Les cures thermales visant les affections des muqueuses bucco-linguales sont indiquées dans de nombreuses maladies chroniques tels que : les aphtoses récidivantes, les gingivites, la bouche sèche, le lichen plan buccal, le glossite, l’intolérance aux prothèses, les maladies parodontales ou les séquelles buccales à la suite des traitements contre le cancer.

Les bienfaits de l’eau thermale, utilisés lors des soins thermaux quotidiens, ont pour objectifs de favoriser la cicatrisation des muqueuses, de renforcer les tissus de soutiens des dents, de soulager les douleurs et ainsi rétablir l’équilibre bucco-dentaire.

Les effets bénéfiques des eaux sur les muqueuses bucco-linguales sont durables, notamment lorsque la cure thermale est répétée sur plusieurs années consécutives.

En France, cette orientation thérapeutique est disponible dans 10 établissements thermaux. Certains de ces centres proposent, en parallèle de la cure thermale, des ateliers ou des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient. Ces modules complémentaires ont pour objectif d’aider le patient dans la gestion de la pathologie au quotidien.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale, soit par un médecin traitant soit par un chirurgien-dentiste, afin d’être prise en charge, en partie, par l’Assurance-maladie.


Article publié par JeanAdmin

Message du site