21 septembre 2019 : La journée mondiale de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une pathologie complexe qui touche près de 900 000 personne en France. Impactant l’autonomie du patient et son entourage, des solutions naturelles, comme la médecine thermale, existent afin d’apaiser le quotidien des malades et des aidants.

Source : www.santemagazine.fr

Source : www.santemagazine.fr

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par le développement d’une démence progressive. Cette pathologie est caractérisée par des pertes de mémoire, des troubles de jugement, des changements d’humeur et de comportement qui bouleversent la vie du patient et de son entourage.
Dès le diagnostic de la maladie, celle-ci est prise en charge par la médecine traditionnelle. Toutefois, les traitements médicaux pouvant être prescrits ne sont plus pris en charge par la sécurité sociale compte tenu de leur faible efficacité et de leur mauvaise tolérance. La prise en charge de la maladie d’Alzheimer est donc assurée par une équipe multidisciplinaire et comprend principalement des traitements de réadaptation. Cela comprend la mise en œuvre de techniques cognitives et comportementales qui ont pour objectif de préserver l’autonomie et le bien-être du patient.

Toutefois, l’impact de cette pathologie sur le quotidien des personnes malades ainsi que sur l’entourage est important. En effet, le conjoint ou les enfants ont tendance à devenir garde-malade et ainsi effectuer certains soins médicaux du quotidien. L’évolution de la maladie, allant vers une perte d’autonomie totale, entraine une charge de travail considérable pour les aidants. Importante source de stress et d’angoisse, due à une implication quotidienne dans l’accompagnement du malade, la maladie a des répercussions sur leur état psychologique ainsi que sur leur santé et leurs relations sociales.

Face à ces situations, la médecine thermale représente une prise en charge adaptée, tant pour l’aidant que pour le malade. A l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer, il est important de mettre en avant les bénéfices du thermalisme dans la prise en charge de cette maladie. En effet, les vertus des eaux thermales (apaisante, relaxante, calmante, stimulante…) s’adressent tant au malade qu’à l’aidant et les aideront à améliorer la qualité de leur quotidien.

Zoom sur les séjours thermaux adaptés à la maladie d’Alzheimer :

Véritable parenthèse de détente et de lâcher-prise, l’objectif de ces séjours est de permettre aux aidants de se reposer, de réduire leur stress et d’échanger avec d’autres personnes dans la même situation.

La station thermale de Bourbonne-les-Bains, située dans la région Champagne-Ardenne, est reconnue pour les vertus de ses eaux dans la prise en charge de affections liées à la rhumatologie et aux voies respiratoires. Afin de soutenir les aidants,  les thermes, associés au centre hospitalier de Bourbonne-les-Bains, offrent des solutions afin de permettre aux aidants de réaliser une cure thermale en toute sérénité. En effet, les aidés seront pris en charge en accueil temporaire (dans les cas de maladie d’Alzheimer ou de parkinson) ou en accueil de jour durant  les soins thermaux de leur aidant.

La station thermale de Cambo-les-bains, située en Aquitaine, propose une mini-cure thermale « Répit ».  Ce séjour s’adresse aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer et de troubles apparentés de stade «léger ou moyen » mais également à leurs proches. Ce séjour est organisé avec l’association Alzheimer Pyrénées Atlantiques. Au programme, différents ateliers adaptés, dont certains en commun afin d’aider le malade et de soutenir l’aidant.

Pour aider l’ensemble des aidants, certaines stations thermales ont mis en place des cures thermales dédiés aux aidants faisant face à différentes pathologies . On retrouvera par exemple :

 

Les thermes de Saint-Honoré-les-Bains

Les thermes de Lamalou-les-Bains

Les thermes du Mont Dore

 

La réalisation d’une cure thermale ayant un module spécifique se déroule sur certaines périodes et sur réservation. Les modules complémentaires et les mini-cures thermales ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

 

Recevoir gratuitement une documentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>