Le thermalisme est une médecine douce, naturelle et bénéfique pour de très nombreuses maladies chroniques. Il permet de prendre en charge une pathologie dans sa globalité et permet de réduire les effets négatifs de celle-ci sur le quotidien du patient. La médecine thermale est une prise en charge naturelle, douce, efficace et sans effet secondaire.

Source photo : freepik

La sécurité sociale prend en charge de nombreuses pathologies classées selon 12 orientations thermales.
D’une durée de 21 jours consécutifs, la cure thermale conventionnée prévoit la réalisation de soins quotidiens. En parallèle des soins, certaines stations thermales proposent des ateliers éducatifs et des conférences permettant de comprendre la maladie et d’acquérir les gestes adaptés face à celle-ci.

Comme pour les cures thermales dédiées aux adultes, les cures thermales pour les enfants utilisent les vertus des minéraux et des oligo-éléments présents dans l’eau au travers de soins d’hydrothérapie.
Réalisés quotidiennement, ces soins permettent de profiter des nombreuses vertus apaisantes, anti-inflammatoires, antalgiques et calmantes des eaux thermales.

Quelles sont les orientations thermales accessibles aux enfants ?

Toutes les cures thermales conventionnées sont accessibles aux enfants sur prescription médicale.
Les enfants n’étant pas soumis aux mêmes pathologies que les adultes, certaines orientations seront plus fréquentées par les jeunes curistes que d’autres.
En plus des soins réalisés, la cure thermale est une prise en charge globale de la maladie permettant d’apprendre aux enfants (et aux familles)  les gestes les plus adaptés afin de limiter l’impact négatif de celle-ci.
La cure a une visée éducative et curative. Elle est accessible aux enfants lorsque les traitements classiques perdent en efficacité ou bien lorsque les familles souhaitent se tourner vers une alternative plus naturelle.

On retrouvera par exemple :

>> Les cures thermales en voies respiratoires

La prise en charge de l’asthme infantile ainsi que des allergies respiratoires est fréquente. Une prise en charge précoce permettra d’encadrer l’évolution des pathologies respiratoires, d’espacer les crises et de réduire (après avis médical) la prise d’un traitement médical.

À savoir : Lors d’une cure thermale en voies respiratoires, l’enfant doit au moins être âgé de 18 mois en raison des soins qui doivent être pratiqués. Cette limite d’âge est toutefois propre à chaque établissement thermal. 

>> Les cures thermales en dermatologie

Les affections de la peau, notamment la dermatite atopique, sont fréquentes chez les enfants. Diagnostiquée dès leur 3ème mois, elle se traduit par une peau très hyper-perméable, irritable et sèche (vésicules, croutes, démangeaisons, rougeurs…). Ces caractéristiques rendent la peau de l’enfant sujette à la surinfection et aux diverses allergies.
La réalisation d’une cure thermale a pour objectif d’atténuer considérablement, voire d’éliminer, l’ensemble des croûtes et traces de germes sur la peau ainsi que de réduire l’inflammation et les démangeaisons. 

>> Les cures thermales pour les troubles du développement chez l’enfant

Certains enfants doivent faire face à différents troubles, plus ou moins complexes, durant leur croissance. La prise en charge de ces troubles est un véritable enjeu qui permettra de limiter l’impact de la pathologie sur la qualité de vie future des jeunes patients.
La réalisation d’une cure thermale ayant l’orientation en « troubles du développement chez l’enfant » permettra de prendre en charge les troubles de l’enfant dans leur globalité.
>> Les cures thermales pour les affections digestives et maladies métaboliques

L’obésité est une maladie qui peut entraîner des complications sur le long terme. La seule solution est de retrouver un poids « santé ». La cure thermale est une prise en charge globale et naturelle qui a démontré son efficacité.

Quelles sont les démarches de remboursement d’une cure thermale ?

Une cure thermale conventionnée doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste. Dès lors, le séjour pourra faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale et les mutuelles, sous certaines conditions. 

>> Vous retrouver l’ensemble des étapes à suivre dans notre dossier dédié : ICI

En fonction de l’âge du curiste et des stations thermales, celui-ci pourra:

  • venir accompagner d’un de ses parents (ou grands-parents) afin de suivre ses soins. L’enfant devra également être pris en charge par sa famille en dehors de la cure.
  • suivre sa cure thermale en étant pris en charge au sein d’une maison d’enfants à caractère sanitaire. Ces maisons accueillent les enfants entre 3 ans et 15 ans et proposent un accompagnement global (soins, hébergement, restauration et activités).

Tags de l'article : Salies-du-Salat Salies-de-Béarn La Bourboule Lons-le-Saunier Salins-les-Bains


Article publié par Laura Dupuy

Message du site