C’est avec une fierté toute légitime que la station thermale de Bourbon-Lancy est devenue la première station de France, et pour l’instant la seule, à obtenir l’autorisation de son agence régionale de santé (ARS), pour les soins concernant la fibromyalgie.

Si le dossier a été accepté, là  ou d’autres parmi les plus grandes se sont vue recalées, ce n’est pas un hasard. C’est le fruit de plusieurs années de travail. Pendant deux ans, des sessions ont été organisées en partenariat très étroit avec les associations de malades. C’est grâce à leurs témoignages, leurs remarques, qu’il a été possible de mettre en place un système de soins qui permette de les soulager. La confiance accordée par l’ARS Bourgogne découle de l’application stricte et professionnelle du protocole ainsi mis au point.

Et plus que de simples soins, c’est tout un programme d’éducation thérapeutique qui a été mis sur pieds. Le patient devient ainsi acteur de sa propre santé au lieu de la subir. Il va apprendre à comprendre sa maladie aussi bien sur le plan physique que psychologique ou social. Il apprend aussi à gérer la douleur et le stress. Il découvre  des solutions aux problèmes rencontrés en matière de sommeil, pratique une activité physique adaptée et apprend à utiliser les médicaments à bon escient. Ce qui débouche sur un plan d’action  personnalisé qu’il peut poursuivre une fois  rentré chez lui. Les bienfaits de la cure peuvent ainsi être prolongés durant l’année.

Et pour poursuivre son amélioration dans ce domaine, la station thermale met en place une session de formation pour son personnel les 23 et 24 avril prochains.  Ce sera aussi l’occasion d’une information pour tous les personnels de santé qui sera faite par le docteur Brigitte Sandrin, présidente de l’association française pour le développement de l’éducation thérapeutique.

Des sessions de soins, spéciales fibromyalgie  sont prévues à des dates précises. Pour plus d’information, contacter les thermes de Bourbon-Lancy.


Tags de l'article : Fibromyalgie Bourgogne Bourbon-Lancy


Article publié par Charles

Message du site