Les pathologies prises en charge lors d’une cure thermale conventionnée sont réparties selon 12 orientations thermales thérapeutiques. Chaque station thermale peut avoir une ou plusieurs orientations en fonction de la qualité de son eau. Ces 12 orientations sont reconnues par la sécurité sociale. Cela permet une prise en charge partielle des frais liés aux soins thermaux et au forfait de surveillance médicale durant le séjour.


Rhumatologie

Le thermalisme est une médecine naturelle et sans effet secondaire dont les bienfaits sont connus depuis l’époque romaine. Cette pratique utilise les vertus naturelles des eaux de source, des boues ainsi que des gaz thermaux au travers de différents soins.

Arthrose, fibromyalgie, arthrite, hernie discale, maux de dos, ostéoporose, rhumatisme, tendinite, sciatique…

Voies respiratoires

L’objectif de cette orientation est de soulager les douleurs liées à la respiration et de régénérer et cicatriser les muqueuses respiratoires afin d’apaiser les inflammations. La cure pour voies respiratoires est le deuxième motif de séjour en station thermale. Cette cure vise notamment les affections ORL ainsi que les affections broncho- pulmonaires.

Asthme, bronchite à répétition, rhinite, sinusite, otite, allergie respiratoire, angine…

Gynécologie

La cure thermale gynécologique vient en aide aux femmes souffrant de douleurs chroniques pelviennes, pour lesquelles la médecine traditionnelle n’apporte aucune solution durable. Les vertus des eaux thermales atténuent les douleurs et réduisent les symptômes des répercutions hormonales de la curiste.

Douleurs de règles, irrégularités, douleurs pelviennes, menstruelles, endométriose, ménopause, hystérectomie…

Maladies Cardio-Artérielles

La cure pour les maladies cardio-artérielles est un traitement complémentaire visant à améliorer la circulation sanguine et la vasodilatation. Cela permettra de soulager le patient dans sa vie quotidienne en réduisant les douleurs.

Artérite des membres inférieurs, phénomène de Raynaud, hyper-tension artérielle, séquelles d’infarctus…

Affections digestives et maladies métaboliques

Une cure thermale pour les affections digestives permet de réguler naturellement le transit, d’équilibrer la flore intestinale et de réduire les douleurs au niveau du ventre.

Trouble du transit intestinal, maladie de Crohn, constipations chroniques, obésité…

Affections urinaires et maladies métaboliques

La cure thermale pour les affections urinaires permet de laver l’appareil urinaire afin de diminuer les maux de ventre et réduire les cycles infectieux sur le long terme.

Infections urinaires, calculs urinaires, surpoids, obésité…

Affections des muqueuses bucco-linguales

Les cures visant les affections des muqueuses bucco- linguales ont pour but de rétablir l’équilibre bucco- dentaire et de renforcer la muqueuse et les tissus soutenant les dents. La cure thermale, par ses vertus, nettoie en profondeur les tissus et diminue les sensations douloureuses.

Gingivite, bouche sèche, lichen plan buccal, aphtose, intolérance aux prothèses, maladies parodontales…

Dermatologie

La cure thermale dermatologique vise à diminuer les pathologies de la peau. L’eau thermale, aux vertus apaisantes, cicatrisantes, anti-inflammatoires et antalgiques est un traitement complémentaire efficace. A la fin du traitement, la peau est nettoyée en profondeur, permettant une régénération rapide et une diminution des douleurs.

Démangeaisons, cicatrices de brûlures, prurits chroniques, eczéma, acnés, psoriasis…

Phlébologie

Les pathologies concernant la phlébologie sont douloureuses et particulièrement gênantes. La cure thermale est un traitement préventif et curatif qui permet d’éviter que la pathologie évolue et ne devienne potentiellement plus grave et plus difficile à soigner. Suivre une cure thermale en rhumatologie permet d’’améliorer le retour veineux tout en stimulant la circulation sanguine.

Jambes lourdes, varices, ulcères veineux, thrombose veineuse, séquelle de phlébite, troubles vasculaires des extrémités…

Neurologie

La cure thermale neurologie est un traitement complémentaire. Il est destiné aux personnes atteintes de pathologies touchant le système nerveux. Une cure thermale n’a pas pour objectif de soigner ou de guérir une pathologie mais de soulager les symptômes induits. Le cadre reposant de ce séjour, en complément des soins, aide le patient dans sa convalescence.

Maladie de Parkinson, sclérose en plaques, séquelles d’accident vasculaire cérébral, hémiplégie, maladie de Charcot, fibromyalgie…

Affections psychosomatiques

La cure thermale, au travers des soins proposés, aura pour objectif d’atténuer les troubles psychosomatiques grâce aux vertus relaxantes, apaisantes et antalgiques des eaux.

Stress, anxiété, burn-out, fatigue chronique, fibromyalgie, troubles du sommeil…

Trouble du développement chez l’enfant

La cure thermale pour les troubles du développement chez l’enfant est réalisable dès 3 mois et sur avis médical. Les troubles du développement entrainent généralement des symptômes tant psychologiques que physiques. Les soins quotidiens procureront un soulagement global pour un mieux-être de l’enfant.

Fatigue, perte d’appétit, anémie, déséquilibres psychoaffectifs, troubles de la statique, maladies osseuses de la croissance, anorexie mentale, énurésie…


Article publié par JeanAdmin

Message du site