De nombreuses stations thermales proposent des soins à base de boue thermale lors des cures thermales proposées aux curistes. La boue thermale est issue du mélange de l’eau thermal et d’un matériau solide qui peut être du limon ou de l’argile.

Il existe deux grands types de boues, les boues maturées ou « péloïdes » ou les boues extemporanées.

Les boues maturées ou « péloïdes » sont issues d’un substrat solide (limon ou argile) et de l’eau. Ce mélange, ayant maturé de 4 à plusieurs semaines, permet le développement de bactéries et d’algues aux propriétés thérapeutiques. Avant l’utilisation de la boue, un contrôle de la qualité bactériologique est effectué.

Les boues extemporanées sont préparées juste avant l’application en soin. Le mélange entre l’argile et l’eau entraine des échanges entre les différents minéraux.

L’application des boues peut se faire soit par cataplasme, soit en bain.

Les bains de boue se prennent dans des petits bassins dans lesquels la boue est pompée en permanence afin d’assurer une bonne hygiène et une qualité optimale de la boue.

En cataplasme, la boue thermale est appliquée sur tout le corps ou sur des zones particulières, cela pendant une quinzaine de minutes. La température de la boue doit toujours être supérieure à celle du corps de curiste, sans pour autant dépasser les 50°. Lorsque la boue refroidit, on enveloppe le corps dans un drap et enfin dans une couverture pendant 10 minutes, on appelle cela la sudation.

Cataplasme boue thermale


Tags de l'article : Pélothérapie


Article publié par Charles

Message du site