La médecine thermale est  pratiquée au sein de 113 établissements  thermaux français. Elle intervient dans le traitement de nombreuses pathologies classées selon 12 orientations thermales thérapeutiques. Le thermalisme se base sur l’exploitation des vertus des eaux thermales minérales contenant de nombreux minéraux et oligoéléments. La médecine thermale s’est toujours positionnée comme un traitement tant préventif que curatif en fonction des pathologies soignées.

Source : Chaine Thermale du Soleil

Le groupe de la Chaîne Thermale du Soleil a été fondé en 1947 par Adrien Barthélémy. Il invente, avec la naissance de la sécurité sociale, le thermalisme social. En effet, le thermalisme était jusqu’alors réservé à une patientèle privilégiée et aisée dans les grandes stations thermales que sont Vichy ou Plombières-les-Bains développées sous le Second Empire. Aujourd’hui, le groupe de la Chaine Thermale du Soleil réuni 20 établissements thermaux et prend en charge 10 des 12 orientations thermales, se positionnant ainsi en véritable leader du thermalisme en France. Depuis une vingtaine d’années, les établissements du groupe ont fait le pari de renforcer l’aspect préventif en proposant une offre de soin globale se basant sur la modification des facteurs de risques. Pour cela, le groupe a développé une expertise dans la prise en charge du diabète, de l’obésité, des séquelles de maladies neuro-dégénératives, de l’endométriose ou encore de la fibromyalgie. Groupe familial,  il est aujourd’hui dirigé par les petites filles d’Adrien Barthélémy, Adeline et Éléonore Guérard.

Le nombre de salariés du groupe approche les 2 000 collaborateurs en haute saison, pour un chiffre d’affaire annuel de 140 millions d’euros, hors crise sanitaire.

Les établissements thermaux de la chaine thermale du soleil

Le 1er groupe thermal a une manière spécifique de gérer ses établissements auquel il est profondément attaché. En effet, la Chaine Thermale du Soleil exerce son métier de façon patrimoniale, sur le long terme, en étant propriétaire de l’ensemble de ses stations thermales (excepté Saint Laurent-les-Bains).

La situation entrainée par les différents confinements liés au Covid-19 aura pour conséquence une baisse de 63% du chiffre d’affaire par rapport à l’année dernière. Par rapport à ce contexte particulier, la Chaine Thermale du Soleil veut agir de manière responsable vis-à-vis de ses patients et de ses collaborateurs en raison de son implication dans l’économie territoriales, où ses établissements sont implantés.

Les perspectives pour l’année 2021

L’année 2020 est une année délétère pour la santé des français. De nombreux patients ont renoncé à leurs soins et ces mois de confinement pèseront lourds à court et long terme sur la santé publique. L’année prochaine, le groupe proposera donc ses premières cures thermales dédiées à la santé mentale. Ces cures ont été réalisées en partenariat avec les thermes de Saujon, la référence dans le thermalisme psychiatrique. Pour le lancement, ces séjours ne seront disponibles qu’au sein des thermes de Cambo-les-Bains et de Saint-Amand-les-Eaux. Cette cure sera proposée sous forme de module supplémentaire qui sera ajouté à une cure thermale conventionnée. Le prix devrait être au alentour de 250 euros.

L’importante nouveauté de l’année prochaine concernera les cures thermales conventionnées post cancer du sein, dont la durée sera de 12 jours et non de 18 jours. En effet, à titre exceptionnel, le principe de base de 18 jours volera en éclat. C’est une importante innovation dans la prise en charge thermale permettant de s’adapter aux femmes en rémission. Cette cure thermale conventionnée de 12 jours prévoit des soins thermaux ainsi qu’un module spécifique comprenant des activités touchant l’alimentation, la remise en activité physique, le bien être au nombre de 2 à 3 activités chaque jour.

Ce module sera partiellement pris en charge par la sécurité sociale. Sur son coût deà 700 euros, 350 euros feront l’objet d’une pris en charge par l’Assurance maladie.

Cette cure thermale sera possible dans une vingtaine de stations françaises, dont 7 stations de la Chaine Thermale du Soleil (Gréoux-les-Bains, Cambo-les-Bains, Eugénie-les-Bains, Barbotan-les-Thermes, Saint-Amand-les-Eaux, Molitg-les-Bains).


Tags de l'article : La Preste - Prats-de-Mollo Lamalou-Les-Bains Molitg-les-Bains Challes-les-Eaux Saint-Laurent-les-Bains Barbotan-les-Thermes Gréoux-les-Bains Cransac-les-Thermes Cambo-les-Bains Amélie-les-Bains-Palalda Eugénie-les-Bains Préchacq-les-Bains Jonzac Bourbon l`Archambault Le Mont-Dore Luxeuil-les-Bains Saint-Honoré-les-Bains Bains-les-Bains Saint-Amand-les-Eaux Boulou (le)


Article publié par Laura Dupuy

Message du site