Où en est le projet d’ouverture des thermes de Saint-Jean-d’Angély ?

Il y a plusieurs mois, le groupe Valvital annonçait son projet concernant le rachat d’une ancienne friche militaire à Saint-Jean-d’Angély, en Charente-Maritime, afin d’y ouvrir une station thermale. Nous avions évoqué ce sujet lors de notre interview avec Mr Riac, le PDG du groupe.

 

Source photo : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente-maritime/la-rochelle/municipalite-saint-jean-angely-relance-projet-thermalisme-1437459.html

Source photo : https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Après plusieurs mois de travaux, une partie du bâtiment dédiée aux soins expérimentaux est sur le point de voir le jour. Dès mars 2020, les premiers curistes pourront y être accueillis dans le cadre d’un module expérimental permettant de faire reconnaître les vertus médicinales de l’eau de source comme étant une eau minérale thermale. Cet essai se réalisera avec la participation d’une trentaine de volontaires qui recevront différents soins d’hydrothérapie durant 3 semaines : cataplasmes de boue, bains d’eau thermale et douches.

Les candidats seront sélectionnés sur des critères larges, concernant notamment les pathologies liées à la vieillesse, afin de ne pas les influencer.

A la fin de cet essai, le groupe Valvital devrait recevoir l’agrément de l’Académie de Médecine lui donnant l’autorisation d’utiliser ses eaux à des fins médicales. L’obtention de cet agrément marquera le début du chantier de rénovation dont l’ouverture est prévue en 2023.

La certification AQUACERT HACCP Thermalisme

 

Le thermalisme est une médecine naturelle qui se base sur l’exploitation des vertus thérapeutiques (anti-inflammatoires, apaisantes, décontractantes, cicatrisantes, calmantes et antalgiques…) de l’eau thermale, des boues, des gaz et des vapeurs. Les bienfaits de l’eau thermale permettent de prendre en charge 12 orientations thérapeutiques reconnues par l’Assurance-maladie. Afin de bénéficier des vertus de l’eau thermale, un médecin (traitant ou spécialiste) doit prescrire une cure thermale conventionnée dans l’un des 110 établissements thermaux français. Chaque station thermale, en fonction de la qualité de ses sols et du trajet souterrain de l’eau, sera indiquée dans le traitement de pathologies chroniques spécifiques.

Logo certification AQUACERT HACCP

 

L’hygiène et la sécurité sanitaire sont au cœur des préoccupations des établissements thermaux. En effet, ceux-ci sont amenés à accueillir des personnes à risques dans un environnement particulier.
Afin d’être utilisée à des fins médicales, l’eau thermale doit être préservée dans son état de pureté originelle, ne présenter aucune contamination (microbiennes ou bactériologiques) et ne subir aucun traitement.  Les établissements thermaux français sont donc soumis à d’importantes normes d’hygiène afin de limiter les différents risques de contamination durant son cheminement, du point de forage jusqu’à son utilisation au niveau des cabines de soins.
Les différents risques sanitaires et microbiologiques peuvent provenir de l’eau, des usagers ou d’une mauvaise pratique du personnel soignant. La mise en place de procédures spécifiques est donc nécessaire afin d’écarter les risques. Des contrôles et des prélèvements sont effectués quotidiennement.

Afin de garantir aux usagers une sécurité sanitaire optimale, certains centres thermaux ont fait la démarche volontaire pour obtenir la certification AQUACERT HACCP Thermalisme. Cette certification permet d’identifier, d’évaluer, d’analyser, de maitriser et de prévenir les risques liés à la contamination de l’eau thermale.

Cette certification française a été mise au point par un groupe d’experts, de scientifiques et de professionnels des eaux minérales. Ils ont été accompagnés par des représentants d’associations de consommateurs ainsi que par le Ministère de la Santé afin d’établir un Guide des bonnes pratiques.

Cette certification innovante se base sur :

  • l’analyse du système de management par la qualité,
  • les compétences du personnel,
  • le suivi des protocoles de soins,
  • la traçabilité des produits thermaux utilisés (boues),
  • l’hygiène et la propreté de l’établissement.

Afin de garantir ce gage de qualité et de sécurité sanitaire optimale, les établissements thermaux ayant obtenus cette certification sont soumis à des audits et un suivi annuel par un tiers indépendant certifié.
En France, vous retrouverez les normes AQUACERT HACCP Thermalisme dans les établissements des villes thermales suivants :

Les thermes d’Avène-les-Bains
Les thermes de La Roche-Posay
Les thermes de Vichy
Les thermes de Chaudes-Aigues
Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains
Les thermes  de Vernet-les-Bains
Les thermes de Rochefort
Les thermes d’Évian-Les-Bains
Les thermes  de Saujon
Les thermes de Salies-de-Béarn
Les Grands Thermes de Bagnères-de-Bigorre
Les thermes  de La Léchère-les-Bains
Les thermes d’Évaux-Les-Bains
Les thermes d’Évian-Les-Bains
Les thermes de Châtel-Guyon
Les thermes de Bagnères-de-Luchon
Les thermes Borda- Station thermale du Grand-Dax
Les thermes Bérot – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes DaxAdour – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes des Arènes – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes Foch – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes des Bains-Saint-Pierre – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes des Bains Sarrailh – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes Des Écureuils – Station thermale du Grand-Dax
Les Thermes – Station thermale du Grand-Dax
Les thermes de Saubusse-les-Bains
Les thermes de Néris-les-Bains
Les Grands Thermes de La Bourboule
Les thermes de Royat-Chamalières
Les thermes de Cambo-les-Bains

 

La norme AQUACERT HACCP est devenue un standard international. On la retrouve maintenant sur les 5 continents. Pour plus d’informations sur cette certification : www.aquacert-certification.com

 

Lichens : avez-vous pensé au thermalisme ?

Le lichen est une maladie auto-immune qui se traduit par la présence incommodante de papules (lésions de la peau) prurigineuses (qui démangent) sur la peau.  La réalisation d’une cure thermale est une alternative naturelle qui permettra de soulager la peau et les muqueuses en profondeur.

Source photo : http://centre-thermal.uriage.com/

Source photo : http://centre-thermal.uriage.com/

Les lichens sont des affections dermatologiques inflammatoires auto-immunes dont l’origine exacte reste inconnue. Les traitements qui sont mis en place ont pour objectif de contrôler les symptômes et d’apaiser le patient plutôt que de guérir cette dermatose.
Le lichen se manifeste par différents symptômes (démangeaisons, lésions cutanées rosées/violacées, stries blanches) qui impactent fortement la qualité de vie des patients.

Il existe différentes sortes de lichens :

  • Le lichen plan cutané est la forme de lichen la plus fréquente. Les éruptions cutanées se localisent  sur la face antérieure du poignet, des bras, aux plis des coudes, aux niveaux des chevilles et au dos du pied.
  • Le lichen plan muqueux (buccal ou génital) entraine d’importantes démangeaisons  s’accompagnant d’une sensation de brûlure. Ce type d’atteinte nécessite un traitement adapté et une surveillance médicale régulière afin d’écarter toutes complications.
  • Le lichen plan du cuir chevelu provoque des démangeaisons et une chute de cheveux.
  • Le lichen plan des ongles se manifeste par une striation de l’ongle. Un traitement est indispensable afin d’éviter la destruction totale de l’ongle.
  • Le lichen corné se caractérise par l’apparition de tâches de coloration rosée, sombres, accompagnées d’importantes démangeaisons. Le lichen corné est principalement localisé sur les jambes.
  • Le lichen érosif est une affection de la bouche, de l’œsophage (gorge comprise) et de la région anogénitale. Cette forme de lichen est très handicapante.

Une prise en charge médicale est indispensable pour soulager les gênes et contenir l’évolution de cette dermatose. Cependant, lorsque celle-ci devient chronique, les traitements perdent en efficacité et peinent à soulager le patient.
La cure thermale est alors une alternative à prendre en compte afin d’atténuer durablement les effets négatifs de cette affection.

La médecine thermale base ses bienfaits sur les vertus des eaux minérales chaudes, riches en minéraux et oligo-éléments.  Les eaux thermales ont de nombreuses qualités apaisantes, cicatrisantes et anti-inflammatoires.

La prise en charge du lichen se déroulera dans les établissements thermaux ayant l’orientation en dermatologie.

Quels sont les soins réalisés lors d’une cure thermale en dermatologie ?

Durant une cure thermale conventionnée, le curiste recevra plusieurs soins thermaux quotidiens adaptés à sa pathologie.
L’objectif  sera de nettoyer la peau en profondeur, de stimuler la cicatrisation, de réduire les démangeaisons et d’espacer les récidives.

Au programme d’une cure thermale :

  • bains d’eau thermale
  • douches sous affusion
  • douches locales
  • gargarismes
  • bains de bouche
  • douches au jet
  • douches générales
  • pulvérisations
  • enveloppements
  • cataplasmes de boue
  • séances de mobilisation en piscine
  • cure de boisson

Quels sont les établissements thermaux ayant l’orientation en dermatologie ?

En France, 9 stations thermales détiennent l’orientation thérapeutique en dermatologie :

Les thermes de Rochefort
Les thermes d’Avène-les-Bains
Les thermes de la Roche-Posay
Les thermes d’Uriage-les-Bains
Les thermes de Neyrac-les-Bains
Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains
Les thermes de La Bourboule
Les thermes de Les Fumades-Allègre
Les thermes de Molitg-les-Bains

Afin de bénéficier des bienfaits de l’eau thermale, votre médecin traitant ou spécialiste (dermatologue) devra vous prescrire une cure thermale conventionnée. Cette prescription permettra un remboursement partiel par l’Assurance-maladie. La part restante (le ticket modérateur) pourra être prise en charge par votre mutuelle en fonction du contrat souscrit.

Interview du mois – Le Cluster Aqui O Thermes, moteur de l’économie thermale en Nouvelle-Aquitaine

Découvrez le fonctionnement du Cluster Aqui O Thermes, aux côtés de Monsieur Arnaud Laborde qui en est le Président.

Monsieur Arnaud Laborde

Pouvez-vous vous présenter et présenter le Cluster Aqui O Thermes ?

Je suis Arnaud Laborde, le Directeur des thermes de Saubusse. Je suis également le Président du Syndicat des Établissements des Landes ainsi que le Président du Cluster thermal Aqui O Thermes.
Le Cluster Aqui O Thermes, créé en 2009, est une association qui réunit l’ensemble des acteurs de la filière thermale (les entreprises, les établissements thermaux, les bureaux d’études, les collectivités thermales, la région et la chambre de commerce) ainsi que des organismes de recherche et de formation comme l’Université de Bordeaux et l’Institut du Thermalisme de Dax.

Pouvez-vous nous expliquer les différents objectifs et les missions du cluster ? 

La principale mission du cluster consiste à fédérer les entreprises afin qu’elles puissent travailler ensemble.
Le cluster permet également de faire connaître le thermalisme. Il porte le développement de la filière thermale de la Nouvelle-Aquitaine notamment avec l’élaboration et la mise en place du Plan Thermal Aquitain.
De plus, il participe à l’amélioration de l’accueil et de la qualité de vie des patients durant leur séjour. Par exemple, sur Dax, le Cluster a mis au point un appartement témoin. Cette étude a sollicité la participation de curistes afin de créer des appartements adaptés à leurs besoins durant leurs séjours thermaux.
C’est quelque chose qui sera peut-être étendu aux autres villes thermales.

En quoi cela consiste-t-il exactement ?

Ce sont des appartements adaptés pour les personnes ayant des difficultés pour se déplacer. L’idée est que ces personnes, arrivant dans cet appartement, aient l’ensemble des facilités pour y séjourner agréablement.

Où en est le plan de développement thermal 2018-2022 de la région Nouvelle-Aquitaine ? Quelles sont les actions mises en place et déjà visibles ?

Cette année, 1.6 millions d’euros ont été attribués pour les travaux de modernisation de plusieurs stations thermales de la région.
De nombreux travaux ont été entrepris au sein des établissements thermaux qui ont renouvelé leur espace boue ou modernisé leur espace bain.
Les travaux sont propres à chaque établissement et ont pour objectif, suivant la possibilité financière, de les soutenir afin qu’ils évoluent de façon favorable.

Quels sont vos domaines de recherche actuels ?

De nombreux programmes d’Éducation à la santé ainsi que des programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) concernant la fibromyalgie et l’arthrose sont à l’étude. À Jonzac, le programme « Marchez, Sentez, Cuisinez » est en train d’être élaboré et mis en place.

Le plan thermal aide également les stations à se rendre au salon des Thermalies, en prenant en charge la moitié des frais. Cela permet à presque toutes les stations d’êtres présentes sur le stand de la Nouvelle-Aquitaine.
Concernant les innovations, sur le salon des Thermalies de l’année dernière, le cluster a mis en place un casque de réalité virtuelle. Les gens qui arrivaient sur notre stand en été équipés. Ils pouvaient donc s’imaginer l’établissement thermal ainsi que les cabines de soins.

Quelle est la place du Cluster thermal Aqui O Thermes dans la formation du personnel et dans le développement des compétences thermales ?

L’objectif est que toutes les personnes que l’on embauche comme agents thermaux connaissent les soins. Ces gens sont donc formés sur les mêmes bases ce qui permet à tout le monde de savoir ce qu’est une application de boue ou un bain carbo-gazeux.  Par la suite, les établissements thermaux finalisent la formation selon leurs propres techniques.

Nous avons également mis en place le prix étudiant de l’innovation thermale.
Ce sont plusieurs écoles de la région qui proposent aux étudiants de mettre au point un projet pouvant s’appliquer dans les stations thermales.
Par exemple, le programme « Marchez, Sentez, Cuisinez » de Jonzac, qui permet aux curistes de se promener dans la forêt,  d’être en contact avec la nature, de marcher et ensuite de profiter des soins thermaux est un programme qui a été retenu à la suite de ce concours.
Cette année, ce prix a été lancé début octobre et sera remis à Jonzac, lors des Journées Nationales du Thermalisme.

Pour finir, petit mot concernant la saison thermale 2019 ?

Je pense qu’au niveau de la Nouvelle-Aquitaine, ce sera similaire avec le niveau national. Pour le moment, nous ne connaissons pas les chiffres mais si nous arrivons à avoir un équilibre, ce serait convenable.
Cependant, il ne faut pas s’attendre à une importante évolution. En effet, il y a eu quelques problèmes, par exemple des manques de médecins, qui pénalisent les personnes dès l’arrivée dans la station. Cette pénurie de médecin est un problème que nous sommes entrain d’essayer de résoudre, notamment en proposant aux médecins du salariat et non plus du travail autonome.

Comment soigner une algodystrophie ?

Suite à un traumatisme au niveau d’une articulation, vous avez peut-être déjà ressenti une douleur intense, un gonflement et une sensibilité de la peau au toucher ? N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé, vous souffrez peut-être d’algodystrophie, une maladie chronique très douloureuse pour laquelle les bienfaits de l’eau thermale peuvent vous venir en aide.

Source photo : https://www.doctissimo.fr/

Source photo : https://www.doctissimo.fr/

L’algodystrophie (ou syndrome douloureux régional complexe) est une maladie survenant à la suite d’une intervention chirurgicale, d’une fracture, d’une luxation ou d’une entorse. Les douleurs survenant sont d’une intensité disproportionnée par rapport à l’accident initial.
Même si son origine est encore floue, il semblerait qu’elle soit due à une perturbation au niveau du système nerveux.
L’algodystrophie affecte les tissus d’une région articulaire (peau, os, tendons…) et entraine :

  • d’importantes douleurs,
  • des raideurs articulaires,
  • des troubles de la sensibilité,
  • des troubles de la sudation au niveau de la zone affectée,
  • une atrophie,
  • un changement de texture de la peau,
  • l’apparition d’un œdème.

Il n’existe actuellement aucun traitement spécifique à l’algodystrophie. Les différentes prises en charge médicales (traitement à base d’antalgiques et séances de rééducation avec un kinésithérapeute) ont pour objectifs de soulager les douleurs du patient et de réduire les séquelles.

La cure thermale, une prise en charge globale afin de lutter contre les douleurs et les raideurs articulaires

La cure thermale est une alternative naturelle, douce et sans effet secondaire pour le patient. Véritable approche globale de la maladie, elle permettra d’améliorer la qualité de vie du patient et de rompre l’isolement induit.
Une cure thermale conventionnée est soumise à une prescription médicale par un médecin traitant ou spécialiste (rhumatologue). Une fois prescrite, celle-ci pourra faire l’objet d’une prise en charge partielle par la caisse d’Assurance-maladie.

En fonction du stade d’évolution de la maladie, la cure thermale conventionnée  permettra soit de diminuer les douleurs, soit d’éviter la survenue de raideurs irréversibles.

La médecine thermale base son savoir faire sur l’utilisation des eaux minérales thermales et des boues au travers de différentes techniques de soins adaptées :

  • Les soins ayant pour objectif  de réduire les douleurs et les œdèmes : douches locales, bains, douches locales écossaises ou douche kneipp (alternance d’eau chaude et froide provoquant une succession de vasoconstrictions et vasodilatations).
  • Les soins ayant pour objectif de lutter contre l’atrophie et la raideur articulaire : cataplasmes ou illutations de boue ou d’argile, soins de mobilisation en piscine avec un kinésithérapeute.
Source photo : https://www.dax-tourisme.com

Source photo : https://www.dax-tourisme.com

Les eaux thermales utilisées, riches en minéraux et oligo-éléments, ont des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et vasodilatatrices.

Quel établissement thermal pour soulager l’algodystrophie ?

Cette affection est prise en charge par les 72 centres thermaux ayant l’orientation en rhumatologie.
La rhumatologie est l’une des 12 orientations thermales reconnues et prise en charge par la sécurité sociale.

Toutefois, certains des établissements y sont plus appropriés, par exemple :

Les thermes de Barèges
Les établissements thermaux de la station du Grand Dax
Les thermes de Bourbon-l’Archambault
Les thermes de Digne-les-Bains
Les thermes de Bagnols-les-Bains
Les thermes de Balaruc-les-Bains
Les thermes d’Aix-les-Bains
Les thermes d’Allevard-les-Bains
Les thermes de Brides-les-Bains
Les thermes de La Léchère-les-Bains
Les thermes d’Ax-les-Thermes
Les thermes de Bagnères-de-Bigorre
Les thermes de Luchon
Les thermes de Saint-Lary-Soulan
Les thermes de Préchacq-les-Bains
Les thermes de Salies-de-Béarn
Les thermes de Rochefort
Les thermes de Salins-les-Bains
Les thermes de Bagnoles-de-l’Orne
Les thermes de Bourbonne-les-Bains
Les thermes d’Amnéville
Les thermes de Plombières-les-Bains

(LISTE NON EXHAUSTIVE)

A savoir :

Dans certains établissements thermaux français, il est possible de suivre une cure thermale en double orientation. En effet, il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques liées aux voies respiratoires ou à la phlébologie par exemple.

N’hésitez pas à vous renseigner et à consulter notre article dédié : ICI.

En 2020, l’Oréal lancera la réfection des thermes de La Roche-Posay

Il y a un an,  le groupe l’Oréal annonçait avoir racheté les thermes de La Roche-Posay, dont il exploite la marque depuis 1989.  Cet établissement est la première station thermale européenne spécialisée en dermatologie et plus précisément dans le traitement de certaines maladies de peau (eczéma, psoriasis, brûlure). En  reprenant les deux établissements thermaux que compte la ville, le groupe industriel souhaite amplifier le rayonnement international de la marque.
Pour cela, il souhaite étendre l’activité de bien-être de la station afin d’accueillir un plus grand nombre de curistes étrangers.

source photo : www.larocheposay-tourisme.com

source photo : www.larocheposay-tourisme.com

Un chantier ambitieux démarrera au début de l’année 2020 afin de moderniser des équipements de distribution des eaux, de rénover et d’agrandir l’établissement thermal du Connétable.  Durant les travaux, cet établissement fermera ses portes aux curistes qui pourront toutefois réaliser leur cure au sein du second établissement de la ville : les Thermes Saint-Roch.
Par la suite, l’espace Spa-Source fermera ses portes durant quelques mois au début de l’année 2021 afin de bénéficier de travaux de modernisation.

Suite à leur rachat récent, un vaste projet de réhabilitation est lancé pour les thermes d’Allègre-les-Fumades

La station thermale d’Allègre-les-Fumades, située dans le Gard, est reconnue pour la qualité de ses eaux dans la prise en charge de 4 des 12 orientations thermales reconnues par l’Assurance-maladie (la rhumatologie, la dermatologie, les voies respiratoires et les affections des muqueuses bucco-linguales).
En début de semaine, cet établissement a annoncé son rachat par le groupe thermal Arenadour. Ce partenaire privé, leader du thermalisme dacquois, vient de prendre les rênes du développement et de l’exploitation des thermes de la ville.

(© agence Coste Architectures)

(© agence Coste Architectures)

Arenadour, qui gère notamment 6 établissements thermaux, prévoit d’importants travaux pour ce nouveau complexe thermal. À terme, son objectif sera de proposer une offre enrichie et de qualité permettant à l’établissement de passer de 2 400 curistes accueillis en 2019, à 6 000 curistes par an à compter de 2024.

Ce projet prévoit un investissement de près 20 millions d’euros. Les bâtiments actuels seront rénovés afin d’accueillir un espace de soins moderne ainsi qu’un spa. De nouveaux bâtiments verront également le jour afin d’offrir une résidence hôtelière de 24 chambres et 43 appartements reliés au centre thermal, un service de restauration ouvert sur une terrasse ainsi qu’un nouvel espace thermoludique. Les extérieurs seront également repensés avec la création d’un jardin.

Il faudra cependant faire preuve de patience pour profiter de ces nouvelles installations, dont la livraison est prévue pour mars 2022.

Le point sur les travaux des thermes de Vals-les-Bains

Après un important chantier de modernisation et d’agrandissement, estimé à plus de 12 millions d’Euros, les thermes de Vals-les-Bains ont fait peau neuve. Le nouveau centre accueillera ses premiers visiteurs, curistes et curieux dès le début de la prochaine saison thermale, en avril 2020.
Réalisé par l’architecte Luc Demolombe, cet établissement s’inspire de l’environnement géologique et paysagé du site. L’utilisation de matériaux tels que le bois et le basalte a été préconisée afin de créer une harmonie totale avec le cadre naturel de la station.

source photo : www.brefeco.com

source photo : www.brefeco.com

Ce nouveau complexe mettra le bien-être de ses curistes au centre de ses préoccupations. Les nouveaux aménagements, la qualité des équipements, l’acoustique et l’éclairage ont ainsi été pensés afin d’assurer un confort optimal.

Un centre thermal qui s’est agrandi

Les thermes de Vals-les-Bains sont indiqués dans la prise en charge des affections digestives et des troubles métaboliques grâce à leurs eaux bicarbonatées. Ils sont notamment spécialisés dans le traitement du diabète et des maladies métaboliques. Chaque année, plus de 2 600 curistes viennent bénéficier des bienfaits de cette eau thermale.

Le programme de modernisation et d’agrandissement a prévu de multiplier par deux la surface de l’établissement thermal. Le nombre de curistes par saison pourra ainsi être doublé.

(Crédits : Office de tourisme Pays d'Aubenas Vals-Antraigues)

(Crédits : Office de tourisme Pays d’Aubenas Vals-Antraigues)

Un espace innovant dédié au bien-être : le Spa Séquoïa RedWood

Un tout nouveau centre de bien-être sera accessible à l’étage du bâtiment, il offrira une vue directe sur le parc du Casino. Ce centre de bien-être sera axé autour d’une piscine en forme de goutte.
Un parcours sensoriel, inspiré du cycle de vie de l’eau thermale de Vals-les-Bains, sera proposé aux visiteurs. Il se composera d’une succession de soins alternant chaud et froid (une piscine, un bassin froid, un hammam…).

 

Source photo : www.thermesdevals.com

Source photo : www.thermesdevals.com

D’ici 10 ans, ce nouvel espace de balnéothérapie prévoit d’accueillir jusqu’à 80 000 clients par an.

Véritable moteur économique, cette modernisation permettra la création d’une vingtaine d’emplois directs ainsi qu’une quarantaine d’emplois indirects. Ce projet s’inscrit dans la mise en place du « plan de développement 2016-2020 » de la région Auvergne-Rhône-Alpes visant à positionner la région comme la première destination thermale de France.

Que faire contre le psoriasis ? Le thermalisme, une alternative à prendre en considération

Le 29 octobre 2019 a lieu la Journée Mondiale du psoriasis. Cette affection chronique de la peau touche entre 2% et 4% de la population. Douloureux, gênant voire invalidant, la médecine traditionnelle permet toutefois de le soulager. La réalisation d’une cure thermale, venant en parallèle d’un suivi médical, se révèle bénéfique pour le patient.

Cure thermale et Psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire et chronique de la peau. Il se manifeste sous la forme de plaques rouges, de squames et de croûtes s’accompagnant de fortes démangeaisons. Les lésions sont en règle générale localisées au niveau des coudes, des genoux, de la plante des pieds, de la partie antérieure des jambes, du cuir chevelu ou des ongles.
Cette dermatose touchant autant les hommes que les femmes fait généralement sa première apparition entre l’âge de 20 et 30 ans. Par la suite, le psoriasis évoluera par poussées plus ou moins espacées.  L’origine du psoriasis n’est pas connue, il semblerait que plusieurs facteurs rentrent en compte (facteurs génétiques et environnementaux).

La cure thermale en dermatologie fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale. Sa prise en charge repose sur la qualité des eaux thermales utilisées lors des différents soins quotidiens. Ce traitement alternatif, sans effets secondaires ou effets indésirables, participe à une cicatrisation plus rapide des lésions.

Le psoriasis est une affection bégnine, non contagieuse, qui peut cependant être lourde de conséquences sur le quotidien des personnes atteintes.

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Comment bénéficier d’une cure thermale en France ?

Les cures thermales, ayant l’orientation en dermatologie, sont recommandées dans la prise en charge des différentes affections chroniques de la peau. L’eau thermale chaude, riche en oligo-éléments et minéraux, permet de soulager le patient par sa mise en contact avec la peau et les muqueuses.
Les vertus nettoyantes, apaisantes, hydratantes, antiprurigineuses, anti-inflammatoires et cicatrisantes des eaux apaisent l’épiderme en profondeur. Les différentes techniques de soins utilisées au quotidien permettent de laver et de la décaper la peau en douceur afin de réduire l’inflammation, des lésions cutanées et les démangeaisons.

Une cure thermale conventionnée est une prise en charge médicale. Celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (dermatologue). Cette prescription permettra une prise en charge partielle par l’Assurance-maladie.

Plusieurs types de psoriasis sont pris en charge lors d’une cure thermale :

  • Le psoriasis étendu ou limité en plaques,
  • Le psoriasis en gouttes,
  • Le psoriasis irrité ou prurigineux,
  • Le psoriasis de l’ongle et du cuir chevelu,
  • Le psoriasis de l’enfant.

Les différents soins de la cure thermale conventionnée seront prescrits par le médecin de cure afin de s’adapter à chaque patient. On retrouvera essentiellement des soins d’hydrothérapie tels que la douche locale ou générale, la douche à jets, les pulvérisations, le bain simple ou général. Dans certains centres thermaux, la pélothérapie (à base de boue thermale) sera également proposée, notamment sous forme de cataplasmes ou d’enveloppements.

A savoir : La cure thermale est également préconisée dans les cas de rhumatisme psoriasique, celle-ci s’effectuera dans le cadre d’une orientation en rhumatologie.

Les avantages à réaliser une cure thermale :

Ces programmes sont réalisés en complément de la cure thermale. Ils ont pour objectifs de réduire l’impact de la maladie sur le quotidien, en aidant les curistes à comprendre leurs pathologies et apprendre les gestes les plus adaptés afin d’en ralentir l’évolution.

  • rompre l’isolement

Le cadre de ce séjour est idéal pour rencontrer des personnes ayant la même pathologie. Cela permet de communiquer, d’échanger et de se comprendre face aux aléas induits par cette pathologie.

Source photo : www.isere-tourisme.com

Source photo : www.isere-tourisme.com

 Les centres thermaux ayant l’orientation en dermatologie :

La station thermale d’Avène-les-Bains
La station thermale de Rochefort
La station thermale d’Uriage-les-Bains
La station thermale de la Roche-Posay
La station thermale de Neyrac-les-Bains
La station thermale de Saint-Gervais-les-Bains
La station thermale de la Bourboule
La station thermale des Fumades-Allègre
La station thermale de Molitg-les-Bains

[Actualité] Un projet de Resort Thermal à Salies-de-Béarn

France Thermes est le deuxième groupe thermal français. Ce groupe est spécialisé dans le développement de Resorts Thermaux et Touristiques, ayant des indications thérapeutiques historiques, comme le montre ses projets de Bagnoles-de-l’Orne (B’O Resort), de Châtel-Guyon (Aïga Resort) et plus récemment de Vichy. Le groupe France Thermes développe une vision moderne du thermalisme en proposant sur un même lieu une offre de soins médicalisés, des activités bien-être, des hébergements, de la restauration ainsi que des loisirs qui peuvent être réservés via un seul et unique intermédiaire.

Le groupe France Thermes souhaite faire l’acquisition de l’établissement thermal de Salies-de-Béarn, de l’espace bien-être et d’un hôtel afin de créer un nouveau Resort Thermal sur le même modèle que les précédents.

Source photo : France3-regions.francetvinfo.fr

Source photo : France3-regions.francetvinfo.fr

La station thermale de Salies-de-Béarn, située dans la région Aquitaine, est reconnue pour son eau thermale unique au monde. En effet, celle-ci a la particularité d’être dix fois plus salée que l’eau de mer. Cela lui confère des propriétés médicinales uniques, notamment dans la prise en charge de 3 des 12 orientations thermales reconnues par la sécurité sociale : la rhumatologieles troubles du développement chez l’enfant et la gynécologie.
Les Thermes de Salies-de-Béarn disposent d’un savoir-faire unique depuis plus de 150 ans, dont certains soins associant les eaux thermales aux eaux mères sont uniques.

À Salies-de-Béarn, France Thermes a pour objectif d’accroître l’attractivité de la station thermale. Pour cela un investissement global est prévu. Celui-ci sera réparti entre la modernisation de l’établissement thermal et la création d’une nouvelle offre hôtelière qui passera, notamment, par la réhabilitation de l’emblématique hôtel de France et d’Angleterre.

Source photo : www.sudouest.fr

Source photo : www.sudouest.fr