[Actualité] Un projet de Resort Thermal à Salies-de-Béarn

France Thermes est le deuxième groupe thermal français. Ce groupe est spécialisé dans le développement de Resorts Thermaux et Touristiques, ayant des indications thérapeutiques historiques, comme le montre ses projets de Bagnoles-de-l’Orne (B’O Resort), de Châtel-Guyon (Aïga Resort) et plus récemment de Vichy. Le groupe France Thermes développe une vision moderne du thermalisme en proposant sur un même lieu une offre de soins médicalisés, des activités bien-être, des hébergements, de la restauration ainsi que des loisirs qui peuvent être réservés via un seul et unique intermédiaire.

Le groupe France Thermes souhaite faire l’acquisition de l’établissement thermal de Salies-de-Béarn, de l’espace bien-être et d’un hôtel afin de créer un nouveau Resort Thermal sur le même modèle que les précédents.

Source photo : France3-regions.francetvinfo.fr

Source photo : France3-regions.francetvinfo.fr

La station thermale de Salies-de-Béarn, située dans la région Aquitaine, est reconnue pour son eau thermale unique au monde. En effet, celle-ci a la particularité d’être dix fois plus salée que l’eau de mer. Cela lui confère des propriétés médicinales uniques, notamment dans la prise en charge de 3 des 12 orientations thermales reconnues par la sécurité sociale : la rhumatologieles troubles du développement chez l’enfant et la gynécologie.
Les Thermes de Salies-de-Béarn disposent d’un savoir-faire unique depuis plus de 150 ans, dont certains soins associant les eaux thermales aux eaux mères sont uniques.

À Salies-de-Béarn, France Thermes a pour objectif d’accroître l’attractivité de la station thermale. Pour cela un investissement global est prévu. Celui-ci sera réparti entre la modernisation de l’établissement thermal et la création d’une nouvelle offre hôtelière qui passera, notamment, par la réhabilitation de l’emblématique hôtel de France et d’Angleterre.

Source photo : www.sudouest.fr

Source photo : www.sudouest.fr

Octobre Rose, le symbole annuel de la lutte contre le cancer du sein.

Comme chaque année depuis 26 ans, le mois d’Octobre est consacré à l’information et à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Octobre Rose 2019 et thermalisme

Symbolisé par des parapluies et des rubans roses, vous ne pourrez pas passer à côté des campagnes de mobilisations, des événements sportifs, des rencontres ainsi que des dépistages du cancer du sein organisés durant le mois d’octobre rose, en France et dans le monde.

L’objectif d’octobre rose est de sensibilisé la population sur cette maladie, à l’importance de la recherche, à l’importance d’accroître le soutien aux femmes atteintes d’un cancer, à l’importance de se faire dépister et de soutenir la recherche. En effet, il est primordial d’inciter les femmes à porter une attention particulière à la santé de leurs seins. La réalisation d’examens cliniques par un médecin traitant, un gynécologue ou une sage-femme ainsi que la réalisation systématique, tous les deux ans, d’une mammographie à partir de 50 ans est fortement conseillée. Se faire dépister n’empêche pas d’avoir un cancer du sein mais permet de le détecter plus tôt, avant l’apparition de symptômes ( source : Améli.fr) . Une détection précoce d’un cancer permet de réduire son taux de mortalité. Le cancer du sein est l’un des plus fréquents et des plus mortels (Source : santé.journéedesfemmes) chez la femme.

Les femmes ayant des antécédents familiaux, ainsi que des facteurs de risques de cancer, doivent être attentives car elles sont plus exposées.

Pourquoi faire une cure thermale post-cancer ?

Le traitement médical d’un cancer est lourd et invasif. Il comporte de nombreux effets secondaires, tant sur le plan physique que psychologique, pouvant persister même après une guérison. La cure thermale viendra accompagner la femme durant sa convalescence.

  • Les eaux thermales chaudes et les boues, utilisées au travers des soins thermaux, ont de nombreux effets bénéfiques et thérapeutiques sur l’organisme.
  • Les eaux permettent d’atténuer les douleurs laissées par la chimiothérapie et la radiothérapie, d’apaiser les cicatrices faisant suites à des interventions chirurgicales, notamment la mastectomie.
  • La cure thermale est une approche indispensable pour soulager le lymphœdème du membre supérieur, qui est l’un des effets secondaires post-opératoire d’un cancer du sein.
  • La cure thermale améliore l’aspect des muqueuses et de la peau, permet de réduire les douleurs articulaires, mais également d’atténuer l’anxiété et le stress engendrés par la maladie.
  • Le cadre de la cure thermale est un lieu propice à la reprise d’une activité physique, à l’amorce d’une perte de poids (chez les femmes en surpoids). C’est également un lieu idéal pour la remise en forme et la détente grâce aux nombreux soins de bien-être et massages accessibles dans les SPA Thermaux.

Véritable parenthèse de détente, la cure thermale est une prise en charge globale des séquelles post-cancer. Dans cette optique, des établissements thermaux français se sont spécialisés dans le traitement « post-cancer du sein » en s’adaptant au mieux à la demande de ses curistes et en proposant des soins, des ateliers et des activités qui leurs sont dédiés.

Une cure thermale peut être prescrite par un médecin traitant, un dermatologue, un gynécologue ou spécialiste. La réalisation d’une cure thermale peut être prise en charge, en partie, par l’assurance-maladie. La mutuelle peut venir en complément et prendre en charge les frais annexes. La composition de chaque source d’eaux minérales thermales étant différente, l’établissement de cure devra être choisi en fonction des besoins de la patiente en rémission.

Chaque jour, la curiste aura entre 4 et 6 soins thermaux, selon sa prescription médicale :

  • douche locale, pratiquée par un agent thermal
  • douche générale
  • bain général
  • bain local avec jet
  • étude
  • cataplasme de boue
  • mobilisation en piscine
  • modelage ou massage

Les cures conventionnées « Post Cancer du sein » :

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains
Les thermes de La Bourboule en orientation dermatologie, qui proposent le module complémentaire d’éducation thérapeutique du patient PACS.
Les thermes de La Roche-Posay, en orientation dermatologie.
Les thermes de Luz-Saint-Sauveur en phlébologie, spécialisés dans le traitement du lymphœdème.
Les thermes d’Argelès-Gazost, spécialisés dans le traitement du lymphœdème.
Les thermes de La Léchère en phlébologie, spécialisés dans le traitement du lymphœdème.
Les thermes d’Avène-les-Bains

Les cures thermales conventionnées avec des modules spécifiques :

Les thermes du Mont-Dore
Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux
Les thermes de Gréoux-les-Bains
Les thermes de Molitg-les-Bains
Les thermes de Barbotan-les-Thermes
Les thermes de Cambo-les-Bains
Les thermes d’Eugénie-les-Bains
Les thermes d’Aix-les-Bains
Les thermes de Neyrac-les-Bains
Les thermes de Vals-les-Bains
Les thermes de Néris, qui proposent le module complémentaire d’éducation thérapeutique du patient PACS.

Les mini-séjours ou mini-cure « Post-cancer du sein » :

Les thermes de Challes-les-Eaux
Les thermes de Vichy – Thermes Callou qui proposent le module complémentaire d’éducation thérapeutique du patient PACS.
Les thermes de Capvern-les-Bains

La prescription d’une double orientation de cure thermale.

Certains établissements thermaux proposent également des cures thermales en double orientations. En fonction des séquelles et des besoins, la réalisation de celle-ci peut être intéressante. En effet, les traitements liés à l’oncologie sont responsables d’affections au niveau des muqueuses buccales. La cure thermale sera donc un lieu idéal afin de soulager les affections cutanées ou phlébologiques et les affections buccales.

Chaque année en France, plus de 12 000 femmes décèdent de ce cancer (source : fmr.org), majoritairement féminin, c’est trop !

Faites-vous dépister, mobilisez-vous contre le cancer, soutenez la recherche, arborez un ruban rose, participez aux journées de sensibilisation et encouragez le dépistage dans votre entourage. Chaque année, de nouveaux cas de cancer du sein chez la femme sont découverts trop tardivement…une prise en charge précoce permet de sauver des vies.

 A l’occasion d’Octobre Rose, de nombreuses stations thermales telles que les thermes de Barbotan-les-Thermes, Gréoux-les-Bains, Luz-Saint-Sauveur, La Roche-Posay….se mobilisent et organisent des événements pour soutenir le mouvement.

N’hésitez pas à vous renseigner sur la programmation d’Octobre Rose près de chez vous. Nombreuses sont les marches et les foulées, les courses féminines, les flash-mob, les cours de Zumba, les randonnées pédestres, les triathlons, les concerts et autres activités organisés par les communes et les associations. L’ensemble des événements caritatifs permettra de récolter des fonds pour soutenir la recherche.

 

Source photo : https://www.liguecancer44.fr

Source photo : https://www.liguecancer44.fr

 

La Journée Mondiale de l’urticaire, les bienfaits du thermalisme dans la prise en charge de cette dermatose chronique

Chaque année, le 1er octobre marque la Journée Mondiale de l’urticaire. Cette affection dermatologique touche entre 15% et 20% de la population, au moins une fois au cours d’une vie. Dans certains cas, l’urticaire devient chronique et bouleverse le quotidien des patients. La cure thermale se positionne alors comme un traitement naturel permettant de soulager les démangeaisons et d’apaiser la peau en profondeur.

Source photo : www.doctissimo.fr

Source photo : www.doctissimo.fr

L’urticaire est une dermatose fréquente de la peau qui se présente sous forme de lésions cutanées en plaques rouges ou rosées, migratrices et responsables de fortes démangeaisons. Si certaines personnes n’en souffriront qu’une seule fois au cours de leur vie,  chez d’autres, l’urticaire s’étendra sur au moins six semaines et pourra durer de nombreux mois, voire plusieurs années.

Le diagnostic de l’urticaire repose sur un interrogatoire ainsi qu’un examen clinique réalisé par un médecin ou d’un dermatologue.
La prise en charge médicale de cette dermatose se base sur le traitement des symptômes (démangeaison, œdème…) afin de soulager le patient au plus vite. Par la suite, le médecin procèdera si possible à l’identification de l’origine de celle-ci afin de la neutraliser. Toutefois, l’origine exacte de l’urticaire peut rester floue, le traitement médical mis en place peut alors échoué à soulager le patient. Celui-ci voit alors son quotidien fortement altérer.
En effet, il ne faut pas négliger l’impact psychologique de ce type d’affection pouvant entrainer, chez certaines personnes, de l’angoisse, du stress, des troubles du sommeil, de l’anxiété et pouvant conduire à un isolement.

Quels sont les soins thermaux pour soulager l’urticaire ?

Les soins thermaux de l’orientation dermatologie permettent :

  • de nettoyer la peau en profondeur,
  • d’apaiser les démangeaisons,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • de contribuer à une régénération plus rapide de la peau.

Les soins sont variables et adaptés à chaque personne par le médecin thermal. Vous retrouverez certains des soins suivants lors de votre séjour :

  • Le bain local ou général
  • Le bain avec douche en immersion
  • La douche générale
  • La douche locale
  • La douche filiforme
  • Les pulvérisations
  • Les cataplasmes ou illutations de boue

Les stations thermales françaises spécialisées en dermatologie : 

La station thermale de Rochefort
La station thermale d’Avène-les-bains
La station thermale d’Uriage-les-Bains
La station thermale de La Roche-Posay
La station thermale de Neyrac-les-Bains
La station thermale de La Bourboule
La station thermale des Fumades
La station thermale de Molitg-les-Bains
La station thermale de Saint-Gervais-les-Bains

Mettons à l’honneur la Médecine thermale à l’occasion de la journée mondiale du Cœur

Le dimanche 29 septembre 2019 se déroulera  la journée mondiale du Cœur. L’objectif de cette journée est d’alerter sur les dangers des maladies cardiovasculaires qui causent chaque jour de nombreux décès. Face à ce problème de santé publique, la médecine thermale se révèle être une prise en charge efficace pour certains facteurs à risques.

cure thermale et maladie du coeur

La probabilité de développer une maladie ou de connaitre un accident cardiovasculaire, résultant de l’obstruction des artères, est appelée risque cardiovasculaire. Ce dernier est lié à une multitude de facteurs qui perturbent la circulation du sang dans le cœur et les organes. Véritable enjeu de santé publique, il est important de prendre en charge les différentes pathologies afin d’éviter une altération totale de la fonction cardiaque.

De nombreux facteurs et pathologies favorisent le développement des maladies cardiovasculaires. Il est important de les identifier afin de prendre certaines mesures pour les éviter, les limiter ou les retarder.

Les principaux facteurs à risques, pour lesquels une prise en charge est possible :
(l’âge, le sexe et l’hérédité sont des facteurs importants, cependant il n’est pas possible de les modifier)

Le thermalisme dans la prise en charge des facteurs à risques :

En parallèle d’une prise en charge médicale et d’un suivi régulier avec un médecin, la réalisation d’une cure thermale peut-être envisagée.

Le thermalisme est une prise en charge globale de 3 semaines qui est prescrite par un médecin traitant ou spécialiste. Alliant une multitude de soins à base d’eau thermale et de dérivés (gaz, boue), les multiples vertus de l’eau thermale permettent de prendre en charge une majorité des facteurs de risques cardiovasculaires.

Il existe 13 stations thermales françaises ayant cette orientation :

Les thermes de Vittel
Les thermes de Châtel-Guyon
Les thermes de Plombières-les-Bains
Les thermes de Thonon-les-Bains
Les thermes de Capvern-les-Bains
Les thermes de Castera-Verduzan
Les thermes d’Évian-les-Bains
Les thermes de Montrond-les-Bains
Les thermes du Boulou
Les thermes de Vals-les-Bains
Les thermes de Vichy
Les thermes de Contrexéville

Il existe 9 stations thermales en France ayant cette orientation :
Les thermes de Vittel
Les thermes de Châtel-Guyon
Les thermes de Thonon-les-Bains
Les thermes de Capvern-les-Bains
Les thermes d’Eugénie-les-Bains
Les thermes d’Evian les Bains
Les thermes d’Aulus-les-Bains
Les thermes de La Preste
Les thermes de Contrexéville

  • La cure thermale en Maladie Cardio-Artérielles sera idéale dans le traitement de l’insuffisance cardiaque et de l’hypertension artérielle.

Il existe 5 stations thermales en France ayant cette orientation :
Les thermes du Boulou
Les thermes de Bains-les-Bains
Les thermes de Bourbon-Lancy
Les thermes de Royat-Chamalières

  • La cure thermale en affections psychosomatiques est indiquée dans la prise en charge du stress et permettra au patient de retrouver sérénité et calme.

En France, 4 stations thermales ont cette orientation :
Les thermes de Néris-les-bains
Les thermes de Bagnères-de-Bigorre
Les thermes de Saujon
Les thermes d’Ussat-les-Bains
Les thermes de Divonne-les-Bains

  • La cure thermale en Voies Respiratoires pour la prise en charge du sevrage tabagique dans les cas l’addiction au tabac. L’eau thermale permettra d’assainir le système respiratoire et d’accompagner le patient dans sa démarche.

En France, sur les 36 stations thermales ayant l’agrément, certaines ont mis en place des séjours dédiés :
Les thermes de Cambo-les-Bains
Les thermes d’Aix-les-Bains
Les thermes de Challes-les-Eaux
Les thermes de Luchon
Les thermes d’Amélie-les-Bains
Les thermes de Préchacq
Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux

Pour aller plus loin, certaines stations proposent des programmes d’Education Thérapeutique du Patient en parallèle d’une cure thermale. Ces programmes ont pour but de multiplier les effets sur le long terme en permettant au patient de comprendre sa maladie tout en adoptant une hygiène de vie adaptée.

Pensez-y : la cure thermale en double orientation afin d’augmenter les bénéfices.

Il est fréquent qu’un individu présente plusieurs facteurs à risques. Dans ce cas, il faut savoir que les facteurs ne s’additionnent pas, mais qu’ils s’aggravent l’un et l’autre. En fonction des centres thermaux et de votre pathologie, la réalisation d’une double orientation peut alors s’envisager. Elle vous permettra de soulager 2 pathologies au cours d’un seul séjour thermal.

Par exemple, lors d’une cure thermale en Maladie Cardio-Artérielles aux thermes du Boulou, le patient pourra bénéficier de soins concernant les Affections Digestives et les Maladies Métaboliques.

 

Les vertus de l’eau thermale sont bénéfiques dans la prise en charge de la dystonie thyroïdienne et du goitre : le cas d’Ussat-les-Bains

Le système endocrinien, dont la thyroïde fait partie, peut être soumis à de nombreux dysfonctionnements et entrainer de multiples troubles. Les vertus des eaux thermales d’Ussat-les-Bains, reconnues pour leurs vertus, constituent une véritable aide.

Cure thermale à Ussat les Bains

La station thermale d’Ussat-les-Bains, située dans le département de l’Ariège (région Midi-Pyrénées), est reconnue dans la prise en charge de 3 des 12 affections reconnues par la sécurité sociale : les affections psychosomatiques, gynécologiques et neurologiques.

En raison de la composition du sous-sol pyrénéen, l’eau thermo-minérale de la station possède des caractéristiques physico-chimiques uniques. Plusieurs siècles de pratique thermale à Ussat-les-Bains ont permis de  constater que cette eau est antispasmodique, sédative, équilibrante, reminéralisante et cicatrisante.

Spécificité rare, les vertus de cette eau permettent à l’établissement thermal de prendre en charge certains troubles endocriniens et plus particulièrement la dystonie thyroïdienne et le goitre. L’endocrinologie n’étant pas une orientation thermale à part entière, la prise en charge devra donc être réalisée dans le cadre d’une cure thermale « PSY » (Affections psychosomatiques).

 

Le déroulement d’une cure thermale « endocrinologie » à Ussat-les-Bains.

Durant cette cure thermale, l’ensemble des soins reçu est identique à ceux réalisés durant une cure thermale en Affections Psychosomatiques (massage, bain douche, cure de boisson), seule la douche sous-marine sera adaptée. En effet, lors de ce soin, le patient est immergé dans une baignoire d’eau thermale. Un hydrothérapeute, muni d’un jet manuel à pression variable, dirigera le jet d’eau en fonction de la prescription médicale, dans ce cas, au niveau de la thyroïde.

A la suite d’une cure thermale, de nombreux bénéfices seront observés chez le patient. Celui-ci sera apaisé et ses variations hormonales seront atténuées. Cependant, afin de constater ces effets sur le long terme, il est conseillé de réaliser une cure thermale durant 2 à 3 années de suite.

 

Soulager la névralgie pudendale grâce à la médecine thermale

La névralgie pudendale est une affection douloureuse due à la compression et l’inflammation d’un nerf. La médecine thermale, reconnue pour ses nombreuses vertus et l’absence d’effet secondaire, est une prise en charge globale et efficace de la maladie.

 

Source photo : sante.lefigaro.fr

Source photo : sante.lefigaro.fr

La névralgie pudendale entraine de violentes douleurs au niveau des parties intimes, allant de la verge ou du clitoris  jusqu’à l’anus. Ces douleurs s’accompagnent généralement d’une sensation de brûlure intense, de décharges électriques, de pincements profonds ou bien de tiraillements. Ces symptômes, dus à une irritation des tissus autour du nerf pudendal, sont particulièrement accentués lorsque le patient est en position assise.
Les nombreuses douleurs et gênes quotidiennes, induites par cette maladie, affectent le quotidien du patient ainsi que sa vie professionnelle et intime.

Souvent apparentée à des pathologies urinaires, gynécologiques ou urologiques le diagnostic de la névralgie pudendale peut-être long.  A la suite de celui-ci, des traitements médicaux ou une intervention chirurgicale sont proposés aux patients, sans toutefois que des bénéfices aient été prouvés.

Il est donc intéressant de se tourner vers le thermalisme. En effet, les vertus naturelles de l’eau thermale sont reconnues dans la prise en charge de cette affection. Les vertus apaisantes, antalgiques et anti-inflammatoires de l’eau permettent de soulager efficacement le patient et cela sans effet secondaire.

Les cures thermales pour soulager des névralgies pudendales :

L’établissement thermal de Néris-les-Bains a mis en place une cure thermale dédiée à la névralgie pudendale, véritable prise en charge globale du patient.
Ce séjour se compose de soins thermaux (bains, douches, cure de boisson, piscine…) à visés neurologiques ainsi que d’un module spécifique ayant pour objectif de réduire le stress, l’anxiété et l’isolement du curiste.

Au programme du module supplémentaire :

  • séances de sophrologie,
  • séance de Chi Gong,
  • modelages des pieds,
  • séance d’échange avec un médecin,
  • séances d’expression libre,
  • groupe de parole ouvert aux aidants avec une psychologue,
  • conférence médicale

Cette cure thermale se déroule sur inscription durant certaines périodes. Nous vous invitons à contacter le centre thermal pour plus d’informations.
Ce module dure 3 semaines et se réalise en parallèle d’une cure thermale conventionnée. Son coût est de 220 euros (non pris en charge par la sécurité sociale).

Les cures thermales ayant une orientation en neurologie sont préconisées dans la prise en charge de l’inflammation du nerf pudendal.

Les thermes d’Ussat-les-Bains
Les thermes de Lamalou-les-Bains

Afin de bénéficier d’un séjour en cure thermale et d’une prise en charge partielle par la sécurité sociale, celle-ci doit faire l’objet d’une prescription médicale et doit être d’une durée de 18 jours consécutifs.

La saison thermale 2019 de Brides-les-Bains est annulée

En avril dernier, une contamination de l’eau par la bactérie Pseudomonas a contraint l’établissement thermal de Brides-les-Bains à stopper provisoirement ses cures thermales conventionnées. Après 4 mois de recherches, de traitements et de travaux intensifs, l’établissement thermal n’est pas parvenu à éliminer totalement la contamination. La sécurité sanitaire étant une condition indispensable à la réouverture, il a été décidé de fermer l’établissement thermal de la ville pour toute la saison 2019.

Source photo : www.thermes-brideslesbains.fr

Source photo : www.thermes-brideslesbains.fr

En effet, les dernières études réalisées démontrent que seul le remplacement de certains équipements pourra résoudre le problème bactériologique et éviter que de telles situations se reproduisent.

Il est important de noter que seul l’établissement thermal est concerné par cette mesure de fermeture temporaire. En effet, le Grand Spa Thermal, la buvette thermale (alimentés par une source et un réseau indépendants) ainsi que la piscine thermale de Salins resteront opérationnels. Malgré l’interruption des cures conventionnées, les acteurs de la station se mobilisent pour faire vivre le village et proposer  des activités et des animations diverses.

La sécurité sanitaire est très réglementée dans les établissements thermaux français et de nombreux contrôles sont réalisés quotidiennement. L’ensemble de ces dispositions ont pour but de garantir une sécurité sanitaire optimale. Elles assurent que l’eau thermale ne représente aucun danger pour la santé des curistes.

Les personnes souhaitant effectuer une cure thermale à proximité de la station de Brides-les-Bains auront la possibilité de se rendre aux thermes de La Léchère-les-Bains, situés à 15 km. Cet établissement propose une orientation en rhumatologie et phlébologie et peut accueillir des curistes dans le cadre d’une cure thermale conventionnée. Des navettes gratuites entre les deux stations ont été affrétées à l’initiative de la mairie de Brides-les-Bains.

La ville de Brides-les-Bains proposera également des tarifs préférentiels pour ses autres structures : Grand Spa Thermal, SPA, Piscine de Salins ainsi qu’à la piscine publique de la ville.

Pour toutes informations complémentaires, nous vous invitons à contacter le centre thermal, vous trouverez l’ensemble de leurs coordonnées ICI.

L’eau thermale pour vaincre les aphtes à répétition

Les aphtes sont des affections bucco-dentaires bénignes mais extrêmement désagréables et gênantes, notamment lorsqu’elles deviennent récurrentes. La cure thermale est alors une alternative naturelle et idéale qui permettra de soulager la muqueuse buccale en douceur et sans engendrer d’effet secondaire.

Source photo : www.unimutuelles.fr

Source photo : www.unimutuelles.fr

La médecine thermale est une alternative vertueuse pour de très nombreuses pathologies, comme les affections des muqueuses bucco-linguales (AMB). Moins représentée que des orientations comme la rhumatologie ou les voies respiratoires, la cure thermale en AMB est très bénéfique. En effet, les nombreuses vertus des eaux thermales permettent de soulager en profondeur les muqueuses buccales soumises à de multiples agressions, tel que les aphtes.

Les aphtes sont des ulcérations qui se développent sur les joues, le palais, la langue, les gencives. D’une taille de 2 à 10 mm, ils présentent un fond jaunâtre ou grisâtre bien rond, à bords nets, entouré d’une inflammation rouge vif très douloureuse.
Chez certaines personnes, ils sont très fréquents et entrainent l’apparition de nombreuses lésions dont l’origine n’est pas encore certaine, on parlera alors d’aphtose récidivante. Il est conseillé de consulter un médecin afin d’établir un diagnostic et d’écarter toutes complications, notamment lorsque les poussées sont très fréquentes et s’accompagnent d’une multitude d’aphtes. Dans les pathologies les plus avancées, c’est une dizaine d’aphtes qui surviennent simultanément et qui entraînent une gêne et d’importantes douleurs au quotidien.

Une cure thermale est une démarche médicale qui doit fait l’objet d’une prescription (par un médecin traitant ou spécialiste) afin d’être prise en charge, en partie, par la sécurité sociale. Elle pourra être réalisée à la suite d’échecs face aux traitements ou dans l’optique d’une alternative plus naturelle.

Durant les 3 semaines de cure thermale, le curiste recevra différents soins quotidiens tels que :

  • La cure de boisson,
  • Le bain de bouche,
  • La douche gingivale,
  • La douche filiforme,
  • L’humage-nébulisation,
  • Les bains,
  • La cure de boisson,
  • La pulvérisation de la cavité buccale.

 

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Source photo : Aix les Bains et la Chaîne Thermale du Soleil.

Ces soins thermaux en hydrothérapie ont pour objectifs :

  • d’apaiser l’inflammation buccale,
  • de nettoyer les tissus de la muqueuse en profondeur,
  • de stimuler la cicatrisation,
  • de prévenir la réapparition des aphtes.

 

Dix stations thermales françaises ont l’orientation en Affections des muqueuses bucco-linguales :

Les thermes de Rochefort

Les thermes d’Avène-les-Bains

Les thermes de la Roche-Posay

Les thermes d’Uriage-les-Bains

Les Thermes Marlioz de Aix-les-Bains

Les thermes de Castera-Verduzan

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains

Les thermes de La Bourboule

Les thermes de Fumades-Allègre

Les thermes de Molitg-les-bains

—–

La cure thermale en AMB est également indiquée dans la prise en charge des pathologies comme :

Zoom sur la cure thermale « fertilité » de Salies-de-Béarn

Le traitement de la stérilité féminine par l’eau thermale a fait la renommée  de Salies-de-Béarn. La composition de ses eaux thermales, unique au monde, lui permet d’accompagner les femmes dans leur désir de grossesse.

bearn

Source photo : www.salies-de-bearn.fr

L’infertilité est de plus en plus présente chez les couples et l’assistance médicale à la procréation est en nette augmentation. Malheureusement, dans certains cas, cette infertilité reste inexpliquée et les échecs aux traitements se multiplient. La cure thermale se présente alors comme la solution de la dernière chance.

La station thermale de Salies-de-Béarn, située dans le Sud-Ouest de la France, est reconnue pour son eau thermale unique au monde. En effet, elle est composée de 26 éléments minéraux et oligo-éléments. Elle possède également la particularité d’être dix fois plus salée que l’eau de mer. Cela lui confère des propriétés médicinales uniques. Les nombreuses vertus de cette eau sont indiquées dans le traitement des pathologies liées à la rhumatologie, aux troubles du développement chez l’enfant, à la gynécologie et plus particulièrement à la stérilité féminine.

Depuis l’ouverture de ce centre thermal en 1857, de nombreuses femmes en poussent les portes dans l’espoir de connaître la maternité. Non sans raison car plusieurs d’entre-elles deviennent mamans, chaque année, dans les mois qui suivent leur séjour thermal.

L’infertilité et la prise en charge thermale à Salies-de-Béarn.

La cure thermale « infertilité » de Salies-de-Béarn se déroule lors  d’une cure thermale en gynécologie. Dans le cadre d’un remboursement par la sécurité sociale et la mutuelle, celle-ci durera 3 semaines. Cette cure thermale peut être prescrite par un médecin spécialiste (gynécologue, endocrinologue) ou par un médecin généraliste.

La cure thermale a des effets bénéfiques sur les différents facteurs pouvant expliquer une infertilité et certains échecs médicaux. On retrouvera les troubles de l’ovulation, les anomalies des trompes, les causes cervicales ou encore l’endométriose.

Les différents soins thermaux ont pour objectifs de restaurer la fertilité en se basant sur l’ensemble des vertus des eaux thermales :

  • La stimulation de la sécrétion d’hormone féminine,
  • L’apaisement des sécheresses et des douleurs au niveau des muqueuses génitales,
  • L’amélioration de la qualité de la glaire cervicale.

Quels sont les soins de la cure thermale « infertilité » à Salies-de-Béarn ?

La cure thermale est une prise en charge globale. Elle se base sur différents soins d’hydrothérapies, à visées locales ou générales :

  • L’irrigation vaginale,
  • Les bains thermaux,
  • Les compresses d’eau thermale,
  • La douche au jet.
Source : www.salies-de-bearn.fr

Source : www.salies-de-bearn.fr

Cette prise en charge comporte également un accompagnement psychologique individuel, notamment via un suivi hebdomadaire par une infirmière.

Le cadre relaxant de la cure aide à réduire le stress et les tensions générées. Les rencontres avec d’autres femmes dans des situations similaires donnent lieu à de nombreux échanges et aident la patiente dans son cheminement.

Malgré le fait qu’il n’existe pas de consensus scientifique, les patientes ayant suivi une cure thermale à Salies-de-Béarn ont noté un réel changement de leur état de santé. Toutefois, il est important d’être conscient que la survenue d’une grossesse n’est pas systématique à la suite d’un séjour en eau thermale.

Un séjour en eau thermale est également préconisé dans l’accompagnement du processus de Fécondation In Vitro. En France, plusieurs stations thermales sont indiquées dans la prise en charge des différentes affections gynécologiques.

On retrouvera :

 

Les Thermes de La Léchère-Les-Bains

Les Thermes de Bagnoles-de-l’Orne

Les Thermes de Luz-Saint-Sauveur

Les Thermes de Ussat-Les-Bains

Les Thermes de Salies-du-Salat

Les Thermes de Évaux-Les-Bains

Les Thermes de Bourbon l’Archambault

Les Thermes de Luxeuil-Les-bains

Les Thermes de Challes-Les-Eaux

Les Thermes de Salins-Les-Bains

Les Thermes Sarrailh – Grand Dax

 

Source vidéo : Emission Télématin – France 2.

JOE, le robot compagnon des enfants asthmatiques, en test aux thermes de La Bourboule.

La prise en charge de l’asthme en cure thermale est très répandue, notamment chez les enfants. Afin de les accompagner au mieux, les thermes de La Bourloule ont décidé d’expérimenter une nouvelle technologie innovante et originale.

Source photo : RCF RADION

Source photo : RCF RADION

L’établissement des Grands Thermes de La Bourboule, situé en Auvergne, fait partie des établissements de cure thermale français ayant l’agrément en voies respiratoires.  Les pathologies des voies respiratoires sont l’une des orientations les plus représentées chez les enfants venant en cure.La réalisation d’une cure thermale permet de soulager l’enfant dans sa vie quotidienne, tant sur le plan physique que psychologique. Un séjour en cure thermale conventionnée vient en complément d’un traitement médical.

La prise en charge de l’asthme lors d’une cure thermale à La Bourboule.

Le traitement médical de l’asthme chez l’enfant peut être lourd et contraignant pour les familles. Dans de nombreux cas, ce traitement n’est pas suivi avec assiduité. Pourtant, c’est cette assiduité qui permet d’obtenir un réel soulagement, de limiter l’évolution de la maladie et d’améliorer les bienfaits de la cure thermale.

L’établissement thermal de La Bourboule a donc décidé d’accueillir Joe, un robot ludique et connecté. Son objectif est d’aider les enfants asthmatiques à devenir autonome dans la prise de leurs traitements quotidiens complémentaires à la cure thermale.

Actuellement, Les Grands Thermes de la Bourboule sélectionnent les familles qui participeront à cette expérimentation en août prochain. Durant les trois semaines de soins, 20 petits curistes atteints d’asthme seront accompagnés au quotidien par ce petit robot.

Joe, un robot ludique pour le suivi des jeunes asthmatiques.

Joe est un robot mis en place par la société française Ludocare. Il a pour objectif d’accompagner l’enfant dans la prise de son traitement afin de la rendre plus ludique et régulière.

Joe accompagnera les familles au quotidien en :

  • rappelant à l’enfant de prendre son traitement.
  • expliquant, au travers d’animations, comment bien prendre les traitements spécifiques.
  • encourageant la poursuite du traitement, avec des récompenses à chaque prise.
  • facilitant la gestion de la prescription. En effet, il est possible de paramétrer  Joe en fonction de celle-ci.
  • permettant de réaliser un suivi global de la prise du traitement.
  • permettant aux parents, via leurs smartphones,  de suivre en direct la prise du traitement par l’enfant.

 

Les résultats de cette étude seront connus vers l’automne. En fonction des résultats, les Grands Thermes de La Bourboule n’écartent pas une possible généralisation de Joe au sein du processus de cure thermale pédiatrique.

Vous retrouverez ICI l’ensemble des établissements thermaux français prenant en charge l’asthme lors d’une cure thermale en « voies respiratoires ».