-les-Bains

La station thermale d’Ax-les-Thermes

La station thermale de Bagnères-de-Bigorre, avec les Grands Thermes et les Thermes de la Reine

Les thermes de Bagnols-les-Bains

Les thermes de Bains-les-Bains

Les thermes d’Amélie-les-Bains

Les thermes de Capvern-les-bains

Les thermes de Brides-les-Bains

 

 

Un établissement aux soins thermaux uniques

Situé au cœur de l’Aveyron, l’établissement thermal de Cransac-Les-Thermes est spécialisé dans le traitement des rhumatismes, du mal de dos, de l’arthrose et des douleurs articulaires.  L’utilisation d’un procédé spécifique de soins en fait un centre thermal unique.

Etablissement thermal de Cransac.

Cette particularité, unique en Europe, est due à un phénomène géologique qui offre aux Thermes de Cransac des vertus thérapeutiques exceptionnelles.  En effet, des gaz naturels chauds s’échappent d’une colline proche du centre thermal, ce phénomène complexe  est appelé localement « la montagne qui brûle ».  C’est une oxydation du minéral au contact de l’humidité de l’air qui est à l’origine d’émanations de vapeurs thermales avoisinant les 120°C.

Il ne faut cependant avoir aucune inquiétude quant à la chaleur des soins prodigués. Le gaz thermal se refroidit naturellement durant son cheminement jusqu’aux cabines de soins où il sera administré à une température de 40°C.

A la différence des autres centres thermaux français, les curistes qui réalisent une cure thermale dans cet établissement ne se verront pas proposer les soins « classiques » de la médecine thermale.  En effet, à Cransac-Les-Thermes, la quasi-totalité des soins est basée sur l’utilisation de ce gaz thermal.

Le curiste retrouvera donc :

  • des étuves pour les mains et les pieds, afin de réduire les douleurs articulaires et d’améliorer la souplesse des articulations.
  • une étuve générale (nouveauté 2019) afin d’obtenir une abondante sudation.
  • des douches locales du rachis (des cervicales aux hanches) pour relaxer et décontracter l’ensemble des muscles.
  • des douches  locales des membres, permettant de soulager toutes les articulations.
  • un vaporium pulvérisant de l’eau thermale à 34°C afin d’obtenir une action sédative sur les douleurs et les contractures musculaires.
  • des cabines individuelles de sudation et de relaxation.
  • le berthollaix (non pris en charge par la sécurité sociale) est idéal pour dénouer les tensions et les contractures du rachis en complément de la cure. Le curiste est installé dans un fauteuil moulé, le dos, la nuque, les épaules sont parcourues par de multiples mini-jets de gaz thermal.

Soins thermaux au gaz à Cransac

Depuis 2010, l’offre de soins a été complétée par une nouvelle source d’eau thermale  baptisée « Geneviève ». Cette eau thermale est utilisée dans :

  • la réalisation des cataplasmes de boue qui permettent de favoriser la vasodilatation et la sédation des douleurs par une meilleure oxygénation.
  • la cure de boisson qui constitue un élément de base du traitement thermal en raison de ses nombreux bienfaits.

Cransac cure de boisson

Vous êtes intéressé par ce centre thermal ?

Vous souhaitez y réaliser votre prochaine cure ?

 Rendez-vous sur notre site internet pour prendre connaissance de toutes les informations complémentaires : https://www.lescuristes.fr/cure-thermale-Cransac-les-Thermes–42.

 

 

Pourquoi ne pas se tourner vers le thermalisme ? Le 12 mai, Journée Mondiale de la Fibromyalgie.

Une perte considérable d’énergie, des douleurs diffuses et persistantes s’accompagnant de troubles de concentration et d’anxiété, voilà par quoi est rythmé le quotidien des personnes atteintes de fibromyalgie.

Douleurs liées à la fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie reconnue depuis 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé. Maladie à part entière, la fibromyalgie est connue mais reste encore mal diagnostiquée. Les patients atteints de fibromyalgie, principalement des femmes dans la trentaine, sont très souvent diagnostiqués à la suite de nombreuses années d’errance médicale.

  • La fibromyalgie : une pathologie inflammatoire chronique.

La fibromyalgie se caractérise par de nombreux symptômes dont de fortes douleurs articulaires généralisées et un état psychologique proche de la dépression. L’ensemble de ces symptômes altère de façon très importante la qualité de vie du patient. Entre les souffrances difficiles à diagnostiquer en raison de leurs origines floues  et une diminution forcée des mouvements quotidien, le patient se referme sur lui-même. Cette maladie chronique peut survenir dans certains cas (choc émotionnel, forte chute, choc affectif…), mais ces facteurs ne sont pas toujours présents et obligatoire. Le diagnostic parfois tardif de cette maladie reste le principal souci.

Le 12 Mai 2019 est la journée mondiale de la Fibromyalgie. Elle a pour objectif de sensibiliser les gouvernements, les institutions et les médias sur la situation des personnes qui souffrent de ce syndrome. A ce jour, aucun remède curatif n’existe du fait de son origine floue. Les patientes se voient proposer des traitements visant  à soulager les différents symptômes et pouvant faire intervenir plusieurs spécialistes (rhumatologues, neurologues et psychiatres).

 

  • Zoom sur les cures thermales, une alternative naturelle qui fait ses preuves. 

Pour aider les patientes dans leurs combats, des établissements thermaux français ont mis en place des cures thermales dédiées à la fibromyalgie.

Cure thermale Royat Chamalière fibro

En effet, la cure thermale est une alternative naturelle efficace dans la prise en charge globale des différents symptômes liés à la fibromyalgie (douleurs, stress, anxiété, insomnie, dépression, trouble fonctionnel et cognitif). Parmi les traitements non médicamenteux, la médecine thermale est une solution efficace reconnue par la Ligue Européenne contre les Rhumatismes (EULAR).

Les différents soins d’un séjour en cure thermale :

- Les soins à base de boue thermale. Sous forme de cataplasmes, directement sur la peau ou en bain, la boue thermale est utilisée pour réduire les douleurs articulaires et décontracter les muscles.

- Les soins à base d’eau thermale. Ses eaux ont des vertus antalgiques qui aident à soulager les douleurs articulaires et à réduire le stress et l’anxiété. On le retrouvera sous forme de bains, piscine, douche locale ou aux jets, massages.

- La participation à des ateliers de relaxation, de sophrologie et d’activités sportives aide les personnes à retrouver confiance en soi.

L’association de ces facteurs permet de retrouver, de façon naturelle, un sommeil réparateur.

Source Photo : Thermes de Bagnères de Bigorre et de Chaudes Aigues

Source Photo : Thermes de Bagnères de Bigorre et de Chaudes Aigues

 

  • Les bienfaits du thermalisme vont encore plus loin.

Véritable prise en charge globale durant 3 semaines, la cure thermale est un lieu relaxant permettant aux curistes d’échanger sur leurs propres expériences et ressentis. Doucement, les patientes réussissent à aller de l’avant et à ne plus se sentir seule dans ce combat quotidien.

La cure thermale, par sa prise en charge multidisciplinaire, permet aux patientes d’améliorer leur qualité de vie en apprenant à vivre avec la maladie. A la suite d’un séjour en établissement thermal, la patiente ressent un mieux-être dans ses mouvements, au niveau de l’intensité de sa douleur, dans la diminution de son état de stress et d’anxiété et retrouve un meilleur sommeil tout en diminuant la prise de médicament.

  • Quels sont les établissements proposant des cures thermales dédiées à la fibromyalgie ?

Il existe différentes formes de cure thermale.

1-      Les cures thermales proposant des Programmes d’Education Thérapeutique

L’ensemble des établissements thermaux de la ville de Dax, la station thermale de Bourbon Lancy et l’établissement de Barbotan-les-Thermes proposent, en complément de la cure thermale, le programme d’Education Thérapeutique (ETP) FIBR’Eaux. Ce programme ETP, défini au niveau national par le CNETH, comprend, en plus de la cure thermale traditionnelle, une prise en charge personnalisée à l’intérieur de l’établissement thermal et la participation à 6 ateliers. Cependant, le prix de ce module n’est pas pris en charge par la sécurité sociale et reste à la charge du curiste.

2-      Les établissements thermaux proposant un module complémentaire à la cure thermale, à la charge du curiste.

Les thermes de Aix Les Bains

Les thermes de Allevard les Bains

Les thermes de Néris les Bains

Les thermes de Cauterets

Les thermes de Royat-Chamalières

Les thermes de Saint Amand Les Eaux

Les thermes de Lamalou Les Bains

Les thermes de Saint Laurent Les Bains

Les thermes de Chaudes Aigues

 

3-      Plus généralement, les établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie, en affections psychosomatiques et neurologie sont à même d’accueillir des personnes atteintes de fibromyalgie.

Soins thermaux lors d'une cure à Lamalou
Pour bénéficier d’une cure thermale, rendez vous sur notre page dédiée. Vous y trouverez l’ensemble des démarches à réaliser pour bénéficier d’une prise en charge de votre cure : https://www.lescuristes.fr/remboursement-cure-thermale

 

Actualité : La station thermale de La Bourboule va expérimenter un nouveau format de cure thermale en 2020.

La station thermale de la Bourboule, située dans le Puy-de-Dôme est notamment reconnue pour les vertus de ses eaux thermales dans le traitement des affections des voies respiratoires.

Source : www.grandsthermes-bourboule.com

Source : www.grandsthermes-bourboule.com

Les vertus des eaux thermales ne sont pas réservées à nos ainés. Tout comme les adultes, les enfants peuvent réaliser une cure thermale conventionnée. Cette cure conventionnée ainsi que sa prise en charge par la sécurité sociale sera similaire à celle d’un adulte.  La seule différence réside, dans certains établissements, dans un espace de soin plus adapté et plus chaleureux. Cet espace permet de  regrouper tous les jeunes patients auprès d’un personnel formé à leur jeune âge.

Réaliser une cure thermale conventionnée nécessite d’être présent durant les 3 semaines de soins. Cela demande donc du temps aux enfants et aux parents. Les enfants doivent généralement manquer l’école, ou y venir durant les grandes vacances, et les parents doivent parvenir à prendre congés. Cela n’est donc pas toujours évident.

Source photo : www.grandsthermes-bourboule.com

Source photo : www.grandsthermes-bourboule.com

Face à cette problématique, l’établissement thermal des Grands Thermes de La Bourboule souhaite expérimenter un nouveau format de cure thermale, plus adapté aux petits patients ainsi qu’aux emplois du temps des parents.

L’idée est d’en finir avec la cure de 3 semaines en continue et mettre en place une cure fractionnée sur l’année, de 6 puis 12 jours (ou l’inverse), se déroulant durant les vacances scolaires.

 Afin de mener à bien ce projet, 9 établissements thermaux participeront à cette étude. L’établissement thermal des Grands Thermes la Bourboule sera le site pilote, il est d’ores déjà à la recherche d’enfants allergiques présentant des affections respiratoires afin de participer à cette nouvelle expérimentation.

  • Mais pourquoi amener son enfant en cure thermale ?

Les infections chroniques des voies respiratoires sont les troubles les plus fréquents chez l’enfant. La réalisation d’une cure thermale est une alternative aux traitements médicaux, souvent lourds et aux effets secondaires nombreux. La cure thermale est une démarche plus naturelle permettant de réduire dans le temps la prise de traitements médicaux.

Les affections prises en charge en cure thermale sont nombreuses, la station de La Bourboule est quant à elle spécialisée dans le traitement des rhinites ou des otites principalement d’origine allergique, l’asthme et des bronchites à répétition, les pathologies dermatologiques ainsi que dans les différents troubles liés au développement de l’enfant.

Source photo : www.grandsthermes-bourboule.com

Source photo : www.grandsthermes-bourboule.com

 

Il est important de savoir qu’en France, chaque établissement thermal peut recevoir des enfants durant leur période de cure. En effet, enfants et adultes réalisent des soins identiques et adaptés à leurs pathologies quel que soit l’établissement thermal choisi.