MAATHERMES, une étude qui démontre l’efficacité de la prise en charge du surpoids et de l’obésité en milieu thermal

L’eau thermale est connue pour ses bienfaits dans le traitement des rhumatismes, dans la prise en charge des affections ORL et des problèmes de peau… Néanmoins, les bienfaits ne s’arrêtent pas là. Le thermalisme est également conseillé dans la prise en charge du surpoids et de l’obésité. Comme toutes les médecines du 20ème siècle, le thermalisme a dû prouver scientifiquement l’efficacité de ses soins concernant le traitement de nombreuses pathologies. Mais qu’en est-il des bienfaits de ce type de traitement sur l’obésité ? L’étude Maâthermes a répondu scientifiquement à cette question. 

* source : communiqué de presse Maâthermes – Janvier 2011

 

L'étude Maâthermes

Il existe de nombreuses études ayant vu le jour concernant l’efficacité d’une cure thermale dans la prise en charge des 12 orientations reconnues par la sécurité sociale. A travers l’étude Maâthermes, cet article mettra en lumière comment le thermalisme peut être une aide supplémentaire pour les patients dans leur lutte contre le surpoids et l’obésité.

 

L’étude

Publiée en 2011, Maâthermes est une étude clinique d’évaluation de la prise en charge du surpoids et de l’obésité en milieu thermal. Elle a été réalisée par le Docteur Patrick Serog et le Docteur Thierry HANH sur 257 patients (obèses ou en surpoids) en bonne santé.  Cette étude consiste en une approche de la cure thermale ajoutée :

  • à une prise en charge diététique,
  • à la pratique d’activités physiques,
  • à la mise en place d’actions de types comportementales.

Le but est de modifier le style de vie des patients sur le long terme.

Maâthermes vise à démontrer qu’une prise en charge globale en cure thermale, associée à une hygiène de vie adaptée, permet d’obtenir de meilleurs résultats sur le long terme vis-à-vis d’un régime « classique » basé uniquement sur une amélioration de l’hygiène de vie.

 

Méthodologie

Les patients ont été divisées en 2 groupes :

  • Un premier groupe « cure » composé de 120 personnes.  Ce groupe a été reçu dans cinq stations thermales participantes : Brides‐les‐Bains, Capvern‐les‐ Bains, Vals‐les‐Bains, Vichy et Vittel. Durant les 3 semaines de cure, ils ont suivi le traitement thermal spécifique pour l’obésité (cure de boisson, bain bouillonnant d’eau thermale, enveloppement de boue thermale, massage sous affusion, exercices en piscine, conseils diététiques) ainsi que la remise du livret « Programme National de Nutrition Santé ». Les curistes se sont également vu proposer des activités physiques non obligatoires, et pouvaient bénéficier, s’ils le souhaitaient, d’un régime diététique durant toute la durée du séjour thermal.
  • Un second groupe « témoin » composé de 137 personnes. Chaque patient a été suivi par son médecin généraliste qui lui a prodigué des conseils diététiques avec remise du livret « Programme National de Nutrition Santé ».

 

 

Résultats et Conclusion

L’évaluation et la comparaison entre les deux traitements ont été effectuées au 14ème mois après la prise en charge. Celle-ci a notamment permis de constater une perte de poids moyenne et une réduction d’IMC deux fois plus importante dans le groupe « cure thermale » que dans le « groupe témoin ».

Cette étude a démontré l’efficacité d’une prise en charge globale du patient durant une cure thermale dans l’indication métabolique avec surpoids et/ou obésité. Il est vrai que la cure thermale permet au patient de s’éloigner de son quotidien, de modifier son alimentation et de reprendre une activité physique. En complément, les soins à base d’eau thermale accompagnés d’une cure de boisson aident le patient dans sa volonté de retrouver un poids santé. L’efficacité de la cure thermale repose sur une prise en charge optimisée durant les 3 semaines de soins. Ces derniers aident le patient à acquérir de bons réflexes.

Source :  Vichy

Source : Thermes de Vichy

Vous retrouvez des cures thermales ou des courts séjours de santé spécialisés dans les établissements ayant reçu l’agrément pour les AFFECTIONS URINAIRES (AU)  et / ou AFFECTIONS DIGESTIVES (AD).

Pour plus d’informations sur le déroulement de cette étude et les résultats  ICI

 

 

Maigrir en cure thermale, découvrez les cures conventionnées dédiées à l’obésité

L’obésité est une maladie qui, si elle n’est pas soignée, peut entraîner des complications sur le long terme. La seule solution est de retrouver un poids « santé ». La cure thermale est une prise en charge globale et naturelle qui a démontré son efficacité.

Source :  Vichy<br /><br /><br /><br /><br />

L’obésité ou surcharge pondérale est un excès de masse graisseuse résultant principalement d’un déséquilibre entre l’apport calorique et les dépenses énergétiques. Cette maladie concerne environ 15% de la population, dont une part grandissante d’enfants et adolescents. L’obésité est souvent mal vécue par les personnes qui en sont atteintes : mal-être, perte de confiance voire dépression. L’obésité est définie selon l’’indice de masse corporelle (IMC), se calculant en divisant le poids (kg) par la taille au carré (m2).

Il n’existe pas de traitement miracle permettant de lutter contre cette pathologie, mais un éventail de possibilités afin d’entamer une perte de poids durable. Une cure thermale en amaigrissement est une approche pluridisciplinaire aidant le patient à perdre du poids sur le long terme, à réduire les douleurs et les complications liées (troubles cardiaques, troubles respiratoires, troubles hépatiques, douleurs articulaires…).

Une cure thermale permet d’accompagner le patient dans sa globalité. Elle repose sur des soins à base d’eau thermale, une alimentation saine et équilibrée et une pratique sportive régulière.

Au programme d’une cure thermale « obésité et/ou amaigrissement », le patient suivra :

  • Une cure de boisson, pour son caractère coupe-faim et diurétique
  • Des soins de mobilisation en piscine afin de favoriser la mobilité.
  • Des douches locales, sous affusions, des bains ou encore des massages à base d’eau thermale pour tonifier la circulation sanguine, favoriser l’élimination des graisses et réduire les douleurs.
  • Un suivi avec un diététicien afin de réapprendre à manger correctement
  • Un accompagnement psychologique est proposé dans certains centres.

L’environnement et l’ambiance de la cure thermale permettront au patient :

  • De trouver un soutien psychologique auprès des autres patients avec lesquels il pourra échanger
  • D’inciter à la pratique sportive
  • De couper avec son quotidien et d’en finir avec les mauvaises habitudes
  • De bénéficier de soins sans effet secondaire sur l’organisme.

Le thermalisme a su démontrer son efficacité dans la prise en charge de cette pathologie au travers des résultats de l’étude Maâtherme. Une étude scientifique réalisée afin d’évaluer l’efficacité des cures dans la prise en charge du surpoids et de l’obésité.  Elle a regroupé 5 stations thermales Françaises : Brides-les-Bains, Capvern, Vals Les Bains, Vichy et Vittel.  Son approche triple (diététique, physique et psychologique) s’ajoutant à la durée des soins permet d’apprendre ou ré-apprendre aux patients le bon comportement à adopter au quotidien afin d’avoir une perte de poids durable dans le temps.

Les stations thermales ayant l’agrément en Affections urinaires et Maladies Métaboliques  OU Affection digestives et Maladies Métaboliques prennent en charge le surpoids et l’obésité. Toutefois, des stations comme Brides Les bains ou Contrexéville ont mis en place des programmes dédiés et un encadrement plus spécifique pour le traitement de cette pathologie.

Autres thermes pour le traitement de l’obésité :

  • Thermes d’Aulus les Bains

 

La journée européenne contre l’Obésité. Le thermalisme, une aide bénéfique.

Le 18 mai, c’est la journée européenne de lutte contre l’obésité qui touche de plus en plus de personnes à travers le monde. Profitons-en pour parler du thermalisme en tant qu’aide bénéfique dans cette lutte, accessible aux différentes étapes de la perte de poids.

Source photo : Thermes Callou, VICHY

Source photo : Thermes Callou, VICHY

L’obésité ou surcharge pondérale est un excès de masse graisseuse résultant principalement d’un déséquilibre entre l’apport calorique et les dépenses énergétiques. Cette maladie concerne environ 15% de la population, dont une part grandissante d’enfants et adolescents. L’obésité est souvent mal vécue par les personnes qui en sont atteintes : mal être, perte de confiance voire dépression.

L’obésité est définie selon l’’indice de masse corporelle (IMC), se calculant en divisant le poids (kg) par la taille au carré (m2).

On parlera :

  • De maigreur lorsque qu’il est inférieur à 18.5
  • De poids santé avec un IMC de 18,5 et 25.
  • De surcharge pondérale lorsque cet indice se situe entre 25 et 29,9.
  • D’obésité lorsqu’il égale ou dépasse 30
  • D’obésité morbide lorsqu’il égale ou dépasse 40.

De plus, cette maladie entraine également de nombreuses complications pouvant mettre en danger la vie des patients. Voici les principales :

  • Diabète
  • Problèmes respiratoires (apnée du sommeil)
  • Problèmes cardiaques
  • Hypertension
  • Calculs biliaires
  • Douleurs articulaires (arthrose, maladie de la goutte)
  • Problèmes de circulation sanguine (œdème, varices…)

L’obésité impacte la qualité de vie du patient et réduit son espérance de vie.

Il n’existe pas de traitement miracle afin de soigner cette pathologie. Toutefois, de nombreuses solutions sont connues afin de la vaincre : notamment le thermalisme.

  1.        Le thermalisme pour aider à perdre du poids et réduire les douleurs

Une cure thermale permet d’accompagner le patient dans sa globalité. Une cure thermale repose sur des soins, une alimentation saine et équilibrée et une pratique sportive régulière.

Au programme d’une cure thermale « obésité », le patient suivra :

  • Une cure de boisson, pour son caractère coupe faim et diurétique
  • Des soins de mobilisation en piscine afin de favoriser la mobilité.
  • Des douches locales, sous affusions, des bains ou encore des massages à base d’eau thermale pour tonifier la circulation sanguine, favoriser l’élimination des graisses et réduire les douleurs.
  • Un rendez-vous avec un diététicien afin de réapprendre à manger correctement
  • Un accompagnement psychologique est proposé dans certains centres

L’environnement et l’ambiance de la cure thermale permettront au patient :

  • De trouver un soutien psychologique auprès des autres patients avec lesquels il pourra échanger
  • De favoriser la pratique sportive
  • De couper avec son quotidien et d’en finir avec les mauvaises habitudes

Certains établissements se sont spécialisés en mettant en place des programmes d’éducation thérapeutique pour les patients, comme par exemple :

Les Thermes de Brides-Les-Bains

Les Thermes de Contrexéville

Les Thermes de Capvern Les Bains

Les Thermes de Vittel

Les Thermes d’Aulus les Bains

 

2.       Le thermalisme pour se préparer à une opération bariatrique

La chirurgie bariatrique est composée de différentes méthodes dont l’objectif est de modifier l’anatomie du système digestif visant à diminuer le volume de l’estomac. Une cure thermale « obésité » peut être réalisée avant ce type d’intervention. En effet, les vertus des eaux thermales permettront au patient d’entamer une perte de poids et de mettre en place un suivi diététique et sportif nécessaire après l’opération.

Les thermes de Vichy ont récemment mis en place un programme d’éducation thérapeutique (ETP) appelé Bariatherme. L’objectif de ce programme est de diminuer le risque d’échec et de complications « post » chirurgie obésité en assurant un suivi « post » opératoire

3.       Le thermalisme après une opération réparatrice

La chirurgie réparatrice est nécessaire dans certains cas où la perte de poids a été importante. En effet, des désagréments surviennent avec l’excédent de peau. Dans certains cas, la perte de poids pouvant être rapide, la peau n’a pas le temps de s’adapter. Les vertus des eaux thermales permettront d’améliorer la cicatrisation et de renforcer l’élasticité et l’hydratation de la peau.

Les Thermes de La Roche Posay proposent une cure thermale post-obésité. 

Un suivi médical doit être mis en place dans les cas d’obésité, toutes ces démarches doivent faire l’objet d’un suivi avec votre médecin.