Argelès-Gazost, une station engagée dans le traitement du Lymphœdème « post-cancer du sein »

Station thermale Argeles Gazost

Octobre est le mois de l’année consacré à la lutte contre le cancer du sein. En effet, celui-ci est la principale tumeur à laquelle les femmes se retrouvent confrontées. En France, il touche chaque année plus de 48 000 patientes. La station thermale d’Argelès-Gazost sensible à cette pathologie a mis en place une cure thermale afin de réduire le lymphœdème, un effet secondaire fréquent après une chirurgie au niveau de l’aisselle. Ce traitement a notamment été révolutionné par le Thalax Bras, un soin unique mêlant eau thermale et drainages.

La station thermale d’Argelès-Gazost, depuis près de 15 ans, lutte contre le cancer du sein par la mise en place d’une cure thermale composée de différents soins. L’objectif de ces traitements « post-cancer » est de réduire les effets secondaires des traitements afin que les femmes puissent retrouver leur mobilité.

 

Le lymphœdème « post-cancer du sein », qu’est-ce ?

Souvent résumé au terme du « gros bras », le lymphœdème est le principal effet secondaire de l’éradication de la tumeur cancéreuse. Il survient lorsque l’opération s’effectue à proximité de l’aisselle, causée par l’ablation ou la fragilisation des ganglions lymphatiques.

Ce phénomène d’œdème se traduit par une sérieuse augmentation du volume du bras, dû à un ralentissement ou un blocage de la circulation de la lymphe, s’accumulant par l’absence de drainage.

Une patiente peut voir la circonférence de son bras augmenter après l’opération à tout moment (c’est à dire que l’apparition du lymphœdème peut survenir dans les mois ou les années qui suivent). Si le gonflement d’une partie ou de la totalité du bras est au départ indolore, elle devient rapidement douloureuse et gênante. Elle engendre une importante fragilisation de la zone en entrainant des difficultés de mobilité dans la vie quotidienne, voire une incapacité dans l’utilisation du bras.

 

Argelès-Gazost, une station engagée pour le bien-être de ses patientes en « post-cancer » du sein

Située au pied des Pyrénées, dans un environnement naturel et culturel très riche (Lourdes, Gavarnie, Cauterets), la station thermale d’Argelès-Gazost est réputée pour ses traitements de phlébologie. L’établissement a mis au point une cure thermale conventionnée dédiée au traitement du lymphœdème du membre supérieur secondaire pour le traitement du cancer du sein.

Une cure thermale pour le lymphœdème permettra aux femmes ayant subi de lourds traitements d’être accompagnées dans leur convalescence tant physique que morale.

 

Le déroulement de la cure thermale

Les 18 jours de soins consécutifs proposés ont pour objectif de stimuler la circulation de la lymphe dans le bras afin de réduire son gonflement à travers l’association de plusieurs techniques innovantes.

Le programme de cette cure se compose :

  • de drainages lymphatiques individuels, réalisés par des kinésithérapeutes
  • de différents bains hydro-massant suivi de compresses d’eau thermale.

En complément de ses soins, des séances individuelles sont proposées afin de comprendre les différentes méthodes de contention du bras. Des séances d’aquagym adaptées sont également au programme. Celles-ci permettent de réactiver, en douceur, le système veineux et lymphatique.

L’ensemble de ces soins est complété par Le Thalax bras, un soin spécifique de la station pour le lymphœdème des membres supérieurs. Cet appareil de soin effectue des drainages automatisés sous affusion d’eau thermale. Le Thalax Bras est une révolution dans le traitement du « gros bras ».

La station d’Argelès-Gazost est pionnière dans le traitement du lymphœdème, elle met tout en œuvre pour le bien-être de ses patientes. L’Agence régionale de santé de Midi-Pyrénées a reconnu la qualité du programme d’éducation thérapeutique « Therm’œdème » proposé par l’établissement en janvier 2014. Les bénéfices de cette cure sont reconnus et permettent chaque année à de nombreuses femmes atteintes de cette pathologie de retrouver la mobilité de leurs membres.

Ouverture : du 4 avril au 5 novembre 2016

Pour plus d’informations, visitez notre page dédiée à la station thermale d’Argelès-Gazost

 

Recevoir gratuitement une documentation

 J'accepte les conditions générales d'utilisation du site LesCuristes.fr, ainsi que d'être contacté par des partenaires du site

Une réflexion au sujet de « Argelès-Gazost, une station engagée dans le traitement du Lymphœdème « post-cancer du sein » »

  1. bonjour à tout le personnel de la cure d’Argeles -Gazost
    je profite de l’occasion pour vous dire à tous « Merci » pour tout le bien être que vous nous apportez nous les femmes atteinte de lymphoedeme les 18 jours de cure passent trop vite ;nous sommes très bien entourées il y a une ambiance chaleureuse et un professionnalisme sérieux au niveau des soins et cette année j’ai réussi avec votre aide et le programme à perdre 9%sur mon bras c’est un superbe résultat j’en suis très heureuse et c’est grâce à vous tous je vais m’efforcer de garder ce score jusqu’à la prochaine cure pour l’instant ça marche !
    Alors ,bravo à tous et encore merci et je vous souhaite Bon Courage pour cette dernière semaine de cure avant la fermeture annuelle et bonne fin d’année 2016 à tous Sincèrement et affectueusement
    Madame LE BEAUDOUR Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>