« Allez prendre les eaux » est une pratique qui remonte à l’antiquité. Au fils des siècles, cette pratique que l’on trouve dans toute l’Europe centrale a créé d’importants centres d’échanges culturels et façonnée de nombreuses villes.

Source photo : Auvergne Thermale

Fréquentées par de grands noms de la haute société, les villes d’eaux ont connu un succès grandissant au fil des siècles. Ce succès a généré un schéma d’urbanisme bien précis, encore visible aujourd’hui. En effet, ces villes d’eaux se sont dotées d’hôtels prestigieux, d’opéras ou de théâtres, de promenades, de parcs thermaux ou encore de casinos afin de répondre aux exigences des clientèles accueillies.

Afin de valoriser ce patrimoine culturel historique européen, l’association européenne des villes thermales historiques (EHTTA) a décidé de le promouvoir et de le valoriser par la création d’un itinéraire culturel européen « La route des villes d’eau thermale européenne »  qui a reçu la prestigieuse certification du Conseil de L’Europe en 2010.

Cet itinéraire est composé de 25 villes thermales qui sont situées dans 11 pays européens (Allemagne, la Belgique, Croatie, France, Espagne, Hongrie, Italie, République tchèque, Roumanie et le Royaume-Uni).
Ces villes possèdent un patrimoine architectural emblématique et les propriétés curatives de leurs eaux minérales sont reconnues à l’échelle de l’Europe.

En France, les villes partenaires de cette route sont :


Tags :

Evian-les-Bains La Bourboule Chatel-Guyon Le Mont-Dore Bagnoles-de-l'Orne Enghien-les-Bains


Article publié par Laura Dupuy

Message du site