Le terme «rhumatisme» d’origine grec signifie «écoulement d’humeurs». Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) les rhumatismes, ou maladies rhumatismales, désignent l’ensemble des maladies de l’appareil locomoteur. Ce sont des maladies courantes, invalidantes, et douloureuses, responsables d’une limitation des mouvements du corps. De nombreuses cures  axent leur prise en charge de façon à soulager les rhumatismes, quelles sont-elles? Quels sont les traitements? Quelle prise en charge?

I) Qu’est ce qu’une maladie rhumatisale?
Les maladies rhumatismales sont des atteintes du squelette, et elles sont classées en 4 groupes :
1) Les rhumatismes dégénératifs (dus à l’âge et à l’usure des articulations) comme les  arthroses.
2) Les rhumatismes inflammatoires comme l’arthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, et la goutte,…
3) Les rhumatismes des parties molles comme la fibromylagie, l’épicondylite et les tendinites.
4) Les maladies osseuses comme l’ostéoporose.

II) La prise en charge des rhumatismes en cure thermales:

Les cures de Bourbon-Lancy, Royat Chamalières, Bourbon-l’Archambault, Chaudes-Aigues, Châteauneuf-les-Bains, Châtel-Guyon, Evaux-les-Bains, Le Mont-Dore, Néris-les-Bains, Vichy, Rennes-les-Bains et Bourbon-Lancy sont conseillées dans le traitement des maladies rhumatisales.

La plupart des cures proposent des soins bien spécifiques, par exemple, Royat-Chamalières est spécialisée dans le traitement de l‘arthrose en particulier la cervicarthrose, l’arthrose dorsale et lombaire, l’arthrose des pouces (ou rhizarthrose),de la hanche et des genoux ainsi que pour les traumatismes ostéo-articulaires et la fibromyalgie. Vichy, et Châtel-Guyon par exemple proposent également des traitements ciblés sur l’arthrose, mais également pour les rhumatismes inflammatoires (polyarthite rhumatoide, psoriasique….)

III) Le déroulement d’une cure Rhumatologie (RH)

D’une durée d’environ 18 jours, les curistes bénéficieront des soins généraux (bains, massages sous eau thermale, mobilisation en piscine, séances de kinésithérapie…) et des soins locaux (douches et bains de pieds, de mains, applications locales de boue, vapeurs thermales agissant localement…).

IV) Rhumatismes et alimentation

Lors de ces cures, il est également possible de participer à des ETP (Education Thérapeutique pour Patient) centrés sur l‘alimentation et l’activité physique.
En effet, le poids joue un rôle sur les articulations, le but étant de le normaliser ou de  le perdre afin que celui-ci ne soit pas délétère pour le squelette, en effet, plus le curiste est en surpoids, plus il abimera précocement ses articulations.
On insistera également sur l’importance des produits laitiers : en effet, ce groupe alimentaire n’est pas à négliger pour les apports en calcium (constituant principal des os)  et en Vitamine D (3 Produits laitiers par jour, sous forme de fromage, lait, et yaourt.).

Pour les rhumatismes d’origine inflammatoire, il sera important de limiter la consommation de substances d’origine animale et riches en graisses et en acide urique, comme les viandes grasses, les œufs, les crèmes….et de privilègier les protéines végétales (haricots, lentilles,….). Il est également recommandé d’augmenter les apports en acides gras oméga-3 (consommer du poisson gras 1 fois par semaine : thon, saumon, crabe, maquereau, sardine ….; varier les huiles : de noix, colza, graines de lin…) ainsi que ceux en anti oxydants : consommation journalière de fruits et légumes (au moins 5 portions par jour).
Ne laissez pas les rhumatismes être un poids!

Tags de l'article : Arthrites Arthrose lombaire, dorsale, cervicale Coxarthrose Rhumatismes abarticulaires Rhumatismes chroniques Rhumatismes dégénératifs Rhumatismes inflammatoires Rhumatismes microcristallins : chondrocalcinose articulaire Arthrose Gonarthrose


Article publié par Claire

Message du site