Le thermalisme pour lutter efficacement contre l’évolution du syndrome métabolique.

Le syndrome métabolique n’est pas une maladie à proprement parlé mais un état de santé global prédisposant le patient à diverses maladies. Seule solution pour l’éviter : réduire l’installation de ce symptôme en luttant contre les différents facteurs. La cure thermale permet de ralentir l’évolution de cette pathologie et de prévenir les maladies liées grâce aux nombreuses vertus des eaux thermales associée à la prise en charge globale de la pathologie.

Source photo : santémagzine

Source photo : santémagzine

Le syndrome métabolique n’est pas une maladie mais un ensemble de signes augmentant le risque de prédisposition :

  • au diabète de type 2,
  • aux maladies cardiaques,
  • aux accidents vasculaires cérébraux.

Le syndrome métabolique est diagnostiqué chez une personne lorsqu’on retrouve plusieurs facteurs :

  • Un tour de taille supérieur à 80 cm pour les femmes et à 94 cm pour les hommes,
  • Un taux de triglycéride et un taux de glycémie élevés,
  • La présence d’un diabète,
  • Une hypertension,
  • Un faible taux de bon cholestérol.

Les origines du syndrome métabolique sont diverses, on retrouvera comme symptômes principaux :

  • l’hérédité familiale,
  • une mauvaise hygiène de vie,
  • une alimentation trop riche en gras et en sucre,
  • une forte sédentarité,
  • une absence d’activité sportive.

Le diagnostic du syndrome métabolique doit être pris au sérieux afin d’éviter toutes complications pouvant altérer très fortement la qualité de vie de la personne et pouvant, dans les cas les plus graves, conduire au décès.

Le syndrome métabolique n’est pas irréversible s’il est pris en charge. Cependant, il n’existe pas de traitement miracle, mais un ensemble de règles d’hygiène de vie qui doivent être appliquées. La réalisation d’une cure thermale doit être envisagée afin d’aider le patient à retrouver un certain équilibre dans son rythme de vie. En effet, les vertus thérapeutiques des eaux, associées aux différents ateliers thématiques, permettent aux curistes d’amorcer une nouvelle démarche dans leur hygiène de vie.

Une cure thermale permettra :

  • De réduire le cholestérol grâce aux vertus drainantes de la cure de boisson.
  • De réduire l’hypertension. Il n’est pas possible de guérir totalement de l’hypertension. Malgré tout, la tension artérielle peut être normalisée par la prise d’un traitement médical associé à une cure thermale améliorant la circulation sanguine.
  • De réduire le diabète. En effet, la réalisation d’une cure thermale est souvent prescrite aux diabétiques en complément des traitements médicamenteux habituels. Les soins d’eaux thermales permettront de stimuler le pancréas afin d’augmenter naturellement la production d’insuline, de stimuler le système veineux et de réguler les pathologies métaboliques liées.
  • (Ré)apprendre les bons gestes d’hygiène de vie en se (re)familiarisant à la pratique d’une activité physique et en retrouvant une alimentation saine.

Un séjour en eau thermale, associé à une meilleure hygiène de vie, permet de réduire progressivement l’installation de ce syndrome et des pathologies qui lui sont liées.  Les stations thermales d’Aulus les Bains  et de La Preste Les Bains proposent une cure thermale spécialisée dans le syndrome métabolique.

Il est également possible de réaliser une cure thermale afin de réduire l’un des facteurs. Par exemple, les stations thermales de Brides-les-Bains, de Montrond-les-Bains ou Vals-les-Bains permettent de réduire le cholestérol. Les stations thermales de Bains-les-Bains et Le Boulou, entre autres, aident à réduire la tension artérielle. Les stations thermales de Brides Les Bains, de Capvern les Bains ou de Vichy permettent de réduire la surcharge pondérale.  Plus généralement, les stations thermales ayant l’orientation en affections digestives et métaboliques ou en affections urinaires et métaboliques sont recommandées.

Récupérer après un AVC grâce à une cure thermale en neurologie

L’accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque la circulation sanguine est subitement stoppée au niveau du cerveau. En France, chaque année, 150 000 personnes sont victimes de ce type d’accident pouvant laisser de nombreuses séquelles. La cure thermale « neurologie » permet d’améliorer la motricité, de préserver l’autonomie et de réduire les douleurs des patients. 

Stroke. Suffering

Un AVC est une attaque cérébrale brutale qui stoppe l’apport en sang et en oxygène d’une partie du cerveau. La survenue d’un AVC est liée à différents facteurs à risques :

  • L’âge
  • Les antécédents familiaux
  • L’hyper-tension artérielle
  • Le diabète
  • L’obésité
  • La consommation de tabac
  • La consommation d’alcool
  • La sédentarité

L’AVC apparaît brutalement, ses symptômes peuvent durer quelques secondes, quelques minutes, quelques heures ou même quelques jours. Les symptômes et les séquelles d’un AVC dépendent de la partie du cerveau touchée :

  • Paralysie ou engourdissement d’un côté du corps
  • Trouble du langage
  • Diminution soudaine de la vision d’un œil
  • Vertige
  • Trouble de l’équilibre
  • Maux de tête violent et inhabituel

L’AVC est une urgence absolue, un traitement doit être réalisé dans les 4h30 suivant l’accident, afin d’éviter le décès de la personne et de limiter les séquelles irrémédiables.

 

Malgré une prise en charge immédiate, les AVC peuvent laisser d’importantes séquelles invalidantes :

  • Troubles de l’équilibre
  • Troubles de la mémoire
  • Paralysies ou parésies d’un ou plusieurs membres, hémiplégie (paralysie d’une moitié du corps)
  • Les troubles du langage, aphasie (incapacité à parler)
  • Les problèmes de vision
  • La fatigue chronique
  • Le risque de syndrome dépressif post AVC

 

Les personnes ayant subi un AVC seront suivies médicalement tout au long de leur vie. La cure thermale vient en complément d’un traitement médical. En aucun cas, la cure thermale ne peut « guérir » cette pathologie.

La cure thermale « neurologie » est un complément naturel reposant sur une prise en charge totale du patient et de la pathologie. Elle permet, grâce aux vertus des eaux utilisées :

  • De ralentir l’installation des symptômes
  • De récupérer plus rapidement certaines fonctions endommagées
  • De mieux gérer le quotidien
  • D’atténuer les troubles sensitifs
  • D’améliorer la sensibilité
  • D’améliorer la motricité
  • De soulager les douleurs articulaires et musculaires

La cure thermale doit être réalisée une fois que l’état du patient est stabilisé, un aval du médecin traitant est nécessaire. Un séjour en eau thermale doit être réalisé au plus tôt afin que le patient en tire tous les bénéfices.

La qualité des eaux thermales des stations spécialisées, riches en magnésium et en lithium, ont un effet régulateur sur les douleurs neuropathiques (c’est-à-dire dues aux lésions du système nerveux), ce qui permet de soulager les douleurs.

En plus des soins en eaux thermales, des ateliers et des activités sont proposées aux patients (penser à se renseigner auprès de votre établissement de cure, certains modules ne sont pas remboursés par la sécurité sociale). Ces modules permettent aux patients d’apprendre à vivre avec cette pathologie, de limiter les douleurs et de la comprendre.

 

Les stations spécialisées dans les cures thermales post-AVC : 

Station thermale de Néris Les Bains

 

Station thermale de Lamalou Les Bains