De forme octogonale, la pastille de Vichy est un bonbon français incontournable. Mais connaissez-vous ses véritables propriétés ?

pastille de vichy
Source photo. : www.allier-auvergne-tourisme.com Crédit : Charroux

Chaque jour, 1 400 000* pastilles de Vichy sont consommées. Ce bonbon octogonal de couleur blanche fabriqué à Vichy depuis sa création, avait avant tout une vocation médicamenteuse. Très appréciée de l’impératrice Eugénie, la pastille de vichy n’était alors vendue qu’en pharmacie pour ses vertus digestives.

*Source :   données internes Carambar & Co. 

L’histoire de la pastille de Vichy – un médicament à base d’eau thermale

Tout commence en 1825 quand le chimiste Jean-Pierre-Joseph d’Arcet réalise, avec l‘aide de ses confères, la première pastille de Vichy à base d’eau thermale de la station. En effet, le chimiste d’Arcet avait découvert les propriétés digestives du bicarbonate de sodium, contenu en quantité dans l’eau thermale de la ville et a décidé de l’intégrer dans un bonbon.

Au fil des années, de brevets déposés et d’une importante industrialisation du procédé de fabrication, la recette de cette pastille octogonale reste la même : des sels minéraux, du sucre et une saveur (menthe, citron et anis).

Aujourd’hui, les pastilles sont fabriquées par deux sociétés, toutes deux implantées à Vichy.

Anecdote :

De nombreuses stations thermales ont créé des bonbons à partir de leurs eaux thermales. Cela permettait aux curistes de continuer à bénéficier des vertus de l’eau en dehors des soins de la cure thermale. Dans les Pyrénées, c’est le berlingot, un bonbon sucré et coloré qui était préconisé par les médecins au 19ème siècle.

La station thermale de Vichy – La Reine des villes d’eaux

Station thermale historique, la ville de Vichy est située dans le département de l’Allier, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Inscrite depuis peu au patrimoine mondial de l’Unesco, la station thermale de Vichy est reconnue pour sa prise en charge des maladies digestives et métaboliques ainsi que pour les affections en rhumatologie.

La station thermale de Vichy inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

Démarches et prise en charge d’une cure thermale

En France, il existe 110 établissements thermaux indiqués dans la prise en charge de pathologies spécifiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées à une prise en charge optimale. En effet, en fonction de la composition des sols, les eaux thermales qui y cheminent n’auront pas la même composition et par conséquent les mêmes vertus.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. En effet, le forfait thermal (soins thermaux) ainsi que le forfait de surveillance médicale (rendez-vous avec le médecin de cure), peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie.

Le ticket modérateur (la part restante à la charge du curiste) peut être pris en charge par une mutuelle, en fonction du type de contrat souscrit.

N’hésitez pas à consulter notre dossier « Quelles sont les étapes pour réaliser une cure thermale ? » afin de prendre connaissance de toutes les informations nécessaires.

 

Consulter les locations thermales disponibles à Vichy

 


Tags de l'article : Auvergne Vichy


Article publié par Laura Dupuy

Message du site