L’Etude Thermarthrose démontre l’efficacité de la cure thermale dans le traitement de l’arthrose du genou.

De nombreux patients suivant une cure thermale en « rhumatologie » viennent soulager leur l’arthrose, plus particulièrement celle affectant les cartilages du genou. Mais quels sont les véritables bienfaits scientifiques de la cure thermale sur le traitement de ce type d’affection ? Les résultats sont-ils réellement au rendez-vous ? C’est ce que l’étude scientifique Thermarthrose a voulu démontrer.

Source : Communiqué de presse – Résultat de l’essai clinique Afreth.

Etude Thermarthrose

Dans la continuité de notre article présentant l’étude MAATHERMES, nous allons voir au travers de l’étude Thermarthrose comment le thermalisme vient en aide aux patients atteints d’arthrose du genou (ou gonarthrose).

La gonarthrose est une des principales affections articulaires des membres inférieurs de nature mécanique. Elle est due à une usure progressive du cartilage protégeant l’articulation du genou. La gonarthrose se manifeste par des douleurs articulaires au moment de la marche, dans les escaliers ou après une position assise prolongée. Ces douleurs, au fur et à mesure du temps, limitent les mouvements et par conséquent la qualité de vie et le confort du patient.

Le traitement thermal dédié à cette pathologie repose principalement sur des pratiques de crénothérapie (soins à base d’eau thermale), d’applications de boues et vapeurs thermales et des soins de kinésithérapie. L’Afreth (Association Française des établissements thermaux) a réalisé en 2009 une étude visant l’évaluation de la cure thermale dans le traitement de l’arthrose.

L’étude

L’étude Thermarthrose a évalué l’ASMR (Amélioration du Service Médical Rendu) de la cure thermale dans le traitement de la gonarthrose. Cette étude a pour objectif d’apporter une preuve scientifique solide de l’efficacité de la prise en charge thermale dans cette pathologie. À ce jour, il s’agit du plus important essai contrôlé réalisé en médecine thermale.

Méthodologie

Cette étude a été effectuée sur 462 patients, répartis de façon aléatoire en 2 groupes, dans trois centres thermaux (Les thermes de Aix les Bains, Les thermes de Balaruc-Les-Bains, Les établissements thermaux de Dax).

  • Le groupe témoin : il a suivi le traitement habituel prescrit afin de soulager cette pathologie. Ce traitement a été complété par un programme d’auto-exercices validé et recommandé à effectuer 3 fois par jour.
  • Le groupe expérimental : Ce groupe a reçu le traitement habituel et le programme d’auto-exercices validé et recommandé à effectuer 3 fois par jour. En complément, des soins thermaux durant 18 jours ont été prescrits.

Résultats et conclusion

L’analyse de l’efficacité de la cure thermale a été observée à différents stades, après 3 mois, 6 mois et 9 mois par des médecins indépendants. Ces médecins ont noté, entre autres, une amélioration significative des douleurs et des capacités fonctionnelles chez les patients ayant reçu un traitement à base d’eau thermale, par rapport au traitement non chirurgical habituel. De plus, cette amélioration se maintient stable au 9e mois chez 50% des curistes.

L’étude Thermarthrose a donc su démontrer l’effet thérapeutique de la prise en charge en cure thermale et cela, de façon statistique et officielle.

Afin de bénéficier de l’ensemble des bienfaits de l’eau thermale sur le long terme, il est conseillé de réaliser une cure thermale plusieurs années de suite.

Pour consulter l’ensemble de cette étude, cliquez ICI.

 

 

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>