Nous partons à la découverte des thermes de La Léchère-les-Bains aux côtés de monsieur Thierry THOMAS,  le responsable du pôle santé et communication des thermes et du SPA de La Léchère-les-Bains depuis le mois d’août 2020.

Pouvez-vous présenter votre centre thermal et nous en dire plus sur vos spécialités ainsi que vos orientations thermales ?

Les thermes de La Léchère-les-Bains datent de 1897. Dans le monde du thermalisme, il s’agit d’un centre relativement récent.

Situés au cœur de la Savoie, les thermes de La Léchère-les-Bains ont une expertise médicale incontestée.

© La Léchère les Bains

En effet, l’établissement thermal accueille le Centre de Recherche Universitaire de La Léchère (C.R.U.L.L.) dépendant de l’université de médecine de Grenoble. Le Professeur Patrick CARPENTIER, chef du service des maladies artérielles, veineuses, lymphatiques et de la microcirculation au CHU de Grenoble en est le dirigeant. Grâce au CRULL, les thermes de La Léchère-les-Bains ont toujours été à l’avant-garde de la recherche thermale, notamment dans le domaine de phlébologie.

Notre centre thermal détient 3 orientations thérapeutiques : la phlébologie, la rhumatologie et la gynécologie qui nous permettent d’accueillir chaque année environ 6 000 curistes.

La station de la Léchère est un véritable Resort thermal regroupant les thermes, le plus grand SPA en eau thermale de Savoie, un restaurant ainsi qu’un hôtel à la décoration Art Déco. La station propose également une suite hôtelière d’appartements et de studios.

Les curistes séjournant dans notre hôtel ou en résidence hôtelière ont un accès direct au centre thermal.


Dans nos spécificités, nous avons également des cures thermales dédiées au traitement du lymphœdème. Il s’agit du programme d’éducation thérapeutique « thermœdème» reconnu par l’ARS. Celui-ci s’adosse à une cure thermale conventionnée en phlébologie.

Ce programme prévoit des soins particuliers ainsi que des ateliers dédiés à cette pathologie.

Quelles seront les nouveautés pour cette saison ?

Nous avons 2 programmes complémentaires pour cette nouvelle saison.

Le Thermal Stress Detox qui vient accompagner les personnes en état de stress. Ce protocole s’accole à une cure thermale de 3 semaines et est disponible durant la majeure partie de la saison, au prix de 150 euros.

Nous avons également développé un protocole de soin dédié à l’endométriose. En effet, notre eau thermale étant indiquée pour l’orientation thérapeutique en gynécologie, nous avons souhaité ajouter des ateliers spécifiques à cette pathologie. Ce module est disponible en plus de la cure thermale conventionnée ou lors d’une mini-cure thermale (non prise en charge par la sécurité sociale).

© La Léchère les Bains

Quels sont vos futurs projets ?

Pour les prochaines années, nous voulons garder l’aspect médical de notre station tout en dynamisant notre activité afin de la rentre plus attractive.

Le lancement de nos 2 programmes complémentaires est une première étape.

Nous sommes également l’une des stations thermales pilotes en Auvergne-Rhône-Alpes avec les stations thermales de Vichy, Aix-les-Bains et La Bourboule pour la mise en place d’un séjour d’une semaine dans la prévention santé.

Nous allons tester ce format de cure durant le mois juin. L’objectif de ce type de séjour est de cibler une clientèle plus jeune afin de leur montrer que les stations thermales ont un rôle important à jouer dans la prévention santé.
Les premiers résultats de ces tests sortiront dès la fin de l’année 2022. La volonté de notre région est que l’ensemble des stations d’Auvergne-Rhône-Alpes puisse mettre en place des séjours de prévention santé avec une méthodologie commune dont l’efficacité a été préalablement démontrée.

Consulter les logements disponibles sur la station thermale


Tags de l'article : La Léchère


Article publié par Laura Dupuy

8516
Message du site