Un établissement aux soins thermaux uniques

Situé au cœur de l’Aveyron, l’établissement thermal de Cransac-Les-Thermes est spécialisé dans le traitement des rhumatismes, du mal de dos, de l’arthrose et des douleurs articulaires.  L’utilisation d’un procédé spécifique de soins en fait un centre thermal unique.

Etablissement thermal de Cransac.

Cette particularité, unique en Europe, est due à un phénomène géologique qui offre aux Thermes de Cransac des vertus thérapeutiques exceptionnelles.  En effet, des gaz naturels chauds s’échappent d’une colline proche du centre thermal, ce phénomène complexe  est appelé localement « la montagne qui brûle ».  C’est une oxydation du minéral au contact de l’humidité de l’air qui est à l’origine d’émanations de vapeurs thermales avoisinant les 120°C.

Il ne faut cependant avoir aucune inquiétude quant à la chaleur des soins prodigués. Le gaz thermal se refroidit naturellement durant son cheminement jusqu’aux cabines de soins où il sera administré à une température de 40°C.

A la différence des autres centres thermaux français, les curistes qui réalisent une cure thermale dans cet établissement ne se verront pas proposer les soins « classiques » de la médecine thermale.  En effet, à Cransac-Les-Thermes, la quasi-totalité des soins est basée sur l’utilisation de ce gaz thermal.

Le curiste retrouvera donc :

  • des étuves pour les mains et les pieds, afin de réduire les douleurs articulaires et d’améliorer la souplesse des articulations.
  • une étuve générale (nouveauté 2019) afin d’obtenir une abondante sudation.
  • des douches locales du rachis (des cervicales aux hanches) pour relaxer et décontracter l’ensemble des muscles.
  • des douches  locales des membres, permettant de soulager toutes les articulations.
  • un vaporium pulvérisant de l’eau thermale à 34°C afin d’obtenir une action sédative sur les douleurs et les contractures musculaires.
  • des cabines individuelles de sudation et de relaxation.
  • le berthollaix (non pris en charge par la sécurité sociale) est idéal pour dénouer les tensions et les contractures du rachis en complément de la cure. Le curiste est installé dans un fauteuil moulé, le dos, la nuque, les épaules sont parcourues par de multiples mini-jets de gaz thermal.

Soins thermaux au gaz à Cransac

Depuis 2010, l’offre de soins a été complétée par une nouvelle source d’eau thermale  baptisée « Geneviève ». Cette eau thermale est utilisée dans :

  • la réalisation des cataplasmes de boue qui permettent de favoriser la vasodilatation et la sédation des douleurs par une meilleure oxygénation.
  • la cure de boisson qui constitue un élément de base du traitement thermal en raison de ses nombreux bienfaits.

Cransac cure de boisson

Vous êtes intéressé par ce centre thermal ?

Vous souhaitez y réaliser votre prochaine cure ?

 Rendez-vous sur notre site internet pour prendre connaissance de toutes les informations complémentaires : https://www.lescuristes.fr/cure-thermale-Cransac-les-Thermes–42.

 

 

Vous souffrez d’affection(s) du cuir chevelu ? Pourquoi de pas vous renseigner sur un séjour en cure thermale ?

Psoriasis, dermatite séborrhéique, lichen plan ou lupus érythémateux font partis de votre quotidien ? Ces affections apportent souvent de nombreuses démangeaisons, une perte de cheveux ainsi que des lésions disgracieuses.

Il existe différents types de pathologies chroniques pouvant toucher le cuir chevelu. Douloureuses, gênantes et sources de complexes, il est parfois difficile de s’en débarrasser sur le long terme.Vous avez essayé toutes les méthodes médicales qui vous ont été proposées ? Malheureusement, vous n’arrivez pas à trouver une solution afin de limiter cette infection sur le long terme en diminuant/espaçant les récidives ? Pourquoi ne pas essayer, en parallèle de vos traitements, une méthode plus naturelle et sans effet secondaire ?  La cure thermale est en effet une alternative naturelle, curative et globale permettant de réduire ces infections dans le temps.

Bon à savoir : si cette cure thermale est prescrite par votre médecin traitement, une partie sera prise en charge par la sécurité sociale et un complément peut être pris en charge par votre mutuelle.

 

Cependant, il reste primordial de vous rendre chez un spécialiste afin qu’il puisse effectuer un diagnostic de votre affection afin de la traiter en conséquence.

Plusieurs stations thermales de France sont dédiées au traitement des différentes pathologies affectant la peau, dont le cuir chevelu. Les eaux et les boues thermales utilisées au travers des différents soins sont reconnues pour leurs vertus anti-inflammatoires, régénérantes, apaisantes et cicatrisantes. L’objectif de ces soins est d’améliorer l’état du cuir chevelu et de réduire la prise de traitements médicaux pouvant avoir différents effets secondaires sur l’organisme.

Les soins qui vous seront dispensés :

  • Bains
  • Douches sous-marines et filiformes,
  • Fauteuil capillaire,
  • Piscine
  • Cure de boisson

La cure thermale est également une prise en charge globale.  En effet, en plus des soins dispensés, le cadre de la cure thermale permet aux curistes de se relaxer et de rencontrer d’autres personnes afin d’échanger sur leurs pathologies. Un accompagnement psychologique ainsi que des ateliers de relaxation sont également au programme du séjour en eau thermale.

Les stations thermales ayant l’orientation en dermatologie :

Station thermale de La Roche Posay

Station thermale de la Bourboule

Station thermale de Avène Les Bains

Station thermale de Neyrac Les Bains

Station thermale de Molitg-Les-Bains

Station thermale de Uriage Les Bains

Station thermale de Fumades Les Bains

Station thermale de Saint Gervais Les Bains

Station thermale de Rochefort

 

Evénement : Rendez-vous le 23 Novembre 2018 pour « Les journées Médicales Du Grand Dax »

La première édition des Journées Médicales du Grand Dax se déroulera le 23 Novembre 2018. Ce rendez-vous est organisé par le cluster Aqui O Thermes, l’Institut du Thermalisme de Dax, le Collège Santé de l’Université de Bordeaux, le Grand Dax, le conseil régional et l’ARS.

dax

La gonarthrose (l’arthrose du genou) sera au cœur de cette journée de conférence dédiée aux professionnels concernés par cette pathologie et souhaitant améliorer leurs pratiques et leurs connaissances. Cette pathologie touche de plus en plus de personnes en France.

Les bénéfices d’une cure thermale sur l’arthrose du genou sont nombreux :

  • action sédative de la douleur et des contractures musculaires,
  • action stimulante destinée à lutter contre l’ankylose,
  • récupération des amplitudes articulaires,
  • diminution de la prise de médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires.

Au programme du vendredi 23 novembre 2018, des conférences et des ateliers autour de la gonarthrose.

Pour plus d’informations :

Les inscriptions : ICI

Ou par téléphone : Azucena LEDOUX 05 47 55 80 21 – aledoux@grand-dax.fr

Octobre Rose, le symbole annuel de la lutte contre le cancer du sein.

Comme chaque année, et cela depuis maintenant 25 ans, le mois d’Octobre est consacré à l’information et à la sensibilisation pour le dépistage précoce du cancer du sein.

Source image : https://www.ligue-cancer.net

Source image : https://www.ligue-cancer.net

Vous ne pourrez pas passer à côté des campagnes de mobilisations, des événements sportifs ou encore des rencontres qui sont organisés durant le mois d’Octobre Rose partout en France (et dans le monde).

L’objectif est de favoriser la prise de conscience sur cette maladie, l’importance de la recherche, l’importance d’accroître le soutien et d’inciter les femmes à porter une attention particulière à la santé de leurs seins.

Il faut savoir que le taux de guérison est plus élevé lorsque le dépistage est précoce.

Et le thermalisme dans tout ça ?

Le traitement d’un cancer est lourd et invasif. Il comporte de nombreux effets secondaires, tant sur le plan physique que psychologique, pouvant persister même après une guérison. Dans cette optique, des établissements thermaux français se sont spécialisés dans le traitement « post-cancer du sein ».

La cure thermale viendra accompagner la femme durant sa convalescence. Une cure thermale n’est pas un traitement contre la maladie, mais une approche globale des séquelles laissées par le cancer du sein.

Les vertus des eaux thermales atténuent les douleurs laissées par la chimiothérapie et les cicatrices encore douloureuses. Une cure améliore l’aspect des muqueuses et de la peau, permet de réduire les douleurs articulaires, mais également d’atténuer l’anxiété et le stress engendrés par la maladie.

Pour l’occasion, de nombreuses stations thermales telles que les thermes de Bagnoles de l’Orne, les thermes de Luz Saint Sauveur, les thermes de La Roche Posay, les thermes de Barbotan Les Thermes… organisent des événements pour soutenir le mouvement.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les événements proches de chez vous.

 

Les cures conventionnées « Post Cancer du Sein » :

Thermes Saint Gervais Mont Blanc

Station thermale de la Bourboule

Station thermale de La Roche Posay

Station thermale de Luz Saint-Sauveur

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale de Brides-les-Bains

Vichy Thermes Callou

Station thermale Avène-les-Bains

Station thermale de Luchon

D’autres établissements proposent des modules complémentaires en plus de la cure thermale pour le cancer du sein.

Les mini-séjours « Post cancer du sein » :

Station thermale de Gréoux-les-Bains

Station thermale de Cambo-les-Bains

Station thermale de Challes-les-Eaux

Station thermale Le Mont Dore

Station thermale Châtel-Guyon

Station thermale La Léchère

 

Chaque année en France, plus de 12 000 femmes décèdent de ce cancer, c’est trop.

Faites-vous dépister.

 

Source photo : https://www.liguecancer44.fr

Source photo : https://www.liguecancer44.fr

 

La cure thermale, une alliée dans la rééducation après une chirurgie de prothèse articulaire.

A la suite d’une opération chirurgicale orthopédique, la rééducation, encadrée par un kinésithérapeute, est une étape très importante. Elle permet aux patients de réapprendre les gestes du quotidien. La cure thermale post-opération orthopédique permet notamment de consolider le travail réalisé en rééducation.

Source photo : Chatel Guyon

Source photo : Chatel Guyon

Une chirurgie de prothèse articulaire est un ajout, ou mieux une substitution synthétique, destinée à remplacer (en partie ou en totalité) les surfaces d’une articulation usée et permet de diminuer les douleurs articulaires. Elle est proposée lorsque l’on souffre « trop » d’une articulation très abîmée. Actuellement, aucun traitement disponible ne permet de réparer une articulation vieillissante. Les traitements existants ont actuellement une efficacité modérée dans le soulagement des douleurs mais entraînent certaines complications (problème circulatoire, problème de digestion). L’intervention chirurgicale et la pose de prothèse donnent à l’heure actuelle de bons résultats. Il s’agit cependant d’un geste lourd qui, en post opératoire, demande une importante rééducation et un suivi régulier. Un séjour dans une station thermale spécialisée offre un complément efficace dont l’objectif est de calmer la douleur tout en améliorant la mobilité dans le temps. Les eaux thermales chaudes et les applications de boues calment les douleurs et agissent comme un dé-contracturant grâce à l’effet antalgique et anti-inflammatoire des eaux thermales. Les soins tels que la piscine de mobilisation, les massages, les douches et les cataplasmes de boue thermale (ou d’eau thermale) permettent de diminuer la raideur des articulations et de récupérer de meilleures amplitudes articulaires. Les stations thermales ayant l’orientation en rhumatologie, tels que la station thermale de Châtel-Guyon, les thermes de Salies De Béarn ou encore les thermes de Bains les Bains sont aptes à vous recevoir dès la fin de votre rééducation et après l’avis de votre médecin.

Récupérer après un AVC grâce à une cure thermale en neurologie

L’accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque la circulation sanguine est subitement stoppée au niveau du cerveau. En France, chaque année, 150 000 personnes sont victimes de ce type d’accident pouvant laisser de nombreuses séquelles. La cure thermale « neurologie » permet d’améliorer la motricité, de préserver l’autonomie et de réduire les douleurs des patients. 

Stroke. Suffering

Un AVC est une attaque cérébrale brutale qui stoppe l’apport en sang et en oxygène d’une partie du cerveau. La survenue d’un AVC est liée à différents facteurs à risques :

  • L’âge
  • Les antécédents familiaux
  • L’hyper-tension artérielle
  • Le diabète
  • L’obésité
  • La consommation de tabac
  • La consommation d’alcool
  • La sédentarité

L’AVC apparaît brutalement, ses symptômes peuvent durer quelques secondes, quelques minutes, quelques heures ou même quelques jours. Les symptômes et les séquelles d’un AVC dépendent de la partie du cerveau touchée :

  • Paralysie ou engourdissement d’un côté du corps
  • Trouble du langage
  • Diminution soudaine de la vision d’un œil
  • Vertige
  • Trouble de l’équilibre
  • Maux de tête violent et inhabituel

L’AVC est une urgence absolue, un traitement doit être réalisé dans les 4h30 suivant l’accident, afin d’éviter le décès de la personne et de limiter les séquelles irrémédiables.

 

Malgré une prise en charge immédiate, les AVC peuvent laisser d’importantes séquelles invalidantes :

  • Troubles de l’équilibre
  • Troubles de la mémoire
  • Paralysies ou parésies d’un ou plusieurs membres, hémiplégie (paralysie d’une moitié du corps)
  • Les troubles du langage, aphasie (incapacité à parler)
  • Les problèmes de vision
  • La fatigue chronique
  • Le risque de syndrome dépressif post AVC

 

Les personnes ayant subi un AVC seront suivies médicalement tout au long de leur vie. La cure thermale vient en complément d’un traitement médical. En aucun cas, la cure thermale ne peut « guérir » cette pathologie.

La cure thermale « neurologie » est un complément naturel reposant sur une prise en charge totale du patient et de la pathologie. Elle permet, grâce aux vertus des eaux utilisées :

  • De ralentir l’installation des symptômes
  • De récupérer plus rapidement certaines fonctions endommagées
  • De mieux gérer le quotidien
  • D’atténuer les troubles sensitifs
  • D’améliorer la sensibilité
  • D’améliorer la motricité
  • De soulager les douleurs articulaires et musculaires

La cure thermale doit être réalisée une fois que l’état du patient est stabilisé, un aval du médecin traitant est nécessaire. Un séjour en eau thermale doit être réalisé au plus tôt afin que le patient en tire tous les bénéfices.

La qualité des eaux thermales des stations spécialisées, riches en magnésium et en lithium, ont un effet régulateur sur les douleurs neuropathiques (c’est-à-dire dues aux lésions du système nerveux), ce qui permet de soulager les douleurs.

En plus des soins en eaux thermales, des ateliers et des activités sont proposées aux patients (penser à se renseigner auprès de votre établissement de cure, certains modules ne sont pas remboursés par la sécurité sociale). Ces modules permettent aux patients d’apprendre à vivre avec cette pathologie, de limiter les douleurs et de la comprendre.

 

Les stations spécialisées dans les cures thermales post-AVC : 

Station thermale de Néris Les Bains

 

Station thermale de Lamalou Les Bains

 

Les rencontres européennes du thermalisme, un secteur en pleine évolution

cure-eau-thermale-soins_600

Source : Communiqué de Presse de La Médecine Thermale

Du 15 au 17 novembre 2017 se sont déroulées à Aix les Bains « Les rencontres européennes du Thermalisme ». Durant ces quelques jours, les principaux acteurs de ce secteur se sont réunis autour de plusieurs thématiques.

logo médecine thermale

Actuellement, la filière thermale française connait une consolidation et une évolution de sa fréquentation. En effet, depuis 2006 la nombre d’assurés sociaux ayant réalisés une cure thermale est en nette progression (Exemple selon la Médicine Thermale : +3.6% entre 2015 et 2016).

 

Plusieurs thèmes ont été abordés durant ces rencontres :

La Médecine Thermale et la recherche

Le thermalisme prend en charge un certain nombre d’affection, dans les 110 établissements que compte notre pays, pour les 587 000 curistes qui souhaitent en bénéficier chaque année.

La cure thermale est une prise en charge naturelle et globale de la maladie. Elle a une fonction éducative sur le patient et participe au maintien de son lien social. Des sujets tels que l’activité physique et l’alimentation ont également été abordés, en raison de leurs actions déterminantes sur le maintien de la santé des patients et sur l’efficacité de la cure thermale.

Aujourd’hui, le thermalisme explore des nouveaux champs de compétence, des nouveaux formats de cure, une approche concernant la prévention et la participation à la production de données de santé publique.

Thermalisme, investissement et tourisme

Depuis plusieurs années, les stations thermales réalisent des investissements répondant aux objectifs de santé publique et à la demande en constante évolution.

Les stations thermales élargissent leurs offres en mettant en avant le côté préventif et bien-être de l’eau thermale.

Dans un même temps, elles élargissent leurs offres touristiques afin de fidéliser les curistes actuels mais également pour en séduire de nouveaux. En effet, comme l’a précisé Christophe Marchais, directeur des Offices de tourisme de France, lors de la séance plénière ‘État des lieux de l’organisation locale du tourisme après la loi NOTRe’, « tourisme et thermalisme vont de pair : les touristes d’aujourd’hui sont peut-être les curistes de demain, et vice versa ».

Arthrose et thermalisme : un bon compromis pour soulager les douleurs

arthrose et thermalisme dax

Source photo : Thermes de Dax Adour

L’arthrose est le rhumatisme le plus répandu. Il touche principalement les mains, les hanches, les genoux, les cervicales et la colonne vertébrale. En France, plus de 10 millions de personnes souffrent d’arthrose, l’arthrose survient la plupart du temps chez les personnes de plus de 60 ans. L’arthrose se manifeste par des douleurs entraînant une diminution des gestes du quotidien ainsi qu’une raideur des membres. Des traitements sont prescrits afin de diminuer ces douleurs. Cependant ils ne peuvent pas ralentir l’évolution de la maladie.

Les eaux thermales, aux vertus antalgiques, permettent de soulager les douleurs et d’améliorer la souplesse des tissus.

Cette pathologie chronique provient d’une usure précoce du cartilage et des articulations. En effet, les articulations sont soumises à d’importantes tensions et compressions tout au long de la vie. Ce processus dégénératif augmente avec l’âge. Ce rhumatisme détruit le cartilage (tissu recouvrant les extrémités osseuses) progressivement, jusqu’à créer une inflammation douloureuse rendant les mouvements articulaires difficiles et désagréables.

Cette usure des cartilages entraîne des douleurs, pouvant être soulager par des traitements médicaux. Il est cependant impossible de stopper son développement. La cure thermale par ses eaux aux nombreuses vertus diminue les douleurs liées à cette pathologie.

La cure thermale se compose de différents soins en fonction de la localisation de l’arthrose : bains chaud, piscines, douches aux jets, douches pénétrantes, cataplasme et bain de boue…

Quelques-uns des établissements traitant l’arthrose :

Vous trouverez ici tous les centres thermaux ayant l’orientation rhumatologie

Vous pouvez également consulter notre article sur « L’arthrose et les cures thermales »