[PUBLI-REDACTIONNEL] L’eau de Saint-Gervais-les-Bains, une eau thermale aux propriétés thérapeutiques exceptionnelles.

Située aux portes du Mont-Blanc, Saint-Gervais-les-Bains est une destination thermale de la région Rhône-Alpes. Depuis plus de deux siècles, la qualité de l’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains est reconnue dans le traitement des affections dermatologiques, des muqueuses bucco linguales et des voies respiratoires.

Les thermes, situés au cœur d’un parc arboré, accueillent chaque année de nombreux curistes venant soulager leurs maux dans un cadre verdoyant propice à l’apaisement, à la détente et au bien-être.

Une eau thermale unique

L’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains prend sa source au creux des plus hauts sommets d’Europe. Lors son parcours de plus de 6 500 ans dans les profondeurs de la terre, l’eau thermale s’enrichit d’une multitude d’oligo-éléments et de minéraux qui la rendent si particulière et unique.

Afin de garantir une qualité sanitaire irréprochable aux curistes, l’eau thermale de Saint-Gervais-les-Bains est minutieusement contrôlée, chaque jour, de son point de forage à son lieu de distribution. Cette qualité est depuis 2013 reconnue par le label Aquacert.
La qualité globale des différents services et équipements est au centre des préoccupations de l’équipe thermale qui veille chaque jour à leur bon fonctionnement

Cure thermale Saint Gervais les Bains

Pourquoi venir soulager ses maux lors d’une cure thermale à Saint-Gervais-les-Bains ?

La qualité des eaux minérales, le climat montagnard ainsi que l’expertise de l’équipe pluridisciplinaire des Thermes permettent de soulager durablement de nombreuses pathologies chroniques.
Précurseurs dans le traitement des grands brûlés, les Thermes de Saint-Gervais ont développé des techniques et des gestes adaptés.

L’eau thermale de cette station riche en soufre, bore, silicium, manganèse, strontium et lithium est 30 fois plus minéralisée qu’une eau de table classique.
Cela lui permet de prendre en charge 3 des 12 orientations thérapeutiques thermales reconnues par la sécurité sociale :

  •  La dermatologie :
    Techniques thermales, savoir-faire des personnels et propriétés anti-inflammatoires et cicatrisante de l’eau thermale de Saint-Gervais redonnent vie aux peaux meurtries par les pathologies de type eczéma, psoriasis ainsi que les cicatrices ou les brûlures.
  • Les voies respiratoires :
    Respirer… quand cet acte instinctif devient souffrance, les techniques de soins associées aux propriétés de l’eau thermale de Saint-Gervais rétablissent cette fonction vitale.L’eau soufrée apaise, décongestionne et favorise le renouvellement des muqueuses permettant un soulagement réel des voies respiratoires.
  • Les affections des muqueuses bucco-linguales : Douloureuse et provoquant un réel inconfort, l’inflammation de la muqueuse buccale a un impact négatif sur la qualité de vie. L’eau thermale de Saint-Gervais va entraîner un processus de cicatrisation des muqueuses et assainir les gencives.

Cure Thermale Saint Gervais les Bains

Les Thermes de Saint-Gervais ont développé d’autres programmes et se sont spécialisés dans le traitement de pathologies comme les brûlures, les cicatrices et bien encore le programme pour les acouphènes.

  • Le traitement des brûlures et cicatrices : Dans les années 50-60, le Docteur Colson réalise les premières greffes sur des grands brulés. Il trouve auprès du docteur Pierre Hardy, installé à Saint-Gervais-les-Bains, un établissement thermal et une équipe pluridisciplinaire pour les soins de suite. Cette prise en charge particulière va booster l’innovation. Elle porte tant sur le matériel que sur les techniques de massage.
  • La cure acouphènes : Ces bruits que l’on est seul à entendre sans qu’ils existent réellement. Des sifflements, des bourdonnements ou des cliquetis qui prennent la tête et finissent par isoler socialement. Les Thermes de Saint-Gervais-les-Bains ne prétendent pas enrayer ces symptômes. En revanche ils réunissent plusieurs spécialités pour les mettre à distance. Cette cure courte de dépistage de solutions personnelles de 6 jours alterne soins thermaux, ateliers et activités. Autant de pistes pour retrouver calme, sommeil et capacité d’attention.
  • Le programme Post Cancer : L’équipe thérapeutique des Thermes de Saint-Gervais-les-Bains ont Blanc a mis au point le programme Viva Post Cancer destiné aux femmes et aux hommes. Il réunit des experts dans plusieurs disciplines pour une récupération physique et psychologique après les traitements anti-cancéreux.

Pour réserver une cure thermale :

www.thermes-saint-gervais.com

355 allée du docteur Lépinay – Le Fayet
74170 Saint-Gervais-les-Bains
LE PARC THERMAL

04.50.47.54.54

Cure Thermale Saint Gervais les Bains

Prendre du temps pour soi au SPA thermal

Saint-Gervais-les-Bains est également une destination de bien-être et de détente.
Les Bains du Mont-Blanc, l’espace bien-être des Thermes, est un lieu unique mettant en avant la fabuleuse histoire du trajet de l’eau, depuis les sommets jusqu’aux thermes.
Des bassins intérieurs et extérieurs, des saunas et des bains de vapeur vous feront vivre des expériences sensorielles uniques et poétiques pour un véritable moment de détente.

Le salon des Thermalies revient en 2020, à Paris et Lyon

Comme chaque début d’année, rendez-vous au salon des Thermalies de Paris en janvier, puis en février à Lyon. Durant ces quelques jours, venez rencontrer plus de 300 exposants et professionnels du thermalisme, de la thalassothérapie, de la balnéothérapie et du SPA.

salon des thermalies 2020

Ce salon annuel est l’unique salon dédié au bien-être et à la santé par l’eau en France.
Que vous soyez un curiste expérimenté ou un futur curiste souhaitant découvrir l’univers de la médecine thermale et les vertus ses eaux, ce salon est fait pour vous.
En effet, en parcourant les différents des stands vous pourrez découvrir les orientations thérapeutiques proposées dans les stations thermales ainsi que les différents soins thermaux et leurs bienfaits.
Si vous le souhaitez, vous aurez également la possibilité d’assister à des conférences thématiques ainsi qu’à des débats animés par des experts du thermalisme, de la thalassothérapie et des spas.

Le salon des Thermalies est l’occasion parfaite pour vous renseigner auprès des différentes destinations thermales et ainsi organiser vos séjours dans les nombreuses villes d’eaux françaises.

A savoir : tout au long de l’évènement, vous pourrez bénéficier d’offres et de tarifs préférentiels sur vos réservations.

Informations pratiques et horaires pour Paris

Lieu : Carrousel du Louvre – 99, rue de Rivoli 75001 PARIS

Horaires d’ouverture :
Les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 janvier de 10h00 à 19h00
Le dimanche 26 janvier 2020 de 10h00 à 18h00

Pour bénéficier d’une entrée gratuite pour le salon des Thermalies de Paris : ICI
Contact : info@thermalies.com

Informations pratiques et horaires pour Lyon

Lieu : La Sucrière – 49-50 Quai Rambaud, 69002 LYON

Horaires d’ouverture :
De 10h à 18h du vendredi 14 février au dimanche 16 février 2020

Pour bénéficier d’une entrée gratuite pour le salon des Thermalies de Lyon : ICI
Contact : info@thermalies.com

Que faire contre le psoriasis ? Le thermalisme, une alternative à prendre en considération

Le 29 octobre 2019 a lieu la Journée Mondiale du psoriasis. Cette affection chronique de la peau touche entre 2% et 4% de la population. Douloureux, gênant voire invalidant, la médecine traditionnelle permet toutefois de le soulager. La réalisation d’une cure thermale, venant en parallèle d’un suivi médical, se révèle bénéfique pour le patient.

Cure thermale et Psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire et chronique de la peau. Il se manifeste sous la forme de plaques rouges, de squames et de croûtes s’accompagnant de fortes démangeaisons. Les lésions sont en règle générale localisées au niveau des coudes, des genoux, de la plante des pieds, de la partie antérieure des jambes, du cuir chevelu ou des ongles.
Cette dermatose touchant autant les hommes que les femmes fait généralement sa première apparition entre l’âge de 20 et 30 ans. Par la suite, le psoriasis évoluera par poussées plus ou moins espacées.  L’origine du psoriasis n’est pas connue, il semblerait que plusieurs facteurs rentrent en compte (facteurs génétiques et environnementaux).

La cure thermale en dermatologie fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale. Sa prise en charge repose sur la qualité des eaux thermales utilisées lors des différents soins quotidiens. Ce traitement alternatif, sans effets secondaires ou effets indésirables, participe à une cicatrisation plus rapide des lésions.

Le psoriasis est une affection bégnine, non contagieuse, qui peut cependant être lourde de conséquences sur le quotidien des personnes atteintes.

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Source photo : saint-gervais-mont-blanc.com

Comment bénéficier d’une cure thermale en France ?

Les cures thermales, ayant l’orientation en dermatologie, sont recommandées dans la prise en charge des différentes affections chroniques de la peau. L’eau thermale chaude, riche en oligo-éléments et minéraux, permet de soulager le patient par sa mise en contact avec la peau et les muqueuses.
Les vertus nettoyantes, apaisantes, hydratantes, antiprurigineuses, anti-inflammatoires et cicatrisantes des eaux apaisent l’épiderme en profondeur. Les différentes techniques de soins utilisées au quotidien permettent de laver et de la décaper la peau en douceur afin de réduire l’inflammation, des lésions cutanées et les démangeaisons.

Une cure thermale conventionnée est une prise en charge médicale. Celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (dermatologue). Cette prescription permettra une prise en charge partielle par l’Assurance-maladie.

Plusieurs types de psoriasis sont pris en charge lors d’une cure thermale :

  • Le psoriasis étendu ou limité en plaques,
  • Le psoriasis en gouttes,
  • Le psoriasis irrité ou prurigineux,
  • Le psoriasis de l’ongle et du cuir chevelu,
  • Le psoriasis de l’enfant.

Les différents soins de la cure thermale conventionnée seront prescrits par le médecin de cure afin de s’adapter à chaque patient. On retrouvera essentiellement des soins d’hydrothérapie tels que la douche locale ou générale, la douche à jets, les pulvérisations, le bain simple ou général. Dans certains centres thermaux, la pélothérapie (à base de boue thermale) sera également proposée, notamment sous forme de cataplasmes ou d’enveloppements.

A savoir : La cure thermale est également préconisée dans les cas de rhumatisme psoriasique, celle-ci s’effectuera dans le cadre d’une orientation en rhumatologie.

Les avantages à réaliser une cure thermale :

Ces programmes sont réalisés en complément de la cure thermale. Ils ont pour objectifs de réduire l’impact de la maladie sur le quotidien, en aidant les curistes à comprendre leurs pathologies et apprendre les gestes les plus adaptés afin d’en ralentir l’évolution.

  • rompre l’isolement

Le cadre de ce séjour est idéal pour rencontrer des personnes ayant la même pathologie. Cela permet de communiquer, d’échanger et de se comprendre face aux aléas induits par cette pathologie.

Source photo : www.isere-tourisme.com

Source photo : www.isere-tourisme.com

 Les centres thermaux ayant l’orientation en dermatologie :

La station thermale d’Avène-les-Bains
La station thermale de Rochefort
La station thermale d’Uriage-les-Bains
La station thermale de la Roche-Posay
La station thermale de Neyrac-les-Bains
La station thermale de Saint-Gervais-les-Bains
La station thermale de la Bourboule
La station thermale des Fumades-Allègre
La station thermale de Molitg-les-Bains

Comment réduire son cholestérol grâce à l’eau thermale ?

Le thermalisme est une médecine naturelle reconnue depuis des siècles pour ses nombreuses vertus. Saviez-vous qu’il était également préconisé dans la prise en charge du cholestérol ?

Source : www.thermes-de-vichy.fr

Source : www.thermes-de-vichy.fr

Le cholestérol est une graisse naturelle indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, un taux trop important n’est pas conseillé. Le taux de cholestérol est analysé lors de la réalisation d’un bilan lipidique mesurant notamment le cholestérol HDL et LDL, le « bon et mauvais » cholestérol.
Le cholestérol peut contribuer au développement de plusieurs pathologies sur le long terme (AVC, infarctus du myocarde), principalement lorsqu’il s’ajoute à d’autres facteurs tels que l’obésité, la sédentarité, l’insuffisance cardiaque, l’absence d’activité sportive ou un régime alimentaire non adapté.
Afin de réduire le taux de cholestérol, la réalisation d’une cure thermale peut être envisagée. Elle permettra d’accompagner globalement et durablement le patient dans sa démarche.

Le thermalisme est une prise en charge globale qui se base sur :

1 – Les vertus des eaux thermales

Le thermalisme est une médecine alternative qui tire ses bienfaits des eaux minérales thermales chaudes. Après un long trajet souterrain, les eaux se chargent en minéraux et oligo-éléments aux multiples vertus (diurétique, dépurative, laxative, tonifiante, anti-inflammatoire, antalgique). L’ensemble des vertus des eaux est alors utilisé au travers de soins thermaux spécifiques.

Source photo : Thermes de Vichy, Thermes d'Aulus, Thermes de Contrexéville.

Source photo : Thermes de Vichy, Thermes d’Aulus, Thermes de Contrexéville.

2- La qualité des soins

Le savoir-faire des équipes thermales dans la réalisation des soins thérapeutiques est essentiel.
Au programme, des soins d’hydrothérapies internes (cure de boisson) et externes (bain local, douche générale, massage et modelage sous eau thermale, cataplasme de boue thermale) qui sont adaptés à chaque patient.
Outre les soins thermaux, certains établissements proposent des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient, des ateliers diététiques, des conférences ou encore des activités physiques. Ces programmes et modules complémentaires, faisant intervenir des professionnels multidisciplinaires, aident les patients à mieux gérer leur quotidien dans la durée.

3 – Le cadre de la cure

Le cadre de la cure thermale fait partie à part entière du processus du soin. En effet, celui-ci permet d’éloigner le patient de son quotidien et ainsi de le couper avec ses habitudes et ses soucis. Véritable parenthèse de bien-être et de détente, celui-ci motive les patients à reprendre une activité sportive régulière et à adopter un mode de vie plus sain et adapté.

La cure thermale conventionnée est une prise en charge médicale. Elle doit faire l’objet d’une prescription, par un médecin traitant ou spécialiste, afin d’être partiellement prise en charge par l’assurance-sociale.
Vous souhaitez bénéficier des bienfaits de l’eau thermale pour réduire votre cholestérol ?
Rendez-vous dans l’un des établissements thermaux français ayant l’agrément en « Affections Digestives et maladies métaboliques (AD) » ou en « Affections Urinaires et maladies métaboliques » (AU) et prenant en charge cette affection :

La station thermale de Contrexéville
La station thermale de Capvern-les-Bains
La station thermale d’Aulus-les-bains
La station thermale de Brides-les-Bains
La station thermale de Montrond-les-Bains
La station thermale de Vals-les-Bains
La station thermale de Vichy
La station thermale d’Eugénie-les-Bains
La station thermale du Boulou

A l’heure actuelle, les traitements médicaux (notamment à base de statines) visant à diminuer le taux de mauvais cholestérol (LDL) au profit du bon (HDL) sont remis en cause, tant au niveau de leur efficacité que de leurs effets secondaires.
La réalisation d’une cure thermale ajoutée à une bonne hygiène de vie, à la pratique d’une activité physique et à l’arrêt du tabac semble être une démarche adaptée, bénéfique et efficace.
A savoir : une cure thermale peut également être préconisée dans les cas d’obésité, de surpoids, de diabète de type II, de syndrome métabolique ou bien de maladies cardio-artérielles.

 

[Actualité] Un projet de Resort Thermal à Salies-de-Béarn

France Thermes est le deuxième groupe thermal français. Ce groupe est spécialisé dans le développement de Resorts Thermaux et Touristiques, ayant des indications thérapeutiques historiques, comme le montre ses projets de Bagnoles-de-l’Orne (B’O Resort), de Châtel-Guyon (Aïga Resort) et plus récemment de Vichy. Le groupe France Thermes développe une vision moderne du thermalisme en proposant sur un même lieu une offre de soins médicalisés, des activités bien-être, des hébergements, de la restauration ainsi que des loisirs qui peuvent être réservés via un seul et unique intermédiaire.

Le groupe France Thermes souhaite faire l’acquisition de l’établissement thermal de Salies-de-Béarn, de l’espace bien-être et d’un hôtel afin de créer un nouveau Resort Thermal sur le même modèle que les précédents.

Source photo : France3-regions.francetvinfo.fr

Source photo : France3-regions.francetvinfo.fr

La station thermale de Salies-de-Béarn, située dans la région Aquitaine, est reconnue pour son eau thermale unique au monde. En effet, celle-ci a la particularité d’être dix fois plus salée que l’eau de mer. Cela lui confère des propriétés médicinales uniques, notamment dans la prise en charge de 3 des 12 orientations thermales reconnues par la sécurité sociale : la rhumatologieles troubles du développement chez l’enfant et la gynécologie.
Les Thermes de Salies-de-Béarn disposent d’un savoir-faire unique depuis plus de 150 ans, dont certains soins associant les eaux thermales aux eaux mères sont uniques.

À Salies-de-Béarn, France Thermes a pour objectif d’accroître l’attractivité de la station thermale. Pour cela un investissement global est prévu. Celui-ci sera réparti entre la modernisation de l’établissement thermal et la création d’une nouvelle offre hôtelière qui passera, notamment, par la réhabilitation de l’emblématique hôtel de France et d’Angleterre.

Source photo : www.sudouest.fr

Source photo : www.sudouest.fr

La journée mondiale contre l’ostéoporose

En France, l’ostéoporose entraine plus de 400 000 fractures osseuses chaque année. Outre les risques accrus de fractures, cette maladie affecte profondément la qualité de vie des personnes en raison des douleurs induites. Le 20 octobre 2019, c’est la journée mondiale contre l’ostéoporose. Cet événement est l’occasion de sensibiliser le grand public aux effets de cette maladie, pour laquelle, le thermalisme est un traitement complémentaire efficace.

Cure thermale Ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie liée au vieillissement. Elle entraine une diminution et une fragilisation de la masse osseuse sur l’ensemble du squelette humain. Cette pathologie touche principalement les femmes d’un certain âge et ménopausées, qui voient alors leurs risques de fracture augmenter fortement. En effet avec l’âge, les hormones, notamment les œstrogènes, varient énormément. Si on ajoute à cela certains antécédents et des carences en vitamine D, l’équilibre de la restructuration osseuse se trouve bouleversé.
L’ostéoporose devient douloureuse et augmente les risques de fracture lorsqu’elle atteint un stade avancé.
À l’heure actuelle, aucun traitement médical n’existe pour soigner définitivement l’ostéoporose.

La cure thermale se présente alors comme une alternative naturelle, douce et sans effet secondaire sur l’organisme. Elle permet de soulager les douleurs du patient. Les soins réalisés durant un séjour thermal sont prescrits en amont par un médecin de cure afin que ceux-ci s’adaptent parfaitement aux besoins et à l’état de santé du patient.

Les soins thermaux réalisés quotidiennement se basent sur les bienfaits de l’hydrothérapie et des boues thermales chaudes.
On retrouvera des soins individuels tels que :

  • des bains d’eau thermale,
  • des cataplasmes de boues et/ou d’eau thermale chaude,
  • des soins avec un agent thermal,
  • des douches locales,
  • des soins collectifs comme la mobilisation en piscine.

Les minéraux et oligo-éléments présents dans l’eau permettent aux patients de bénéficier de vertus anti-inflammatoires, apaisantes, décontractantes, sédatives et antalgiques de l’eau.

La cure thermale est un traitement préventif. Elle permet de contrôler la maladie dès ses premiers symptômes et d’en ralentir l’impact sur le quotidien. Durant le séjour, des conseils hygiéno-diététiques comme l’arrêt du tabac ou la pratique d’une activité physique peuvent être dispensés au travers d’ateliers ou de modules complémentaires.

A la suite d’un séjour dans un établissement thermal, le patient retrouvera un certain confort dans sa mobilité ainsi qu’une diminution de ses douleurs pouvant s’étendre jusqu’à plusieurs mois après la fin du séjour thermal.

 A savoir : une cure thermale peut être réalisée à la suite de fractures liées à cette pathologie, elle permettra de résorber les douleurs, d’assouplir les articulations, de réduire l’inflammation et de retrouver une meilleure mobilité.

Où réaliser une cure thermale « Ostéoporose » ?

Afin de soulager votre ostéoporose, vous pouvez vous rendre dans l’un des 72 établissements français ayant l’orientation thérapeutique en Rhumatologie :

La station thermale de Brides-les-Bains

La station thermale de Néris-les-Bains

La station thermale de Bagnères-de-Bigorre

La station thermale de Saubusse-les-Bains

La station thermale de Jonzac

La station thermale de Châtel-Guyon

La station thermale de Casteljaloux

La station thermale de Capvern-les-Bains

La station thermale de La Léchère-les-Bains

La station thermale de Luchon

La station thermale de Salies-du-Salat

La station thermale de Salies-de-Béarn

La station thermale de Divonne-les-Bains

La station thermale de Cauterets

La station thermale de Saint-Honoré-les-Bains

 

(Liste non exhaustive)

Certains établissements thermaux proposent, en complément de la cure thermale conventionnée, un module d’éducation à la santé dédié à l’ostéoporose (non pris en charge par la sécurité sociale) afin d’aider les patients à comprendre et à mieux vivre avec leur maladie :

Station thermale de Bourbonne-les-Bains

Station thermale du Grand Dax

 

Si vous souhaitez bénéficier d’une cure thermale conventionnée, celle-ci doit vous être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste. Dès lors, elle pourra faire l’objet d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale et d’un complément par votre mutuelle.

Il faut savoir qu’une cure thermale conventionnée prévoit des soins quotidiens durant les 18 jours du séjour (sauf le dimanche).

Une cure thermale doit être réalisée en parallèle d’un suivi médical.

Interview du mois – Valvital, un groupe thermal aux projets uniques.

Découvrez le groupe Valvital aux côtés de Monsieur Riac qui en est le Directeur et le Fondateur.

Portrait M Riac valvital

Valvital est le 2ème  groupe thermal français. Il compte actuellement 11 stations thermales réparties sur l’ensemble du territoire.

Pouvez-vous présenter le groupe Valvital à nos lecteurs ?

Je suis Bernard RIAC, le PDG et le fondateur du groupe Valvital.
J’ai créé ce groupe en 1989, nous allons donc fêter ses 30 ans cette année.
Le groupe Valvital est le 2ème groupe thermal français. Chaque année, nous recevons 57 000 curistes conventionnés par la sécurité sociale. Nous avons également un chiffre d’affaires important au niveau du bien-être, de nos 4 résidences et plus récemment d’un hôtel 4* dont nous venons de faire l’acquisition.

Le groupe Valvital a annoncé le développement d’un important projet : Le Grand Nancy Thermal.
Pouvez-vous nous présenter ce nouvel établissement ?

Il y a eu un appel d’offre de la métropole du Grand Nancy. Elle recherchait un concepteur, constructeur et exploitant dans le cadre d’une délégation de service public (DSP). Au bout d’une procédure qui a duré 2 ans, sur un dossier extrêmement complexe, notre projet a été retenu. C’est un projet qui sera de loin le plus grand projet thermal réalisé en France. On est sur un investissement de 97 Millions d’euros.

Il y aura essentiellement 4 volets dans ce projet :

  • Le deuxième volet concerne la partie sportive. Nous allons construire sur un ancien établissement thermal, au centre ville de Nancy, qui était ouvert jusque dans les années 30. Actuellement, sur ce site, il existe la piscine municipale sportive. C’est cette infrastructure que nous allons rénover et agrandir de façon à poursuivre l’activité de piscine sportive et bien-être. Il y aura une piscine olympique couverte et une piscine olympique nordique ouverte toute l’année à l’extérieur pour la nage. A côté de ces piscines, nous aurons également une partie thermo-ludique, notamment avec les toboggans pour les enfants, ainsi qu’une partie ludique pour toute la famille.
  • Ensuite, il y aura une partie SPA dédiée au bien-être. On sera sur le modèle de la thalassothérapie.
  • Pour finir, la partie concernant la résidence hôtelière pour les clients. Elle se trouvera dans le bâtiment et se composera de 72 studios et appartements.

 

Vous allez donc créer un véritable pôle de bien-être au cœur de la ville, c’est très innovant pour la France et rarement vu ?

C’est original car c’est la première fois qu’une station thermale se construit de cette manière, en plein centre ville et en pleine métropole. Nous serons sur un véritable établissement thermal urbain.
C’est un projet innovant mais également complexe. D’abord le projet prévoit d’englober de nombreuses activités sur un site existant, que l’on va doubler en volume. C’est également innovant sur le plan architectural.
C’est un projet très important où beaucoup de choses sont à faire, le montage financier est à la hauteur de l’enjeu.

Quelle est la date d’ouverture prévue de l’établissement ?
Les travaux ont-ils commencé ?

Ce sera pour janvier 2023.

Les travaux n’ont pas commencé. C’est assez complexe car il y a plusieurs étapes. Le permis de construire devrait être déposé rapidement, d’ici un ou deux mois. Ensuite, il y a ce que l’on appelle le recours des tiers. Enfin nous pourrons démarrer les travaux, si tout se passe bien, dès le début de l’année prochaine.

A partir de quand les curistes pourront-ils réserver une cure thermale dans ce nouvel établissement ?

Les curistes pourront réserver leurs cures thermales en 2022, pour une cure thermale en 2023. C’est à dire que dès l’année 2022, les médecins pourront prescrire une cure thermale en rhumatologie au sein de l’établissement thermal de Nancy.

Nous avons également pu lire dans la presse qu’un projet d’ouverture d’un établissement thermal à Saint-Jean-d’Angély était possible. Qu’en est-il ?

En effet, nous avons racheté une source d’eau thermale connue dans la région. Elle est intéressante car son débit est important, nous avons  50m3 par heure à une température de 42°C. Nous avons racheté au même endroit une friche militaire qui été abandonnée en plein centre ville de Saint-Jean-d’Angély. Elle va nous permettre de créer une nouvelle station thermale dans la région Poitou-Charentes.
On espère d’ailleurs pouvoir ouvrir cet établissement en 2024, juste après Nancy.

Est-ce que cette source d’eau thermale a déjà reçu un agrément ?

Elle n’a pas d’agrément, nous venons de démarrer les études pour l’avoir. C’est une eau minérale naturelle mais il nous faut un agrément pour l’orientation en rhumatologie. Nous allons réaliser un module expérimental qui va nous permettre de traiter 120 patients. Ils feront une cure thermale de 3 semaines et à l’issue de cette cure et des études menées, nous pourrons déposer un dossier de demande. Par la suite, nous déposerons un avis à l’Académie de médecine qui permettra au Ministère de la santé de nous octroyer l’agrément.

Comment allez-vous procéder pour trouver ce groupe de personnes nécessaire à la réalisation votre expérimentation ?

Dans un premier temps, nous allons procéder avec les médecins traitants que nous contactons régulièrement. Ils verront naturellement, au niveau de leur patientèle, les personnes qui pourraient être intéressées.

Nous allons également faire une petite promotion de cette étude au niveau de la région.

Aujourd’hui, il n’y a rien. C’est un projet qui a démarré sur le plan de l’étude. Nous sommes actuellement en train de construire ce module expérimental. Il sera éphémère puisqu’il sera détruit à l’issue de l’étude afin de construire les futurs thermes.

Un petit mot sur la saison 2019, comment se déroule-t-elle ? Le dynamisme du groupe Valvital en terme d’investissement profite-t-il d’ores et déjà à l’ensemble de vos établissements ?

Nous poursuivons notre campagne.
On est un groupe thermal français et nous faisons de la publicité au niveau national. On a donc poursuivi en 2019 sur la tendance des années précédentes, avec une petite hausse du nombre de curistes.
De plus, on est très heureux d’avoir ouvert notre premier hôtel 4*  à Lectoure, dans le Gers, qui est une station thermale du groupe Valvital. Dans cet établissement nous avons construit un souterrain pour se rendre directement, depuis l’hôtel, jusqu’au spa ou directement dans le centre de cure thermale.

Nous avons eu une année 2018 chargée avec de nombreux projets. Nous avons notamment récupéré la gestion des thermes d’Enghien-les-Bains près de Paris.

Depuis cette année 2019, nous commençons à développer nos projets et nous allons les mener à terme.

 

 

Le Tour de France des stations thermales

Le 15 octobre prochain, le tracé officiel du Tour de France 2020 sera dévoilé. En attendant, nous vous laissons découvrir un tracé original, mais non officiel, d’un Tour de France qui met en avant le patrimoine thermal national.

Source photo : Compte twitter @CLebrun56

Source photo : Compte twitter @CLebrun56

Au programme de ce Tour de France unique et décalé, 21 étapes et plus de 3300 kilomètres pour partir à la découverte des stations thermales françaises.
Le thermalisme et le Tour de France sont des pratiques anciennes qui, à leur façon, ont façonné l’histoire et le développement de certaines régions françaises. Entre architecture unique et patrimoine culturel immatériel, cette Grande Boucle des stations thermales met à l’honneur l’héritage de la France.

Saviez-vous que Le Tour de France emprunte, dans les Pyrénées, de nombreuses routes de montagne qui n’auraient pas vu le jour sans Napoléon III et sa découverte du thermalisme ? En effet, accompagné de son épouse Eugénie, certaines des plus grandes routes ont été impulsées par Napoléon afin de développer le thermalisme dans les Pyrénées. Ces routes avaient pour but de relier les villes d’eaux entre-elles. C’est comme cela que sont nées certaines des routes les plus emblématiques des Pyrénées, par exemple : d’Argelès-Gazost aux Eaux Bonnes par le col du Soulor et le col d’Aubisque,  de Bagnères-de-Bigorre à Barèges par le col du Tourmalet, de Bagnères-de-Bigorre à Bagnères-de-Luchon par le col d’Aspin puis le col de Peyresourde.

Le Tour de France est une course cycliste emblématique qui fait partie de l’histoire du pays. Chaque année depuis 1903, les coureurs empruntent les plus belles routes et réalisent l’ascension des plus beaux cols Français. Très médiatisé, les yeux du monde entier sont rivés sur l’hexagone durant ces 3 semaines estivales. C’est le rendez-vous incontournable pour de nombreux passionnés de cyclisme pour lesquels le passage de la caravane et des coureurs sont des moments forts en émotions.

Quant  au thermalisme, c’est une médecine naturelle et douce qui utilise les oligo-éléments présents dans l’eau minérale thermale et dans les boues à des fins thérapeutiques. Au travers de différents soins thermaux, les effets bénéfiques des eaux sont utilisés dans le traitement de nombreuses pathologies chroniques regroupées dans 12 orientations thérapeutiques :

Des cures adaptées aux maux de notre époque sont également proposées : fibromyalgie, lymphœdème, obésité, trouble du sommeil, mal de dos, asthme, allergie.
En France, il est possible de suivre une cure thermale conventionnée dans plus d’une centaine d’établissements thermaux. Lorsqu’une cure thermale fait l’objet d’une prescription médicale, une prise en charge de l’assurance-sociale est alors possible. Chaque année, plus de 600 000 curistes (source : www.medecinethermale.fr) profitent des bienfaits thérapeutiques de l’eau.

Le développement de cette pratique dans les années 1850 a donné lieu à l’apparition d’un patrimoine varié. En effet, les villes d’eaux se sont transformées afin d’offrir aux curistes de meilleures conditions de soins et de villégiature avec la construction d’établissements thermaux prestigieux, d’hippodromes, de palaces, de villas ainsi que de casinos.

Voici le détail étape par étape de ce Tour de France des stations thermales :

 

Etape 1 : Grand Départ à Dax, 1er station thermale France et arrivée à Cambo-les-Bains en passant par Saubusse-les-Bains. Véritable découverte des paysages landais et basques.

Etape 2 : De Barbotan-les-Thermes à Jonzac en passant par Casteljaloux.

Etape 3 : De Saujon à Rochefort pour un contre la montre par équipe.

Etape 4 : De La Roche-Posay à Néris-les-Bains en passant par Evaux-les-Bains.

Etape 5 : De Châtel-Guyon à Royat-Chamalières pour un contre la montre au cœur de l’Auvergne.

Etape 6 : De Bourbon-Lancy au Mont-Dore en passant par Vichy et les célèbres volcans auvergnats.

Etape 7 : De La Bourboule à Chaudes-Aigues en traversant le Massif Central.

Etape 8 : De Neyrac-les-Bains à Montbrun-les-Bains par Vals-les-Bains et par le passage du col hors catégorie du Mont Ventoux.

Etape 9 : De Digne-les-Bains à Berthemont-les-Bains avec la découverte du parc du Mercantour.

Journée de repos : au programme, détente dans les eaux de Contrexéville.

Etape 10 : De Vittel à Plombière-les-Bains à travers le Massif des Vosges.

Etape 11 : De Luxueil-les-Bains à Lons-le-Saunier en passant par Salins-les-Bains.

Etape 12 : D’Aix-les-Bains à Evian-les-Bains en passant par Thonon-les-Bains. Une étape entre deux villes d’eaux reliant le Lac du Bourget au Lac Léman.

Etape 13 : De Saint-Gervais-les-Bains à Brides-les-Bains avec la présence du Mont-Blanc tout au long de l’étape.

Etape 14 : De La Léchère-les-Bains à Uriage-les-Bains, passant par les mythiques cols de la Madeleine et de la Croix de Fer.

Journée de repos : un détour par les calanques est l’incontournable activité de la journée.

Etape 15 : De Camoins-les-Bains à Balaruc-les-Bains, une étape idéale pour profiter des paysages méditerranéens et de l’étang de Thau.

Etape 16 : D’Avène-les-Bains à Amélie-les-Bains en passant par Lamalou-Les-Bains.

Etape 17 : De La Preste-les-Bains à Ax-les-Thermes en passant par Vernet-les-Bains et les Pyrénées Catalanes.

Etape 18 : D’Aulus-les-Bains à Capvern-les-Bains en passant par Salies-du-Salat.

Etape 19 : De Salies-de-Béarn à Argelès-Gazost en passant par Eaux-Bonnes et le Col d’Aubisque et du Soulor.

Etape 20 : De Luz-Saint-Sauveur à Saint-Lary-Soulan en passant par Barèges  et l’emblématique col du Tourmalet dans les Hautes-Pyrénées.

Etape 21 : De Enghien-les-Bains à Paris, avec une ligne d’arrivée sur les célèbres pavés des Champs-Elysées.

 

Pour toutes les informations concernant le Tour de France Officiel 2020, rendez-vous le 15 octobre 2019 sur le site : www.letour.fr

 

Octobre Rose, le symbole annuel de la lutte contre le cancer du sein.

Comme chaque année depuis 26 ans, le mois d’Octobre est consacré à l’information et à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Octobre Rose 2019 et thermalisme

Symbolisé par des parapluies et des rubans roses, vous ne pourrez pas passer à côté des campagnes de mobilisations, des événements sportifs, des rencontres ainsi que des dépistages du cancer du sein organisés durant le mois d’octobre rose, en France et dans le monde.

L’objectif d’octobre rose est de sensibilisé la population sur cette maladie, à l’importance de la recherche, à l’importance d’accroître le soutien aux femmes atteintes d’un cancer, à l’importance de se faire dépister et de soutenir la recherche. En effet, il est primordial d’inciter les femmes à porter une attention particulière à la santé de leurs seins. La réalisation d’examens cliniques par un médecin traitant, un gynécologue ou une sage-femme ainsi que la réalisation systématique, tous les deux ans, d’une mammographie à partir de 50 ans est fortement conseillée. Se faire dépister n’empêche pas d’avoir un cancer du sein mais permet de le détecter plus tôt, avant l’apparition de symptômes ( source : Améli.fr) . Une détection précoce d’un cancer permet de réduire son taux de mortalité. Le cancer du sein est l’un des plus fréquents et des plus mortels (Source : santé.journéedesfemmes) chez la femme.

Les femmes ayant des antécédents familiaux, ainsi que des facteurs de risques de cancer, doivent être attentives car elles sont plus exposées.

Pourquoi faire une cure thermale post-cancer ?

Le traitement médical d’un cancer est lourd et invasif. Il comporte de nombreux effets secondaires, tant sur le plan physique que psychologique, pouvant persister même après une guérison. La cure thermale viendra accompagner la femme durant sa convalescence.

  • Les eaux thermales chaudes et les boues, utilisées au travers des soins thermaux, ont de nombreux effets bénéfiques et thérapeutiques sur l’organisme.
  • Les eaux permettent d’atténuer les douleurs laissées par la chimiothérapie et la radiothérapie, d’apaiser les cicatrices faisant suites à des interventions chirurgicales, notamment la mastectomie.
  • La cure thermale est une approche indispensable pour soulager le lymphœdème du membre supérieur, qui est l’un des effets secondaires post-opératoire d’un cancer du sein.
  • La cure thermale améliore l’aspect des muqueuses et de la peau, permet de réduire les douleurs articulaires, mais également d’atténuer l’anxiété et le stress engendrés par la maladie.
  • Le cadre de la cure thermale est un lieu propice à la reprise d’une activité physique, à l’amorce d’une perte de poids (chez les femmes en surpoids). C’est également un lieu idéal pour la remise en forme et la détente grâce aux nombreux soins de bien-être et massages accessibles dans les SPA Thermaux.

Véritable parenthèse de détente, la cure thermale est une prise en charge globale des séquelles post-cancer. Dans cette optique, des établissements thermaux français se sont spécialisés dans le traitement « post-cancer du sein » en s’adaptant au mieux à la demande de ses curistes et en proposant des soins, des ateliers et des activités qui leurs sont dédiés.

Une cure thermale peut être prescrite par un médecin traitant, un dermatologue, un gynécologue ou spécialiste. La réalisation d’une cure thermale peut être prise en charge, en partie, par l’assurance-maladie. La mutuelle peut venir en complément et prendre en charge les frais annexes. La composition de chaque source d’eaux minérales thermales étant différente, l’établissement de cure devra être choisi en fonction des besoins de la patiente en rémission.

Chaque jour, la curiste aura entre 4 et 6 soins thermaux, selon sa prescription médicale :

  • douche locale, pratiquée par un agent thermal
  • douche générale
  • bain général
  • bain local avec jet
  • étude
  • cataplasme de boue
  • mobilisation en piscine
  • modelage ou massage

Les cures conventionnées « Post Cancer du sein » :

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains
Les thermes de La Bourboule en orientation dermatologie, qui proposent le module complémentaire d’éducation thérapeutique du patient PACS.
Les thermes de La Roche-Posay, en orientation dermatologie.
Les thermes de Luz-Saint-Sauveur en phlébologie, spécialisés dans le traitement du lymphœdème.
Les thermes d’Argelès-Gazost, spécialisés dans le traitement du lymphœdème.
Les thermes de La Léchère en phlébologie, spécialisés dans le traitement du lymphœdème.
Les thermes d’Avène-les-Bains

Les cures thermales conventionnées avec des modules spécifiques :

Les thermes du Mont-Dore
Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux
Les thermes de Gréoux-les-Bains
Les thermes de Molitg-les-Bains
Les thermes de Barbotan-les-Thermes
Les thermes de Cambo-les-Bains
Les thermes d’Eugénie-les-Bains
Les thermes d’Aix-les-Bains
Les thermes de Neyrac-les-Bains
Les thermes de Vals-les-Bains
Les thermes de Néris, qui proposent le module complémentaire d’éducation thérapeutique du patient PACS.

Les mini-séjours ou mini-cure « Post-cancer du sein » :

Les thermes de Challes-les-Eaux
Les thermes de Vichy – Thermes Callou qui proposent le module complémentaire d’éducation thérapeutique du patient PACS.
Les thermes de Capvern-les-Bains

La prescription d’une double orientation de cure thermale.

Certains établissements thermaux proposent également des cures thermales en double orientations. En fonction des séquelles et des besoins, la réalisation de celle-ci peut être intéressante. En effet, les traitements liés à l’oncologie sont responsables d’affections au niveau des muqueuses buccales. La cure thermale sera donc un lieu idéal afin de soulager les affections cutanées ou phlébologiques et les affections buccales.

Chaque année en France, plus de 12 000 femmes décèdent de ce cancer (source : fmr.org), majoritairement féminin, c’est trop !

Faites-vous dépister, mobilisez-vous contre le cancer, soutenez la recherche, arborez un ruban rose, participez aux journées de sensibilisation et encouragez le dépistage dans votre entourage. Chaque année, de nouveaux cas de cancer du sein chez la femme sont découverts trop tardivement…une prise en charge précoce permet de sauver des vies.

 A l’occasion d’Octobre Rose, de nombreuses stations thermales telles que les thermes de Barbotan-les-Thermes, Gréoux-les-Bains, Luz-Saint-Sauveur, La Roche-Posay….se mobilisent et organisent des événements pour soutenir le mouvement.

N’hésitez pas à vous renseigner sur la programmation d’Octobre Rose près de chez vous. Nombreuses sont les marches et les foulées, les courses féminines, les flash-mob, les cours de Zumba, les randonnées pédestres, les triathlons, les concerts et autres activités organisés par les communes et les associations. L’ensemble des événements caritatifs permettra de récolter des fonds pour soutenir la recherche.

 

Source photo : https://www.liguecancer44.fr

Source photo : https://www.liguecancer44.fr

 

La Journée Mondiale de l’urticaire, les bienfaits du thermalisme dans la prise en charge de cette dermatose chronique

Chaque année, le 1er octobre marque la Journée Mondiale de l’urticaire. Cette affection dermatologique touche entre 15% et 20% de la population, au moins une fois au cours d’une vie. Dans certains cas, l’urticaire devient chronique et bouleverse le quotidien des patients. La cure thermale se positionne alors comme un traitement naturel permettant de soulager les démangeaisons et d’apaiser la peau en profondeur.

Source photo : www.doctissimo.fr

Source photo : www.doctissimo.fr

L’urticaire est une dermatose fréquente de la peau qui se présente sous forme de lésions cutanées en plaques rouges ou rosées, migratrices et responsables de fortes démangeaisons. Si certaines personnes n’en souffriront qu’une seule fois au cours de leur vie,  chez d’autres, l’urticaire s’étendra sur au moins six semaines et pourra durer de nombreux mois, voire plusieurs années.

Le diagnostic de l’urticaire repose sur un interrogatoire ainsi qu’un examen clinique réalisé par un médecin ou d’un dermatologue.
La prise en charge médicale de cette dermatose se base sur le traitement des symptômes (démangeaison, œdème…) afin de soulager le patient au plus vite. Par la suite, le médecin procèdera si possible à l’identification de l’origine de celle-ci afin de la neutraliser. Toutefois, l’origine exacte de l’urticaire peut rester floue, le traitement médical mis en place peut alors échoué à soulager le patient. Celui-ci voit alors son quotidien fortement altérer.
En effet, il ne faut pas négliger l’impact psychologique de ce type d’affection pouvant entrainer, chez certaines personnes, de l’angoisse, du stress, des troubles du sommeil, de l’anxiété et pouvant conduire à un isolement.

Quels sont les soins thermaux pour soulager l’urticaire ?

Les soins thermaux de l’orientation dermatologie permettent :

  • de nettoyer la peau en profondeur,
  • d’apaiser les démangeaisons,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • de contribuer à une régénération plus rapide de la peau.

Les soins sont variables et adaptés à chaque personne par le médecin thermal. Vous retrouverez certains des soins suivants lors de votre séjour :

  • Le bain local ou général
  • Le bain avec douche en immersion
  • La douche générale
  • La douche locale
  • La douche filiforme
  • Les pulvérisations
  • Les cataplasmes ou illutations de boue

Les stations thermales françaises spécialisées en dermatologie : 

La station thermale de Rochefort
La station thermale d’Avène-les-bains
La station thermale d’Uriage-les-Bains
La station thermale de La Roche-Posay
La station thermale de Neyrac-les-Bains
La station thermale de La Bourboule
La station thermale des Fumades
La station thermale de Molitg-les-Bains
La station thermale de Saint-Gervais-les-Bains