Novembre ou « le moi(s) sans Tabac », un défi national pour arrêter de fumer pendant 30 jours. « Parce que 1 mois sans fumer, c’est 5 fois plus de chance d’arrêter définitivement ».Pour vous aider, une solution naturelle existe : un séjour en eaux thermales.

 

De nombreuses solutions existent pour vous accompagner dans l’arrêt de la cigarette (patchs, cigarette électronique, hypnose, chewing-gum). Si toutes ces méthodes ont échoué pour vous, pourquoi ne pas opter pour une technique plus naturelle, plus profonde et bénéfique pour votre organisme ?

La cure thermale, par son environnement relaxant, est un cadre propice à l’arrêt du tabac. En effet, le patient se retrouve loin de sa vie quotidienne et de toutes formes de stress. De plus, l’accompagnement par le personnel et la rencontre d’autres personnes dans la même démarche rendent le sevrage moins difficile.

Les cures thermales ou les courts séjours de santé sur le thème du « sevrage tabagique » proposent une multitude de soins visant à diminuer le besoin en nicotine en favorisant le bien-être mental et physique de la personne. Ces soins visent principalement les parties du corps exposées au tabac.

Il n’existe pas une cure thermale dédiée en totalité au sevrage tabagique. Les cures spécifiques sont donc adossées aux orientations primaires des stations et sur le savoir-faire (maladie cardio-vasculaire, troubles respiratoires…).

Dans le cadre d’une cure thermale ayant un module « sevrage tabagique » ou d’une mini-cure, le séjour combine une sélection de soins thermaux. A savoir, le module et le mini séjour ne sont pas des cures thermales conventionnées, ils ne pourront pas vous être remboursés par la sécurité sociale.

Entre spécialistes ORL, tabacologues, hydrothérapeutes, diététiciens et professeurs de sport, vous serez encadré au quotidien dans votre volonté de sevrage, tout en vous garantissant  un cadre de détente.

 

Les établissements proposant une orientation « sevrage tabagique » au travers d’un module complémentaire ou d’un court séjour (cure libre) :

 

La station thermale du Boulou et de Royat-chamalières  sont spécialisées dans les maladies cardio-vasculaires. Ces stations proposent un module supplémentaire pendant la cure thermale conventionnée.

Les stations thermales telles que Challes les Eaux, Allevard les bains,  LuchonLa Bourboule  Saint-Gervais-les-Bains,Aix-les-Bains,  Saint-Honoré-les-Bains, Cambo les bains sont spécialisées dans le traitement des troubles des voies respiratoires, grâces à des eaux soufrées.

Certaines stations thermales de Castera-Verduzan ou Contrexéville proposent des mini-cures allant de 6 à 12 jours concernant les affections digestives et maladies métaboliques.

 

 

 

 

 

 


Tags de l'article : Sevrage tabagique Mini cure thermale


Article publié par Laura Dupuy

Message du site