La cure thermale pour aider à lutter contre l’énurésie infantile

L’énurésie, plus communément appelée « le pipi au lit », se traduit par une miction (le fait d’uriner) non maitrisée durant le sommeil. Différents traitements existent. Toutefois, le thermalisme est l’une des alternatives les plus naturelles, efficaces et sans effet secondaire pour l’organisme de l’enfant.

Cure thermale enfant

L’énurésie touche environ 10% à 15% des enfants et dans certains cas cette affection s’étend à l’âge adulte. Différents facteurs rentrent en compte dans l’analyse des origines de cette pathologie: l’anxiété, la culpabilité, la difficulté d’intégration sociale ou le manque de confiance en soi… Une prise en charge est nécessaire afin de stopper l’énurésie et ainsi éviter qu’elle ne perdure durant l’adolescence, voire la vie adulte.

Son diagnostic s’établit à partir de 5 ans, âge où l’enfant doit être capable de contrôler sa vessie. L’énurésie n’est pas uniquement d’origine psychologique, en effet, l’immaturité de la vessie, l’hérédité familiale ou un dérèglement hormonal sont des facteurs pouvant rentrer en compte.

 Il existe 2 types d’énurésies :

  • La primaire, si l’enfant n’a jamais été propre.
  • La secondaire, qui oscille entre période de propreté (> à 6 mois) et période de miction.

La prise en charge de l’enfant en milieu thermal

La cure thermale est un traitement global de l’énurésie, c’est-à-dire que l’enfant bénéficiera:

  • de soins à base d’eau thermale pour son bien-être physique,
  • d’une prise en charge avec des spécialistes (psychologues) pour son bien-être mental.

La réalisation d’une cure thermale conventionnée, en trouble du développement chez l’enfant, est d’une durée de 3 semaines. Prescrite par un médecin (traitant ou spécialiste), une prise en charge partielle par la sécurité sociale sera possible. En fonction des contrats souscrits, les mutuelles peuvent prendre en charge le ticket modérateur qui reste à la charge des familles.

Le thermalisme est une médecine naturelle, reconnue pour ses effets bénéfiques sur l’organisme.

Les eaux thermales indiquées dans le traitement de l’énurésie sont naturellement riches en chlorure de sodium, ce qui signifie que ces eaux sont très salées.

Des soins thermaux adaptés à l’enfant

Durant son séjour au sein de l’un des établissements thermaux spécialisés, l’enfant recevra 4 soins quotidiens. Ces soins sont préalablement prescrits par le médecin de cure afin de s’adapter à l’enfant.

>> On retrouvera des soins tels que :

  • la cure de boisson, dont la quantité d’eau évolue au fil de la cure thermale,
  • des soins de mobilisation en piscine, avec kinésithérapeute,
  • des séances de gymnastique pelvienne,
  • des ateliers thérapeutiques,
  • des rendez-vous et un suivi chez un psychologue.

Les bienfaits des soins d’hydrothérapie, l’éloignement du contexte familial (école, famille, lit, amis) ajoutés à une éducation thérapeutique (ETP) aboutissent à des résultats encourageants chez l’enfant énurétique.

Les stations thermales traitant l’énurésie :

Les Thermes de Salies-de-Béarn
Les Thermes de Salins-les-Bains
Les Thermes de Lons-le-Saunier
Les Thermes de Salies-du-Salat

Les stations traitant l’énurésie de l’enfant proposent généralement aux familles des « Maisons d’accueil à caractère sanitaire ». Ces maisons accueillent durant les 3 semaines de cure les enfants, sans leurs parents.
Ce séjour, à l’ambiance de colonie de vacances (avec un temps scolaire pour ne pas prendre de retard), permet aux enfants de dédramatiser leur cas et de rencontrer d’autres enfants dans la même situation.
Véritable coupure avec le milieu de vie habituel, les effets bénéfiques dans le traitement de cette pathologie seront certains.

 

 

L’orientation thermale en Trouble du Développement chez l’Enfant (TDE)

La médecine thermale est une solution thérapeutique adaptée à de nombreuses pathologies, notamment infantiles. En effet, certains enfants doivent faire face à différents troubles, plus ou moins complexes, durant leur croissance. La prise en charge de ces troubles est un véritable enjeu. Elle permet de limiter l’impact de la pathologie sur la qualité de vie future des jeunes patients.

frank-mckenna-7XTp0Bm0jFs-unsplash

L’orientation thermale en Trouble du Développement chez l’Enfant fait partie des 12 orientations thermales reconnues et prises en charge par la sécurité sociale. Accessible dès le plus jeune âge, la cure thermale permet une prise en charge tant physique que psychologique. Véritable démarche préventive, éducative et curative, l’ensemble des moyens mis en place durant les 3 semaines de cure aide l’enfant à comprendre sa maladie et l’importance des traitements.

De plus, lors d’un séjour en cure thermale, l’enfant est amené à rencontrer d’autres enfants souffrants des mêmes pathologies. Ces interactions jouent un rôle important dans la réussite de la cure thermale.

Les différents soins

Comme pour les cures thermales dédiées aux adultes, les cures thermales pour les enfants utilisent les vertus des minéraux et des oligo-éléments présents dans l’eau au travers de soins d’hydrothérapie.
Réalisés quotidiennement, ces soins permettent de profiter des nombreuses vertus apaisantes, anti-inflammatoires et calmantes des eaux thermales.

Les principales pathologies 

Il existe de nombreux troubles du développement survenant durant la croissance.
En cure thermale, on retrouvera des pathologies telles que :

La prise en charge 

La prise en charge d’une cure thermale pour les enfants est identique à celle d’un adulte. Celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant (ou spécialiste) afin d’être prise en charge partiellement par la sécurité sociale.
Le ticket modérateur peut faire l’objet d’une prise en charge supplémentaire par une mutuelle, en fonction du contrat établi.

Vous retrouverez l’ensemble des étapes dans notre dossier dédié :

 

« Les étapes pour réaliser une cure thermale ».

 

 

L’hébergement 

Dans certaines stations thermales accueillant des enfants, des maisons d’enfants à caractère sanitaire sont existent. Elles permettent de prendre en charge en globalité l’enfant durant son séjour. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement thermal.

Dans les autres cas, l’enfant doit être accompagné d’un parent.
Au niveau du choix du logement, n’hésitez pas à vous référer à la partie hébergements du site LesCuristes.fr afin de trouver l’hébergement qui vous convient. Le site LesCuristes.fr propose plus de 2 800 annonces à travers la France. Vous y trouverez des résidences de tourisme, des hôtels, des meublés de tourisme ainsi que des campings.

 

Les établissements thermaux ayant l’agrément en TDE 

L’établissement thermal de Salies-du-Salat

L’établissement thermal de Salies-de-Béarn

L’établissement thermal de La Bourboule

L’établissement thermal de Lons-le-Saunier

L’établissement thermal de Salins-les-Bains

A savoir : l’ensemble des 12 orientations thermales sont accessibles aux enfants sur avis médical.

Bon plan : réaliser une cure thermale pour prévenir les affections hivernales des voies respiratoires

Les angines, rhumes, bronchites, pharyngites et otites viennent rythmer votre hiver, vous êtes lassés par ces infections ? Pourquoi ne pas vous tourner vers la cure thermale ? Une alternative qui permettra à toute la famille de passer un hiver plus serein.

Source photo : https://www.thermesdeluz.fr

Source photo : https://www.thermesdeluz.fr

 

Les pathologies liées aux voies respiratoires sont très fréquentes et s’accentuent à l’approche de l’hiver.
L’apparition d’une réaction inflammatoire est à l’origine des différentes affections ORL (angines, rhumes, bronchites, pharyngites, otites). Celle-ci est due aux agressions des virus, des bactéries ou bien des allergènes qui sont favorisés par le terrain propice qu’est l’hiver.
Certaines personnes, déjà soumises à ce type d’affections chroniques, voient leurs réactions inflammatoires s’amplifier. L’organisme étant fragilisé,  les risques d’infections hivernales sont accrus.

Dès lors qu’une pathologie de la sphère ORL devient chronique, que les traitements médicaux peinent à soulager le patient (enfant ou adulte), la réalisation d’une cure thermale est fortement conseillée.

Pourquoi réaliser une cure thermale avant l’hiver ?
La richesse en minéraux de l’eau thermale (zinc, souffre, cuivre, bicarbonate, chlorure de sodium…) lui confère une multitude de propriétés : anti-inflammatoire, anti-infectieuse, décongestionnante, cicatrisante.  L’ensemble des soins réalisés lors d’une cure thermale permettra de désencombrer et d’assainir les muqueuses de la sphère ORL.

Réaliser une cure thermale avant l’hiver à pour but de réduire les risques d’infection. En effet, elle permettra d’apaiser les muqueuses, de stimuler le système immunitaire et de ce fait, de réduire les risques d’infections à l’approche de l’hiver.
La cure thermale en orientation « voies  respiratoires » est la méthode la plus efficace pour faire pénétrer l’eau thermale au niveau des muqueuses et ainsi agir directement à la source du problème.

Les soins d’une cure thermale en voies respiratoires :

Les soins thermaux des voies respiratoires ne sont pas les plus agréables et les plus relaxants, cependant leur efficacité est reconnue.
Leur objectif est de mettre en contact les muqueuses avec l’eau thermale. Pour se faire, différents soins thermaux sont réalisés :

    • Le bain nasal,
    • L’humage (simple ou collectif),
    • L’aérosol,
    • La pulvérisation,
    • Le bain,
    • La douche ou l’irrigation du nez,
    • Les gargarismes.

A la suite de ces soins, les capacités respiratoires des patients seront nettement  améliorées. La cure ORL permettra à certaines personnes de passer un hiver serein, sans rhume, sinusite ou otite.
Afin de bénéficier des bienfaits de la médecine thermale sur le long terme, il est conseillé de réaliser une cure thermale durant 2 à 3 années consécutives.

—————————–

A savoir

Les cures thermales ORL sont indiquées pour les enfants dès 3 ans. Certains établissements thermaux proposent également des espaces de soins dédiés ainsi que des maisons d’enfants à caractère sanitaire afin de les accueillir durant la durée de leurs cures thermales. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement thermal de votre choix afin d’avoir plus d’informations.

—————————-

Les stations thermales françaises ayant l’orientation en voies respiratoires :

Station thermale d’Aix-les-Bains

Station thermale d’Allègre-les-Fumades

Station thermale d’Allevard

Station thermale d’Amélie-les-Bains-Palalda

Station thermale d’Amnéville-les-Thermes

Station thermale d’Argelès-Gazost

Station thermale d’Ax-les-Thermes

Station thermale de Bagnères-de-Bigorre

Station thermale de Bagnols-les-Bains

Station thermale de Station thermale de Barèges

Station thermale de Bourbonne-les-Bains

Station thermale de Cambo-les-Bains

Station thermale de Camoins-les-Bains

Station thermale de Cauterets

Station thermale de Challes-les-Eaux

Station thermale de Digne-les-Bains

Station thermale d’Enghien-les-Bains

Station thermale de Gréoux-les-Bains

Station thermale de Jonzac

Station thermale de La Bourboule

Station thermale du Mont-Dore

Station thermale des Eaux-Bonnes

Station thermale des Eaux-Chaudes

Station thermale de Bagnères-de-Luchon

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur

Station thermale de Molitg-les-Bains

Station thermale de Montbrun-les-Bains

Station thermale de Saint-Amand-les-Eaux

Station thermale de Saint-Gervais-les-Bains

Station thermale de Saint-Honoré-les-Bains

Station thermale de Saint-Lary-Soulan

Station thermale d’Uriage-les-Bains

Station thermale de Vernet-les-Bains

Station thermale de Préchacq-les-Bains

JOE, le robot compagnon des enfants asthmatiques, en test aux thermes de La Bourboule.

La prise en charge de l’asthme en cure thermale est très répandue, notamment chez les enfants. Afin de les accompagner au mieux, les thermes de La Bourloule ont décidé d’expérimenter une nouvelle technologie innovante et originale.

Source photo : RCF RADION

Source photo : RCF RADION

L’établissement des Grands Thermes de La Bourboule, situé en Auvergne, fait partie des établissements de cure thermale français ayant l’agrément en voies respiratoires.  Les pathologies des voies respiratoires sont l’une des orientations les plus représentées chez les enfants venant en cure.La réalisation d’une cure thermale permet de soulager l’enfant dans sa vie quotidienne, tant sur le plan physique que psychologique. Un séjour en cure thermale conventionnée vient en complément d’un traitement médical.

La prise en charge de l’asthme lors d’une cure thermale à La Bourboule.

Le traitement médical de l’asthme chez l’enfant peut être lourd et contraignant pour les familles. Dans de nombreux cas, ce traitement n’est pas suivi avec assiduité. Pourtant, c’est cette assiduité qui permet d’obtenir un réel soulagement, de limiter l’évolution de la maladie et d’améliorer les bienfaits de la cure thermale.

L’établissement thermal de La Bourboule a donc décidé d’accueillir Joe, un robot ludique et connecté. Son objectif est d’aider les enfants asthmatiques à devenir autonome dans la prise de leurs traitements quotidiens complémentaires à la cure thermale.

Actuellement, Les Grands Thermes de la Bourboule sélectionnent les familles qui participeront à cette expérimentation en août prochain. Durant les trois semaines de soins, 20 petits curistes atteints d’asthme seront accompagnés au quotidien par ce petit robot.

Joe, un robot ludique pour le suivi des jeunes asthmatiques.

Joe est un robot mis en place par la société française Ludocare. Il a pour objectif d’accompagner l’enfant dans la prise de son traitement afin de la rendre plus ludique et régulière.

Joe accompagnera les familles au quotidien en :

  • rappelant à l’enfant de prendre son traitement.
  • expliquant, au travers d’animations, comment bien prendre les traitements spécifiques.
  • encourageant la poursuite du traitement, avec des récompenses à chaque prise.
  • facilitant la gestion de la prescription. En effet, il est possible de paramétrer  Joe en fonction de celle-ci.
  • permettant de réaliser un suivi global de la prise du traitement.
  • permettant aux parents, via leurs smartphones,  de suivre en direct la prise du traitement par l’enfant.

 

Les résultats de cette étude seront connus vers l’automne. En fonction des résultats, les Grands Thermes de La Bourboule n’écartent pas une possible généralisation de Joe au sein du processus de cure thermale pédiatrique.

Vous retrouverez ICI l’ensemble des établissements thermaux français prenant en charge l’asthme lors d’une cure thermale en « voies respiratoires ».

 

 

Actualité : La station thermale de La Bourboule va expérimenter un nouveau format de cure thermale en 2020.

La station thermale de la Bourboule, située dans le Puy-de-Dôme est notamment reconnue pour les vertus de ses eaux thermales dans le traitement des affections des voies respiratoires.

Source : https://www.grandsthermes-bourboule.com/

Source : https://www.grandsthermes-bourboule.com/

Les vertus des eaux thermales ne sont pas réservées à nos ainés. Tout comme les adultes, les enfants peuvent réaliser une cure thermale conventionnée. Cette cure conventionnée ainsi que sa prise en charge par la sécurité sociale sera similaire à celle d’un adulte.  La seule différence réside, dans certains établissements, dans un espace de soin plus adapté et plus chaleureux. Cet espace permet de  regrouper tous les jeunes patients auprès d’un personnel formé à leur jeune âge.

Réaliser une cure thermale conventionnée nécessite d’être présent durant les 3 semaines de soins. Cela demande donc du temps aux enfants et aux parents. Les enfants doivent généralement manquer l’école, ou y venir durant les grandes vacances, et les parents doivent parvenir à prendre congés. Cela n’est donc pas toujours évident.

Source photo : https://www.grandsthermes-bourboule.com/

Source photo : https://www.grandsthermes-bourboule.com/

Face à cette problématique, l’établissement thermal des Grands Thermes de La Bourboule souhaite expérimenter un nouveau format de cure thermale, plus adapté aux petits patients ainsi qu’aux emplois du temps des parents.

L’idée est d’en finir avec la cure de 3 semaines en continue et mettre en place une cure fractionnée sur l’année, de 6 puis 12 jours (ou l’inverse), se déroulant durant les vacances scolaires.

 Afin de mener à bien ce projet, 9 établissements thermaux participeront à cette étude. L’établissement thermal des Grands Thermes la Bourboule sera le site pilote, il est d’ores déjà à la recherche d’enfants allergiques présentant des affections respiratoires afin de participer à cette nouvelle expérimentation.

  • Mais pourquoi amener son enfant en cure thermale ?

Les infections chroniques des voies respiratoires sont les troubles les plus fréquents chez l’enfant. La réalisation d’une cure thermale est une alternative aux traitements médicaux, souvent lourds et aux effets secondaires nombreux. La cure thermale est une démarche plus naturelle permettant de réduire dans le temps la prise de traitements médicaux.

Les affections prises en charge en cure thermale sont nombreuses, la station de La Bourboule est quant à elle spécialisée dans le traitement des rhinites ou des otites principalement d’origine allergique, l’asthme et des bronchites à répétition, les pathologies dermatologiques ainsi que dans les différents troubles liés au développement de l’enfant.

 

Source : https://www.grandsthermes-bourboule.com/

Source : https://www.grandsthermes-bourboule.com/

 

 

La station thermale de La Bourboule recherche donc des familles, avec enfant(s), volontaires afin de participer à cette étude pilote. Elle se déroulera en 2020 (dans les orientations des voies respiratoires et/ou dermatologie, dans 9 stations thermales) durant deux périodes distinctes. Afin d’avoir plus d’informations, nous vous invitons à contacter les Grands Thermes de La Bourboule.

Il est important de savoir qu’en France, chaque établissement thermal peut recevoir des enfants durant leur période de cure. En effet, enfants et adultes réalisent des soins identiques et adaptés à leurs pathologies quel que soit l’établissement thermal choisi.

 

Une cure thermale, un séjour pour réduire les allergies

Les allergies respiratoires et cutanées touchent de plus en plus de personnes en France. On les retrouve aussi bien chez les enfants (parfois en bas-âge) que chez l’adulte. En complément des traitements existant, les propriétés des eaux thermales constituent un moyen thérapeutique complémentaire très efficace dans le traitement des symptômes allergiques.

allergies_small

Les allergies respiratoires sont des réactions anormales de l’organisme à certaines substances que l’on appelle des allergènes (acariens, végétaux, moisissures, pollens ou encore certains aliments). Les deux composantes de l’allergie respiratoire sont la rhinite et l’asthme. Les symptômes caractéristiques sont la toux, des douleurs dans la gorge ainsi que l’envie et le besoin de se moucher.

Les allergies cutanées se traduisent par des réactions visibles sur une peau préalablement fragilisée (rougeurs, boutons). Les principales formes d’allergies cutanées sont l’eczéma, l’urticaire et la dermatite atopique. Cependant, une allergie cutanée peut résulter d’une allergie respiratoire.

Des traitements existent afin de soulager les symptômes des allergies. La cure thermale est un complément dans le soin de cette pathologie. En effet, les eaux thermales, par leurs actions anti-inflammatoires et apaisantes, permettent de renforcer le système immunitaire et de ce fait, de réduire l’intensité des infections et leur nombre.

Durant une cure thermale, le curiste se voit prodiguer différents soins :

  • Irrigations
  • Inhalations
  • Pulvérisations
  • Nébulisations
  • Douches (locales, générales, sous affusion, filiformes)
  • Bains

Une cure thermale est également un lieu de rencontre entre les curistes. Ils peuvent échanger afin de comprendre leur maladie et de mieux la gérer au quotidien. La localisation de certaines stations en montagne permet de disposer d’un environnement où l’air est moins pollué et où les saisons polliniques sont plus courtes. Cela est bénéfique dans les cas d’allergies respiratoires.

Après une cure thermale, le patient retrouve des voies respiratoires libérées. Toutefois, la cure thermale doit être réalisée durant plusieurs années afin d’obtenir un résultat durable dans le temps.

Les établissements spécialisés dans les allergies respiratoires :

La station thermale de Molitg-Les-Bains

La station thermale de Vernet-Les-Bains

La station thermale de Amélie-Les-Bains

La station thermale du Mont-Dore

 

Les établissements spécialisés dans les allergies cutanées :

La station thermale de Avène

La station thermale de La Roche-Posay

 

Les établissements spécialisés dans les allergies respiratoires et cutanées :

La station thermale La Bourboule

La station thermale de Uriage-Les-Bains