Instabilité psychomotrice et médecine thermale


Cette pathologie psychiatrique touche de 3 à 7% des enfants d’âge scolaire. Le trouble débute le plus souvent dès l’acquisition de la marche. On constate une nette prédominance masculine. La cause de cette maladie semble associer des prédispositions génétiques et des facteurs environnementaux comme les conflits intra-familiaux par exemple.

Les symptômes retrouvés sont l’inattention avec incapacité de concentration et distractibilité extrême, ce qui engendre des difficultés à mener à terme des tâches scolaires ou professionnelles; une hyperactivité avec une incapacité de tenir en place et une agitation; ainsi qu’une impulsivité importante.

Les principales complications sont le handicap social et l’échec scolaire engendrés par l’hyperactivité.

Le plus souvent, le trouble disparaît spontanément à la fin de l’adolescence, mais dans 10 à 30% des cas, il se poursuit à l’âge adulte.

Le traitement est à la fois médicamenteux par des psycho stimulants de type amphétamine, et psychothérapeutique. Il est évident que ces traitements ne sont pas dénués de risques et dans certains cas, on constate une amélioration des symptômes avec les cures thermales, notamment grâce à l’éloignement du milieu familial qu’elles imposent.


Auteur : Céline Jolivalt (6ème année de médecine)

Consulter les stations thermales traitant les problèmes en Troubles du développement chez l'enfant

Questions et Réponses à propos de Instabilité psychomotrice


Aucune question posée pour le moment !

Les Stations à la Une ( sponsorisé )

La Léchère-les-Bains fait entendre Savoie en 2017


Station thermale La Léchère
La Léchère-les-Bains s’est bâtie depuis 120 ans une solide expertise dans le traitement des troubles veineux et des rhumatismes, grâce aux vertus de son eau millénaire.
Lire la suite

D'autres maladies soignées en cure thermale Troubles du développement chez l'enfant