La rhumatologie est le premier motif de fréquentation des stations thermales. On comptait en effet 480 000 curistes qui suivaient une cure en rhumatologie en 2009, soit 75% du nombre total de curistes. Les soins thermaux ont en effet prouvé leur efficacité dans le traitement de l’arthrose, de la lombalgie ou des rhumatismes inflammatoires.

2/3 des curistes viennent plus particulièrement pour traiter un problème d’arthrose de la hanche ou du genou. Voici une liste des problèmes rhumatologiques traités par la médecine thermale.

L’arthrose

L’arthrose de la hanche : la cure est conseillée avant ou après une intervention, s’il existe des séquelles par exemple. Une cure thermale est aussi possible lorsque une intervention chirurgicale n’est pas envisageable.

L’arthrose du genou (gonarthrose) : une étude de 2009 prouve que plus de 50% des curistes ressentent des bienfaits lors d’une cure, au niveau de la douleur et de la fonction.

Les rhumatismes inflammatoires

Une cure thermale peut avoir des effets bénéfiques sur ces différentes pathologies :

Les tendinites

Un séjour thermal peut aussi être une réponse adaptée aux tendinites chroniques, rebelles ou récidivantes.

La fibromyalgie

La fibromyalgie est un syndrome complexe de plus en plus répandu chez les femmes. L’eau thermal, et plus particulièrement les gaz thermaux, permet de soulager les douleurs qui en découlent.


Tags :

Coxarthrose Tendinites Arthrose Gonarthrose Fibromyalgie


Article publié par Charles

Message du site