Le 1er mai : la journée mondiale de la lutte contre l’asthme. L’occasion de mettre en avant les cures thermales qui lui sont dédiées.

Le 1er mai est la journée mondiale dédiée à l’asthme, une maladie inflammatoire des bronches touchant une grande partie de la population. Cette maladie doit être prise au sérieux puisqu’en effet, chaque jour des personnes décèdent de cette pathologie respiratoire. La réalisation d’une cure thermale permettra de réduire les crises et leurs intensités dans le temps.

 

asthme

L’asthme est une maladie chronique des bronches, traduisant une inflammation continue de celles-ci. Chez une personne non asthmatique, lors de la respiration, l’air inspiré circule dans les bronches jusqu’aux poumons sans rencontrer de difficulté.

Chez une personne atteinte d’asthme, les bronches et bronchioles sont inflammées, irritées, épaisses et la respiration se fait plus difficilement. Cette pathologie rend les parois plus sensibles et susceptibles d’engendrer des réactions excessives : une crise d’asthme.

Lors d’une crise d’asthme, les muscles autour des bronches se contractent. Une quantité importante de muscus est alors sécrétée et le passage de l’air devient très difficile engendrant des complications au niveau de la respiration. Le patient ressent une sensation d’étouffement et d’essoufflement dans la poitrine. Une crise peut être aggravée par l’exercice physique, l’air froid, les allergènes, le tabac ou encore certains aliments chez les personnes ayant des prédispositions face à cette pathologie.

Des traitements existent en fonction du profil du patient et de l’origine de sa maladie, ils sont mis en place par votre médecin.

La cure thermale est une alternative complémentaire qui mérite d’être envisagée. Elle ne guérit pas l’asthme mais permet de limiter l’impact de celui-ci au quotidien en apportant une meilleure qualité de vie.

Différents soins sont mis en place lors d’une cure thermale afin de purifier et de soulager l’ensemble des voies respiratoires :

  •  La crénothérapie : Soins à base d’eau thermale ou de vapeur thermale. Le patient réalise notamment des soins à base d’aérosol venant directement déposer de l’eau thermale sur les muqueuses. D’autres soins sont également prescrits (douche générale et locale, bains)
  • L’éducation thérapeutique du patient (ETP) a une place importante dans le traitement du patient puisque celle-ci permet de l’éduquer face à sa maladie.
  • La climatologie est un traitement des voies respiratoires se réalisant dans un environnement adéquat où l’air est pur et favorable (moins de pollution et moins d’allergène). La localisation des établissements thermaux en montagne permet cette pratique au quotidien.

L’asthme est une maladie touchant les enfants et les adultes. De ce fait, les cures thermales sont accessibles à tous les patients.

Une quarantaine d’établissement thermaux de France a l’orientation « voies respiratoires », comme par exemple les stations de :

 

Thermes de Argelès Gazost

Thermes Berthemont-les-bains

Thermes Camoins-les-bains

Thermes Montbrun-les-bains

Thermes de Saint Lary Soulan

Thermes Vernet-les-bains

 

 

Un séjour de quelques jours peut être réalisé en prévention pour les personnes ayant d’importants antécédents familiaux. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin traitant. Il est très important de détecter l’asthme tôt afin de limiter les complications.

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>