Comment soigner une algodystrophie ?

Suite à un traumatisme au niveau d’une articulation, vous avez peut-être déjà ressenti une douleur intense, un gonflement et une sensibilité de la peau au toucher ? N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé, vous souffrez peut-être d’algodystrophie, une maladie chronique très douloureuse pour laquelle les bienfaits de l’eau thermale peuvent vous venir en aide.

Source photo : https://www.doctissimo.fr/

Source photo : https://www.doctissimo.fr/

L’algodystrophie (ou syndrome douloureux régional complexe) est une maladie survenant à la suite d’une intervention chirurgicale, d’une fracture, d’une luxation ou d’une entorse. Les douleurs survenant sont d’une intensité disproportionnée par rapport à l’accident initial.
Même si son origine est encore floue, il semblerait qu’elle soit due à une perturbation au niveau du système nerveux.
L’algodystrophie affecte les tissus d’une région articulaire (peau, os, tendons…) et entraine :

  • d’importantes douleurs,
  • des raideurs articulaires,
  • des troubles de la sensibilité,
  • des troubles de la sudation au niveau de la zone affectée,
  • une atrophie,
  • un changement de texture de la peau,
  • l’apparition d’un œdème.

Il n’existe actuellement aucun traitement spécifique à l’algodystrophie. Les différentes prises en charge médicales (traitement à base d’antalgiques et séances de rééducation avec un kinésithérapeute) ont pour objectifs de soulager les douleurs du patient et de réduire les séquelles.

La cure thermale, une prise en charge globale afin de lutter contre les douleurs et les raideurs articulaires

La cure thermale est une alternative naturelle, douce et sans effet secondaire pour le patient. Véritable approche globale de la maladie, elle permettra d’améliorer la qualité de vie du patient et de rompre l’isolement induit.
Une cure thermale conventionnée est soumise à une prescription médicale par un médecin traitant ou spécialiste (rhumatologue). Une fois prescrite, celle-ci pourra faire l’objet d’une prise en charge partielle par la caisse d’Assurance-maladie.

En fonction du stade d’évolution de la maladie, la cure thermale conventionnée  permettra soit de diminuer les douleurs, soit d’éviter la survenue de raideurs irréversibles.

La médecine thermale base son savoir faire sur l’utilisation des eaux minérales thermales et des boues au travers de différentes techniques de soins adaptées :

  • Les soins ayant pour objectif  de réduire les douleurs et les œdèmes : douches locales, bains, douches locales écossaises ou douche kneipp (alternance d’eau chaude et froide provoquant une succession de vasoconstrictions et vasodilatations).
  • Les soins ayant pour objectif de lutter contre l’atrophie et la raideur articulaire : cataplasmes ou illutations de boue ou d’argile, soins de mobilisation en piscine avec un kinésithérapeute.
Source photo : https://www.dax-tourisme.com

Source photo : https://www.dax-tourisme.com

Les eaux thermales utilisées, riches en minéraux et oligo-éléments, ont des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et vasodilatatrices.

Quel établissement thermal pour soulager l’algodystrophie ?

Cette affection est prise en charge par les 72 centres thermaux ayant l’orientation en rhumatologie.
La rhumatologie est l’une des 12 orientations thermales reconnues et prise en charge par la sécurité sociale.

Toutefois, certains des établissements y sont plus appropriés, par exemple :

Les thermes de Barèges
Les établissements thermaux de la station du Grand Dax
Les thermes de Bourbon-l’Archambault
Les thermes de Digne-les-Bains
Les thermes de Bagnols-les-Bains
Les thermes de Balaruc-les-Bains
Les thermes d’Aix-les-Bains
Les thermes d’Allevard-les-Bains
Les thermes de Brides-les-Bains
Les thermes de La Léchère-les-Bains
Les thermes d’Ax-les-Thermes
Les thermes de Bagnères-de-Bigorre
Les thermes de Luchon
Les thermes de Saint-Lary-Soulan
Les thermes de Préchacq-les-Bains
Les thermes de Salies-de-Béarn
Les thermes de Rochefort
Les thermes de Salins-les-Bains
Les thermes de Bagnoles-de-l’Orne
Les thermes de Bourbonne-les-Bains
Les thermes d’Amnéville
Les thermes de Plombières-les-Bains

(LISTE NON EXHAUSTIVE)

A savoir :

Dans certains établissements thermaux français, il est possible de suivre une cure thermale en double orientation. En effet, il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques liées aux voies respiratoires ou à la phlébologie par exemple.

N’hésitez pas à vous renseigner et à consulter notre article dédié : ICI.

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>