Concilier vie active et soins thermaux, c’est maintenant possible à Dax.

La station thermale de Dax, 1ere station thermale de France, est spécialisée dans le traitement des pathologies en rhumatologie et en phlébologie grâce à son eau thermale et à son péloïde unique au monde. Il n’est cependant pas aisé pour tous de dégager trois semaines de son temps afin de soulager ses maux. La cure du soir a donc été spécifiquement mise en place afin de s’adapter au rythme de vie de tous.

Source photo : https://thermes-sarrailh.fr

Source photo : https://thermes-sarrailh.fr

Les obligations personnelles et professionnelles permettent difficilement de dégager du temps pour suivre une cure thermale. Dans certains cas, il n’est pas possible de la faire sur un arrêt de travail ou au cours de ses vacances. En effet, une cure thermale demande d’être disponible durant 3 semaines consécutives afin de recevoir quotidiennement des soins.

Pourtant, certaines activités professionnelles augmentent les risques de problèmes de rhumatismes, de jambes lourdes, de maux de dos ou encore d’insuffisance veineuse.  Les stations thermales de Dax et de Saint Paul Les Dax ont donc mis en place, au sein de leurs établissements, une véritable cure thermale conventionnée se déroulant entre 17h et 20h.

A la fin de leur journée de travail, les personnes résidant non loin de cette station se rendent directement dans l’un des nombreux établissements proposant une cure du soir. Le reste de la cure se déroule comme toutes autres cures thermales conventionnées et les démarches pour en bénéficier sont identiques.

Les établissements proposant cette cure thermale :

-          Thermes Régina
-          Thermes des Chênes
-          Thermes des Arènes
-          Thermes  Sarrailh
-          Les Thermes

Les cures du soir ne sont disponibles qu’à certaines dates, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement dans lequel vous souhaitez réaliser votre cure.

Les étapes de réalisation d’une cure thermale et les démarches de prise en charge

calendar

La réalisation d’une première cure thermale peut paraître complexe, longue et être source de stress. Pour être remboursée par la sécurité sociale, la cure thermale doit être prescrite par un médecin traitant et durer 21 jours soit 18 jours de soins.

Vous trouvez ci-après toutes les étapes afin de préparer au mieux votre départ.

1-      La prescription médicale et choix de la station thermale

 Vous souffrez d’une pathologie chronique figurant dans la liste des orientations prises en charge par la sécurité sociale ? Les traitements médicaux peinent à vous soulager ? Votre médecin traitant peut vous conseiller de réaliser une cure thermale.

Attention : il existe cependant certaines pathologies contre-indiquées pour réaliser une cure thermale.

En France, les pathologies suivantes sont traitées dans les établissements thermaux Français et reconnues par la sécurité sociale :

Après avoir pris la décision de partir faire une cure thermale, votre médecin vous proposera un ou plusieurs établissements correspondant à la pathologie.

A savoir : le temps entre la prescription médicale et le départ en cure et d’environ 4 à 6 mois.

Lors de la prescription, le médecin traitant remet au patient un imprimé destiné à la caisse d’affiliation du patient. Cet imprimé comporte 2 parties (un questionnaire de prise en charge rempli par le médecin traitant et prescripteur ainsi qu’une déclaration de ressources à remplir par le patient). Cette prescription n’est valable que pour la station prescrite par le médecin et pour une année civile.

 

2-      La prise en charge : l’accord de prise en charge

Après l’envoi de l’imprimé à la caisse d’affiliation, celle-ci vous retourne un document de prise en charge administrative de cure thermale et facturation (ce document est très important à conserver, il vous dispense de l’avance des frais médicaux).

Ce document se compose de 3 volets :

  • Un volet « Honoraires médicaux » destiné au médecin de cure thermale
  • Un volet « Forfait thermal » destiné à l’établissement de cure
  • Un volet « Frais de transport et d’hébergement », à adresser à la caisse au retour de la cure thermale si les conditions de ressources sont requises.

La cure thermale est remboursée par l’assurance maladie uniquement si celle-ci est prescrite par un médecin et si l’orientation figure parmi la liste d’orientations reconnues (voir partie 1).

Toutes les cures thermales sont prises en charges à 70% pour des frais médicaux de surveillance et à 65% de la cure thermale. Les soins supplémentaires et de confort reste à la charge du patient. La partie n’étant pas remboursée par la sécurité sociale se nomme généralement « ticket modérateur ».

Dans certains cas (ressources inférieures à un plafond), vos frais de séjours et de transport peuvent être pris en charge à 65%.

Le reste des frais du « ticket modérateur » peut être pris en charge par votre mutuelle, en fonction de votre contrat. Vous pouvez avoir plus d’informations sur la prise en charge par la mutuelle en cliquant ici.

La cure thermale conventionnée est d’une durée de 21 jours, soit 18 jours de soins. L’arrêt volontaire de celle-ci (outre cas particulier et raison médicale) ne donne pas droit au remboursement. L’arrêt de la cure thermale pour raison médicale donne droit au remboursement.

 

3-      La réservation de la cure thermale

Le patient contacte lui-même l’établissement thermal choisi, avec son médecin, pour réaliser sa cure thermale afin de fixer les dates du séjour. A la suite de la réservation, une confirmation de réservation de la cure thermale sera envoyée. Ce papier est à conserver car il sera demandé à l’arrivée dans l’établissement.

Ensuite, l’établissement thermal vous communiquera les numéros des médecins thermaux à rencontrer avant de débuter la cure thermale, ceci afin d’établir le programme de soins.

 

4-     La réservation de l’hébergement

A la suite de votre réservation, vous devez choisir votre hébergement.

Pour cela, vous pouvez :

 

5-      Le départ

Vérifiez que vous avez bien l’ensemble des documents nécessaire à votre entrée en cure (document attestant la prise en charge de la sécurité sociale + confirmation de réservation de la cure thermale) et que votre rendez-vous avec le médecin est pris.

 

6-      L’arrivée

Votre séjour commence par un rendez-vous avec votre médecin thermal qui vous suivra durant les 3 semaines. Généralement, ses médecins consultent le dimanche afin de débuter la cure thermale dès le lundi matin.

L’inscription définitive à l’établissement se fait soit la veille, soit le matin avant le début de la cure thermale. Il vous sera alors remis votre planning de soins pour la totalité du séjour.

A savoir : du matériel est nécessaire pour certaines orientations, celui-ci vous sera indiqué et expliqué par le médecin thermal. Vous devrez donc vous rendre dans la pharmacie thermale de la ville afin de vous le procurer (après prescription du médecin thermal).

 

7-      Les questions fréquentes :

Si la cure thermale est réalisée pendant une période d’arrêt de travail ?

La prescription de la cure thermale atteste de la prescription de l’arrêt de travail dans certains cas et sous certaines conditions.  Concernant l’indemnisation de l’arrêt de travail, le patient doit se référer à son régime d’affiliation afin d’en connaitre les modalités.

La cure thermale peut elle avoir une double orientation ?

Une cure thermale peut avoir une « double orientation », c’est-à-dire qu’elle peut soulager 2 pathologies durant une même cure. Par exemple Rhumatologie et ORL ou encore Phébologie et Rhumatologie (pour les plus fréquentes). Ces doubles orientations dépendent des établissements. Cependant, la procédure est la même, votre médecin traitant vous prescrit une cure avec une double orientation en fonction de vos besoins et de vos pathologies.

Vous aurez donc, durant votre cure des soins propres à chaque orientation.